22 novembre 2015
Gérald Fruhinsholz


 

– Lettre ouverte au Président François Hollande –

Jerusalem Bleu Blanc RougeMonsieur le Président,

Israël a honoré les victimes des attentats de Paris. Nous étions la semaine dernière à Jérusalem pour nous recueillir en présence de nombreuses personnalités politiques et religieuses –  le maire Nir Barkat, le Consul de France, les deux grands Rabbins de Jérusalem…
Tel-Aviv et Jérusalem se sont mises aux couleurs de la France, et les rues mêmes de Jérusalem se sont pavoisées en bleu-blanc-rouge.
Le Premier Ministre Binyamin Netanyahou a généreusement offert l’aide technique d’Israël, sachant combien ce pays est en avance dans la lutte contre le terrorisme.

Justement en Israël, ont lieu des attentats ressemblant fort à une intifada, et là nulle réaction de la France !
Un papa et son fils de 18 ans ont été froidement abattus, tandis que cinq Israéliens ont été tués par balles, et au couteau. Une dizaine d’autres Israéliens sont gravement blessés… Le PM Binyamin Netanyahou a déclaré : « Ceux qui ont condamné les attaques terroristes en France doivent condamner les attaques en Israël. Condamner les unes et non les autres, c’est de l’hypocrisie et de la cécité, car c’est le même terrorisme ».

Mr le Président, n’est-il pas important de considérer et d’honorer les victimes israéliennes tout en assurant Israël du soutien de la France, par une simple allocution et par l’annonce dans les médias de ces actes terroristes  ?
D’autre part, n’est-ce pas l’occasion en ce temps de « guerre » – le mot que vous évoquiez ces derniers jours, à juste titre – que cesse ce double langage, en nommant les Palestiniens assassinant les civils israéliens « des assaillants ou des militants » alors qu’à Paris, les acteurs des derniers attentats sont clairement nommés des « terroristes » ?…

Israël est le seul Etat démocratique au Moyen-Orient, subissant depuis des décennies les attaques du Hamas, du Hezbollah, de groupes terroristes du Djihad islamique et maintenant de Daech. N’est-il pas temps de considérer Israël comme le premier rempart de l’Europe, et donc de soutenir son combat ? Quelle différence y a-t-il entre ces kamikazes qui se font sauter et assassinent des civils au cri de « Allah hou akbar » en Syrie, en Irak, ou au Mali, et les kamikazes qui assassinent en Israël même des enfants ?…

Drapeaux Israel-FranceLe monde entier achète la technologie de l’Etat hébreu et admire l’ingéniosité des techniciens israéliens n’ayant pas d’autre choix que d’être inventifs pour se prémunir des actions terroristes.
Alors que va faire la France, à présent qu’elle est « en guerre » ?… Va-t-elle cesser d’avoir cette attitude ambiguë donnant aux Arabes musulmans en Israël une justification pour la poursuite de leurs attaques ?…
La France va-t-elle cesser d’encourager le terrorisme en délégitimant les sites religieux juifs pour en faire des sites musulmans, en « étiquetant » les produits fabriqués en Judée-Samarie (qui pénalisent premièrement les Palestiniens !), un procédé qui place une marque odieuse sur les Juifs, les stigmatisant et les renvoyant à l’horreur nazie ?…

Mr le président, le terrorisme islamique touche le monde entier. La France n’est pas épargnée, et elle a le mérite de faire tous ses efforts pour combattre le monstre Daech ou Boko Haram, au Mali, en Syrie et en Irak… Mais la France a l’obligation aujourd’hui de parler vrai : Israël et la France sont dans le même camp, celui de la démocratie ! Il est urgent de faire prendre conscience à tous les Musulmans de France, et particulièrement aux jeunes des banlieues, qu’Israël n’est pas responsable du terrorisme dans le monde mais qu’au contraire, il le combat.

Seul un discours clair et honnête venant du gouvernement français dissipera cette confusion qui existe depuis trop longtemps en France, à savoir que les Juifs sont toujours coupables, et qu’Israël menace la paix dans le monde. L’antisémitisme est un monstre à combattre tout autant que le Terrorisme. il n’est plus tolérable d’entendre en France « Morts aux Juifs » ! Jusqu’à présent, la France a toujours privilégié le monde arabe, recherchant par tous les moyens sa faveur, mais nous constatons que parmi ces états arabes, il y a de grands pourvoyeurs du terrorisme. N’est-il pas temps de reconsidérer nos alliances ?

Mr le Président, vous êtes avec votre gouvernement face à une situation incroyablement difficile. Considérer Israël comme un véritable allié et soutenir son combat serait une grande décision qui vous honorerait. En tant que pasteur, je me permets de citer la Bible qui est le fondement de nos valeurs occidentales et qui nous rappelle que « Celui qui bénit Israël est béni ». Nous croyons que la France peut être bénie, en redonnant à Israël la place d’alliée dans cette lutte qui mobilise les efforts de toutes les démocraties.

Sachez, pour terminer, que des milliers de chrétiens, en France et dans le monde, prient pour vous ainsi que pour votre gouvernement.

Vous remerciant de votre écoute, recevez nos salutations respectueuses,
Pasteur Gérald Fruhinsholz




Print Friendly, PDF & Email