pasteur Gérald Fruhinsholz,
le 19 novembre 2018
 

« Sur tes murs, Jérusalem, j'ai placé des gardes ; ils ne se tairont ni jour ni nuit. Vous qui la rappelez au souvenir de l'Eternel, point de repos pour vous (ne gardez pas le silence !) ! Et ne lui laissez aucun relâche, jusqu'à ce qu'il rétablisse Jérusalem et fasse d'elle un sujet de louange sur la terre » – Esaïe 62 :6-7.

Lors de la Conférence Ebenezer, Chuck Cohen a été l'orateur d'un soir ; Chuck est le directeur du groupe des Intercessors for Israel, et le verset pour la conférence 2019 est : "Jérusalem, un sujet de louange sur la terre".

Comme le soulignait Chuck Cohen, depuis la déclaration Donald Trump le 6 déc 2017 (50 ans après la réunification de Jérusalem en juin 1967, et 100 ans après sa libération des Turcs ottomans, en déc 1917), il y a quelque chose dans l'air, même si Jérusalem n'est pas encore "un sujet de louange sur la terre". Et l'ennemi n'ayant pas dit son dernier mot, une pression spirituelle se fait sentir sur la ville sainte ; plus que jamais, le monde tente de diviser la ville et jeter l'opprobre sur Israël (1).

 

"Ne vous taisez pas !"

C'est étonnant comme le prophète Esaïe est pressant dans le chapitre 62 sur Jérusalem ! C'est aussi le coeur de Dieu qui parle – entendons Ses recommandations :

– "Pour l'amour de Sion, ne vous taisez pas, ne prenez pas de repos, jusqu'à ce que le salut de Jérusalem ne paraisse…"

Dieu nous interpelle : – "Et vous les gardes que J'ai placés sur les murailles de Jérusalem, ne gardez pas le silence, ne Lui donnez aucun répit (= n'arrêtez pas de prier Dieu !)". 

Plus loin, les impératifs se succèdent : "Franchissez, franchissez les portes… frayez, frayez la route, ôtez les pierres…". 

Ne sentons-nous pas l'insistance du Seigneur sur ce sujet si précieux ?… Jérusalem va être un sujet de gloire sur la terre, une torche embrasée pour le monde ! Car Il vient, le Messie d'Israël, le Roi des rois !

Voilà pourquoi cette ville est si disputée, le peuple juif si conspué, Israël si critiqué… 

 

Israël, la clé pour comprendre les derniers temps

Jésus nous demande de discerner les temps, et avec le rétablissement d'Israël et de sa capitale, nous réalisons que nous sommes à la fin de ces temps prophétiques. 

Steeve Lightle (82 ans) qui avait reçu la parole en 1974 sur l'ouverture spirituelle de l'URSS, et qui avait vu les plans divins permettant à 1,5 millions de Juifs d'Ex-URSS de monter en Israël, comparait l'Aliyah à l'Arche de l'Alliance que David avait ramenée à Jérusalem. Celle-ci ayant été volée par les Philistins,  Israël a été privé de l'Arche de l'alliance durant 20 ans (=2000 ans d'exil ?). Mais David, l'homme selon le coeur de Dieu, a permis que l'Arche/la Présence divine, soit ramenée au coeur de Jérusalem. 

 

Le soutien des chrétiens… est indispensable

Le retour du peuple juif sur sa terre est ainsi comparable à l'Arche sainte qui ramène la bénédiction en Israël. Ainsi, comprenant qu'Israël est toujours la "prunelle de l'oeil de Dieu" et que les plans divins passent par Israël, les chrétiens saisissent combien le Seigneur compte sur eux, sur leurs prières, leur intercession, leur investissement. 

Dieu a positionné les chrétiens "sur les murailles de Jérusalem" ! C'est Sa stratégie. Les chrétiens ne peuvent donc pas se taire, ils doivent prendre position pour Israël, priant pour la sécurité, la protection des frontières et celle des soldats et de son chef (2), l'unité du gouvernement, la réussite économique, etc.

De même, les chrétiens doivent soutenir les plus déshérités, les rescapés de la shoah, "la veuve et de l'orphelin"… Chaque église peut aider Israël dans tous ces domaines. Comme le déclare "Intercessors for Israel" (IFI), un chrétien serait insensé de ne pas considérer l'Etat hébreu et de ne pas lui donner un soutien inconditionnel. 

 

Rappelons-nous la Parole – nous sommes greffés sur "l'Olivier franc", et ce sont les racines qui nous portent (Rom 11:18) – Juifs et chrétiens sommes liés indissolublement, pour que Jérusalem devienne "un sujet de louange" pour le monde.

Gérald & Sophie 

 

(1) Ce 16 novembre 2018, une nouvelle Résolution de l'ONU a été votée contre Israël ! « Quelques jours après que le groupe terroriste Hamas ait attaqué des civils israéliens avec un barrage de 460 roquettes – alors que l'Assemblée générale des Nations unies et le Conseil des droits de l'homme restaient silencieux – l'organisme mondial ajoute maintenant de l'insulte aux blessures en adoptant neuf condamnations déséquilibrées dont le seul but est de diaboliser l'Etat juif », a souligné le directeur exécutif de UN Watch, Hillel Neuer (Europe-Israel.org)

(2) Il est important de prier pour la stabilité du gouvernement et la protection de Binyamin Netanyahou, en ces jours où l'ennemi menace particulièrement au sud et au nord, à Gaza et sur le Golan.

 

 

Print Friendly, PDF & Email