9 septembre 2013
Pasteur Gérald Fruhinsholz

 Les informations les plus  folles et les plus contradictoires circulent concernant le Moyen-Orient.  :

– L’Occident, les Etats-Unis et la France, veulent punir le chef syrien pour le massacre chimique ayant fait 1500 morts, sans parvenir à se décider. Le problème est que les renseignements allemands (voir Dreuz-info) révèlent que Bachar el-Assad n’est pas forcément le responsable du massacre. Egalement, on commence à comprendre que les méchants ne sont pas forcément les troupes syriennes, mais des gangs terroristes islamistes, une nébuleuse d’El Qaïda, mais qui se retourneront de toute façon contre les naïfs occidentaux qui veulent les aider.

– On apprend aussi que ce sont les Anglais qui ont fourni du gaz toxique à la Syrie. Qui fait la morale à qui ?…

– Autre info : l’Egypte détruit des maisons à Gaza, pour faire une zone tampon (voir I24), rasant les arbres et détruisant les tunnels de contrebande, près de Rafah. Aucun dédommagement n’est prévu. Quelles ONG  protestent contre ces faits à l’encontre des pauvres Palestiniens de Gaza ?… Où sont les flottilles de soutien, ou les manifestations à Paris ?… Mais non, Israël n’étant pas « l’agresseur », il n’y a plus d’intérêt.


Israël, solide au milieu de la tempête 

Nous sommes véritablement dans des temps de confusion, et le faiseur de mensonge, l’Illusionniste que la Bible appelle « le Menteur » se frotte les mains. Malgré les incroyables progrès technologiques – ordinateurs dernière génération, facebook et twitter, le prochain voyage sur Mars…, le monde est dans une totale confusion, incapable de prendre les bonnes décisions pour sa propre survie, ouvrant la porte à une éventuelle troisième guerre mondiale. Qui a dit que l’homme grandit en sagesse, et qu’il sait apprendre des leçons de l’Histoire ?… Sans doute un « Évolutionniste » ou un Humaniste, qui croit encore en l’Homme.

 

La  Bible est claire à ce sujet :  » L’insensé dit en son cœur : Il n’y a point de Dieu ! Ils se sont corrompus, ils ont commis des iniquités abominables ; il n’en est aucun qui fasse le bien. Dieu, du haut des cieux, regarde les fils de l’homme, Pour voir s’il y a quelqu’un qui soit intelligent, qui cherche Dieu. Tous sont égarés, tous sont pervertis ; Il n’en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul » – Psaume 53 (cantique de David).

Pourtant, le pessimisme de David dans ce psaume change de ton lorsqu’il s’agit d’Israël ; il  reçoit cette vision de la fin des temps : « Oh ! qui fera partir de Sion la délivrance d’Israël ? Quand Dieu ramènera les captifs de son peuple, Jacob sera dans l’allégresse, Israël se réjouira ». David n’a aucune crainte concernant l’issue du projet divin pour Israël.  Le « qui » en question qui amènera la délivrance est le Messie, David le sait et s’en réjouit. Il y a un projet divin sur Israël, et celui-ci est mené parfaitement par l’Éternel, le Créateur de l’univers.

 

Israël soigne les blessés syriens…

Quels médias parlent de ce fait incroyable ?… La Syrie et Israël sont ennemis, et pourtant, des centaines de blessés sont soignés depuis début 2013 dans des hôpitaux israéliens, à Safed, à Nahariya, à l’hôpital Poriya près de Tibériade, et même dans un hôpital secret sur le Golan.

[…] »Cet hôpital ne fait aucune distinction quant à l’identité et l’origine des blessés. Nous donnons les meilleurs soins possibles à tous les patients blessés »,

a déclaré le Dr Yaakov Ferbstein (hôpital de Poriya) à Aroutz 10. Ici les médecins sont Druzes, Musulmans, Chrétiens ou Juifs.

Au nord-est d’Israël, au 5e étage de l’hôpital de Safed, dans une chambre de taille modeste avec vue sur le lac de Tibériade, une mère syrienne et sa fille de 8 ans ont accepté de témoigner :

– « J’espérais venir en Israël », explique en arabe la femme, dont les propos sont traduits par une infirmière chrétienne travaillant dans la même salle. La famille est originaire de la région de Deraa, dans le sud-ouest de la Syrie. –

« Nous étions chez nous et essayions de nous mettre à l’abri du bombardement, raconte la mère. Plusieurs personnes sont mortes ; d’autres, comme nous, ont été blessées. Je ne sais pas comment je suis arrivée ici. »

Pendant que la mère et sa fille déjeunent un jeune homme syrien, lui aussi, débarque d’une ambulance militaire. Sa jambe est cassée à plusieurs endroits. Il raconte qu’on lui a tiré dans le ventre il y a quelques mois. Il se met à gémir de douleur lorsqu’on le transfère en salle de réanimation, où les docteurs lui parlent en arabe. L’arabe est l’une des langues de travail de l’hôpital de Safed, en plus de l’hébreu. Ici, dans les hôpitaux israéliens toutes les indications et les affiches sont en arabe, car c’est une langue officielle ici. (Rien de tout cela n’était vrai pour les noirs sous l’apartheid en Afrique du Sud de Desmond Tutu). […]  (tiré de l’article de Souhail Ftouh – Europe-Israël)

 

Kol hakavod Israël, pour ta générosité qui tranche avec l’hypocrisie des nations !

« Lekh lekha Israël », va jusqu’au bout de ta destinée ! Elle est dans de bonnes mains, et le monde doit savoir que cette nation ne peut être détruite, car Dieu est avec Israël.

« Ne vois-tu pas ce que disent ces gens ? … ils méprisent mon peuple. Ainsi parle l’Eternel : J’ai fait mon alliance avec le jour et avec la nuit, J’ai établi les lois des cieux et de la terre ; de même, Je ne rejetterai jamais la postérité de Jacob et de David,
mon serviteur…
 » – Jérémie 34:24 (trad libre)



Tags: , , , ,