Messages étiquettés Protestant

Il vit et il crut… Pâque 2013

1er avril 2013
Pasteur Gérald Fruhinsholz


Ils ont commencé à arriver vers 6h00 dimanche matin au Jardin de la Tombe pour fêter la Pâque chrétienne. Les cultes se sont succédés – pour les Anglophones, les Scandinaves, les Coréens. Des milliers de chrétiens évangéliques de Jérusalem et d’ailleurs sont ainsi venus célébrer la résurrection de Jésus.

Le Jardin de la Tombe a été ouvert au public à la fin du 19e siècle, et le terrain fut acquis par un groupe de Protestants anglais. C’est aussi un protestant, le général Charles Gordon surnommé Gordon Pacha (1) en 1881, qui « découvrit » le Golgotha, un rocher en continuation du Mont Moriya où Abraham leva son couteau sur son fils Isaac. Situé au nord de Jérusalem (voir Lev 1:11) et à l’extérieur des murailles, tout près d’un jardin où se trouvait un tombeau neuf, ce site collait avec les détails des Evangiles : « Ils prirent le corps de Jésus, et l’enveloppèrent de bandes, avec les aromates, comme c‘est la coutume d’ensevelir chez les Juifs. Or, il y avait un jardin dans le lieu où Jésus avait été crucifié, et dans le jardin un sépulcre neuf, où personne encore n’avait été mis » – Jean 19:41.
 
Jésus et Flavius Josephe

Flavius Joseph a donné son témoignage à propos de Jésus : « En ce temps-là paraît Jésus, un homme sage, si toutefois il faut l’appeler un homme, car ; c’était un faiseur de prodiges, un maître des gens qui recevaient avec joie la vérité. Il entraîna beaucoup de Judéens et aussi beaucoup de Grecs ; Celui-là était le Christ. Et quand Pilate, sur la dénonciation des premiers parmi nous le condamna à la croix, ceux qui l’avaient aimé précédemment ne cessèrent pas. Car il leur apparut le troisième jour, vivant à nouveau ; les prophètes divins avaient dit ces choses et dix mille autres merveilles à son sujet. Jusqu’à maintenant encore, le groupe des chrétiens ainsi nommé après lui n’a pas disparu » (d’après le Testimonium flavianum, dont il existe plusieurs manuscrits datant du Moyen Âge).

 

Le Tombeau vide

La réalité du tombeau vide a été la preuve de la résurrection pour les apôtres. A l’aube du premier jour, les femmes puis les disciples ont tour à tour découvert la tombe ouverte et vide – les linges étaient pliés, et des anges pouvaient témoigner de cette glorieuse résurrection. Jean, « celui que Jésus aimait », malgré trois ans passés avec le Maître (Jn 13:23), eut besoin de voir pour croire en cette folle réalité : « Alors l’autre disciple, qui était arrivé le premier au sépulcre, entra aussi ; et il vit, et il crut. Car ils ne comprenaient pas encore que, selon l’Ecriture, Jésus devait ressusciter des morts ».
La réalité de la résurrection est le fondement de la vie chrétienne. Elle démontre la victoire sur la mort et la puissance du péché, cloués à la croix comme le serpent d’airain avec Moïse. Elle apporte en nous la joie d’une espérance, celle d’une vie éternelle après la mort. Combien l’homme a t-il besoin de cet espoir dans notre monde actuel !
 

La résurrection et Israël

Un chrétien, à l’instar de l’apôtre Jean doit comprendre le lien entre la résurrection de Jésus et Israël. Lors de sa présentation au temple, le vieux Siméon s’exclama, prophétisant sur le bébé Yeshoua’ : « … Lumière des nations, et gloire d’Israël » – Luc 2:32. 

