Visiter le Goush Etzion

pasteur Gérald Fruhinsholz,
le 31 janvier 2020
 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Avec le groupe "HaShorashim", nous avons une nouvelle fois visité le Goush Etzion qui représente en partie la Judée biblique. Nous connaissions les lieux de mémoire – de nombreux pionniers juifs ont sacrifié leur vie dans le Goush Etzion en résistant courageusement aux attaquants arabes en 1948 (voir "le massacre de Kfar Etzion") – et nous souhaitions voir cette fois-ci un autre aspect de ce qui constitue la vie dans le Goush Etzion (le bloc d'Etzion). 

 

Pourquoi "Goush Etzion" ? 

En 1932, un homme d'affaires juif d'origine allemande, Shmuel Yosef Holtzmann (le mot allemand Holz signifie "bois" – etz/עץ en hébreu), soutint la création d'un village en Judée. Le kibboutz établi là-bas en 1935 fut nommé Kfar Etzion en son honneur. 

Le symbole du Goush Etzion est le chêne (en hébreu 'Alon). Un des kibboutz s'appelle Alon Schvut qui signifie « Le chêne du retour ». C'est une référence au retour des Juifs chassés du Goush Etzion par la Légion arabe jordanienne en 1948. Après la destruction des communautés du Goush Etzion, les survivants et les enfants avaient l'habitude de se rassembler une fois l'an pour apercevoir le seul arbre restant, un chêne qui devint « l'Unique Chêne ». Le village est adjacent à ce chêne, qui reste un symbole essentiel de renouveau et de continuité pour Alon Shvut et le Goush Etzion. 

Durant cette visite qui nous a permis de connaître les nombreux aspects de l'économie du Goush, mentionnons ces deux visites étonnantes :

 

A Bat Ayin, Schlomit et Tomer Cohen

Sortis de Jérusalem par les tunnels, en 15 mn, nous arrivons en pleine campagne faite de collines ! Une vingtaine de kibboutzim peuplent le Goush Etzion, dont deux villes, Efrat et Betar Illit. 

Bat Ayin est un village spécial: créé au départ par d'anciens commandos, les habitants ont décidé de ne mettre aucune barrière comme le font toutes les implantations pour se protéger d'incursions terroristes. Mais ces Israéliens de Bat Ayin ont acquis une solide réputation – mieux vaut ne pas s'y frotter.  

Schlomit et Tomer ont six enfants, et ils sont croyants… amoureux de la nature, des plantes, et de la musique ! Pour des produits naturels, crèmes et huiles essentielles et conseils pour une bonne santé, allez donc rencontrer Schlomit & Tomer…

 

Caliber3 : un centre de contre-terrorisme de renommée internationale (vidéos sur ce LIEN)

Ce lieu, où l'appareil photo n'est autorisé que dans certaines zones bien précises, accueille tous les services de sécurité, Shabak, Police, Tsahal et commandos de tous ordres, tel le SWAT. On y enseigne le fameux Krav Maga (combat corps à corps), la guérilla urbaine, la protection VIP, les techniques de survie et bien sûr l'entraînement au tir. Le bruit de tir à balles réelles est vraiment impressionnant !

Nous avons assisté à des simulations d'actions terroristes en plein marché, et l'on se sent davantage en sécurité sachant la présence de tels professionnels de la sécurité prêts à défendre le pays au prix de leur vie.  

 

Israël, une nation prête à se défendre

Suite aux commémorations de Yad Vashem où Jérusalem a pu accueillir une cinquantaine de dirigeants des nations, l'on comprend la volonté en Israël d'avoir une vraie capacité de se défendre. Il est toujours émouvant de voir des survivants de la Shoah fiers de voir leurs petits ou arrières petits-enfants, pilote, commandant de char, officier de l'armée de Tsahal.

Dans le monde entier à présent, des gouvernements font appel à Israël pour être formé à la protection et la sécurité, pour se doter d'armes défensives comme le Dôme de fer, ou le système anti-missiles pour avion de lignes (dont l'avion du président français !) pour ne citer que ces deux exemples.

Alors que 75 ans auparavant, des millions de Juifs étaient assassinés, traités comme des agneaux destinés à l'abattoir, jetés dans les fours des camps de la mort, aujourd'hui Israël est devenu un spécialiste mondial du contre-terrorisme, de la défense et de la sécurité. Qui aurait pu imaginer cela ?…

Pourtant, comme Eytan Cohen (ci-dessus en photo) qui montre le ciel de son doigt, chacun de ces professionnels sait qu'il y a également le Dieu d'Israël qui veille sur Israël, "Il ne dort ni ne sommeille". Ils savent ce que dit la Bible (Psaume 46) : 

"L'Eternel des armées est avec nous, notre forteresse, le Dieu de Jacob"

 

Print Friendly, PDF & Email

Article suivantRead more articles