22 août 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz

La « Marche de la vie 2012 » en Pologne a débuté le 19 Août 2012, pour la vie et contre l’antisémitisme. C’est avec plaisir que nous lisons des reportages dans des journaux et radios, selon le Figaro, Europe 1 et France-Info :

« Quelques 300 personnes, dont plusieurs dizaines de descendants de nazis allemands, sont partis aujourd’hui du lieu de l’ancien camp d’Auschwitz pour parcourir la Pologne avec plusieurs descendants de victimes, dans une « Marche pour la vie » et contre l’antisémitisme.

 

Organisée à l’initiative d’une église protestante indépendante allemande (TOS), avec le concours d’églises protestantes et d’ONG en Pologne, la marche s’achèvera vendredi sur le site du camp de Treblinka, à 100 km au nord-est de Varsovie. Sur leur chemin, les participants se rendront sur les sites des anciens camps de Belzec (sud-est), Majdanek(sud-est), Sobibor (est) et Chelmno (centre), ont précisé les organisateurs.

« Nous avons eu cette idée à Tübingen, où beaucoup de gens ont découvert en étudiant l’histoire de leur famille que leurs proches avaient été impliqués dans des crimes nazis », a expliqué à l’AFP Heinz Reuss, de l’église allemande TOS ».

 

Lors de l’événement, une survivante de l’Holocauste, Ruth Sax, prendra la parole, Ruth étant l’une des « Juifs de Schindler ». Des Allemands ont également témoigné : Bäerbel Pfeiffer, a demandé pardon dans un discours plein d’émotion pour son grand-père électricien qui avait installé à Auschwitz-Birkenau des barbelés sous tension et des équipements de chambres à gaz. Tant de Juifs se sont jetés en désespoir sur ces barbelés… 

 

Une Marche en forme d’étoile de David ! 

La Marche de la Vie 2012, c’est :   

– 270 participants en provenance des pays de langue allemande, d’autres en provenance d’Israël, des États-Unis, de Biélorussie et de Pologne. Parmi eux, de nombreux participants dont les ancêtres avaient été impliqués dans la guerre d’anéantissement contre la Pologne.

– Des cérémonies commémoratives et de la réconciliation à Auschwitz, Treblinka, Majdanek, Sobibor, Belzec et Chelmno.

– 2 100 km de marche, qui prend la forme d’une étoile de David, comme un engagement envers Israël.

– Une invitée spéciale : Lia Shemtov, vice-présidente de la Knesset à Jérusalem.

– Une cérémonie officielle au Palais de la Culture et de la Science à Varsovie.

– Une réception par le maire de Varsovie.

 

Les soutiens de cette manifestation sont :

– la communauté juive de Pologne, la Coalition « coup de main », l’Association des survivants du ghetto et de l’Holocauste, l’Union des anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale, les combattants contre le nazisme, l’Association des soldats blessés et partisans qui ont combattu le nazisme, les « Chrétiens aux côtés d’Israël », la Coalition Européenne (évangélique) pour Israël, la Fédération de Pentecôte en Pologne, l’Union protestante baptiste de la Pologne, Shalom ministry d’Oswiecim, et « Olive tree ministry » de Varsovie.

 

Quand les Justes des nations se manifestent…

Au moment où les survivants de la Shoah disparaissent avec l’âge, trouvant enfin la paix, il est important de voir des « Justes des nations » prendre le relais. Il est grand temps que l’Eglise se lève en se tenant clairement aux côtés d’Israël. Les négateurs de la Shoah ne manquent pas, ni ceux qui délégitiment l’Etat hébreu. Il est essentiel de croire que le D.ieu de la Bible hébraïque ouvre de nouveaux chapitres avec Israël, et ceux qui ne comprennent pas cela, font le jeu des antisémites/antisionistes.

   

« Les bras des méchants sont brisés, car l’Eternel soutient les justes.
L’Eternel connaît les jours de ceux qui sont intègres, et leur héritage sera pour toujours.»
Psaume 37



Print Friendly, PDF & Email