Messages étiquettés Eglise

A l’assaut de la Chrétienté

9 juillet 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz

Par l’entremise de l’UNESCO, l’Autorité Palestinienne et le monde musulman en général, mettent la main sur les hauts-lieux de la Chrétienté, une manière de planter le drapeau islamique et de prendre « leur héritage » : « Il (Allah) vous a donné en héritage leur pays (des incroyants), leurs habitations, leurs biens et une terre que vos pieds n’ont jamais foulée » (sourate XXXIII, verset 27).

L’UNESCO offre à l’Autorité Palestinienne une superbe possibilité 1) d’ôter des mains de la Chrétienté un site historique symbolique, la Basilique de la Nativité à Bethléhem, lieu symbolique de la naissance de Jésus, 2) d’accuser Israël qui soi-disant menace ce site et empêcherait les pèlerins d’y accéder.

L’UNESCO, organisation non-politique, prouve encore une fois sa complicité avec les nations islamiques, démontrant au passage son caractère antisioniste. Cela contribuera en tout cas à détériorer encore plus les fragiles relations entre l’AP et Israël.


En inscrivant le site de l’église de la Nativité de Bethléem au Patrimoine mondial, l’UNESCO a usé d’une procédure d’urgence qui a suscité une vive protestation d’Israël, lors d’une session à Saint-Pétersbourg. Les Palestiniens, entrés à l’Unesco en octobre 2011 au terme d’un vote qui avait provoqué la colère des Israéliens et des Américains, ont demandé cette procédure en arguant du « délabrement et de la dégradation de l’ensemble architectural », notamment du fait des « forces d’occupation » israéliennes.


Réponse d’Israël 

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a qualifié de « politique » vendredi la décision de l’Unesco d’inscrire la basilique de la Nativité de Bethléem au Patrimoine mondial, selon un communiqué de son bureau. « Cette décision prouve que l’Unesco est mue par des mobiles politiques et non culturels. Plutôt que de progresser vers la paix, les Palestiniens procèdent par des démarches unilatérales qui éloignent la paix », a-t-il affirmé dans son communiqué.

« Il faut se souvenir que la basilique sanctifiée par la chrétienté a jadis servi de base à des terroristes palestiniens », a-t-il ajouté. Bibi faisait ainsi allusion à un épisode de la Seconde Intifada palestinienne en 2002, durant lequel l’armée israélienne avait assiégé pendant 40 jours la basilique où s’étaient retranchés des Palestiniens armés.

Ainsi Israël a affirmé n’avoir « aucune objection » à l’inscription du site au Patrimoine mondial, mais a contesté le recours à la procédure d’urgence, estimant que c’était « une façon de laisser entendre qu’Israël ne protégeait pas le site ».

 

En avril 2002 : de l’or et des crucifix volés par des Palestiniens…

Il suffit de lire ce reportage sur la prise en otage de la Basilique de la Nativité en avril 2002 pour comprendre combien Israël a été une protection pour la Basilique… et non le contraire : « Trois moines arméniens, pris en otage par des hommes armés palestiniens à l’intérieur de l’Eglise de la Nativité à Bethléem, ont réussi à fuir les lieux par une porte arrière hier matin. Ils ont remercié les militaires israéliens qui les ont secourus.

Ils ont raconté à des officiers israéliens que les hommes armés ont volé des objets en or d’autres biens, ainsi que des crucifix et des livres de prière, causant des dégâts matériels. Les trois vieux moines ont été pris en charge par des soldats. L’un d’eux portait une pancarte en toile blanche portant l’inscription  » s’il vous plaît, aidez-nous « . L’un des moines, Narkiss Korasian, a ultérieurement raconté aux journalistes :  » Ils ont tout volé, ils ont ouvert toutes les portes l’une après l’autre et ils ont tout volé…ils ont volé nos livres de prière et quatre croix…ils n’ont rien laissé. Merci pour votre aide, on ne l’oubliera jamais ». (Margot Dudkevitch- Jerusalem Post)


A quand une réaction de la Chrétienté ?…

Même si une grande partie des chrétiens n’est pas attachée à des bâtiments, il convient de comprendre que la stratégie de l’ennemi de nos âmes, en l’occurrence l’islam, est bien de voler et de prendre ce qui ne lui appartient pas. C’est la logique du Dar al-Islam/Dar al-Harb (1) pour conquérir le terrain… avec l’aide des organisations internationales, telles l’ONU et l’UNESCO, et de l’accord tacite des nations occidentales.

Esaïe 5:20 « Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres !


