23 février 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz


Pneus crevés sur le parking de l’église, tags sur les murs, propos injurieux à propos de Jésus… L’assemblée baptiste rue Narkis, près de Betsalel, a encore fait les frais d’un vandalisme antichrétien. Le pasteur Chuck Kopp a découvert cela lundi 20 février.

C’est la deuxième profanation contre un lieu de culte chrétien depuis le début du mois. Parmi les slogans inscrits en hébreu : « Nous allons vous crucifier » et « Mort au christianisme ». Il y a deux semaines, une profanation a eu lieu contre le monastère de la Croix, a précisé Micky Rosenfeld, porte-parole de la police.


En 1982, l’église baptiste de Narkis, à l’époque en bois, avait été complètement détruite par un incendie criminel. Puis, en 2007, un autre incendie avait endommagé une grande partie du mobilier et des livres de prière.


Hier matin, un conseiller spécial du Ministre de la sécurité intérieure, Moty Zaken, est venu témoigner à la Congrégation sa solidarité, s’excusant pour de tels actes. Le rabbi Ada Zavidov, au nom de toute l’Assemblée Har-El, a également déposé un bouquet de fleurs comme « symbole d’une amitié communautaire, regrettant et condamnant l’acte odieux perpétré contre l’église, et espérant une plus grande tolérance dans la belle ville de Jérusalem ».

Les slogans font aussi référence au « prix à payer », une « pratique des Juifs ultra-orthodoxes consistant à se venger sur d’autres des mesures gouvernementales qui leur sont défavorables ou qu’ils jugent hostiles à leurs intérêts », selon Euronews.

Tout ceci doit nous engager à prier pour la paix, comme le demande David au Psaume 122 :

 

« Priez pour la paix de Jérusalem : oui, que ceux qui t’aiment, ô Jérusalem, vivent en sécurité ! Que la paix soit dans tes murs et que la sécurité règne en tes palais ! Pour mes frères, mes amis, je me plais à dire : « La paix soit chez toi ! » Pour l’amour de la demeure de l’Eternel notre Dieu, je souhaite ton bonheur ».




Print Friendly, PDF & Email