Archives pour septembre, 2012

Israël seul… face à son destin

27 septembre 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz

Quelle paix, et pour quel monde ?…

L’Histoire recommence… et l’homme n’a pas envie de changer, après tout. Après 1933 et 12 ans de régime nazi, le monde qui a tellement crié « Plus jamais ça ! » – outré, indigné, choqué de ce qu’il a pu voir dans les camps de la mort, n’hésite pas une seconde aujourd’hui à sacrifier Israël sur l’autel de ses seuls intérêts et de la honte. Israël demeure le « bouc émissaire ».

De même, après avoir été tellement silencieuse durant ce même temps où l’on tentait de faire disparaître le peuple juif en l’assassinant, aujourd’hui, la Chrétienté ne lève pas le petit doigt pour protester contre un autre possible génocide. Ne craint-elle donc pas de confronter le D.ieu de Jacob ?…

Car personne ne proteste contre un Ahmadinejad, le laissant pérorer du haut de la chaire de l’ONU, comme on a laissé parler Hitler en 1939, annonçant clairement la destruction du peuple juif… Qui ne dit rien consent.


– Discours d’Adolf Hitler au Reichstag, le 30 janvier 1939 : « Ma prophétie trouvera son accomplissement. Ce n’est pas l’humanité aryenne qui sera anéantie par cette guerre, mais le Juif qui sera exterminé. Quoi que puisse apporter ce combat, quelle que soit sa durée, ce sera là son résultat final » –   

 – Discours de Hitler, le 24 février 1942 – « On sera éternellement reconnaissant au national-socialisme d’avoir effacé les Juifs en Allemagne et en Europe centrale »

 

 – Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a affirmé le 17 août 2012 : la « tumeur cancéreuse » – Israël – va bientôt disparaître. « Le régime sioniste est une tumeur cancéreuse… Les pays de la région vont en finir prochainement avec la présence des usurpateurs sionistes sur la terre de Palestine », a déclaré Mahmoud Ahmadinejad devant les manifestants réunis à l’université de Téhéran.

Honte aux nations qui n’ont pas quitté la salle hier, face au discours de Mr Ahmadinedjad !

 

Honte à la France !

Contrairement aux années 40, nous avons la possibilité de réagir face à des lois iniques ou des décisions mauvaises engageant le pays. La conscience de chacun peut s’exprimer. Voilà une lettre écrite ce matin par une chrétienne, dont vous pouvez suivre l’exmple, concernant notamment la décision de la France de rester passivement assis devant l’innommable discours d’un dictateur fou :

 

Monsieur le Président de la République,

Profondément choquée ce matin en apprenant par les médias bien informés que la France ainsi que toute l’Europe sont restés pour écouter le discours de ce despote iranien à l’Onu hier. La moindre des choses aurait été de s’unir aux courageux pays comme les USA et le Canada et bien entendu, Israël qui ont osé quitter la salle. Israël, seule démocratie du Proche Orient a donc dû subir cet affront de plus, le jour même de Yom Kippour pour eux !

Monsieur le Président, la France est-elle tellement compromise au point de ne plus pouvoir réagir du tout ? Sachez que pour nous, non-Juifs français, cette journée d’hier représente un vrai séisme qui ne sera pas sans conséquences.

Très respectueusement, S.F. (une chrétienne responsable)

 

Un discours d’anthologie

L’an dernier à la même époque, le Premier Ministre israélien Binyamin Netanyahou faisait un remarquable discours. Les données n’ont pas vraiment changé en une année. Aucun progrès n’a été fait en faveur de la paix. Pour toute personne désirant connaître les faits réels au Moyen-Orient, voir les tenants et les aboutissants du « problème », voilà un texte qui vaut la peine d’être lu et étudié… en classe, dans les églises, en famille.

Merci à Madame Thérèse Zrihen-Dvir pour son texte ci-dessous décrivant si bien les instances des « Nations… unies » pour le mal et la destruction de l’humanité. Merci à ces femmes courageuses.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


L’ONU – LE DÉFILÉ DES ÉPOUVANTAILS

 

Par Thérèse Zrihen-Dvir

Demain, le grand jour, le jour J juif, le jour où ce peuple appelé juif portera son regard vers le Heykhal où sont enchâssés les saints rouleaux de la Bible et demandera pardon à son créateur… Demain est aussi le jour du jugement… celui que tous appréhendent et que certains osent contester… surtout parmi ceux qui au lendemain du grand Pardon, paraderont dans ce repaire immonde appelée l’ONU.