(1) La terre est divisée en deux : la terre de l’islam, et la terre de la guerre, encore insoumise. C’est par la Guerre Sainte, ou Jihad, que les Musulmans soumettent les territoires insoumis.


 *********************************


Chrétiens en péril sous autorité palestinienne avec l’aide de l’Unesco – Réagissez !

1er juillet 2012 Danièle Kaplan – Europe-Israel.org


L’Unesco a inscrit vendredi 29 juin l’église de la Nativité de Bethléem au Patrimoine mondial comprenant le site du « Lieu de naissance de Jésus et la route de pèlerinage qui y mène, par 13 voix pour, 6 contre et 2 abstentions lors d’une session des 21 membres du Comité du patrimoine de l’Unesco, réunis à St Petersbourg. Il s’agit du premier site volé palestinien inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

L’UNESCO et l’église de la captivité

Chers amis Chrétiens, nous vous en informions déjà ! les razzieurs ont gagné aujourd’hui, demain avec l’aide de Bukova de l’Unesco ce sera le Saint-Sépulcre. Forts de leurs soutiens les arabo-palos continuent leur Jihad qui consiste à voler la terre des Juifs et les biens des Chrétiens. Leur entrée à l’Unesco a sonné le glas des Chrétiens en Terre Sainte.

 

Jean Vercors : « Le site est en ruine, il faut des millions pour le restaurer, maintenant qu’il fait parti de l’UNESCO, les Palestiniens vont pouvoir réclamer des fonds pour sa réparation, une belle occasion pour eux de se faire encore plus de fric et faire croire au monde que Jésus était musulman.

Le Vatican et l’Unesco ont la mémoire courte sur les Expropriations, pillages, viols, agressions physiques de Chrétiens en Cisjordanie et Gaza. Un Chrétien de Béthléhem détaille le quotidien très difficile des chrétiens en terre d’islam : « Ces dernières années, plusieurs de mes amis chrétiens m’ont confié les souffrances endurées, les menaces, de mort parfois, proférées parce qu’ils avaient tenté de récupérer leurs terres usurpées par d’influents résidents de Bethléem ».

Malgré toutes les injustices, aucune action constructive n’a été prise pour enrayer le phénomène et défendre leurs droits, ni par aucune des trois branches [exécutive, législative et judiciaire], ni par les ONG, ni même par des factions politiques ».

 

Résultat, à Bethléem, lieu de naissance de Jésus, les chrétiens sont obligés de fuir ces persécutions. En 1990, 60% de la population y était chrétienne. Aujourd’hui, ce chiffre est tombé à moins de 20%…

 

Prise en otage en 2002

Une quarantaine de terroristes palestiniens avaient organisé le siège de l’église chrétienne de la Nativité en 2002. Traqués par les forces de défense d’Israël, les terroristes, armés de Kalachnikovs et d’explosifs, occupèrent l’un des lieux les plus sacrés de la chrétienté, où ils avaient pris en otages 200 civils. Pendant 5 semaines, L’Eglise de la Nativité a été occupée par des terroristes islamistes qui ont tout dévasté, le bois des statues, des fresques, des bancs a été utilisé comme bois de chauffage, le papier des exemplaires de la Bible comme papier de toilette, les vitraux cassés, et tout ce qui avait une quelconque valeur a été volé. Des dizaines de bouteilles vides de vodka et whisky ont été trouvées sur Le lieu de naissance du Christ devenu un immense urinoir. (selon le Washington Times du 15/5/2002)



Tags: , , , , , , ,

L’égorgement des chrétiens !

13 juin 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz

Dans plus de cinquante pays, des chrétiens protestants, catholiques, coptes… sont persécutés, et dans de nombreux cas, torturés, violés, assassinés. Leur crime ? Etre chrétien. En Arabie saoudite, des cheikhs se rappellent tout à coup les paroles de Mahomet et décident, par une fatwah, la destruction des églises et l’élimination des chrétiens dans le pays. Le Cheikh Abdul Aziz bin Abdullah, Grand mufti d’Arabie saoudite l’a précisé : « Il est nécessaire de détruire toutes les églises de la région ».

Le monde va-t-il rester tranquillement passif, face à ces appels au meurtre, sourd aux massacres et génocides des populations chrétiennes ?…


Dans « L’Observatoire de la christianophobie« , Daniel Hamiche a révélé au public francophone une abomination qu’un journaliste égyptien avait diffusée il y a quelques temps : la vidéo de l’égorgement rituel d’un jeune musulman converti au christianisme (1), assassiné par ses anciens coreligionnaires comme apostat. Ayant vu la vidéo, Khalil Samir, un prêtre égyptien raconte : « Après que des prières rituelles ont été criées, et que le jeune homme est maintenu au sol, un des hommes aux visages masqués l’égorge, tandis que le sang coule sans discontinuer, au cours d’une scène longue et horrible. À la fin, sa tête est brandie comme un trophée » […]. Cette vidéo est insoutenable, elle a bouleversé des milliers d’internautes.