 

Si Christ a été « la lumière des nations », on doit malheureusement évoquer l’aveuglement des chrétiens concernant la réalité du peuple juif rejeté, nié et persécuté dans le monde. Comment ne pas voir la résurrection d’Israël, après la Shoah qui a vu la presque totalité des Juifs d’Europe exterminés, dans l’indifférence des nations dites chrétiennes ? Un parallèle saisissant est alors à faire avec la vision de « os desséchés » du prophète Ezéchiel, reçue 6 siècles avant J.C. (Ezéchiel 37:12-14) :

« Prophétise donc, et dis-leur : Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Voici, J’ouvrirai vos sépulcres, Je vous ferai sortir de vos sépulcres, ô mon peuple, et Je vous ramènerai dans le pays d’Israël. Et vous saurez que je suis l’Eternel, lorsque J’ouvrirai vos sépulcres, et que Je vous ferai sortir de vos sépulcres, ô mon peuple ! Je mettrai mon esprit en vous, et vous vivrez ; Je vous rétablirai dans votre pays, et vous saurez que moi, l’Eternel, J’ai parlé et agi, dit l’Eternel ».

Gérald & Sophie
Note : Etant maintenant guides francophones au Jardin de la Tombe, nous aurons plaisir à guider ceux et celles qui, de passage à Jérusalem, voudront visiter ce bel endroit.

(1) C’est en grande partie grâce à l’influence des écrits du charismatique général Charles Gordon que beaucoup ont vu le Jardin de la Tombe comme un emplacement possible de la crucifixion et la résurrection de Jésus. L’archéologue allemand protestant Conrad Schick qui avait découvert la tombe, confirmera cette hypothèse. 


Tags: , , , , , , , ,

La Marche de la Vie, par des chrétiens

22 août 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz

La « Marche de la vie 2012 » en Pologne a débuté le 19 Août 2012, pour la vie et contre l’antisémitisme. C’est avec plaisir que nous lisons des reportages dans des journaux et radios, selon le Figaro, Europe 1 et France-Info :

« Quelques 300 personnes, dont plusieurs dizaines de descendants de nazis allemands, sont partis aujourd’hui du lieu de l’ancien camp d’Auschwitz pour parcourir la Pologne avec plusieurs descendants de victimes, dans une « Marche pour la vie » et contre l’antisémitisme.

 

Organisée à l’initiative d’une église protestante indépendante allemande (TOS), avec le concours d’églises protestantes et d’ONG en Pologne, la marche s’achèvera vendredi sur le site du camp de Treblinka, à 100 km au nord-est de Varsovie. Sur leur chemin, les participants se rendront sur les sites des anciens camps de Belzec (sud-est), Majdanek(sud-est), Sobibor (est) et Chelmno (centre), ont précisé les organisateurs.

« Nous avons eu cette idée à Tübingen, où beaucoup de gens ont découvert en étudiant l’histoire de leur famille que leurs proches avaient été impliqués dans des crimes nazis », a expliqué à l’AFP Heinz Reuss, de l’église allemande TOS ».

 

Lors de l’événement, une survivante de l’Holocauste, Ruth Sax, prendra la parole, Ruth étant l’une des « Juifs de Schindler ». Des Allemands ont également témoigné : Bäerbel Pfeiffer, a demandé pardon dans un discours plein d’émotion pour son grand-père électricien qui avait installé à Auschwitz-Birkenau des barbelés sous tension et des équipements de chambres à gaz. Tant de Juifs se sont jetés en désespoir sur ces barbelés… 

 

Une Marche en forme d’étoile de David ! 

La Marche de la Vie 2012, c’est :   

– 270 participants en provenance des pays de langue allemande, d’autres en provenance d’Israël, des États-Unis, de Biélorussie et de Pologne. Parmi eux, de nombreux participants dont les ancêtres avaient été impliqués dans la guerre d’anéantissement contre la Pologne.

– Des cérémonies commémoratives et de la réconciliation à Auschwitz, Treblinka, Majdanek, Sobibor, Belzec et Chelmno.

– 2 100 km de marche, qui prend la forme d’une étoile de David, comme un engagement envers Israël.

– Une invitée spéciale : Lia Shemtov, vice-présidente de la Knesset à Jérusalem.

– Une cérémonie officielle au Palais de la Culture et de la Science à Varsovie.

– Une réception par le maire de Varsovie.

