21 août 2014
Pasteur Gérald Fruhinsholz


Une journée chez le président d’Israël : seul impératif, avoir une chemise blanche, et une bouteille d’eau pour la route

Sderot symbolise des villes et des kibboutz au sud d’Israël directement menacés par les roquettes du Hamas. Même si pour les journalistes il n’y a pas d’intérêt médiatique puisqu’il y a très peu de victimes, cette situation dans le sud est dramatique.  

Il faut vivre ces choses-là ! être à l’affût de la sirène (en hébreu tseva adom – couleur rouge) annonçant la chute d’un engin mortel. Au sud proche de Gaza, comme Sderot, Kfar Maïmon, ou Nahal Oz, ce sont quelques secondes qui sont données, à tout moment de la journée et de la nuit, où il faut courir vers l’abri le plus proche. Quel stress terrible ! Qu’est-ce que cela produit pour une génération d’enfants ?…

« L’exposition traumatique des enfants de Sderot (sur une période qui dure depuis plus de 10 ans!) a fait que ces enfants expérimentent des conséquences pathogènes sur le plan de la santé » – voir l‘exposé du Dr Bernard-Israël Feldman sur Terredisrael.com.

 

Cette situation hors norme suscite heureusement des initiatives privées :

– A Kfar Maïmon où nous étions Sophie et moi, trois bus ont conduit les enfants du village à Jérusalem… pour une journée-détente offerte par le Président d’Israël.

– Une prise en charge également par des associations du pays pour les amener dans des camps de vacances dans le nord d’Israël ou à Jérusalem. Soutenons ces associations.

 

L’initiative d’une chrétienne norvégienne !

Je voudrais raconter une heureuse initiative qui mériterait d’être multipliée. Il s’agit ici d’une chrétienne norvégienne (on voit ci-contre défiler les Norvégiens lors de la Marche de Jérusalem, à Soukkot). Gunvor, c’est son nom, raconte – elle s’adresse à Line, une amie, directrice de l’Hôtel Eden de Jerusalem (1)  :

« Tard hier soir, j’ai eu un appel téléphonique d’une personne inconnue. Il avait eu mon téléphone par un ami. Il s’agissait d’un Juif habitant pas loin de chez nous en Norvège : il avait cette pensée très forte qu’il fallait aider les enfants de Sderot.

– Imaginez, dit-il, si nous pouvions inviter environ 12 enfants pour des vacances en Norvège – mais personnellement,  je n’ai pas les moyens de le faire.

– C’est aussi ma vision, lui dis-je. Puis je m’entends dire : OK, je payerai des billets pour 6 enfants. Mon mari qui était là, me dit : – Tu es folle , on n’a pas beaucoup d’argent !!

Alors durant la nuit, j’ai envoyé des mails aux amis et aux parents, leur demandant de se joindre à nous….et en quelques heures…. pouvez-vous le croire ??? J’ai obtenu 23 509 shekels…. beaucoup plus que ce que j’avais imaginé !!!

– Quelques semaines auparavant, nous pleurions avec nos amis juifs (concernant la situation de guerre en juillet), et là, nous avons pleuré de gratitude.

– Je ne te raconte pas cela pour en tirer gloire, dit Gunvor à Line, mais pour te dire que vous n’êtes pas seuls !! En Norvège, beaucoup soutiennent Israël, même si les médias en parlent de façon négative. Nous prions pour vous jour et nuit, et dormons difficilement ».

The pulpit rock, en Norvège



Après avoir pris contact avec Gunvor personnellement, elle me dit : « C’est comme un rêve qui devient réalité ! » Et de me raconter : Quand mes parents ont acheté une ferme lorsque j’avais 15 ans, ma soeur et moi, on se demandait comment utiliser ce lieu au mieux. Et je me souviens avoir dit à ma mère : « Je veux que 10 enfants juifs viennent ici ».


« 40 ans après, la vision s’est réalisée… »

« Ne dites pas que je suis un ange ! », me dit Gunvor. Cela a été un projet commun. Des amis nous ont prêté des vêtements chauds, de la nourriture, des vélos pour des ballades, tandis que d’autres ont proposé des sorties de pêche. Elle écrit :  

« Incroyable ! 10 ados juifs accompagnés de 2 adultes, du Kibboutz ‘Oz, situé juste à 500 m de Gaza sont venus sur notre petite île pour quelques jours !! Mon frigo était plein de nourriture casher… Je suis heureuse que Yady qui nous a rendu visite cet été, m’ait enseigné comment « faire les choses casher » ! De nombreuses personnes ont donné. C’était fort et nous étions très émus ». 

4 Giladi St. Jerusalem
+972-2-672 4999



« Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses 
à l‘un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites » –
Mat 25:40


 
(1) Eden Jerusalem Hotel est un hôtel familial, un lieu rafraîchissant à Talpiot Arnona, près de chez nous, à Jérusalem. Line Djamchid  et son mari sauront vous accueillir personnellement et en français !

Visiteurs étrangers, n’annulez pas vos voyages – Israël a besoin de soutien !!

myedenhotel@gmail.com

www.jerusalemhotel.co.il



Print Friendly, PDF & Email