11 avril 2014
pasteur Gérald Fruhinsholz


Menachem a lutté 14 ans contre la maladie

Avec Christine de notre assemblée (Narkis Church), nous avons rendu visite à cette belle organisation qu’est Zichron Menachem (ZM), une oeuvre qui s’occupe de malades du cancer, qu’ils soit juifs, arabes ou autres. Gabriel, le responsable, nous a guidés avec beaucoup de coeur.

(voir l’excellente VIDEO d’un reportage TV)

 

Créée en 1990, et portant le nom du fils du fondateur décédé du cancer à l’âge de 15 ans, Zichron Menachem (« en souvenir de Menachem ») a son siège à Jérusalem. « Victime » de son succès, des centres sont déjà prêts de s’ouvrir en d’autres villes, comme Haïfa et Beersheva car le concept de ZM – une prise en charge personnalisée, médicale et psychologique, créant une formidable source d’espérance -suscite des demandes nombreuses.

ZM à Jérusalem est un magnifique lieu en constante évolution et nous sommes fiers de savoir que des chrétiens (hollandais) ont participé financièrement à l’édification du centre (près de l’hôpital Sha’arei Tzedek, et du Mont Herzl).

Christine, Gabriel, et Sophie devant le Centre

ZM  s’occupe de personnes malades du cancer, et quiconque atteint de cette maladie peut venir frapper à la porte et demander une assistance. Les familles sont alors prises en charge  – parents, frères et soeurs de l’enfant malade ; celles-ci sont la plupart du temps dévastées et incapables de faire face à cette terrible nouvelle d’une leucémie ou toute autre forme de cancer (1).

 

Un bénévolat unique

Israël a ceci de spécial, de par sa situation politique exigeant un budget toujours plus important pour sa défense et sa sécurité : il n’est pas un Etat-providence. A cause de (ou grâce à) cela, Israël possède un réseau associatif et un bénévolat unique, avec ses bat-shirout (jeune fille religieuse volontaire), et un service civil donnant la possibilité à tout jeune israélien de donner un an de sa vie au service d’autrui.

 

Actuellement, ZM s’occupe de 130 malades du cancer, et utilise des dizaines de jeunes volontaires qui vont s’investir pour s’occuper des enfants malades, et leur donner les moyens d’une vie presque normale. Pour cela, des camps sont organisés, à Londres, en Hollande, à Paris et Strasbourg (voir la VIDEO) (2), et autres endroits pouvant accueillir tous ces jeunes accompagnés de leur joyeuse bande de volontaires. ZM mobilise alors un avion, des bus, amenant la joie de vivre communicative de toute l’équipe. Dans les 6 tonnes de matériel, se trouve en outre un véritable hôpital mobile, chaque malade étant en permanence suivi médicalement.

 

Apporter et communiquer la vie 

ZM possède la plus grande banque de sang et de plaquettes en Israël à tel point qu’il fournit l’hôpital Rambam, ou Hadassah. ZM a comme désir de faire tout pour apporter la guérison, faire un travail de restauration, soutenir les familles, et apporter la joie pour ces enfants pour lesquels la vie peut être dramatiquement écourtée…

Le papa de Menachem a commencé cette oeuvre en 1990 avec des amis, et son but, en fondant Zikhon Menachem, était de donner, outre une prise en charge médicale, le plus d’espoir et de joie possible au malade, en aidant également les familles à surmonter les difficultés, et même en pourvoyant à la nourriture et au vêtement pour des familles dans le besoin (ZM soutient plus de 300 familles). L’on sait aujourd’hui qu’un bon moral et un bon entourage sont des paramètres-clés pour la guérison d’un cancer.

 

Don de cheveux

En plus de soutenir financièrement ZM, on peut aider d’une manière simple : en faisant don de cheveux (30 cm mini.). Il est toujours difficile de faire face, à cause de la chimio notamment, à la perte de ses cheveux, pour une jeune fille. ZM s’occupe de faire des perruques adaptées (cheveux frisés, blond ou brun) qui pallieront à la perte traumatisante des cheveux.

Les cheveux sont pour toute jeune fille, synonymes de grâce et de beauté. On ne réalise pas que les perruques (coûteuses dans le commerce) sont une aide précieuse pour garder le moral. Quant aux cheveux des donateurs… ils repoussent.

 

On comprend que cette organisation, aussi belle soit-elle, ne peut rien faire sans le soutien d’amis donateurs. Car comme le souligne Haïm Erenthal, le papa de Menachem, « Tout le monde ne peut pas faire ce que Zikhon Menachem fait, mais chacun peut être partenaire ». 
 
Shalom Israël a ce désir d’être partenaire. Vous pouvez donc, si vous le souhaitez, envoyer vos chèques à l’ordre de : « Shalom Israël – Zichron Menachem », à l’adresse suivante : Shalom Israël, c/Mme Mireille Manceau, 9 ave Gaston Boissier 78220 Viroflay.
 
‘Hag Pessa’h samea’h le koulam,
Gérald & Sophie
 

(1) Les malades à ZM ont entre 6 et 30 ans. 80 % d’entre eux trouvent une rémission de la maladie. 5 à 10% du budget de ZM vient de l’Etat hébreu.
(2) (Video de 20mn) : Ha’ikar lo lefached klal / »le plus important : n’aie pas peur ! »

NOTE : Une autre VIDEO mérite d’être regardée – elle révèle comment une maman peut soutenir ce choc : « mon fils a un cancer »… comment les enfants le vivent, comment ZM intervient. C’est en hébreu, avec sous-titres en anglais.



Tags: ,