Israël n’est pas un mythe…

7 octobre 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz


l’autel de Josué, sur le « Har Eval »

Pour la première fois depuis l’intifada en 2000, nous avons pu venir sur le Mont Ebal (Har Eval), près de Schekhem, escortés par l’armée. C’était une occasion unique. Notre guide, Edith Lévy Neumand et Arié, habitant la Samarie, nous ont guidés avec une trentaine de personnes. Mais trois autres bus étaient déjà présents sur ce lieu élevé (940 m), où l’on surplombe la ville de Naplouse, la ville biblique de Shekhem et le tombeau de Joseph. Et là sur place, nous avons pu avoir un entretien mémorable avec le professeur Adam Zertal, « découvreur » de l’autel de Josué, site biblique par excellence.


Adam Zertal, ancien négationniste
Adam Zertal

Adam Zertal (né en 1936) est un archéologue israélien, de l’école de Tel-Aviv professant le « négationnisme ». Zertal a grandi à Ein Shemer , un kibboutz Hashomer Hatzaïr (mouvement sioniste de gauche). Puis il fut gravement blessé à la guerre de Kippour. Hospitalisé à Hadassa Ein Kerem, Zertal déclara à un journaliste : « Durant cette année à l’hôpital, je me suis intéressé à l’archéologie. Et alors que je croyais que la Bible était pleine de mythes, j’ai décidé après mon rétablissement de parcourir à pied Israël pour chercher des preuves archéologiques »… Et Adam Zertal « tomba » par le hasard de D.ieu sur l’autel de Josué !

 

 « Comment le peuple juif fut inventé » !

Zertal a été à l’école de ces « nouveaux historiens » de l’école archéologique israélienne qui, au nom d’un parti pris laïc, tentent de nier toute judaïté au passé d’Israël. Par négation de la judaïté, on comprend bien entendu la négation du caractère juif de nombreuses découvertes, comme à Ir David, la Cité de David, où l’on nie (c’est difficile à présent !) l’historicité du roi David. Cela contribue à la délégitimation de l’Etat hébreu, et cela fait le jeu de tous les détracteurs d’Israël. Au sein de ces archéologues revisitant l’Histoire biblique, il faut citer le Professeur Israël Finkelstein, et Schlomo Sand, l’auteur de ce livre (2008) : « Comment le peuple juif fut inventé ». Selon eux, le peuple juif faisait partie des peuplades cananéennes, n’ayant pas plus que d’autres, la prétention d’habiter Israël…

 

« Soyez des missionnaires… pour la vérité ! »

Le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob attendait Adam Zertal au tournant… en l’amenant précisément en 1980 au lieu même de l’autel de Josué, commandé par D.ieu Lui-même  (Josué 8:30) :

« Alors Josué bâtit un autel à l’Eternel, le Dieu d’Israël, sur le mont Ebal, comme Moïse, serviteur de l’Eternel l’avait ordonné aux enfants d’Israël… : c’était un autel de pierres brutes, sur lesquelles on ne porta point le fer ».

 

Adam Zertal eut la preuve de l’authenticité de ce site biblique qu’il data (au carbone 14) en 1250 av JC. D’autres preuves existent qu’il expose dans ses ouvrages. Il eut également la conviction que le Mont Garizim cité dans la Bible comme « jumeau » du Mont Ebal, se trouve plutôt à la place du mont Kabir, où se trouve également « Elon Moreh » le lieu biblique du « chêne de Moré » (voir le site – LIEN)

 « Abram traversa le pays, jusqu’au lieu de Sichem, jusqu’au chêne de Moré » – Gen 12:6.

« Lorsque l’Eternel, ton Dieu, t’aura fait entrer dans le pays dont tu vas prendre possession, tu prononceras la bénédiction sur la montagne de Garizim, et la malédiction sur la montagne d’Ebal«  – Deut 11:29


Zertal, « converti » à la vraie réalité biblique (il parle français !) termina le discours qu’ilnous adressa, par ces mots : « Soyez des missionnaires de la vérité ! ». Zertal sait que dans le milieu « des écoles de pensée scientifique », son avis va à l’encontre de la pensée « officielle ». Il cita un journaliste américain, disant : « Si Zertal a raison, il va renvoyer les chercheurs et les sommités académiques au jardin d’enfants » ! ».

 

Les lieux bibliques achetés en Israël

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=TKc_ne9gI7g[/youtube]Savons-nous que les lieux bibliques achetés en « espèces sonnantes et trébuchantes » par le peuple juif sont toutes en zone occupée ?…

  • Hébron – la caverne de Macpéla… a été achetée par Abraham aux Héthiens (Gen 23) – les Juifs ne peuvent y accéder qu’avec la protection de l’armée israélienne.
  • Jérusalem – le Mont du Temple… acheté par David au roi Ornan (2Sam 24 ; 1Chron 21), est actuellement occupé par les Musulmans (quatre mosquées sont sur le mont du Temple !) ; ses fondements sont profanés impunément. On ne peut même pas  remuer les lèvres sur l’esplanade, sous peine d’être accusé de prier…
  • Shekhem… a été acquise par Jacob, aux fils de Hamor le Hévien (Gen 33:19). L’on sait également que la tombe de Joseph se trouve à Shekhem, et qu’elle a été profanée par les Musulmans en 2000 : « Les os de Joseph, que les enfants d`Israël avaient rapportés d`Égypte, furent enterrés à Sichem, dans la portion du champ que Jacob avait achetée des fils de Hamor, père de Sichem, pour cent kesita, et qui appartint à l`héritage des fils de Joseph »– Jos 24 :32.  Un panneau à l’entrée de Shekhem intime aux Juifs l’interdiction formelle d’entrer…
Arié

Il est connu que la terre d’Israël est « achetée » deux fois par Israël – par « l’argent et par le sang » – c’est le slogan de tous les pionniers juifs habitant en Judée-Samarie. C’est hélas « le prix » à payer pour avoir le droit d’habiter sur sa propre terre.

 

Merci à tous les Adam Zertal capables de convaincre les chercheurs  et archéologues de tous bords ! Et soyons autour de nous des ambassadeurs pour transmettre la « vraie » vérité, celle d’un Dieu souverain ayant légué en héritage au peuple juif la terre d’Israël, et venant bientôt pour venger Israël de tous les négationnistes, antisémites, antisionistes…

Non, Israël n’est pas un mythe ! 


« Je ramènerai les captifs de mon peuple d’Israël ; ils rebâtiront les villes dévastées et les habiteront, ils planteront des vignes et en boiront le vin, ils établiront des jardins et en mangeront les fruits. Je les planterai dans leur pays, et ils ne seront plus arrachés du pays que JE leur ai donné, dit l’Eternel, ton Dieu » – Amos 9:15.



Print Friendly, PDF & Email

Article suivantRead more articles