“C’est incroyable, quand j’ai vu vos danses,

je me suis cru à la maison, à Jérusalem !”


Les Enfants de Sion

Telle fut la remarque faite par un homme juif, lors d’une de nos représentations. D’autres personnes se sont mises à pleurer lorsque nous avons dansé sur le chant « Hava nagila ». Celles-ci avaient un numéro inscrit sur le bras, et cette vision fugitive d’Israël les bouleversait trop.

C’est ainsi que le groupe de danses d’Israël « les enfants de Sion » – se produisait en France dans les églises, les synagogues, les maisons de retraite et dans des manifestations publiques, amenant toujours le plaisir, la joie, et l’émotion. Des jeunes et des moins jeunes constituaient ce groupe. La danse est un art mais aussi un divertissement. La danse d’Israël, elle, nous transporte dans une histoire, celle d’un peuple trois fois millénaire, le peuple juif qui nous a donné la Bible.


Sophie Fruhinsholz

Danseuse professionnelle, Sophie Fruhinsholz a créé en 1996 un groupe de danses davidiques, composé de femmes, d’hommes et d’enfants, tous désirant servir le Seigneur, et ayant dans le cœur un amour profond pour Israël. La danse est très présente dans la Bible. Nous la retrouvons fréquemment dans les Psaumes ainsi que dans la 1ère Alliance, le Tanakh. Lors de la sortie d’Egypte, Myriam pris son tambourin et loua l’Eternel avec des danses. Le plus célèbre de tous, n’est-ce pas le Roi David lui-même, qui dansait devant l’Arche de l’Alliance lorsqu’elle fut ramenée à Jérusalem ? Pour lui, la danse était un moyen naturel de louer D.ieu au même titre que la musique et les chants. Il composa de nombreux psaumes où la danse est présente.

 « Que les enfants de Sion louent Son nom avec des danses… ! » – Ps 149:3

« Louez–le avec le tambourin et avec des danses ! Louez–le avec les instruments… ! » – Ps 150:4




Get the Flash Player to see the wordTube Media Player.

Accéder à la galerie de photos …




Print Friendly