13 mars 2013
Pasteur Gérald Fruhinsholz


Bientôt, Israël fêtera son 65e anniversaire ! La cérémonie, Yom Ha’atsma’out, jour de l’Indépendance, aura lieu le 5 lyyar 5773, c’est à dire le 15 avril 2013.
65 ans… mais Israël ne prend pas sa retraite ! La nation est toujours jeune et dynamique…, au grand dam de beaucoup qui aimeraient voir disparaître Israël qui a le toupet de résister à toutes les pressions, et notamment de faire de Jérusalem sa capitale.
 
En effet, le monde n’est toujours pas décidé de faire de Jérusalem, la capitale Israël ! Alors que le Congrès avait donné un « oui » pour déménager l’Ambassade américaine à Jérusalem, le président Obama ne viendra pas pour faire ce déménagement, mais peut-être bien pour tenter de contraindre le nouveau gouvernement… à brader la Judée-Samarie. De la même façon, l’Europe et la France en tête, ne reconnaissent pas Jérusalem comme « capitale d’Israël ». Notre petite-fille Déborah est née à Jérusalem et, selon les papiers du Consulat français, elle n’est pas née en Israël… elle est née à « Jérusalem – Jérusalem » !
 
Ô combien la Bible est actuelle, qui avait prédit ces choses : « Ainsi parle l’Eternel, qui a étendu les cieux et fondé la terre… : Voici, Je ferai de Jérusalem une coupe d’étourdissement pour tous les peuples d’alentour (les nations arabes)… En ce jour-là, Je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples (les nations en général) ; Tous ceux qui la soulèveront seront meurtris ; et toutes les nations de la terre s’assembleront contre elle » – Zacharie 12

Délégitimation et diabolisation d’Israël

Ne pas reconnaître Jérusalem équivaut à ne pas reconnaître l’Etat hébreu. C’est ce à quoi s’emploient le monde, les médias, les ONG qui s’indignent concernant Israël, et qui restent muettes quand il s’agit d’autres pays en proie à la sharia. Cette diabolisation est une vraie incitation pour les détracteurs d’Israël. C’est ainsi qu’en France, suite aux attentats de Toulouse, le titre du Rapport sur l’Antisémitisme en France en 2012 est celui-ci : « Une année de violences sans précédent contre les Juifs de France ». Et nous voyons dans toutes les nations combien la diabolisation d’Israël est un ferment de troubles, encourageant l’antisémitisme.
 

Théologie/idéologie de remplacement

La théologie de remplacement qui faisait (et fait encore) force dans le milieu chrétien – l’Eglise remplaçant Israël – se trouve aujourd’hui transposée sur la terre d’Israël – Israël remplacé par la Palestine – comme une idéologie toute aussi pernicieuse. Nous ne sommes plus dans un conflit territorial, mais idéologique et religieux.

Voilà ce que disait Binyamin Netanyahou à la suite de l’opération « colonne de nuée » : « Nous nous sommes retirés de zones que nous avions conquises lors de la guerre des Six jours ; nous nous sommes retirés de la Bande de Gaza et pourtant, ils ont continué de tirer leurs missiles sur notre territoire… Il faut donc expliquer que la racine de ce conflit n’est pas territorial. Nous devons sans cesse répéter et répéter que la racine de ce conflit, c’est l’existence même de l’Etat d’Israël, c’est leur refus de reconnaître l’Etat d’Israël dans ses frontières, quelles qu’elles soient ».

 

Aux amis d’agir…

A la prière pour défendre et soutenir Israël, on doit ajouter l’action, et même la poésie : Suzanne Fauvel, femme de pasteur et collaboratrice à France-Israël Dijon, avait eu l’idée l’an dernier, d’offrir des centaines de roses à l’Ambassade d’Israël à Paris, pour honorer l’Etat hébreu. Aujourd’hui, elle a une nouvelle idée : envoyer des cartes postales. Suivez ses directives ci-dessous.

‘Hag Pessa’h samea’h


* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

A tous les amoureux d’Israël en France !… 


Le printemps arrive et la nature s’y prépare et déjà certaines fleurs pointent leurs têtes fragiles ! Alors que  des vents adverses et des tempêtes se préparent dans le proche futur à l’égard d’Israël ; relevons nos têtes, continuons d’intercéder. Préparons nous aussi à quelques gestes d’affection, d’amour très forts et manifestes pour les équipes qui travaillent à l’Ambassade d’Israël de Paris par exemple.

Il est temps de faire pour ceux qui représentent Israël en France un nouveau geste amical, fraternel, un geste d’amour ; appelez-le comme vous le voulez mais faites-le ! Le monde entier a fêté la St Valentin, pourquoi ne pas exprimer notre amour pour Israël, Jérusalem ?… Cette fois-ci cela ne vous coûtera pas grand-chose ; même les plus démunis trouveront le moyen d’accomplir ce geste ! C’est une opération  » cartes postales  » à l’occasion du 65 ème anniversaire de :

 

 La proclamation de l’Etat d’Israël

 

Dès maintenant vous pouvez :

1      Achetez une jolie carte postale de votre région, ville ou village ainsi qu’un joli timbre poste. Veillez à ce que le nom de votre région, ville ou village y soit bien lisiblement mentionné.

2     Ecrivez un message très court par exemple : «  J’aime Israël et je le dis »,   « Joyeux anniversaire, Israël », Fête du jour de l’indépendance. Ou « Des français qui vous respectent et qui prient pour vous ! » ou, « Évocation du retour du Peuple juif sur sa terre », « Jérusalem ville de la paix » etc…ou simplement un sceau de David !

3      Ne pas utiliser d’enveloppe, c’est trop fastidieux à dépouiller… à l’emplacement réservé pour l’adresse il faut uniquement indiquer l’adresse de l’Ambassade, aucun destinataire.

Donc uniquement : «  3 rue Rabelais  –  75008 Paris »

Ne mentionner aucun nom de membre de  l’Ambassade d’Israël de Paris.

Pourquoi ? : Trop de courriers sont détournés de leur destination dès qu’il y a des mentions plus  précises.

4     Signez de votre nom lisiblement ; si vous le souhaitez, ajoutez votre adresse. Sentez vous libre ; que les pasteurs et responsables de communauté mentionnent leur titre.


Faites connaître cette opération autour de vous !!!

Grâce à vous et vos proches, nous espérons plusieurs milliers de cartes. Les détracteurs d’Israël de France découvriront à leur plus grande surprise qu’en France, il y a bien de vrais amis d’Israël; mais c’est à vous de faire passer le message et faire la différence !

Merci d’avance pour votre disponibilité ; si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter. Tél : 06.15.38.62.40 (Laisser un message précis).


Bien sincèrement vôtre,
Suzanne FAUVEL
suzannefauvel@gmail.com



Print Friendly, PDF & Email