Ranimer les lumières du sionisme

Ranimer les lumières du sionisme

En Israël, « le Ministre de la Santé, M. Nitzan Horowitz, a annoncé qu’à partir du 11 janvier 2022, conformément à un jugement de la Haute-cour de Justice de l’Etat d’Israël sur la question, les procédures de la Gestation pour autrui (GPA), déjà autorisées pour les femmes célibataires, seront désormais ouvertes aux couples de même sexe, aux hommes célibataires et aux personnes transgenres » (info Ambassade d’Israël-Paris).
Le Sionisme de Dieu ne concerne pas seulement la création d’une nation, et son existence politique et prophétique. Le Sionisme est également une éthique, une morale – la Torah est une norme morale pour l’humanité.
Or, la Bible déclare que « Yaphet doit habiter dans les tentes de Shem », selon Genèse 9,27. L’on comprend que l’Occident issu de la philosophie grecque/Yavan, a donné la civilisation judéo-chrétienne. Les Dix Commandements, la justice et la moralité issues de la Torah et des Evangiles ont inspiré l’Occident avec notamment les Droits de l’homme et le Code Pénal.
 
Alors, pourquoi Israël est à la remorque des nations, pourquoi Israël suit les normes d’éthique et de morale non bibliques que les nations dites civilisées ont mises en place ?…
Tel-Aviv est la capitale de l’homosexualité, et l’avortement en Israël est généralisé.
Concernant ce dernier : alors que l’enfant est un bien précieux pour Israël, beaucoup trop d’avortements sont autorisés dans le pays, sans compter les avortements illégaux. En Israël, légalement, un bébé n’est une personne ayant des droits qu’à partir du moment où il est détaché du cordon ombilical ; en somme, le bébé n’a pas le droit à la vie avant sa naissance. Or Dieu dit à propos de son prophète Jérémie (Jér 1 :5) : « Avant que Je t’aie formé dans le ventre de ta mère, Je te connaissais, et avant que tu sois sorti de son sein, Je t’avais consacré. Je t’avais établi prophète des nations ». David lui-même loue Dieu de ce qu’Il était choisi dès sa conception (Ps 139 :16) « Tes yeux me voyaient quand j’étais un embryon et dans ton livre, tous mes jours étaient déjà écrits ». Le souvenir des 1.500.000 enfants juifs assassinés durant la Shoah est une chose terrible que l’on honore à Yad Vashem, mais combien d’enfants sont avortés en Israël depuis sa création ?…
Un chrétien, ancien adepte de Satan, a déclaré : « Les Satanistes considèrent les avortements comme les sacrifices humains les plus puissants ».
Concernant la légalisation de la GPA, on ne peut que se référer à la création de l’homme et de la femme comme seul modèle divin pour l’engendrement d’enfants, avec comme ordre divin : « Soyez féconds et multipliez-vous » (Gen 1 :28).
 
En Gen 12:3, Dieu déclare solennellement qu’Israël, postérité d’Abraham, sera une bénédiction pour toutes les familles de la terre ! L’ennemi de nos âmes, et notamment Amalek selon la parasha Beshala’h (Exode 17 :16), est en guerre totale avec Israël – c’est un destructeur de la famille, du couple, et des enfants. Après sa victoire contre Amalek, Moïse a bâti un autel à Rephidim, et lui a donné comme nom : « Adonaï Nissi ». C’est l’arme d’Israël contre Amalek, c’est la bannière de Dieu, Sa Parole, Son miracle, le bâton qui a permis l’ouverture de la Mer rouge.
 
En cette année nouvelle, nous prions que l’Eternel élève encore Sa bannière sur Israël face aux nations, et qu’Israël ranime en lui les lumières du Sionisme !
Print Friendly, PDF & Email