14 décembre 2013
Pasteur Gérald Fruhinsholz


Les pasteurs norvégiens à la knesset

Je suis admiratif et même jaloux de ces pasteurs qui ont réussi à se réunir pour faire acte de repentance et s’humilier, à la fois pour bénir Israël et leur propre nation. La Bible dit : « Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies,- Je l’exaucerai des cieux, Je lui pardonnerai son péché, et Je guérirai son pays » – 2Chron 7:14.

 

Mais il existe un autre principe essentiel à la bénédiction des nations – il passe par Israël. Je l’ai personnellement souvent rappelé à nos présidents (français) successifs. Ce principe est le suivant  : « Celui qui bénit Israël est béni »selon Genèse 12:3, 27:29, Nombres 24:9. Bien entendu, l’inverse est vrai : La nation qui maudit ou ne bénit pas Israël, ne prospérera pas, et sera jugé par Dieu.

 

Reçus à la Knesset pour une demande de pardon

Il est vrai que la Norvège est l’un des pays européens les plus antisionistes, pour ne pas dire antisémite. Sait-on que le rassemblement des jeunes sur l’île Utøya (près d’Oslo), qui fut l’objet d’un massacre en 2011, et qui était parrainé par les Travaillistes au pouvoir, était en fait un rassemblement à tendance antisémite visant à délégitimer Israël ?

De plus, on peut dire a posteriori que les Accords d’Oslo ont été très néfastes pour Israël, ouvrant la porte aux attentats meurtriers, jetant la faute sur les méchants « colons » israéliens, et perpétuant l’idée de l’idéologie pernicieuse : « les territoires pour la paix ».

 

Ces pasteurs représentant une trentaine de congrégations norvégiennes, sont venus pour présenter des excuses, en rapport aux Accords d’Oslo… et à l’antisémitisme/antisionisme du gouvernement et de leur pays (voir le site Philosémitisme).

Ils ont été reçus par la député Gilal Gamliel, qui est président du Caucus de la Knesset (Comité en lien avec les Chrétiens amis d’Israël) : « En tant que présidente du Caucus, je constate, lors des nombreuses conférences internationales, l’amour des chrétiens aimant Israël. Aujourd’hui, ce sont des leaders chrétiens de Norvège qui viennent pour la première fois à la Knesset demander pardon pour une longue liste d’implications de leur pays à l’encontre Israël, allant de la Shoah aux Accords, et aux dons faits à des organisations terroristes soutenant le boycott d’Israël ».

 

Une vision pour réparer l’injustice et redonner la bénédiction

Le pasteur Terje Liverød est l’initiateur de cette démarche de repentance. Missionnaire en Norvège pour le monde musulman depuis 30 ans, cet homme reçut une vision claire de Dieu sur Ses projets envers la Norvège : Il vit dans une vision prophétique une délégation se présentant en Israël pour une demande de pardon ; il ne pouvait reconnaître aucun des leaders norvégiens connus ; ces pasteurs venaient de tout le pays, et ils étaient mûs par un même esprit d’unité.

Puis lors d’une Conférence sur le sujet de la renaissance de la Norvège, réunissant 3000 personnes, une femme chrétienne eut cette parole, 1) que la Norvège ne pouvait rentrer dans la bénédiction sans une vraie réconciliation avec Israël, 2) qu’elle avait vu dans un songe un homme devant être le pont entre la Norvège et Israël.

Reconnaissant cet homme comme étant le pasteur Terje Liverød, elle le fit monter sur la plate-forme, et convoqua tous les responsables pour investir le pasteur de ce mandat.

C’est ainsi que Terje Liverød se mit en quête des pasteurs désireux de composer la délégation. Ce ne fut pas facile, mais le projet se concrétisa, et ensemble, ils firent la Déclaration ci-dessous :

 

DECLARATION de pasteurs et responsables d’église en Norvège

 

Nous, pasteurs et responsables d’églises de Norvège, faisons cette déclaration : en tant que leaders chrétiens, nous nous repentons et demandons pardon pour l’attitude de la Norvège à la fois dans le contexte de l’Eglise, et dans d’autres parties de la société norvégienne.

Nous, dirigeants du peuple et de l’Eglise de Norvège, proclamons que nous ferons de notre mieux pour conduire notre pays dans le changement.

Nous voulons voir un vrai changement en Norvège, en bénissant Dieu et Israël.


Pardonne-nous Israël, en tant que nation :

– Pour les Accords d’Oslo, qui préconisent la division d’Eretz Israël.

– Pour l’argent de la Norvège qui a fini au soutien des organisations terroristes.

– De n’avoir pas déménagé notre ambassade à Jérusalem, capitale éternelle et indivisible d’Israël.

