4 mai 2017
Pasteur Gérald Fruhinsholz

Après avoir pleuré ses morts, avec Yom hashoah et Yom hazikaron, Israël se réjouit enfin avec la Fête de l'Indépendance – Yom Haatsmaout. Après avoir énuméré les noms des disparus, ceux de la Shoah, et ceux des guerres comme ceux des attentats, Israël se donne le droit de fêter la vie, et de danser !

La Bible dit : "Tu seras rétablie, vierge d'Israël, tu auras encore tes tambourins pour parure, et tu sortiras au milieu des danses joyeuses !" – Jérémie 31:4. Ainsi, il y a plus de 2500 ans, le prophète anticipait ce temps de liesse.  

 

Jérusalem, la ville de Dieu

Ce logo du jubilé dessinant le chiffre 50, ci-dessus, allie avec art le lion de Juda, la harpe du roi David et les murailles sur lesquelles veillent "les gardes", symbolisé par le magen David. 

Nul ne peut contester, pas mêmes les Arabes, le fait qu'Israël et Jérusalem ont un destin particulier, et que 'El 'Elyon – le Très Haut, veille sur Israël, cette nation honnie et jalousée, et sur cette cité à qui le monde refuse le droit d'en faire sa capitale.

Le 14 mai 1948 (le 5 Iyar 5708 dans le calendrier juif), accomplissait la prophétie d'Esaïe (66:8) vieille de 2600 ans. Et le 7 juin 1967 (le 28 Iyar 5727), alors que la Jordanie attaquait la ville, Israël libérait la ville de David et la réunifiait (lire les combats héroïques par les paras israéliens dans ourielpost). Nous savons que Jérusalem fut prise par les guerriers du roi David, du temps où elle s'appelait Jébus (lire 2 Sam 5:6-12, et 1 Chron 11:4-9). 

Déjà dans la Torah, Dieu avait prédestiné la ville sainte comme étant "le lieu (HaMaqom) que l'Eternel a choisi pour y faire résider Son nom" (Deut 12:5,11,14,18,21,26). 

C'est dans cette même ville que le Messie devant établir un vrai Royaume de paix et de justice, se présentera et imposera Son règne : "Ses pieds se poseront en ce jour sur le mont des oliviers en face de Jérusalem" (Zach 14:4). Et le Seigneur de gloire entrera dans le Temple reconstruit : "Et la gloire du Dieu d'Israël s'avançait de l'orient… et entra dans la maison (HaBeit) par la porte du côté de l'orient" (Ezéchiel 43) – c'est la Porte Dorée, ou Porte de la miséricorde, se trouvant en face des innombrables tombes juives sur le Mont Sion, dans l'attente de la Résurrection. 

 

La preuve par les nations !

Le monde ne cesse de vouloir délégitimer Israël ! Le jour même de Yom Haatsmaout, étrangement , la énième résolution contre Jérusalem. Cet entêtement si ridicule confirme ce qui a été prédit par le prophète Zacharie, il y a plus 2500 ans : « Parole de l'Eternel : Je ferai de Jérusalem, une coupe d'étourdissement pour tous les peuples (arabes) des alentours… et une pierre pesante pour tous les peuples » – Zach 12:2-3. 

"Vingt-deux États se sont prononcés en faveur de cette résolution. Vingt-trois autres se sont abstenus dont la France et l'Espagne. Dix pays  ont voté contre dont l'Italie, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la Grèce, l'Ukraine, le Togo, la Lituanie, les Pays-Bas ou encore l'Allemagne" – (lemondjuif.info). 

Honte à la France ! Comme le souligne le CMJ, le Congrès mondial, à l'adresse de la France : 
"France, comment réagiriez-vous si l'UNESCO déplaçait votre capitale ?"
Bravo aux quelques pays qui ont su dire "non" ! Les autres récolteront la fureur de l'Eternel. 
 

"Dites, quel est votre secret ?"

« Je suis l'Eternel, votre Dieu, qui vous ai séparés (distingués) des peuples, afin que vous soyez saints, à moi » – Lév 20:26. 

Israël fait la fête dignement et follement, quelle que soit l'humeur des nations. "Les enfants d'Israël danseront encore dans les rues de Jérusalem", disait Jérémie. 

Israël se porte bien ! "A l'occasion de Yom Haatsmaout, le ministre de l'Economie Elie Cohen a annoncé qu'Israël a été classé à la 21e place mondiale sur 187 pays pour le PNB/hab… Le ministre note que la croissance israélienne a augmenté de 62% depuis l'an 2000, que le chômage est à son plus bas niveau historique et que l'entrée des orthodoxes sur le marché du travail subit une évolution positive" – lphinfo.com.

Durant la Fête, Binyamin Netanyahou a parlé, terminant son discours par ces mots : "Tous les dirigeants du monde entier, lorsque je les rencontre, me demandent avec étonnement : «Dites, quel est votre secret ?». Et je leur réponds avec enthousiasme : notre secret, notre secret – c'est vous, les citoyens d'Israël! Les rêveurs, les entrepreneurs, les gens qui osent, des personnes chaleureuses avec un grand cœur! Juifs et non-juifs, nouveaux et anciens immigrants, citoyens d'Israël, il n'y a rien d'autre comme notre état, comme notre peuple. Joyeuse journée d'Indépendance, Israël!".


J'ajouterais que le secret pour Israël est également d'être le "peuple de Dieu", et que le Créateur de l'univers a pour Israël "des projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance" – Jér 29:11.





Print Friendly, PDF & Email