 

Les motifs qui avaient donné le jour à l’ONU ont depuis longtemps été dépassés, sinon trépassés… car l’ONU d’aujourd’hui n’est rien d’autre qu’un nid de crotales, une honte au noble projet qu’il devait servir et défendre.

Ces chefs d’États que les médias occultent, exècrent mais convoitent, se retrouveront sous une nuée de photographes et leurs paroles, trop souvent, à double tranchants, ambigües, équivoques, obscures et parfois catégoriques, seront enregistrées, classées dans des coffres-forts comme des joyaux, comme s’ils valaient vraiment une place dans ce que l’humanité a créé de saint… le saint des saints.

 

L’épouvantable parade des épouvantails ivres de tenir entre leurs mains le destin de l’humanité… prendra place, implacable et hallucinante. Ici est le lieu où l’homme croit devenir D-ieu, où il cherche à arracher à la Divinité les rênes de sa création en décrétant par un oui ou un non qui vivra et qui mourra.

Comment osent-ils… comment un homme, un simple mortel qui ne saura jamais quand son heure arrivera de quitter ce monde naturellement ou tragiquement… comme ose-t-il se prendre pour un D-ieu et blasphémer en son nom… de quel droit s’approprie-t-il le Divin et en son nom ordonner un génocide ?

En quoi donc ces êtres humains ont évolué à travers les âges… en rien, sinon que leur affublement a changé, leurs armes de mort se sont perfectionnées, et leur quantité de sagesse stagnante qui les protège comme des conserves dans leurs costumes en alpaga ou leurs burnous, restent les mêmes bornés de la préhistoire, les mêmes barbares qui n’ont jamais quitté le Moyen-Âge… évolution disent-ils ; laquelle, la voyez-vous ? Où est-elle donc ?

 

Dans une partie du globe sévissent des maladies oubliées par les siècles, la famine, l’arbitraire, la mort… dans l’autre, une calamité d’une autre espèce se perpétue sous de différentes connotations… le racisme, le pouvoir, la richesse, l’injustice, la convoitise, l’altruisme… lexique indéfini pour définir la nature controversée de l’être humain sous tous les cieux.

 

L’homme de l’année est sans doute le chef d’État iranien Ahmadinejad qui ne cesse de faire la une sur tous les journaux et les écrans… ne cesse de réclamer le génocide de la nation juive, de la menacer, de l’asphyxier comme s’il était un insecte malsain dont l’humanité doit se défaire… Après lui vient Obama, le gentil petit métis, complice et subordonné, qui sous des allégations sans base, tourne le dos au petit État juif, cherchant éperdument à l’offrir comme une curée aux chiens.

Hier encore, c’était un autre chef d’État qui creusait la tombe aux Juifs… Oh, il a fait bien du chemin et ses crimes carillonnent encore dans les oreilles de l’humanité, celle-ci même qui aujourd’hui s’évertue à se les boucher… une poignée de juifs – débarrassons nous d’eux enfin…

 

Chers chefs d’États ingrats, inconscients et sans scrupules… vous vous trompez… car enfin, ce que vous croyez êtres, vous ne le serez jamais… et le mot de la fin de chaque créature, humaine, animale, végétale, de chaque peuple, de la planète et de l’univers entier, Seul le CREATEUR le possède.


http://theresedvir.com/
http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/



Tags: , , , , , , , ,

Israel solo … frente a su destino

27 de septiembre 2012
Pastor Gérald Fruhinsholz

¿Qué paz y para qué mundo ?…

 La Historia se repite… al fin y al cabo, el hombre no tiene ganas de cambiar. Después de 1933 y después de 12 años de régimen nazi, el mundo que tanto gritó, « ¡Nunca más !  » -escandalizado, indignado, conmocionado por lo que pudo ver en los campos de la muerte, no duda en sacrificar por segunda vez a Israel, en el altar de sus propios intereses y de la vergüenza. Israel sigue siendo el « chivo expiatorio « .

Y ahora la Cristiandad de forma idéntica, después de haber permanecido tan silenciosa durante ese tiempo en el que intentaban hacer desparecer al pueblo judío asesinándole, sigue sin levantar ni siquiera el dedo meñique para protestar contra otro posible genocidio. ¿Acaso no teme enfrentarse con el D.ios de Jacob ?…

Lo cierto es que nadie protesta contra un Ahmadinejad, y lo dejan arengar desde la tribuna de la ONU, lo mismo que hicieron con Hitler en 1939, cuando lo dejaron hablar y anunciar con total claridad que destruiría al pueblo judío… Quien calla, otorga.