(1) Si cette vidéo est à prendre avec prudence, il ne s’agit sans doute pas d’une mise en scène, selon des spécialistes. L’authenticité d’une vidéo sera toujours suspecte, mais cela n’efface pas la réalité de ces horreurs. 150 millions de chrétiens sont persécutés dans le monde, par l’islam ou le communisme, c’est la triste réalité.  



Le 9 juin dernier, Daniel Hamiche et Guillaume de Thieulloy de « Riposte Catholique » ont entrepris une démarche auprès du ministre des Affaires étrangères français, Laurent Fabius, dont voici la copie ci-dessous :



Lettre à Laurent Fabius


Monsieur le Ministre,

 

L’Observatoire de la Christianophobie, dont nous sommes les animateurs et qui est associé au portail Riposte Catholique, a révélé le lundi 4 juin dernier au public francophone un fait abominable et d’une insigne barbarie: l’égorgement d’un jeune musulman converti au christianisme, dont la vidéo du supplice avait été précédemment diffusée sur une chaîne de télévision égyptienne par le journaliste Tawfiq Okasha dans le cadre de son émission « Egypt Today ».

 

Depuis des siècles, la France a une mission particulière de protection des chrétiens d’Orient qu’elle a assumée constamment, sous tous les régimes, et que différents traités et accords internationaux ont confirmé depuis la fin du Second Empire.

Or, de toute évidence, cet assassinat révulsant – qui est, hélas, loin d’être exceptionnel, même s’il a « bénéficié » d’un retentissement mondial inédit, puisqu’il a été filmé par les tortionnaires – manifeste que, trop souvent, dans les pays de l’ancien Empire ottoman, les chrétiens ne sont plus protégés par leurs autorités nationales.

 

Nous vous serions donc reconnaissants, Monsieur le Ministre, de bien vouloir nous indiquer :

1. les informations dont les services du Ministère des Affaires étrangères disposent sur cette atrocité, et

2. ce que vous comptez faire pour la défense des chrétiens d’Orient que cette horrible affaire rend plus urgente que jamais.

Nous nous permettons de vous préciser que nous communiquerons vos réponses à nos lecteurs. Par ailleurs, par souci de clarté, nous vous précisons également que nous rendrons publique notre lettre dans les 24 heures.Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre haute considération.

 

Daniel Hamiche, rédacteur en chef dL’Observatoire de la Christianophobie

Guillaume de Thieulloy, directeur de Riposte Catholique

 

PS : A cette heure, cette démarche n’a pas obtenu de réponse. C’est pourquoi je vous propose de cosigner cette lettre. Il faut absolument que nous soyons des milliers à dire publiquement notre soutien aux chrétiens d’Orient qui appellent désespérément la France à leur secours et pour lesquels la France officielle, depuis des décennies, ne daigne pas lever le petit doigt. Si, comme nous, vous êtes révoltés par le massacre des chrétiens d’Orient, signez et faites signer cette lettre en cliquant ici. Ne restons pas sourds aux appels de nos frères chrétiens assassinés par des barbares !



Tags: , , , , ,

¡El degollamiento de los cristianios!

13 de junio de 2012
Pastor Gérald Fruhinsholz


Foto Bivouac-ID

En más de cincuenta países, cristianos protestantes, católicos, coptos… sufren la persecución, y en muchos casos son torturados, violados y asesinados. ¿Su crimen? Ser cristianos. En Arabia saudí, unos jeques se acuerdan de repente de las palabras de Mahoma y  mediante una fatwa, deciden destruir las iglesias y eliminar a todos los cristianos del país. El Jeque Abdul Aziz bin Abdullah, Gran mufti de Arabia Saudí  notificó que: « Es necesario destruir las iglesias de la región».

¿Permanecerá el mundo tranquilamente pasivo, frente a esas incitaciones al crimen, haciéndose el sordo a las masacres y genocidios de las poblaciones cristianas ?…


chrétien égorgéEn el  « Observatorio de la Cristianofobia« , Daniel Hamiche dio a conocer al público francófono una abominación que un periodista egipcio había difundido hace tiempo : el vídeo del degollamiento ritual de un joven musulmán convertido al cristianismo (1), asesinado por apóstata por sus antiguos correligionarios.  Después de ver el vídeo, Khalil Samir, un sacerdote egipcio cuenta : « Después de gritar unas oraciones rituales, y de sujetar al joven en el suelo, uno de los hombres con la cara tapada lo degüella, mientras sale la sangre a borbotones, durante una escena larga y horrible.  A final levantan su cabeza como trofeo» […]. Este vídeo es insoportable y conmovió a miles de internautas.


