Hommage à « Bibi »

Hommage à « Bibi »

15 ans de règne pour un chef d’Etat en Israël (1996-1999 et 2009-2021), c’est un record ! Mais c’est bien moins que le roi David (un homme qui n’était pas sans défaut mais choisi de Dieu) … Pardon, nous ne sommes pas dans la même époque. Israël a donc maintenant un nouveau gouvernement – qu’il soit une bénédiction pour le pays. Dommage que la passation ne se soit pas si bien passée.

En fait, il est regrettable que le mot d’ordre de toute l’opposition politique israélienne, et notamment des « Drapeaux noirs » ayant manifesté des mois entiers devant la résidence du PM, était basée, non pas sur un programme, mais sur la volonté exprès d’éliminer Bibi – « Tout sauf Bibi ». Intéressant, selon Lphinfo.com et la chaîne ‘Hadashot 13, « l’ancien commandant en chef de la police Ronny Alsheikh a entretenu des contacts avec des organisateurs des manifestations des « drapeaux noirs » contre Netanyahou qui se sont déroulées durant des mois près de la résidence de l’ancien Premier ministre ». Le Likoud n’a pas manqué de réagir à ces révélations : « Il est maintenant clair que la fabrication des dossiers montés contre Netanyahou a été une tentative d’évincer le PM par le biais d’un processus judiciaire pollué depuis le début par Ronny Alsheikh ».

D’aucuns voudraient faire croire qu’Israël est comme toutes les nations. Mais je persiste à penser le contraire à savoir qu’Israël est différent des autres nations, car depuis sa création, nous voyons que Dieu est en contrôle. Pour qu’un peuple au sortir de la Shoah puisse affronter de fortes armées arabes, et les vaincre dans toutes les guerres, il faut une aide qui vient du ciel. Deut/Devarim 7 :6-8 nous montre qu’Israël est la nation de Dieu, qu’il est Son peuple choisi, ‘am segoula, mais « le plus petit d’entre tous les peuples ». Israël est en fait le « laboratoire » des nations, et les nations sont heureuses de bénéficier des inventions faites par des ingénieurs issus du peuple juif, en Israël (sans compter celles des Juifs en diaspora) – voir « Les 45 inventions israéliennes géniales qui changent le monde » Tribunejuive.info.

Avec le concours d’un président américain, Donald Trump, lui aussi fortement honni par beaucoup, Israël sous l’ère Bibi s’est quand même bien porté. Nous voyons aujourd’hui l’installation d’une nouvelle ambassade, après les Etats-Unis, le Kosovo et le Guatemala, celle du Honduras, qui voit en Jérusalem, « la capitale éternelle et indivisible d’Israël ». Ces événements sont prophétiques ; comme Theodor Herzl qui, 50 ans avant la reconnaissance d’Israël en 1947, avait prédit la renaissance d’un « Etat juif ».

Depuis le début, le monde veut un Etat palestinien en Israël. C’est curieux comme le monde passe sous silence l’occupation du Tibet par les Chinois, l’occupation turque à Chypre, ou celle des Russes en Crimée. Quiconque a du bon sens voit que l’établissement d’un Etat antisioniste (pour ne pas dire terroriste) au cœur d’Israël, provoquerait à terme la disparition de l’Etat hébreu. Est-ce ce que veut l’ONU finalement ?…

Avec l’ère Bibi/Trump, le monde arabe a reconnu en partie la souveraineté d’Israël, c’est une pierre d’angle dans l’édifice de la paix au Moyen-Orient. Aujourd’hui l’administration Biden/Harris/Obama a tendance à saper ces relations, envenimant du coup les relations avec l’AP et le Hamas, et la rue arabe au sein même du pays.

Nous prions en tout cas pour que le nouveau gouvernement israélien continue de garder sûres les frontières d’Israël et sa souveraineté, et bénisse la nation, comme l’a fait précédemment le gouvernement sous la direction du chef du Likoud.

Laissons la parole au président tchèque, avec sa lettre de remerciement émouvante adressée à Binyamin Netanyahou.


Lettre émouvante en hommage à Binyamin Netanyahou

Le président tchèque Miloš Zeman a adressé une lettre particulièrement émouvante à l’ancien Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou (lphinfo.com) :

« Cher Premier ministre,

Permettez-moi de vous exprimer ma sincère gratitude pour notre amitié personnelle et ma profonde admiration pour la manière dont vous avez effectué votre mandat si important de Premier ministre de l’Etat d’Israël. Vous avez été Premier ministre d’Israël durant 12 ans, mais votre activité politique a duré bien plus longtemps. Vous avez mené le Likoud à la victoire au parlement à plusieurs reprises, vous avez combattu le terrorisme et surtout, vous avez fait prospérer l’économie israélienne. Plus tôt, lorsque vous serviez dans une unité d’élite de Tsahal, vous aviez défendu les intérêts des Juifs, et pas seulement en Israël. J’admire votre courage à affronter le danger face-à-face.

C’est pour moi un immense honneur de vous considérer comme ami de la Tchéquie. J’aime à penser en arrière et aux discussions que nous avions dans une atmosphère amicale. Lors de la cérémonie d’inauguration de la Maison de la Tchéquie à Jérusalem, j’avais dit dans mon discours que les politiciens créent de nombreux mots mais que seuls les actes se voient. Et j’apprécie beaucoup les efforts que vous avez déployés pour le bien de votre beau pays. Vous avez apporté une énorme contribution dans l’édification d’un Etat d’Israël prospère, ce qui a été comme une arête dans la gorge de beaucoup. On le sait, la réussite ne pardonne pas !

Mon cher Bibi, permettez-moi de vous remercier une nouvelle fois et de vous souhaiter la force et la santé pour l’avenir. Je vous souhaite vraiment de rester l’homme déterminé que vous êtes sans l’ombre d’un doute ».

Print Friendly, PDF & Email