24 septembre 2017
Pasteur Gérald Fruhinsholz

 

Quel superbe rendez-vous avec l'Histoire ! La Bible l'a prophétisé : "En ce temps, il y aura une route d'Egypte à l'Assyrie… en ce temps, Israël sera tripartite (shlishi'yah)" – Esaïe 19:23.

Le dernier discours du général égyptien Sissi à la 72e Assemblée de l'ONU a surpris tout le monde par son attitude d'ouverture vis à vis d'Israël. 

De l'autre côté, nous voyons combien le chaos au Moyen-Orient permet pour les Kurdes d'espérer former enfin leur propre Etat. Et la seule nation qui est favorable à cette nouvelle constitution, c'est Israël ! 

Bien entendu, ni l'Irak, ni la Turquie, ni l'Iran n'y sont favorables, ces trois nations possédant sur leur sol une partie kurde. Mais ne serait-ce pas justice pour les Kurdes, qui sont un vrai peuple, issu des Mèdes, avec une langue, un folklore, une culture commune, de se constituer en un Etat unique ? Les Kurdes représentent une population près de 30 millions d'âmes. 

 

Le dépeçage du Moyen-Orient

C'est en 1916, après la chute de l'empire ottoman, que les puissances coloniales, la France et le Royaume-Uni avec les Accords Sykes-Picot, ont modelé le Moyen-Orient, l'ont dépecé selon leurs intérêts économiques (le pétrole notamment). Le peuple kurde a été ainsi disséminé en Turquie, en Iran, en Syrie et en Irak, divisé par des frontières tracées à la règle. 

 

Israël et l'empire Assyrien

On doit réaliser que nombre de Juifs ont été exilés en Assyrie (au 8e siècle avant J-C), et que Jonas a été envoyé par Dieu dans ces contrées pour sauver Ninive ! Il y a un lien très fort avec Israël, et certains craignent de voir en un peuple kurde réuni, un "2e" Israël (dixit le PM irakien, Nouri al-Maliki). 

Aujourd'hui, les villes kurdes correspondent globalement à la dimension de l'ancien empire assyrien (kehilanews.com). 

Les relations entre les Kurdes et Israël ont toujours été bonnes (timesofisrael.com) :

 

« Ofra Bengio, directrice du programme d'étude sur les Kurdes à l'université de Tel-Aviv, rappelle qu'Israël a offert une assistance militaire secrète et une aide dans le renseignement et l'humanitaire au Kurdistan au cours des années 1965-75. Lorsque les Juifs vivant en Irak ont été victimes de harcèlement par le parti Baas au pouvoir, au début des années 70, des Kurdes ont aidé à leur exfiltration, relève l'auteure du livre "les Kurdes en Irak : construire un Etat dans l'Etat". L'ancien dirigeant kurde Mustafa Barzani s'est rendu à plusieurs reprises en Israël… Pour Ofra Bengio, un Etat kurde indépendant pourrait servir de "zone tampon contre les éléments extrémistes venant d'Iran et d'ailleurs", allusion à l'EI et aux milices chiites irakiennes. Un Kurdistan "séculier, démocratique, modéré" constituerait un élément positif dans la région, conclut Ofra Bengio ».

 

Le Kexit du Moyen-Orient

A l'image du Brexit britannique, les Kurdes veulent faire leur Kexit. Ils ont la volonté de sortir des mains de leurs anciens maîtres imposés par l'Occident. La disposition des villes kurdes actuelles correspondent à l'ancien empire assyrien. 

Alors Dieu est-il en train de façonner le Nouveau Moyen-Orient ? Je cite Trudy Rubin (Inquirer) :

« En 2016, le président kurde irakien Masoud Barzani m'a dit que le chaos au Moyen-Orient avait déjà détruit les anciennes frontières de la région. "Il y a de nouvelles réalités sur le terrain", a déclaré Barzani, dans son palais au sommet d'une colline au-dessus de la capitale kurde irakienne, Erbil. Les premiers parmi eux, les combattants Peshmergas, ont libéré des terres kurdes d'ISIS. Le temps est venu pour les Kurdes irakiens de tenir un référendum sur l'indépendance ».

Les Kurdes ont payé le prix fort notamment avec le génocide des Yazidis ; ils combattent l'Islam de Daesh ; les femmes kurdes sont en première ligne, ressemblant étonnamment aux femmes de la Bible, et celles d'Israël aujourd'hui. Un Etat kurde serait (et sera) un Etat tampon contre l'Islam, qui amènerait un esprit de paix sur le Moyen-Orient, et toucherait le monde entier. 

 

Israël, trait d'union entre les nations

Israël est le trait d'union entre les continents. L'Egypte représente l'Afrique, l'Assyrie représente l'Asie, et Israël est le lien avec l'Occident. 

Esaïe 19:16-25 est sur le point d'être accompli : « En ce temps… l'Éternel sera connu des Égyptiens et les Égyptiens connaîtront l'Éternel en ce jour-là… Bénis soit l'Egypte, mon peuple, et l'Assyrie, oeuvre de mes mains, et Israël, mon héritage ».

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email