pasteur Gérald Fruhinsholz,
le 30 septembre 2018
 

Alors que nous nous approchons de la fin de Soukkot, avec "Simhat Torah" (la joie de la Torah) repassons dans nos mémoires le défilé exubérant des nations (les goyim) démontrant leur soutien indéfectible à Israël durant la Marche de Jérusalem.

La Marche de Jérusalem existe depuis le début avec  les associations et corporations israéliennes, et c'est en 1980 avec le souhait du maire de Jérusalem Teddy Kollek (1) d'ajouter à cette Marche les chrétiens de toutes les nations. Ainsi chaque année, des milliers d'Évangéliques viennent à Jérusalem démontrer leur soutien inconditionnel. 

La Bible dit : « Tous ceux qui resteront de toutes les nations venues contre Jérusalem monteront chaque année pour se prosterner devant le roi, l'Eternel des armées (Adonaï Tseva'ot), et pour célébrer Soukkot. S'il y a des familles de la terre qui ne montent pas à Jérusalem pour se prosterner devant le roi, l'Eternel des armées, la pluie ne tombera pas sur elles » – Zach 14:16

Cette Marche annuelle est une anticipation des temps glorieux pour Israël, avec la présence de Son Messie, selon le prophète Zacharie. Plus loin dans le texte, on lit que les nations ou goyim qui ne viendront pas à Soukkot tomberont sous le jugement du Dieu de Jacob. 

Il est incroyable de voir dans cette Marche les nombreux Asiatiques – Chine, Taïwan, Corée, Philippines, Indonésie, et des pays les plus reculés tels les Papous, les Calédoniens, les habitants des îles du Pacifique, etc.

 

"Pour l'amour de Sion, je ne me tairai point !"

Croyons-le, l'amour de Sion est international ! La planète entière est concernée par Israël… et si l'antisémitisme montre à nouveau sa tête hideuse, nous croyons que l'amour de Sion est plus fort. Le Psaume 2 est extraordinaire, qui montre que Dieu ne fait aucun cas des nations antisionistes/antisémites siégeant à l'ONU – Dieu "se rit et se moque" d'elles :

« Pourquoi ce tumulte parmi les nations, ces vaines pensées parmi les peuples ? Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils et les princes se liguent-ils avec eux contre l'Eternel et contre son oint ?… Celui qui siège dans les cieux rit, Le Seigneur se moque d'eux ! ».

 

'Hazaq ve'amats Yisrael !

Cette Marche de Jérusalem où les nations se sont jointes est prophétique ; elle a pour but d'encourager Israël, menacé de toutes parts par les nations musulmanes et par les instances internationales.

Les jours à venir vont se durcir, la guerre de Gog et Magog est proche – il est plus que temps pour les Juifs encore en exil de "revenir à la maison", et pour les chrétiens de se décider à soutenir Israël inconditionnellement ; le Lion de Juda va bientôt rugir.

« Que tu es heureux, Israël ! Qui est comme toi, un peuple sauvé par l'Eternel, le bouclier de ton secours et l'épée de ta gloire ? Tes ennemis reculeront devant toi, et tu fouleras leurs lieux élevés » – Deut 33:29

 

(1) Teddy Kollek avait reconnu et apprécié l'amitié des chrétiens : sous l'impulsion de leaders évangéliques et notamment du pasteur van der Hoeven, l'Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem (ICEJ) fut créée, quand toutes les autres ambassades déménageaient à Tel-Aviv.

 

Print Friendly, PDF & Email