20 février 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz


Nous avons connu Abraham Israël, fondateur de Hazon Yechaya, il y a 5 ans, par l’entremise du Dr Armand Amsalem zal, de Tel-Aviv. Cela a été une rencontre de cœur, car tout ce que nous vivons en Israël doit être accompli avec le cœur – et surtout un cœur droit. Car la Bible dit : « La lumière est semée pour le juste, et la joie pour ceux dont le coeur est droit » – Ps 97.

Actuellement, l’organisation humanitaire Hazon yechaya qui délivre 200.000 repas chauds/mois fait l’objet de rumeurs et de calomnies. La calomnie est une chose terrible car elle salit et peut détruire la réputation d’un homme et d’une œuvre.

Nous avons appris aujourd’hui que d’autres associations travaillant aussi dans le domaine social en Israël, faisaient également face à ce type de calomnies. Nous-mêmes en tant que chrétiens le vivons depuis quelques temps.

Le Jerusalem Post a récemment publié un article diffamant Abraham Israël, l’accusant de malversations, article relayé par des blogs français. Pour contrer cela, Abraham a produit un audit afin de démontrer sa probité et celle de son organisation. Chacun peut le consulter.

 

Bar-mitsvot au Kotel…

Une critique a également été faite sur de prétendus détournements d’argent pris sur des repas, pour parrainer des bar mitsvot – Hazon Yechaya soutient en effet des familles nécessiteuses n’ayant pas les moyens de payer les célébrations religieuses d’une bar/bat mitsvah, la cérémonie pour les jeunes atteignant leur majorité religieuse (12 ans pour les filles, 13 ans pour les garçons).

Nous croyons ce projet important en Israël.

Ainsi, Abraham a dû et pu prouver que les dons envoyés pour tel ou tel projet – soupe populaire, formation professionnelle, clinique dentaire, rescapés de la Shoah, et autres programmes – parviennent à bonne destination.

 

Des chrétiens qui soutiennent Hazon Yeshaya

Des communautés chrétiennes de par le monde soutiennent cette belle organisation « Hazon Yechaya » qui signifie : la vision d’Esaïe (lire Esaïe 2 et la vision messianique du prophète). En ce qui nous concerne, avec notre association Shalom Israël, nous collectons des dons du monde chrétien francophone. Car nous estimons que bénir Israël et soutenir les plus déshérités est d’une absolue nécessité. Jésus a d’ailleurs déclaré : « Je vous le dis, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères (juifs), c’est à moi que vous les avez faites… » – Mat 25 :40.

Et nous croyons, comme Abraham, qu’un jour viendra où plus personne n’aura faim en Israël… Mais jusqu’à ce jour, chacun a le devoir de soutenir ces œuvres, telle Hazon Yechaya.


« Voici, les jours viennent, dit l’Eternel, où le laboureur suivra de près le moissonneur, et celui qui foule le raisin, celui qui répand la semence, où le moût ruissellera des montagnes et coulera de toutes les collines. Je ramènerai les captifs de mon peuple d’Israël ; Ils rebâtiront les villes dévastées et les habiteront, ils planteront des vignes et en boiront le vin, ils établiront des jardins et en mangeront les fruits. Je les planterai dans leur pays, et ils ne seront plus arrachés du pays que Je leur ai donné,
dit l’Eternel, ton Dieu » – Amos 9 :13-15




Print Friendly, PDF & Email