13 juin 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz

Dans plus de cinquante pays, des chrétiens protestants, catholiques, coptes… sont persécutés, et dans de nombreux cas, torturés, violés, assassinés. Leur crime ? Etre chrétien. En Arabie saoudite, des cheikhs se rappellent tout à coup les paroles de Mahomet et décident, par une fatwah, la destruction des églises et l’élimination des chrétiens dans le pays. Le Cheikh Abdul Aziz bin Abdullah, Grand mufti d’Arabie saoudite l’a précisé : « Il est nécessaire de détruire toutes les églises de la région ».

Le monde va-t-il rester tranquillement passif, face à ces appels au meurtre, sourd aux massacres et génocides des populations chrétiennes ?…


Dans “L’Observatoire de la christianophobie“, Daniel Hamiche a révélé au public francophone une abomination qu’un journaliste égyptien avait diffusée il y a quelques temps : la vidéo de l’égorgement rituel d’un jeune musulman converti au christianisme (1), assassiné par ses anciens coreligionnaires comme apostat. Ayant vu la vidéo, Khalil Samir, un prêtre égyptien raconte : “Après que des prières rituelles ont été criées, et que le jeune homme est maintenu au sol, un des hommes aux visages masqués l’égorge, tandis que le sang coule sans discontinuer, au cours d’une scène longue et horrible. À la fin, sa tête est brandie comme un trophée » [...]. Cette vidéo est insoutenable, elle a bouleversé des milliers d’internautes.


(1) Si cette vidéo est à prendre avec prudence, il ne s’agit sans doute pas d’une mise en scène, selon des spécialistes. L’authenticité d’une vidéo sera toujours suspecte, mais cela n’efface pas la réalité de ces horreurs. 150 millions de chrétiens sont persécutés dans le monde, par l’islam ou le communisme, c’est la triste réalité.  



Le 9 juin dernier, Daniel Hamiche et Guillaume de Thieulloy de “Riposte Catholique” ont entrepris une démarche auprès du ministre des Affaires étrangères français, Laurent Fabius, dont voici la copie ci-dessous :



Lettre à Laurent Fabius


Monsieur le Ministre,

 

L’Observatoire de la Christianophobie, dont nous sommes les animateurs et qui est associé au portail Riposte Catholique, a révélé le lundi 4 juin dernier au public francophone un fait abominable et d’une insigne barbarie: l’égorgement d’un jeune musulman converti au christianisme, dont la vidéo du supplice avait été précédemment diffusée sur une chaîne de télévision égyptienne par le journaliste Tawfiq Okasha dans le cadre de son émission « Egypt Today ».

 

Depuis des siècles, la France a une mission particulière de protection des chrétiens d’Orient qu’elle a assumée constamment, sous tous les régimes, et que différents traités et accords internationaux ont confirmé depuis la fin du Second Empire.

Or, de toute évidence, cet assassinat révulsant – qui est, hélas, loin d’être exceptionnel, même s’il a “bénéficié” d’un retentissement mondial inédit, puisqu’il a été filmé par les tortionnaires – manifeste que, trop souvent, dans les pays de l’ancien Empire ottoman, les chrétiens ne sont plus protégés par leurs autorités nationales.

 

Nous vous serions donc reconnaissants, Monsieur le Ministre, de bien vouloir nous indiquer :

1. les informations dont les services du Ministère des Affaires étrangères disposent sur cette atrocité, et

2. ce que vous comptez faire pour la défense des chrétiens d’Orient que cette horrible affaire rend plus urgente que jamais.

Nous nous permettons de vous préciser que nous communiquerons vos réponses à nos lecteurs. Par ailleurs, par souci de clarté, nous vous précisons également que nous rendrons publique notre lettre dans les 24 heures.Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre haute considération.

 

Daniel Hamiche, rédacteur en chef dL’Observatoire de la Christianophobie

Guillaume de Thieulloy, directeur de Riposte Catholique

 

PS : A cette heure, cette démarche n’a pas obtenu de réponse. C’est pourquoi je vous propose de cosigner cette lettre. Il faut absolument que nous soyons des milliers à dire publiquement notre soutien aux chrétiens d’Orient qui appellent désespérément la France à leur secours et pour lesquels la France officielle, depuis des décennies, ne daigne pas lever le petit doigt. Si, comme nous, vous êtes révoltés par le massacre des chrétiens d’Orient, signez et faites signer cette lettre en cliquant ici. Ne restons pas sourds aux appels de nos frères chrétiens assassinés par des barbares !



Print Friendly