 

Les soutiens de cette manifestation sont :

– la communauté juive de Pologne, la Coalition « coup de main », l’Association des survivants du ghetto et de l’Holocauste, l’Union des anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale, les combattants contre le nazisme, l’Association des soldats blessés et partisans qui ont combattu le nazisme, les « Chrétiens aux côtés d’Israël », la Coalition Européenne (évangélique) pour Israël, la Fédération de Pentecôte en Pologne, l’Union protestante baptiste de la Pologne, Shalom ministry d’Oswiecim, et « Olive tree ministry » de Varsovie.

 

Quand les Justes des nations se manifestent…

Au moment où les survivants de la Shoah disparaissent avec l’âge, trouvant enfin la paix, il est important de voir des « Justes des nations » prendre le relais. Il est grand temps que l’Eglise se lève en se tenant clairement aux côtés d’Israël. Les négateurs de la Shoah ne manquent pas, ni ceux qui délégitiment l’Etat hébreu. Il est essentiel de croire que le D.ieu de la Bible hébraïque ouvre de nouveaux chapitres avec Israël, et ceux qui ne comprennent pas cela, font le jeu des antisémites/antisionistes.

   

« Les bras des méchants sont brisés, car l’Eternel soutient les justes.
L’Eternel connaît les jours de ceux qui sont intègres, et leur héritage sera pour toujours.»
Psaume 37



Tags: , , , , ,

La Marcha de la Vida, por cristianos

22 de agosto de 2012
Pastor Gérald Fruhinsholz

La « Marcha de la Vida 2012 » dio comienzo el 19 de agosto de 2012 en Polonia, por la vida y contra el antisemitismo. Es muy grato poder leer estos reportajes en periódicos y radios como el Figaro, Europe 1 y France-Info:

  

« Unas 300 personas, entre ellas varias decenas eran descendientes de nazis alemanes, salieron hoy del lugar del antiguo campo de exterminio de Auschwitz con el propósito de recorrer Polonia con varios descendientes de las víctimas, en una « Marcha por la vida » y contra el antisemitismo.

  

La organización del evento está a cargo de la iglesia protestante independiente alemana (TOS), y cuenta con el apoyo de otras iglesias protestantes y de ONGs de Polonia. La marcha finalizará en el campo de Treblinka, a 100 km al nordeste de Varsovia. En su trayecto, los participantes recorrerán los antiguos campos de concentración de Belzec (sureste), Majdanek (sureste), Sobibor (este) y Chelmno(centro), según nos han transmitido los organizadores.

« Se nos ocurrió la idea en Tübingen, donde muchos, al indagar en la historia de su familia, descubrieron que sus allegados habían participado en los crímenes nazis « , explicó a la AFP, Heinz Reuss, de la iglesia alemana TOS ».

  

Durante el evento, una superviviente del Holocausto, Ruth Sax, tomó la palabra, Ruth es una de las personas que figura en la « Lista de Schindler ». Unos alemanes compartieron también su testimonio : Bäerbel Pfeiffer, en un discurso lleno de emoción, pidió perdón por su abuelo electricista que había instalado unas cercas eléctricas y otras instalaciones en las cámaras de gas, en Auschwitz-Birkenau. Hubo tantos judíos que desesperados, se tiraron sobre esas cercas eléctricas…

  

¡Una Marcha en forma de estrella de David!

La Marcha de la Vida 2012, consta de:

– 270 participantes procedentes de países de lengua alemana, otros procedentes de Israel, de EE.UU, de Bielorusia y de Polonia. Entre ellos, hay muchos participantes cuyos antepasados habían participado en la guerra de destrucción de Polonia.

– Ceremonias de conmemoración y de reconciliación en Auschwitz, Treblinka, Majdanek, Sobibor, Belzec y Chelmno.

– 2 100 km de marcha, que dibuja la forma de una estrella de David, algo como un compromiso con Israel. – Una invitada especial: Lia Shemtov, vice-presidenta de la Knesset en Jerusalén.

– Una ceremonia official en el Palacio de la Cultura y de la Ciencia en Varsovia.

– Un recibimiento por parte del alacalde de Varsovia.

