La parole prophétique

15 août 2017
Pasteur Gérald Fruhinsholz
 

Il y a plusieurs façons de discréditer la Bible. L'une est de la falsifier grossièrement, comme le fait le Coran. Dalid Boubaker aurait dit : "Les Juifs ont modifié le Texte sacré et substitué Isaac à Ismaël". Qui peut croire à de telles inepties, quand on sait que l'islam est apparu au 7e siècle… Grâce à Dieu, en 1947, la découverte des parchemins de Qumran (1) confirment, s'il le faut, que la Bible n'a en aucun cas été modifiée. Quelle merveilleuse découverte, juste avant la création de l'Etat hébreu ! Dieu savait que les détracteurs d'Israël feraient tous leurs efforts pour discréditer la Bible, la réalité du Dieu d'Israël, et par conséquent la légitimité du peuple juif d'habiter sa terre ancestrale.

Une autre façon de discréditer la Bible est d'ôter toute valeur prophétique à la Parole de Dieu, et de faire de la Bible (Tanakh + NT), un livre d'histoires juives plus ou moins trafiquées, une compilation de légendes. Soit la Bible est "la Parole de Dieu", digne de foi, soit elle est mensongère. 

Dans nos livres d'Histoire, nous entendons parler de la gloire du "siècle des lumières" (18e siècle), qui apporte la prééminence de la pensée et de la raison sur l'obscurantisme moyenâgeux, et sur la superstition religieuse. C'est l'apogée de l'Humanisme. Malgré de nombreux points positifs (touchant la vie humaine ou la démocratie), on doit remarquer l'effort systématique des philosophes et grands érudits de faire passer la Bible sous le rabot de la "critique radicale". Cela s'est poursuivi jusqu'au 19e et 20e siècle avec des hommes comme Darwin (théorie de l'évolution), Renan, Wellhausen (2). On passait au crible de la pensée libérale les Écritures saintes.

 

La critique radicale

L'un des objet de cette critique porte sur la valeur prophétique. 

Cyrus1

Exemple : les passages d'Esaïe 44:28, 45:13 parlent de Cyrus (Koresh) que Dieu appelle son "oint": « Je dis de Cyrus: Il est mon berger, et il accomplira toute ma volonté; il dira de Jérusalem: Qu'elle soit rebâtie! Et du temple: Qu'il soit fondé! ». 
Esaïe est du 8e siècle av. J-C, et Cyrus interviendra seulement deux siècles plus tard en faveur du peuple juif, permettant le retour de l'exil, la reconstruction des murailles de Jérusalem et celle du Temple.

Alors, les exégètes ont décidé de dire qu'il y a "deux Esaïe", le premier ayant écrit les chap 1-39, le deuxième, les chap 40 à 66. Et l'on va dire que le "2e Esaïe" a écrit et compilé ses écrits lors de l'exil, après les événements de Cyrus. Le tour est joué, la prophétie a été annihilée, Esaïe n'est plus un vrai prophète.

Autre exemple : Concernant le NT et la chronologie des Evangiles, la "norme" dans l'Eglise est de dire que ceux-ci ont été écrits après la destruction du Temple en 70 ap. J-C. Cela enlève toute valeur prophétique aux paroles mêmes de Jésus : lorsque des disciples parlaient de la beauté du Temple et des belles pierres, Jésus répond : « Les jours viendront où, de ce que vous voyez, il ne restera pas pierre sur pierre qui ne soit renversée…» (Luc 21:5). 

Jésus avait prédit la destruction du Temple par les Romains, et prévenu les croyants d'alors de sortir de la ville avant que tout cela n'arrive (Luc 21:20-24). 

Pour contrer la valeur prophétique des paroles de Jésus, les exégètes ont décrété que les Évangiles ont été écrits et compilés après 70. Claude Tresmontant, un philosophe hébraïsant, a démontré dans son ouvrage "le Christ Hébreu" que cette chronologie est mensongère.  Il préconise la chronologie suivante : Matthieu, autour de la mort de Jésus, Jean autour de 36, Luc entre 40 et 60, et Marc entre 50 et 60. 

L'ordre "officiel" est le suivant : Matthieu 85-100, Marc 65-70, Luc 70-90, Jean 90-120. 