(1) Si cabe tomar este vídeo con prudencia, no por ello es menos auténtico según los especialistas. La autenticidad de un vídeo siempre estará en tela de juicio, pero esto no borra la realidad de los horrores. 150 millones de cristianos están perseguidos en el mundo por el Islam, o por el comunismo, y esa es la triste realidad.


El 9 de junio pasado,  Daniel Hamiche y Guillaume de Thieulloy de « Réplica Católica » enviaron una carta al Ministro de Asuntos exteriores francés, Laurent Fabius, cuya copia figura más abajo:



*************************


Carta a Laurent Fabius


Señor Ministro,

El Observatorio de la Cristianofobia, del que somos miembros y que está asociado a Réplica Católica, dio a conocer, el 4 de junio pasado, al público francófono, un hecho abominable y de una gran barbarie: el degollamiento de un joven musulmán convertido al cristianismo y cuyo suplicio grabado en un vídeo fue difundido anteriormente en un canal de la televisión egipcia, por el periodista Tawfiq Okasha, dentro de su programa « Egypt Today».

Hace siglos que Francia tiene la misión específica de proteger a los cristianos de Oriente, hecho que siempre asumió bajo todos los regímenes, y que varios tratados y acuerdos han ratificado desde el final del Segundo Imperio.  

Este crimen, claramente revulsivo, por desgracia no es una excepción, aunque haya « gozado » de una repercusión  mundial inédita, ya que ha sido grabado por los verdugos – pone de manifiesto que, demasiadas veces en los países del antiguo Imperio otomano, los cristianos ya no gozan de protección por las autoridades nacionales.

Le agradeceríamos, Señor Ministro, que nos indicara cuales son:

1. las informaciones de las que disponen los servicios del Ministerio de Asuntos exteriores acerca de esta barbarie, y

2. lo que cuenta hacer con la defensa de los cristianos de Oriente y que este horrible episodio apremia más que nunca.

Nos permitimos señalarle que comunicaremos sus respuestas a nuestros lectores. Además, por deseo de  transparencia, puntualizamos también que publicaremos nuestra carta  en las próximas 24h. Le saludan atentamente.


Daniel Hamiche, redactor jefe de L’Observatoire de la Christianophobie 

Guillaume de Thieulloy, director de Riposte Catholique


PD: Esta carta no ha recibido respuesta hasta la fecha. De modo que les propongo que firmen esta carta. Es imprescindible que seamos miles para apoyar públicamente a los cristianos de Oriente que piden socorro desesperadamente a Francia y para los que Francia lleva años sin hacer el más mínimo ademán de ayuda. Y si como nosotros, Usted está escandalizado por la masacre de cristianos en Oriente, firme y haga firmar esta carta haciendo un clic aquí. ¡No hagamos oídos sordos a las súplicas de nuestros hermanos asesinados por bárbaros!


Traducción :Esther KWIK



Tags: , , , , ,

Stratégie contre l’islam

13 mai 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz


Les Iraniens se convertissent par milliers et le régime panique : c’est une menace à la sécurité nationale. Les services de renseignement brûlent des Bibles par milliers… (voir l’article ci-dessous).

Ce qui arrive en Iran est incroyable. La foi chrétienne devient une grave menace pour les Ayatollahs : ils ne peuvent plus contrôler un mouvement spontané de conversions malgré les persécutions.

  

La stratégie de l’islam

Binyamin Netanyahou a dit : « La population israélienne chrétienne sera toujours libre de pratiquer sa foi. C’est le seul endroit au Moyen-Orient où les chrétiens sont totalement libres de pratiquer leur culte ». Alors que les chrétiens fuient le Moyen-Orient musulman en masse, leur population a augmenté de 1000 % depuis la naissance de l’Etat hébreu en 1948. Et les chrétiens arabes qui vivent en Israël sont parmi les plus instruits et les plus éduqués au Moyen-Orient.

 

Le grand mufti, Sheikh Ab dul Aziz bin Abdullah al-Shaikh

Qu’en est-il dans le Moyen-Orient musulman ? Le prophète Mahomet a déclaré qu’aucune autre religion ne pouvait coexister avec l’islam. Les leaders musulmans d’aujourd’hui prennent la déclaration de Mahomet à la lettre. Le grand Mufti et responsable n°1 de l’autorité religieuse d’Arabie Saoudite a récemment lancé une fatwa ordonnant l’obligation de détruire toutes les églises chrétiennes de la Péninsule arabique.