  

Los patrocinadores de este evento son:

– la comunidad judía de Polonia, la Coalición « echar una mano », la Asociación de los supervivientes del ghetto y del Holocausto, la Unión de los ex-combatientes de la Segunda Guerra mundial, los combatientes contra el nazismo, la Asociación de los soldados heridos y partidistas que lucharon contra el nazismo, los « Cristianos amigos de Israel », la Coalición Europea (evangélica) a favor de Israel, la Federación de Pentecostés en Polonia, la Unión protestante Bautista de Polonia, , Shalom ministry d’Oswiecim, y « Olive tree ministry » de Varsovia.

 

Cuando los Justos de las naciones se manifiestan…

Ahora que los supervivientes de la Shoah van desapareciendo a causa de la edad, y que por fin encuentran la paz, es importante ver a los « Justos de las naciones » tomar el relevo. Ya es hora que la Iglesia se levante y se posicione a favor de Israel. No faltan los negacionistas de la Shoah, ni tampoco los que deslegitiman al Estado hebreo. Es primordial creer que el D.ios de la Biblia hebráica va a abrir nuevos capítulos con Israel, y aquellos que no entiendan esto, siguen la corriente a los antisemitas/antisionistas.


«  Porque el brazo de los impíos será quebrado, pero el Señor sostendrá a los justos.
El Señor protege la vida de los íntegros, y su herencia perdura por siempre
. »

Salmo 37
 
Traducción :Esther KWIK
 

Tags: , , , , ,

Miracle « sur la route d’Enttebe »

7 mai 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz


Umar Mulinde portant ce masque spécial made in Israel favorisant une bonne cicatrisation pour les greffes de peau, suite aux jets brûlants d'acide au visage

Umar Mulinde est un ancien musulman devenu chrétien, pasteur d’une église évangélique à Kampala… « sur la route d’Enttebe ». Pour être sorti de l’Islam – son père est l’imam local – et pour aimer et soutenir Israël, Umar a été agressé violemment par des musulmans décidés à le tuer. Aux cris de « Allah Akhbar », ils l’ont aspergé d’acide ! C’était le 24 décembre 2011.

Transporté d’urgence à l’hôpital chrétien de Kampala, il fut mis en danger à nouveau par un faux médecin tentant de l’empoisonner. Encore une fois, il fut sauvé in extremis, et évacué en Inde. Mais là aussi, les musulmans étaient présents, désirant sa mort. C’est ainsi que Umar demanda à être soigné en Israël – il est actuellement à l’hôpital Tel hashomer de Tel-Aviv, et ses frais sont pris en charge par l’Etat hébreu.

Un long et minutieux travail commença pour les docteurs israéliens. Il fallait reconstruire le visage – les lèvres, le nez qui avaient comme fondu. Son visage était une plaie ouverte. L’oeil droit était mort, il fallait sauver le gauche. Le plus terrible est que l’acide continue à faire son oeuvre de destruction en profondeur, s’attaquant à l’os. Puis, après quelques greffes de peau pour remplacer celle qui n’existait plus, les chirurgiens s’aperçurent, hélas, que seul 40% des greffes prenaient. Il fallait donc les refaire, au risque d’un arrêt cardiaque. Avec son épouse, Umar n’en pouvant plus, cria à D.ieu… Le lendemain, miracle ! les médecins ne comprenaient pas : les greffes avaient toutes prises, à 100%.


http://www.youtube.com/watch?v=ybEmdHOvKkY

Shabbat dernier, nous avons pu entendre Umar à Jérusalem de vive voix, témoigner de sa foi et sa terrible expérience. Son message est aussi d’avertir le monde occidental de la gravité de la situation avec la menace de l’Islam conquérant. Umar a compris que D.ieu lui donnait la mission comme ancien musulman de dire au monde l’urgence d’une réaction saine de la part de l’Occident :