 

Relisons les prophètes !

Il est phénoménal de voir la justesse des prophéties données dans la Bible concernant les temps que nous vivons ! Il n'y a pas longtemps, un prêtre m'a gentiment dit que j'étais trop "littéraliste", qu'en somme je prenais trop la Bible au mot. Hélas, depuis Saint Augustin, les chrétiens ont trop souvent lu la Bible selon l'interprétation allégorique, remplaçant Israël/Jérusalem par Eglise, etc. Cela a donné la théologie de remplacement.

La Bible est la Parole de Dieu, et elle est prophétique ! En Esaïe 66, il est dit : « Qui a jamais entendu pareille chose? Qui a jamais vu rien de semblable? Un pays peut-il naître en un jour? Une nation est-elle enfantée d'un seul coup? A peine en travail, Sion a enfanté ses fils! »

Et oui, l'Etat hébreu est né le 14 mai 1948, la prophétie s'est accomplie ! Et oui, Esaïe a aussi prédit qu'Israël vendrait ses fruits et sa technologie de par le monde (Es 27:6). Et oui, la Bible a dit que Jérusalem serait le centre du monde, avec le Temple rebâti : « Et il arrivera, à la fin des jours, que la montagne de la maison de l'Eternel sera établie sur le sommet des montagnes, et sera élevée au-dessus des collines; et les peuples y afflueront » – Michée 4:1. 

Amen, qu'il en soit ainsi – GF

 

(1) Un travail de datation portant sur plus de 690 manuscrits indique que 448 d'entre eux ont été copiés au 1er siècle, alors que 224 ont été copiés dans la période 150 – 50 av. J.-C. Le rouleau d'Isaïe A, le plus ancien manuscrit hébreu complet connu d'un livre biblique (Livre d'Isaïe) a été écrit au IIe siècle av. J-C (wikipedia)

(2) L'exégète allemand Julius Wellhausen a systématisé une hypothèse ("documentaire") pour prouver que la Torah a été écrite par différents auteurs (et non par Moïse) à différents moments dont celui de l'exil et du temps de Esdras. La véracité du texte est ainsi sapée à la base.





Print Friendly, PDF & Email

Le dernier mot est à l’Éternel !

30 juillet 2017
Pasteur Gérald Fruhinsholz
 

Le roi de Jordanie veut dé-judaïser le Mont du Temple ! Erdogan tente d'interpeller tous les Musulmans pour y expulser toute présence juive, alors qu'ils prouvent eux-mêmes que Jérusalem n'est pas le centre de leur foi. Ils prient en direction de la Mecque, ils jouent au football sur le soi-disant lieu sacré de "l'Esplanade des mosquées"…

Avant 1967, durant 19 ans d'occupation jordanienne, nul imam n'a revendiqué Jérusalem comme étant la ville sainte ; ils n'y sont jamais venus en masse pour prier. En outre, Jérusalem n'est pas mentionnée dans le Coran… par contre, plus de 700 fois dans la Bible.

 

Théologies de remplacement

Comme certains chrétiens qui, dans leur théologie, tentent de remplacer Israël par l'Eglise, l'Islam en tant que religion mortifère de nature hégémonique, tente de se substituer à toute autre religion, qu'elle soit chrétienne ou juive – on ne peut pas négocier avec l'Islam. Le Mont du Temple est évidemment le symbole par excellence, le coeur d'Israël qu'il faut ravir. Et chacun de rivaliser en déclarations outrancières, tel Erdogan se voyant déjà le futur Calife, et Abdallah II désirant plus que tout garder le contrôle du Waqf. Depuis les accords d'armistice de 1949, la Jordanie contrôlait le Waqf, nommait le Grand Mufti de Jérusalem et le chef du Conseil musulman suprême (wikipedia). 

 

Jérusalem, une coupe d'étourdissement

Israël rend fou le monde arabe et les Etats islamiques en général – c'est un peu le village gaulois qui rendait fou César. Dieu dit dans le Tanakh: "Voici, JE ferai de Jérusalem une coupe d'étourdissement pour tous les peuples d'alentour" – Zacharie 12:2. Cela, c'est sur un plan spirituel: les Musulmans sont ivres de colère concernant le Mont du temple qui est devenu "leur cause", leur slogan: "El Aqsa est en danger!". En danger de quoi, on se le demande.