– De ne pas avoir pris la défense d’Israël dans un monde qui est de plus en plus hostile.

– Pour l’attitude antisémite et antisioniste des politiques et des médias en Norvège.


Pardonne-nous Israël, en tant qu’Eglise :

– Pour ne pas avoir résisté à l’attitude politique anti-israélienne de la Norvège.

– Pour le fait que beaucoup dans l’Eglise aient rejeté le rôle d’Israël dans le plan de Dieu.

– Pour notre tiédeur envers la persécution que vous avez subie.

– Pour l’indifférence envers vous qui êtes la « nation choisie » de Dieu.

– Pour les déclarations antisionistes de dirigeants de l’Eglise.

– Pour avoir permis la Théologie du Remplacement, et sa propagation dans les églises.


Nous déclarons  que :

  1. Israël est la mère spirituelle de l’Eglise – Israël nous a donné les Écritures saintes, les prophètes, les apôtres, et le Messie.
  2. Le rejet spirituel d’Israël a conduit à la Théologie de Substitution, ayant débuté dans l’Eglise luthérienne de Norvège, et s’étant propagé aux églises indépendantes.
  3. Dieu a confirmé Ses promesses faites à Israël. Nous sommes convaincus que Dieu tiendra Ses promesses à la fois pour Israël et pour l’Église.
  4. La culture et la tradition de notre nation est construite sur un socle de valeurs judéo-chrétiennes fondées sur des racines juives.


Pardonne-nous Israël, en tant que nation :

– Pardonnez aux amis d’Israël dans l’Église en Norvège qui n’ont pas suffisamment élevé leur voix en faveur d’Israël.

– Pour les forces puissantes qui exigent un boycott d’Israël dans tous les domaines, y compris dans le commerce.

– Pour l’argent envoyé par le gouvernement norvégien servant indirectement à soutenir les terroristes.

– Pour les nombreux responsables politiques qui ont à plusieurs reprises fait des commentaires anti-israéliens, et pour notre incapacité à réagir.

– Pour la généralisation de l’antisionisme dans les médias, la télévision, les journaux, la radio et Internet.

– Pour notre Constitution qui a empêché les Juifs d’entrer dans le royaume jusqu’en 1851.

– Pour avoir envoyé les Juifs de Norvège dans les camps de la mort nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

– Pour avoir rejeté les Juifs après la Seconde Guerre mondiale.

– Pour ne pas avoir donné à Israël la gloire pour l’importante contribution de ce pays à l’humanité. Sans les innovations d’Israël, nos hôpitaux ne fonctionneraient pas comme ils fonctionnent aujourd’hui. De même pour nos ordinateurs et la téléphonie en général.

– Pour nous qui nous sommes alliés avec des puissances qui cherchent à détruire la nation d’Israël.


En tant que leader spirituel en Norvège, nous voulons briser ces alliances. Les Accords d’Oslo ont cherché à diviser le pays. Les Accords ont conduit à débloquer d’importantes sommes d’argent qui ont été transférées par l’État norvégien aux groupes palestiniens impliqués dans le terrorisme.

 

Nous déclarons que :

  1. Israël est une grande bénédiction pour le monde.
  2. La révélation de Dieu vient par Israël.
  3. La Parole de Dieu est venue par Israël
  4. Christ notre Sauveur est né juif en Israël.
  5. Les médias norvégiens ont pendant des années, fourni une couverture biaisée et déséquilibrée du conflit au Moyen-Orient, particulièrement à l’encontre d’ Israël.
  6. Israël est aujourd’hui une bénédiction pour le monde, et une bénédiction dans les domaines financiers, culturels, technologiques et spirituels, ainsi que dans de nombreux autres domaines.


En tant que leaders des différentes églises en Norvège, nous affirmons enfin que :

  1. – La Norvège en tant que nation a un appel à bénir Israël.
  2. – La Norvège en tant que nation a une vocation à aider Israël à sécuriser ses frontières.
  3. – La Norvège en tant que nation doit reconnaître le droit juif à la propriété pour Eretz Israël.
  4. – Nous, en tant que nation, avons une vocation à être parmi les alliés les plus forts d’Israël.
  5. – Nous travaillerons à ce que la Norvège soit un solide ami d’Israël dans les générations à venir.

Comme Henrik Wergeland, Trygve Lie, Kaare Kristiansen et de nombreux pères de notre nation, nous souhaitons une nation et un peuple qui bénissent Israël et le peuple juif.


 

« Je bénirai ceux qui te béniront et je maudirai ceux qui te maudiront » – Genèse 12:3

Nous prions de tout notre cœur : Seigneur, bénis Israël !
(par Anita Apelthun Heureux)


Tags: , , , , , , , ,