Cette fatwa n’a pas été reprise par les médias et on attend toujours la position de l’administration de l’Occident. Comme le souligne Cliff May, président du FDD (fondation de Defense of Democraty), « si Obama ne réagit pas, les médias et le gouvernement cautionnent la destruction des églises. Et pire, la fatwa sera reprise en Egypte, au Nigeria, en Irak, au Pakistan et en Indonésie. Pays après pays, les églises seront brûlées et parfois avec des chrétiens dedans ».

Pour lui, la déclaration du Mufti d’Arabie saoudite fait partie d’une stratégie musulmane inquiétante. « Ce à quoi nous avons affaire aujourd’hui – un des plus grands problèmes de l’Histoire dont les médias refusent de parler – c’est la persécution massive, le massacre et donc le nettoyage des chrétiens dans le monde musulman ».

Le soi-disant « Printemps arabe » qui voit l’islam radical arriver au pouvoir comme avec les Frères musulmans, a rendu la vie des chrétiens encore plus infernale au Moyen-Orient, sauf en Israël.

  

La stratégie de D.ieu 

Est-ce que Dieu n’a pas son mot à dire face à cette menace de destruction d’Israël comme de celle des chrétiens ?… Le réveil chrétien en Iran procède du miracle. D.ieu qui connaît toute chose et mène Ses projets à exécution, nous avertit que l’islam va tomber, de même que les descendants d’Ichmaël serviront l’Éternel. Prions pour que cela s’accomplisse, et prions également afin que les chrétiens d’Iran et autres pays islamiques puissent résister.

  

Nebajoth et Kedar étaient les enfants d’Ichmaël (Gen 25:14). Selon Esaïe 60:7, « Les troupeaux de Kédar se réuniront tous chez toi ; les béliers de Nebajoth seront à ton service ; ils monteront sur mon autel et me seront agréables, et Je glorifierai la maison de ma gloire ».

Ps 72  « En ses jours le Juste fleurira, et la paix sera grande jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de lune. Il dominera d’une mer à l’autre, et du fleuve aux extrémités de la terre. Devant Lui, les habitants du désert fléchiront le genou, et ses ennemis lécheront la poussière ».

Esaïe 19 nous parle enfin de cette « route » qui ira de l’Egypte à l’Assyrie. Ichmaël, le peuple arabe, est poursuivi par le D.ieu d’Israël  : « Il les frappera mais Il les guérira ; et ils se convertiront à l’Eternel ».



* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Iran : les services de renseignement arrêtent ceux
qui se convertissent au christianisme

12/05/2012  

 

Les ayatollahs iraniens sont frustrés que les Iraniens abandonnent l’islam pour le christianisme en grand nombre malgré la menace d’exécution pour apostasie.

Un ancien officier de renseignement de la Garde révolutionnaire, qui a fait défection en Europe, a déclaré au Daily Caller que le régime iranien avait ordonné aux services de renseignement intérieur d’utiliser des mesures draconiennes pour mettre fin aux conversions – y compris l’emprisonnement, la torture et la destruction massive de bibles par le feu.

 

La source du Daily Caller a indiqué que dans la seule ville de Shiraz, dont la population excède un million, le siège social du renseignement possède 30.000 dossiers sur des musulmans convertis au christianisme. « Les espions des Gardiens de la révolution ont désigné des unités dans les grandes villes à travers le pays, avec l’ordre d’infiltrer leurs groupes, d’identifier les pasteurs et les membres, puis de les arrêter et de les forcer, sous la torture, à avouer des activités criminelles et des relations avec Israël ou les USA », a-t-il affirmé.

L’une des méthodes de torture consiste à battre les épouses des convertis en leur présence pour les amener à collaborer. D’autres convertis sont enfermés pendant des semaines dans l’obscurité totale dans des cellules de type cachot sans aucun contact humain, de sorte qu’ils perdent la notion du temps.

Des dizaines de milliers de bibles importées en contrebande ont été confisquées et brûlées par les Gardes sous les ordres du régime islamique. Dans un cas, selon la source du Daily Caller, le bureau du guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a ordonné aux Gardiens de brûler toutes les bibles confisquées pour empêcher les conversions. Le bureau de Khamenei a déclaré que la bible n’est pas considérée comme un livre saint.

 

Source : Iranian intelligence agents target, arrest Christian converts, The Daily Caller, 5 mai 2012. Extrait traduit par Poste de veille.




Tags: , , , , , ,