Sur un autre plan, politique celui-là, Dieu dit: "En ce jour-là, JE ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples, tous ceux qui la soulèveront seront meurtris" – Zach 12:3. Cela touche les nations, l'Occident notamment qui se permet de déclarer les lieux saints d'Israël comme appartenant à l'Islam. En général, lorsque la Bible utilise l'expression "Bayom haHou – en ce jour-là", c'est pour dire que que nous sommes vraiment à la fin des temps, juste avant la venue du Mashia'h qui rétablira toutes choses, et vengera Israël de tout l'opprobre qu'on aura placé sur cette nation. 

 

La Haftarah : Esaïe 1:1-27

Le texte de la Haftarah, qui est la partie prophétique de la Parasha Dvarim, mentionne Jérusalem: "Je rétablirai tes juges et tes conseillers… on t'appellera ville de justicecité fidèle" (v 26). On voit un parallèle en Zacharie 8:2 : "Ainsi parle l'Eternel: JE retourne à Sion, et J'habiterai au milieu de Jérusalem (sur le Mont du Temple). Jérusalem sera appelée ville de vérité ('emeth), et la montagne de l'Eternel des armées, montagne sainte (ou Mont du Lieu saint – har haQodesh)". 

Dans la suite du texte (v 7), Dieu dit: "JE délivre mon peuple des nations de l'ouest (Occident), et des nations de l'orient (nations arabes)". Plus loin (Zach 12:9), Dieu dira: "En ce jour-là, JE détruirai toutes les nations qui viendront contre Jérusalem". 

 

Dieu se rit des nations

Mardi 1er août sera le jour du 9 Av (ticha' be'Av) rappelant la destruction des deux Temples – le 9 Av est ainsi un jour de jeûne. Dans le livre des Lamentations de Jérémie qui sera lu lors lundi soir, il est dit: "Il est bon d'attendre en silence le secours de l'Eternel" (Lam 3:26). Dans la pire des situations, dit le prophète, Dieu place une lumière, et l'on peut s'attendre à la miséricorde divine. 

Dieu est en contrôle, Il a le dernier mot ! Le Psaume 2 nous révèle un Dieu qui "se rit des nations" – Son plan est déjà inscrit dans les lieux célestes, et rien ni personne ne pourra y changer une virgule – Il établira Son Messie à Jérusalem, "sur la montagne sainte".

En ces temps où les ennemis d'Israël font entendre leur fureur et crient "El Aqsa est en danger", qu'Israël soit uni derrière son chef, que les chrétiens soient dans la prière et le soutien. 

Demain soir, lundi 31 juillet, aura lieu la "Marche de Tisha be'Av" autour des remparts, pour témoigner de la souveraineté d'Israël sur Jérusalem et tout Israël.





Print Friendly, PDF & Email

Le Mont du temple est à Israël !

22 juillet 2017
Pasteur Gérald Fruhinsholz
 

Alors qu'à cause du terrorisme islamique, depuis des années, on est obligé de passer sous les portiques et obligé de se faire fouiller…, alors qu'au Vatican, au Kotel, ou à la Mecque même, les pèlerins se soumettent bien volontiers à passer sous les portiques, voilà que les Arabes musulmans en Israël refusent les détecteurs à l'entrée du Mont du Temple, et hurlent au blasphème.

Quel bon prétexte pour proclamer une intifada et tuer des Israéliens! Durant le repas de shabbat, une famille israélienne que France 2 appelle "des colons"- faut-il appeler les Alsaciens, les Niçois, ou les Savoyards des "colons" ? – a été poignardée par un jeune Arabe. Déjà le 14 juillet, deux soldats druzes (des musulmans aimant Israël!) sont assassinés lors d'un attentat prémédité, avec des armes à feu cachées dans la mosquée sur le Mont du Temple. Tout a été filmé par les caméras de sécurité et cela prouve que quatre hommes ont agi intentionnellement pour tuer des policiers.

Voilà la cause première de ces portiques.