« Quand j’étais un musulman, je haïssais Israël. Je ne sais pas pourquoi. C’était comme ça. Je ne savais rien au sujet d’Israël – même pas cela se trouvait sur la carte. Mais après que je sois devenu chrétien, j’ai aimé la lecture de la Bible, l’Ancien et le Nouveau Testament, et j’ai vu des phrases comme ‘le Dieu d’Israël’ et ‘le peuple d’Israël’ sans cesse répétées dans les Écritures. Qu’est-ce que cela signifiait ? »

« En tant que musulman, j’avais une approche très légaliste de la vie, j’ai fait des choses non par amour mais par crainte d’Allah. Je n’avais pas la paix intérieurement, et j’étais comme prisonnier. J’ai fait des choses non par ma volonté, mais parce qu’on me disait de les faire. En tant que musulman, je pensais qu’il fallait tuer les infidèles, mais maintenant que je suis chrétien, mon coeur est rempli d’amour. La puissance qui me motive, c’est l’amour de Dieu et l’amour pour Israël. L’esprit qui habitait en moi auparavant a disparu, et à présent je peux dire que je suis une nouvelle personne ».


A l’Occident : « Cessez de faire des compromis avec l’Islam !« 

Umar Mulinde a réussi par ses actions et avec le concours de ses amis chrétiens à faire barrage à la promulgation de la Loi de la shariaau sein même de la Constitution de l’Ouganda ! L’an dernier, Umar a sponsorisé une conférence avec 5.000 pasteurs au stade de Kampala, pour parler d’Israël. Il a fait une pétition et a recueilli 360.000 signatures en Ouganda, ce qui a stoppé l’établissement de tribunaux islamiques en Ouganda. Les musulmans ont alors émis une Fatwa (une condamnation à mort) contre lui.

Avec seulement 12 % de musulmans en Ouganda, le reste de la population étant chrétienne, la sharia a failli devenir la loi du pays. L’on sait que du temps du « raid d’Entebbe » en 1976, sévissait le tyran ougandais musulman Idi Amin Dada. La libération par le commando israélien des passagers du Boeing détourné par les Islamistes a contribué à le faire tomber. Durant son règne sanguinaire, des centaines de milliers d’Ougandais ont été assassinés, dont une majorité de chrétiens.

Aujourd’hui, l’Ouganda est déclaré « pays islamiste »… avec 12 % de musulmans ! Le message de Umar Mulinde est clair, il concerne l’Europe et tout l’Occident qu’il estime en danger de mort. L’action des musulmans, selon Umar, se produit systématiquement à tous les niveaux : religieux, économique, politique – pour notamment introduire la sharia dans la Constitution – et bien sûr au niveau des médias.


« L’islam n’est pas une religion de paix… C’est le monde entier qu’ils veulent conquérir… Nous (en tant que chrétiens), ne combattons pas les musulmans, mais l’esprit de l’Islam qui est derrière… Attention, D.ieu n’a pas seulement besoin de vos prières, Il se sert de vos bouches, de vos jambes… Après la prière, il faut l’action ».

Retourner en Ouganda auprès des siens

Evelyn & Umar Mulinde, avant l'attaque

Malgré les menaces de mort qu’il pèse sur lui de la part des Islamistes en Ouganda, Umar – 38 ans – a la ferme intention de revenir dans son pays pour être avec sa famille et ses six enfants âgés de 14 à 3 ans. Il rend grâce à Israël de l’avoir sauvé, et encourage l’Etat hébreu à rester ferme dans sa politique vis à vis de ses voisins arabes, sachant combien le monde islamique ne supporte pas la résistance de ce petit pays, demeurant la seule démocratie dans un Moyen-Orient islamisé.

Il reste pour Umar trois interventions chirurgicales à subir, devant se faire dans les trois prochains mois. Il dit : « Je n’ai pas de compte en banque, mais j’ai un compte de prières ». Ayant une grande confiance dans les docteurs israéliens, Umar compte aussi et surtout sur le grand D.ieu d’Israël, et sur la prière pour sa guérison complète.

Faisons monter pour Umar et sa famille des prières pour une protection particulière, qu’ils soient gardés et bénis, car « Celui qui bénit Israël est béni » – Genèse 12:3.



Tags: , , , , , , , ,