Pasteur Gérald Fruhinsholz
le 15 septembre 2017
 

« Quand le Très-Haut donna un héritage aux nations… Il fixa les limites des peuples d'après le nombre des enfants d'Israël, car la portion de l'Eternel, c'est Son peuple, Jacob est la part de Son héritage » – Deut 32 :8-9.

Malheureux sont ceux qui ne croient pas en la Bible et en son Dieu! C'est Dieu qui régit la destinée des nations, et celle d'Israël, "son héritage". Dieu aime les nations, et a toujours désiré le bonheur de chacun, mais en fixant des conditions, en les avertissant 1) que le peuple juif a une destinée particulière, 2) qu'il ne faut pas porter la main contre lui.

 

Un peuple qui  traverse le temps

L'ancêtre du peuple juif est Héber – du mot 'avar, traverser (Gen 11:14 ; 14:13). Le peuple hébreu a traversé les siècles. Constitué en nation à la sortie de l'Egypte, Moïse a confronté Pharaon qui empêchait les enfants d'Israël de partir vers Canaan… et toute l'armée de Pharaon fut anéantie. De même, tous les rois qui s'opposèrent à l'installation d'Israël sur sa terre, celle que Dieu avait prévue, furent anéantis.

Aujourd'hui, alors que les peuples ont disparu – les Hittites, les Perses, les Romains, les Babyloniens, les Grecs, etc, – Israël est le seul peuple à conserver son identité, sa langue et sa culture, depuis des millénaires. 

 

Dieu est juste, et souverain

Dire qu'Israël est le peuple segoula – trésor personnel de Dieu, et qu'il est le peuple choisi, attire automatiquement la jalousie des nations, les goyim. L'homme ne supporte pas l'élection divine, considérant cela comme injuste. Pourtant, il suffit de lire le Tanakh pour voir combien Israël a subi le courroux de son Dieu. Lévitique 26 et Deut 28:15-68 décrivent de manière terrible ce que Dieu a prédit si Israël désobéissait et tombait dans l'idolâtrie. 

Israël a subi quatre exils, qui sont comme quatre 'châtiments'. Ils ont été déportés, endurant depuis toujours les malédictions décrites, souffrant comme aucun peuple dans le monde n'a souffert. Et durant les derniers 2000 ans, les Juifs ont été dispersés dans les nations… pour être finalement ramener en 1948 dans leur territoire prévu de toute éternité. 

Dieu est souverain, et Son alliance avec Abraham est une alliance qui ne peut être brisée: « Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction. Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi » – Gen 12:2-3. 

 

Dans Sa miséricorde, Dieu avertit

Selon le plan de Dieu, les enfants d'Israël devaient retourner à Sion. La Bible annonce ce retour : 

« Je les ramènerai dans leur pays, que j'avais donné à leurs pères. Voici, j'envoie des pêcheurs, dit l'Eternel, et ils les pêcheront; Et après cela j'enverrai des chasseurs… » – Jérémie 16:16. 

On connait les "chasseurs" : le communisme, le nazisme, l'islam à présent. 

– Y a-t-il eu des "pêcheurs" ? – Oui. En 1938, à Tisha be'Av, Jabotinsky écrit aux Juifs de Pologne: « Depuis trois ans je m'adresse à vous, Juifs de Pologne, diadème du judaïsme dans le monde… Je vous mets en garde sans cesse, contre la catastrophe qui approche. Mes cheveux ont blanchi et j'ai vieilli, car mon cœur saigne en voyant que vous, mes chers frères et sœurs, êtes aveugles devant le volcan qui va bientôt cracher son feu destructeur… ». Jabotinski est mort en 1940.

Un autre exemple, celui-ci chrétien évangélique en la personne de l'ami de Herzl, le Rev William Hechler. Un commentateur écrit : "Hechler avait la certitude que l'Europe allait être bientôt inondée de ''fleuves de sang'' auxquels  seuls quelques-uns échapperaient. Il avait averti que la calamité à venir ''rendrait les Croisades et l'inquisition espagnole semblables à des jeux d'enfant''. Hechler mourut en 1931.

 

Les Etats-Unis, l'ami d'Israël

Nous savons que l'Espagne perdit toute son empire au 16 et 17e siècle, après avoir fait la chasse aux Juifs. De même, l'Empire britannique, sur lequel le soleil ne se couchait pas, perdit toutes ses colonies, juste après le diktat du "Livre blanc" interdisant aux rescapés de la Shoah de rejoindre la nation naissante d'Israël. 

Nous comprenons que la Première guerre mondiale "servit" à libérer la Palestine occupée par les Ottomans, et que la Seconde permit la création d'un Etat juif. Et nous voyons que le guerre des Six-jours fit que Jérusalem redevint après 2000 ans la capitale d'Israël… mais uniquement aux yeux des Israéliens, car toutes les ambassades avaient déménagé à Tel-Aviv.

L'élection de Donald Trump – on l'a appelé le nouveau Cyrus – sert les intérêts de Dieu afin que les Etats-Unis soient à nouveau un ami d'Israël, mais également pour déménager l'Ambassade US. Or, Donald Trump, jusque-là a manqué à sa parole…

Les catastrophes du genre "du jamais vu" aux Etats-Unis (le feu en Californie, les ouragans au Texas et à Miami) ne seraient-elles pas la réponse de Dieu suite au refus de l'Administration américaine ? Il y a déjà eu des précédents avec le désengagement du Goush Katif sur la forte pression de l'Administration Bush. Curieusement, en août 2005, l'ouragan Katrina balaya la Nouvelle-Orléans, et l'on pouvait faire un parallèle avec les Américains ayant perdu leurs maisons, et les 10.000 Israéliens expulsés. 

 

Jérusalem, la dernière étape

"Le contrôle juif sur Jérusalem est essentiel à l'établissement du Royaume de Dieu sur la terre. Cela explique l'opposition passionnée que cette éventualité provoque dans tant de cercles politiques et religieux" (Derek Prince, 1915-2003 – "la Terre promise"). 

Le déménagement de l'ambassade US pourrait être une (ou la) clé qui déverrouillerait une solution bloquée depuis les Accords d'Oslo. Elle enclencherait une série de décisions qui pourrait libérer le Mont du Temple… Be'ezrat Hachem.

« Oui, l'Eternel a choisi Sion, Il l'a désirée pour sa demeure: C'est mon lieu de repos à toujours; J'y habiterai, car je l'ai désirée … Là j'élèverai la puissance de David, Je préparerai une lampe à mon oint ; Je revêtirai de honte ses ennemis, et sur Lui brillera sa couronne » – Psaume 132:13-18

 

 

Print Friendly, PDF & Email