Les officiers Hayil Satawi et Kamil Shanaan assassinés le 14 juillet 2017

Les responsables concernant cette réaction insensée de colère sont principalement les leaders religieux, dont le Mufti de Jérusalem, qui appellent à l'intifada pour "défendre El-Aqsa". Mahmoud Abbas en profite pour renchérir et accuser Israël de changer le statu quo de l'Esplanade… Affirmons-le clairement : Israël a toute souveraineté sur le Mont du temple : le général Moshé Dayan en 1967 avait confié la gestion des lieux saints au comité religieux jordanien, le Waqf, "pour préserver la paix", mais Israël en gardait le contrôle. En outre, avec les récentes résolutions de l'Unesco déclarant ce lieu "musulman", les Islamiques se sentent forts et enfoncent le clou pour déstabiliser Israël. (voir cet article)

 

Le Mont du Temple, éternel prétexte pour attaquer Israël

– Le 26 sept 1996, le PM Netanyahou achève le tunnel du Kotel, permettant qu'il débouche dans la Via Dolorosa. Pour ceux qui se rappellent combien c'était difficile de se croiser dans ce tunnel étroit, on comprend l'utilité de cette décision. Et pourtant, cela a provoqué l'ire des Musulmans qui ont hurlé au blasphème, provoquant des émeutes qui ont fait une centaine de morts. En France, des députés pensaient même qu'Israël avait creusé une route sous l'Esplanade !

– Le 28 sept 2000, Arafat profite de la visite du PM Ariel Sharon sur l'Esplanade pour déclencher la 2e Intifada – cette visite était prévue et organisée avec le Waqf.

– Il y a 66 ans, le 20 juillet 1951, le roi Abdallah I de Jordanie est assassiné par un Palestinien sur le Mont du Temple ! Le meurtrier était un Arabe de Jérusalem (voir alyaexpress). Aujourd'hui, le Parlement jordanien félicite les terroristes ayant tué les policiers. 

 

Le Mont du Temple, dernière pièce de puzzle du tableau messianique

Dans la Bible, en 2Samuel 24:24 et 1Chron 21:25, nous voyons que le roi David achète l'aire d'Ornan, le roi Jébusien. Cela correspond à l'Esplanade du Temple qui verra l'édification du Temple de Salomon, une merveille à l'époque de la reine de Saba. 

« Oui, l'Eternel a choisi Sion, Il l'a désirée pour sa demeure: C'est mon lieu de repos à toujours; J'y habiterai, car je l'ai désirée… Là j'élèverai la puissance de David, Je préparerai une lampe à mon oint » – Psaume 132

L'enjeu du Mont du Temple est très élevé car, c'est le lieu où le Messie-Roi rentrera avec puissance et gloire pour établir Son règne ! L'espérance est à la hauteur de l'enjeu. 

« Il me conduisit à la porte, à la porte qui était du côté de l'orient. Et voici, la gloire du Dieu d'Israël s'avançait de l'orient. Sa voix était pareille au bruit des grandes eaux, et la terre resplendissait de sa gloire… » – Ezéchiel 43

 

Nous nous associons de tout cœur à la douleur des familles et de tout le peuple d'Israël, et nous prions avec le roi David: "Seigneur, tu te lèveras, et tu auras compassion de Sion… car le temps d'avoir compassion d'elle est à son terme" – Ps 102





Print Friendly, PDF & Email

Après la shoah, la délégitimation

11 juillet 2017
Pasteur Gérald Fruhinsholz
 

"Voici, le méchant prépare le mal, il conçoit l'iniquité, et il enfante le mensonge" – Psaume 7:15.

L'Unesco continue ses délires et déclare sans sourciller que le Caveau des Patriarches est musulman. On croit rêver – mais non ! Une résolution critiquant la politique d'Israël à Jérusalem a été votée à l'Unesco. Sur 21 Etats, 12 ont voté en faveur de la résolution, 3 seulement s'y sont opposés et 6 se sont abstenus (LPHebdo.com). la France "s'est abstenue", ce qui signifie qu'elle s'en lave les mains, ou pire qu'elle reconnaît implicitement la thèse islamique.
Les Etats islamiques qui votent contre Israël sont "pardonnables", sachant combien l'idéologie de l'islam est basée sur la tromperie, le mensonge et la haine d'Israël.