– Discurso de Adolfo Hitler en el  Reichstag, el 30 de enero de 1939 : « Se cumplirá mi profecía. No es la humanidad aria la que será destruida por esta guerra, sino el judío el que será exterminado. No importa lo que conlleve este combate o lo que pueda durar, ese será su destino final. » –  

 – Discurso de Hitler, el 24 de febrero de 1942 – «Eternamente agradecerán al nacionalsocialismo por haber erradicado a los judíos de Alemania y de Europa central »


 – El presidente iraní Mahmud Ahmadinejad declaró el 17 de agosto de 2012 : Israel, el « tumor cancerígeno » – pronto desaparecerá. « El régimen sionista es un tumor cancerígeno… Los países de la regiónmuy pronto  pondrán fin a la presencia de los usurpadores sionistas en tierra Palestina », declaró Mahmud Ahmadinejad ante los manifestantes reunidos en la universidad de Teherán.

¡Vergüenza para las naciones que no abandonaron la sala ayer, ante el discurso del Señor Ahmadinedjad !

 

¡Vergüenza para Francia !

Contrariamente a lo ocurrido en los años 40, tenemos la posibilidad de reaccionar frente a leyes inicuas o pésimas decisiones que comprometen al país. La conciencia de cada cual puede expresarse. Esta es una carta escrita esta mañana por una cristiana y cuyo ejemplo pueden seguir, acerca de la decisión de la delegación francesa, en concreto, de permanecer sentada con una total pasividad, ante el discurso repulsivo de un dictador loco :

 

Señor Presidente de la República,

Profundamente conmovida al enterarme esta mañana por unos medios de comunicación solventes que Francia así como toda Europa, permanecieron sentados ayer en la ONU para escuchar el discurso de ese déspota iraní. Lo mínimo era haberse unido a los valientes países como EE.UU. y Canadá y por supuesto Israel que se atrevieron a abandonar la sala. Israel, única democracia de Oriente Medio tuvo que soportar una vez más esa ofensa, ¡precisamente para ellos justo el día de Yom Kippur !

Señor Presidente, ¿tan comprometida está Francia para no reaccionar en absoluto ? Tiene que saber que para nosotros, franceses no judíos, el día de ayer representa un verdadero seísmo que traerá sus consecuencias.

Muy respetuosamente, S.F. (una cristiana responsable) 

 

Un discurso de antología

El año pasado, por la misma época, el Primer Ministro israelí Binyamin Netanyahuhacía un discurso extraordinario. Los datos no han cambiado realmente en un año. Ningún progreso realizado a favor de la paz. Para cualquier persona que desee conocer los verdaderos hechos en Oriente Medio, ver los pormenores del « problema », este es un texto que merece la pena leer y estudiar… en clase, en las iglesias, en familia.

 

Mis agradecimientos a la Señora Thérèse Zrihen-Dvir por su texto que describe muy bien los entrecijos de las « Naciones… unidas » para el mal y la destrucción de la humanidad. Muchas gracias a estas mujeres valientes.


* * * * * * * * * * * * * *

 

LA ONU – EL DESFILE DE LOS ESPANTAPÁJAROS

 

Por Thérèse Zrihen-Dvir


Mañana, el gran día, el día D judío, el día en que este pueblo llamado judío tornará su rostro hacia el Hejal donde están colocados los rollos sagrados de la Biblia y le pedirá perdón a su Creador… Mañana también es el día del juicio… el que todos temen  y que algunos se atreven a cuestionar… en particular aquellos que al día siguiente del gran Perdón, desfilarán en esa guarida inmunda llamada ONU.


Los motivos que dieron vida a la ONU quedaron atrás, por no decir que han muerto… porque la ONU actual no es más que un nido de víboras, una vergüenza para el noble proyecto que deberían servir y defender.

Estos jefes de Estados que los medios de comunicación ocultan, odian al mismo tiempo que adulan, se encontrarán bajo una nube de fotógrafos y sus palabras, demasiadas veces de doble filo, ambiguas, confusas, oscuras y a veces categóricas, serán grabadas, clasificadas en unas cajas fuertes como si de joyas se tratara, como si merecieran un lugar santo creado por la humanidad… el lugar santísimo.

