Stop à la désinformation !

Stop à la désinformation !

Combien il est facile de manipuler l’information et truquer la vérité ! Concernant les échauffourées qui ont eu lieu sur le Mont du Temple le week-end dernier, il est important de comprendre la vraie réalité.

Les pays du Golfe condamnent une « prise d’assaut » par Israël lors des prières du Ramadan. « Après les heurts qui ont fait 150 blessés vendredi, de jeunes Palestiniens ont transformé dimanche, pendant quelques heures, la mosquée Al-Aqsa en un camp retranché », selon l’AFP et l’article du Monde (17 avril) qui reprend cette formule, ajoutant que la faute revient aux étudiants juifs venant prier sur le Mont du Temple, et à la Police israélienne qui « a repoussé, parfois violemment, les fidèles musulmans sur l’esplanade ». Environ 400 jeunes militants islamiques ont été arrêtés (ils ont été relâchés par la suite).
L’Union européenne, les États-Unis et la Ligue arabe ont fait part de leur inquiétude, le médiateur de l’ONU pour le Proche-Orient, appelant ‘’à une désescalade immédiate’’. Washington s’est dit ‘’profondément préoccupé par la violence à Jérusalem’’.
 
Cette situation est en fait un ‘remake’ de ce qui s’est déjà passé les années précédentes. Cela ressemble presque à une « tradition », à un scénario pour attirer les médias en accusant Israël avec des photos ou des plans-vidéos bien choisis, et attiser les flammes pour un embrasement du terrorisme en Israël, poussé par le Djihad islamique, et le Hamas qui a les moyens de payer les jeunes militants musulmans et les rendre zélés. C’est ainsi que de nombreux bus de familles juives venant au Kotel ont été l’objet de violents jets de pierre. De même, des religieux juifs ont sauvagement été agressés dans les rues de la vieille Ville. Curieusement, ces faits ne sont pas évoqués dans les médias étrangers.
 
Il suffit donc de montrer un Musulman priant sur l’Esplanade, levant les bras vers le ciel, puis de montrer les policiers israéliens poursuivant des jeunes arabes et les matraquant. Et la partie est jouée : « Les policiers israéliens font tout pour empêcher les Musulmans de prier, s’acharnant sur les jeunes arabes, pénétrant même dans la mosquée El-Aqsa, pour la profaner. Omar al-Kiswani, directeur de la mosquée al-Aqsa située sur l’esplanade, a affirmé que la police israélienne était intervenue à l’intérieur même de ce lieu de culte. La mosquée al-Aqsa est une « ligne rouge à ne pas franchir », a-t-il déclaré à l’AFP.
 
Israël en guerre contre le terrorisme islamique
 
Que dire alors des tas de pierres bien constituées prévues dès la veille, et du fait que les jeunes Islamiques dans la mosquée étaient déjà habillés et chaussés pour affronter la police ?… « Ils avaient amassé des pierres, s’étaient barricadés dans la mosquée al-Aqsa pour préparer les violences, et certains avaient même amené des drapeaux du Hamas » (Timesofisrael). L’imam de Drancy est lui-même choqué que ces jeunes aient des chaussures aux pieds et jouent au football dans la mosquée. Tout cela est bien hypocrite, et ressemble fort à un traquenard consistant à provoquer la sécurité israélienne pour embraser la situation, et donner à Israël le rôle du « méchant » faisant tout pour empêcher le culte musulman.
 
Depuis le 22 mars, de nombreux attentats ont coûté la vie à 15 citoyens israéliens, à Beer-sheva, à Hadera, à Bnei Brak et dernièrement à Tel Aviv. Cela ne comptabilise pas les attaques de pierres et de cocktails Molotov jetées contre des véhicules, et les agressions au couteau faisant de nombreux blessés et laissant les gens traumatisés. Grâce aux services de sécurité israélienne et à Tsahal, de nombreux autres attentats sont évités et des commandos terroristes venant de Djénine éliminés. Toutes ces violences sont organisées et programmées et font partie d’un plan de déstabilisation de l’Etat hébreu et d’une guerre à outrance.
 
Notons que l’Occident ne fait rien pour aider Israël dans cette guerre, au contraire : le 13 octobre 2016, le Conseil exécutif de l’UNESCO a adopté une Résolution niant tout lien entre les Juifs et le Mont du Temple, et liant le site aux seuls Musulmans. Les États-Unis, la Grande-Bretagne, la Lituanie, les Pays-Bas, l’Estonie et l’Allemagne ont voté contre, tandis que la Russie et la Chine ont voté pour. La France s’est abstenue…
 
Israël est en guerre contre le terrorisme islamique qui est comme une gangrène de nos jours partout dans le monde, et comme nous le voyons souvent concernant Israël, il est facile de tordre la vérité, de la maquiller, et de faire croire le contraire de la réalité. Il appartient à chacun de ne pas tomber dans ces pièges grossiers.
Print Friendly, PDF & Email