Mais les nations occidentales, qui connaissent la Bible hébraïque ?!… Macpéla ou le caveau à Hébron est devenu la propriété de Abraham il y a 4000 ans, payée "400 sicles d'argent" aux Hittites : "Le champ d'Ephron à Macpéla, vis-à-vis de Mamré, le champ et la caverne qui y est, et tous les autres abresqui sont dans le champ et dans toutes ses limites alentour, devinrent ainsi la propriété d'Abraham…" – Genèse 23:17

A Macpéla furent enterrés Abraham et Sarah ; selon la tradition, sont également là les tombeaux d'Isaac et Rébecca, Jacob et Léa. Quand à la ville d'Hébron, on sait qu'il y a 3000 ans, le roi Davidy fut sacré roi de Juda (2 Samuel 2), et la ville devint sa capitale.

L'ambassadeur d'Israël aux Nations unies, Danny Danon, a sévèrement condamné le vote de l'UNESCO : « Cette tentative de séparation des liens entre Israël et Hébron est honteuse et offensante, et élimine le dernier reste de crédibilité de l'UNESCO. Dissocier Israël des lieux de sépultures des patriarches et des matriarches de notre nation est un étalage hideux de discrimination et un acte d'agression contre le peuple juif » – timesofisrael.com

 

Après la shoah, la délégitimation d'Israël

Il est incroyable de réaliser que, 80 ans après la tentative du meurtre systématique de tous les Juifs d'Europe, nous assistons à une attaque systématique d'Israël. Tous les coups sont permis, et l'Europe, sauf quelques nations courageuses, accepte toutes les compromissions, et se comporte en dhimmi. Mais est-ce la seule excuse ? N'y a-t-il pas derrière cette volonté partisane et veule de plaire à tout prix aux Musulmans, un sentiment plus fort d'antisémitisme primaire ?… 

Le pasteur Martin Luther King était au clair avec cela, avec la lettre écrite à  un jeune homme : « …Tu déclares, mon ami, que tu ne hais pas les Juifs, que tu es seulement antisioniste. A cela je dis, que la vérité sonne du sommet de la haute montagne, que ses échos résonnent dans les vallées vertes de la terre de Dieu : quand des gens critiquent le sionisme, ils pensent Juifs, et ceci est la vérité même de Dieu …  

L'antisémitisme, la haine envers le peuple juif, a été et reste une  tache sur l'âme de l'humanité »

Du 6 au 14 juillet 1938 à Evian, Hitler a proposé à l'Occident de se débarrasser de "ses Juifs" – 32 pays étaient représentés, mais aucune nation n'accepta de lever le petit doigt pour recueillir les Juifs allemands. La presse allemande, triomphante, a titré au lendemain de la conférence : « Juifs à vendre ; même à bas prix, personne n'en veut ! ». 

Singulièrement aujourd'hui, c'est une immigration musulmane qui asphyxie l'Europe. 

Mais ces choses ne seraient-elles pas préméditées dans le but de briser l'Occident qui déjà perd toutes ses valeurs morales, jusqu'à son identité, en imposant ad fine le "Nouvel Ordre mondial"? (Apo 13). Je crois que nous en sommes là, les ténèbres commencent à couvrir la terre.

 

Israël, l'Etat refuge !

Contrairement à l'époque des nazis, où les Juifs étaient pourchassés comme des bêtes, aujourd'hui, Israël est une nation forte avec de vraies valeurs, une Torah comme fondement, une armée, une vision, celle de bénir l'humanité, et une protection divine. 

Et Dieu dit à Israël :  « Lève-toi, resplendis, car ta lumière arrive. Et la gloire de l'Éternel se lève sur toi… Car voici, les ténèbres couvriront la terre, et l'obscurité profonde, les peuples. Mais sur toi se lèvera l'Éternel, et Sa gloire sera vue sur toi.
Et les nations marcheront à ta lumière» – Es 60:1-3

 

A Israël, 'hazaq ve'emats – "Fortifie-toi et prends courage"
 Aux chrétiens, soutenez Israël !
"Vous n'êtes pas montés sur les brèches pour protéger la maison d'Israël…" – Ez 13:5





 

Print Friendly, PDF & Email