 

El horrendo desfile de los espantapájaros ebrios por tener en sus manos el destino de la humanidad… tendrá lugar, de forma implacable y alucinante. Este es el lugar donde el hombre cree haberse vuelto D-ios, donde intenta arrancar a la Divinidad la riendas de su creación, al decretar con un sí o un no quien vivirá y quien morirá.

¿Cómo se atreven… cómo un hombre, un simple mortal que no sabe cuando le llegará su hora y si dejará este mundo de forma natural o trágica ?… ¿cómo se atreve a creerse un D-ios y blasfemar en su nombre ?… ¿con qué derecho se otorga lo Divino y en su nombre ordena un genocidio ?

¿En qué aspectos han evolucionado estos seres humanos a lo largo de la historia ?… en nada, excepto que cambió su indumentaria, se perfeccionaron sus armas mortíferas, y su capacidad intelectual estancada en botes de conserva dentro de sus trajes de alpaca o debajo de sus albornoces, hace que sean los mismos tozudos prehistóricos, los mismos bárbaros de la Edad Media… hablan de evolución ; ¿qué evolución, dónde la ven ? ¿Dónde está ?

 

En una parte del globo hacen estrago las enfermedades que los siglos habían soterrado, la hambruna, la arbitrariedad, la muerte…en otra parte, se perpetúa otro tipo de calamidad con diferentes connotaciones… el racismo, el poder, la riqueza, la injusticia, la codicia, el altruismo… léxico indefinido para definir la naturaleza controvertida del ser humano en cualquier parte del mundo.

 

Sin lugar a dudas el hombre del año es el jefe de Estado iraní Ahmadinejad que no deja de salir en la portada de los periódicos y de los televisores… no deja de reclamar el genocidio de la nación judía, de amenazarla, de asfixiarla como si de un insecto inmundo se tratara y del que la humanidad tuviera que deshacerse… Después de él, viene Obama, el amable pequeño mestizo, cómplice y sumiso, quien con alegaciones sin base, le da la espalda al pequeño Estado judío, intentando desesperadamente servirlo como comida para los perros.

Ayer todavía, era otro jefe de Estado el que cavaba la tumba a los judíos… Recorrió mucho camino y sus crímenes aún retumban en los oídos de la humanidad, la misma que hoy está esforzando en tapárselos…. Un puñado de judíos – deshagámonos de ellos de una vez…

 

Estimados jefes de Estados ingratos, inconscientes y sin escrúpulos… se están equivocando… porque lo que piensan que son, jamás lo lograrán ser… y quien tiene la última palabra sobre la vida de cada criatura, humana, animal, vegetal, de cada pueblo, del planeta y de todo el universo, Sólo es el CREADOR.


http://theresedvir.com/


Traducción :Esther KWIK



Un résistant disparaît

21 septembre 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz

l’ICGM Michel Darmon à Brest

Le « général Darmon » (1) était cher à nos cœurs. Il nous a quittés le 19 septembre dernier. Nos routes se sont souvent croisées. Ancien Président de France-Israël (2), Michel Darmon était toujours disponible pour soutenir de sa belle présence en uniforme, des conférences pour la défense d’Israël.


Dans le monde chrétien, nous avons pu collaborer et démontrer la même défense d’une cause, celle de Sion, celle d’un Israël subissant l’opprobre des nations et les menaces d’un Islam terroriste.


Plus que jamais, notre monde a besoin d’hommes de cette trempe. Nous gardons du général Darmon l’image d’un homme droit, courtois, courageux et ne faisant aucun compromis.

 

Le pasteur Gérald Fruhinsholz et son épouse,
l’association Shalom Israël et ses amis chrétiens « amoureux de Sion », s’associent pour dire leur tristesse quant à la disparition d’un tel homme de valeur.

Nous présentons à sa famille nos sincères condoléances,
et notre chaleureuse amitié à France-Israël.



(1) Michel Darmon était Ingénieur général du Génie Maritime (ICGM). En tant que fils de marin, j’avais de l’affection pour Michel Darmon.

(2) Avant d’être « France-Israël » en 1948 à la naissance de l’État d’Israël, l’association se nommait « France-Palestine », qui fut fondée en 1926 par le Président du Conseil Joseph Paul-Boncourt et le Ministre Justin Godart, sous le haut patronage du Président de la République de l’époque, Monsieur Gaston Doumergue. 24 personnalités composaient le Bureau, dont Marius Moutet, Édouard Herriot, Paul Painlevé, Jules Cambon, Aristide Briand, Raymond Poincaré, Louis Barthou, Paul Langevin, Maurice Ravel…  Aujourd’hui, Maître Gilles William Goldnadel assure la présidence de France-Israël.



Tags: , , , ,

Prier pour la venue du Mashia’h

19 septembre 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz

« Maître de l’Univers, nous, les enfants d’Israël, te demandons d’envoyer Machia’h afin de nous délivrer, maintenant et avec miséricorde, de l’exil et de toutes les souffrances, afin de révéler ton Nom dans le monde et d’y amener la paix ».

Voilà la Prière devant être priée simultanément par les Juifs du monde entier, le dimanche 23 septembre 2012, trois jours avant Yom Kippour.

L’horaire de la prière est basé sur l’heure d’hiver en Israël (changement ce même jour) 17h00 : New York, Montréal, Miami : 11h00 – Los Angeles : 8h00 – Buenos Aires : 12h00 – Paris : 17h00 – Moscou : 19h00 – Hong Kong : 23h00 – Sydney : 1h00 le 24 septembre ….


Une réponse à cette invitation faite sur Jforum.fr dit ceci : « Je suis vraiment contente que les Juifs s’unissent dans la prière pour demander la venue du Messie. Que Dieu entende les cris de ces cœurs qui battront à l’unisson, et qu’Il vous exauce. Je suis sûre que plusieurs gens des Goyim au travers le monde prieront aussi car le peuple élu a trop souffert, et il est juste qu’il aspire à la paix ; et de toute façon la paix dans le monde viendra de Jérusalem avec la venue du Messie, et Jérusalem sera restaurée comme l’a dit le prophète Esaie (Es. 60).

Nous partageons complètement la réaction de cette dame. En tant que chrétiens sionistes (1) issus des nations, appelés goyim, et ne désirant en aucun cas imposer une autre religion à Israël que celle donnée par « Hachem », le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, nous nous disons solidaires du peuple juif et en unité de prière pour ce jour.


« Égorgez les Juifs ! »

Quelques décades après la Shoah, voilà ce que des Islamistes « français », au coeur même de Paris, devant l’Elysée et l’Ambassade américaine, crient : « Egorgez les Juifs », sous les yeux de CRS français ayant manifestement reçu l’ordre de ne pas bouger !… et ces Musulmans de se mettre à genoux pour prier Allah… Rappelons-nous le sondage disant d’après un questionnaire de la Commission européenne, que 59% des Européens pensaient qu’Israël et les Juifs menaçaient la paix dans le monde… Qui est la vraie menace ?

 

Pendant ce temps où les gens s’illusionnent, le monde entier vit sous la peur d’extrémistes musulmans, qui tuent, lynchent, violent et terrorisent les gens sous n’importe quel prétexte. Et le monde de se taire, de se soumettre, et de rentrer dans la dhimmitude…

 

En Israël, les habitants du village juif de Esh Kodesh ont subi une attaque durant le shabbat. Une foule importante d’Arabes armés de gourdins et de bâtons venus du village voisin, Kotzra, sont venus menacer les Juifs. La sécurité israélienne trop peu nombreuse, n’a pas pu faire cesser les saccages. « Les enfants du village étaient en panique » a expliqué le porte-parole du village Aharon Katzuf. « Les Arabes criaient  »Yitbach al Yahud » [égorgez les Juifs] et  »Allahu Akbar » » (voir JSS News).

 

On ne peut que méditer sur ce psaume : « Ils aiguisent leur langue comme un glaive, ils lancent comme des traits leurs paroles amères, pour tirer en cachette sur l’innocent ; ils tirent sur lui à l’improviste, et n’ont aucune crainte. Ils se fortifient dans leur méchanceté ; ils se concertent pour tendre des pièges, ils disent : Qui les verra ? Ils méditent des crimes : Nous voici prêts, le plan est conçu ! » – Ps 64.

La suite est importante (verset 8) :

« Dieu lance contre eux ses traits : soudain, les voilà frappés.
Leur langue a causé leur chute »


 A nos amis juifs : « Gmar ‘hatima tova », pour Yom Kippour,
et « Maranatha », que le Messie vienne !


(1) Le qualificatif « sioniste » n’a pas d’autre sens que de nommer les chrétiens n’ayant pas d’autre ambition que de servir le Dieu vivant de la Bible qui agit dans ces derniers temps « pour l’amour de Sion » – Esaïe 62.



Tags: , , , ,