Montons à Sion !

2 novembre 2014
Pasteur Gérald Fruhinsholz


En ces jours où Israël est menacé dans sa légitimité, et où les nations veulent déclarer un Etat palestinien (1), en ce temps où Israël est dans l’oeil du cyclone, entendons l’appel de Jérémie (31:7) : « Levez-vous, montons à Sion, vers l’Eternel, notre Dieu ! Car ainsi parle l’Eternel : Poussez des cris de joie sur Jacob, éclatez d’allégresse à la tête des nations (Israël) ! Elevez vos voix, chantez des louanges, et dites : Eternel, délivre ton peuple, le reste d’Israël ! »


Et à qui Dieu s’adresse-t-il ?… « Le jour vient où les gardes (notsrim) crieront sur la montagne d’Ephraïm : Levez-vous, montons à Sion… ». Intéressant ! du fait que « les gardes » en hébreu se dit« notsrim », un terme qui aujourd’hui désigne les chrétiens.

 

Aveuglement ou hypocrisie ?

Nous voyons combien les massacres se multiplient dans le monde, que l’horreur s’intensifie, par les attentats, les égorgements et les crucifixions, nous constatons le génocide des chrétiens d’Orient, le bombardements de civils en Syrie et en Irak, toutes ces choses horribles sont sous nos yeux, principalement à cause du terrorisme islamique… mais nous lisons que le Conseil de sécurité de l’ONU se réunit pour légiférer contre Israël, à cause des prétendues « constructions illégales » à Jérusalem !

 

Nous voyons d’une autre côté que le Hamas recommence à construire des tunnels (un tunnel = 1 million de dollars), que Mahmoud Abbas, soi-disant partenaire de la paix, appelle à la guerre sainte contre Israël, prétextant des « provocations juives » sur le Mont du Temple. Nous sommes dans l’ère des mensonges les plus gros, que les politiques adoptent et que les médias propagent sans vergogne. Ont-ils mentionnés le tir de missile depuis Gaza, ce vendredi  ?…

 

Appel aux chrétiens : Montez à Sion !

Tant qu’Israël ne ferme pas l’aéroport de Ben Gourion, cela signifie que la sécurité pour tous les touristes est assurée.

Amis chrétiens, faites d’Israël votre destination privilégiée !

Soyons conséquents ! Jésus a dit à ses disciples : « Vous êtes le sel de la terre. Si ce sel perd sa saveur, à quoi sert-il ?… » (Mat 5:13)Quelle est la valeur de notre témoignage, si nous renonçons à un voyage en Israël ?… L’ennemi de nos âmes fait tout ce qu’il sait faire : répandre le mensonge et susciter la peur. Au contraire de cela, privilégions nos voyages à Jérusalem comme destination prophétique !

 

L’hôtel Eden à Jérusalem, un havre de paix

On nous demande souvent à propos de l’hébergement à Jérusalem. Nous voulons ici vous présenter un petit hôtel familial que nous apprécions énormément. Line & Youval, les dirigeants (Israéliens francophones), sont devenus des amis, et la guerre de Gaza cet été 2014 leur a fait un grand tort, à cause des annulations.

 

Nous vous recommandons très vivement cet hôtel, faisant nôtre cette appréciation : « Charmant petit hôtel à caractère familial situé dans un quartier résidentiel calme, à une dizaine de minutes par bus du centre ville, à proximité d’un petit centre commercial avec café et restaurants. Chambres spacieuses et propres. Personnel très aimable et très serviable. Petit déjeuner exceptionnel, très bon et copieux. Séjour agréable garanti avec des prix raisonnables… ». J’ajouterais : « discussions passionnantes avec Line et Youval, toujours disponibles et chaleureux ».

Question qualité/prix, il n’y a rien à redire Voir le SITE.

Possibilité de repas le soir, pour les groupes.

 « L’ami aime en tout temps, et dans le malheur il se montre un frère » – Proverbes 17:17

« Si les païens ont eu part à leurs avantages spirituels, ils doivent aussi les assister dans les choses temporelles » – Romains 15:27


(1) Ne croyons pas que le désir pour un Etat palestinien vient d’une compassion pour les Arabes. Car il existe d’autres peuples qui souhaiteraient un Etat (depuis plus longtemps) : les Kurdes sont un bon exemple, mais pour eux, qui sont un véritable peuple, personne ne manifeste en leur faveur. La création de la Palestine suscite l’intérêt et la « compassion » des nations, pour la simple raison qu’Israël est un problème pour le monde, s’avérant être spirituel. En effet, derrière Israël, c’est le Dieu d’Israël qui est le véritable problème.



Print Friendly, PDF & Email

« Na’hamou ‘ami » – Consolez mon peuple

27 octobre 2014
Pasteur Gérald Fruhinsholz


Le violon bleu de Chagall

Israël, l’éternel coupable…

L’été dernier en Israël a été plus qu’éprouvant – 50 jours de guerre, 4 000 missiles tirés sur Israël, 74 morts et des centaines de blessés,  pour la plupart de jeunes soldats…

Le bilan est lourd ; il l’est également sur un plan économique (le tourisme a beaucoup chuté), politique (les nations continuent de culpabiliser Israël), moral (les traumatismes et le découragement en pensant à l’absence de solution pour Gaza, à la mauvaise foi des nations, et à la fatigue de penser que c’est toujours pareil : Israël passe toujours pour le méchant…).
« Consolez, consolez mon peuple… » (Esaïe 40), c’est l’ardent message de Dieu pour Israël, lorsque Son peuple est en danger. Et le Seigneur attend une saine réaction des amis d’Israël, des croyants qui en sont issus.

« Pour l’amour de Sion, je ne me tairai pas »

C’était le thème de la Conférence francophone qui s’est déroulée en Israël – du 19 au 27 octobre. Avec les « pierres vivantes » comme orateurs, et une terre à découvrir, le pays d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, et de Jésus et des apôtres.

 

Avons-nous compris l’appel de Dieu à bénir cette terre et ce peuple ?… Paul avait demandé à l’époque de faire une collecte pour les pauvres de Jérusalem, et il a ajouté : « Si les païens ont eu part à leurs avantages spirituels, ils doivent aussi les assister dans les choses temporelles » (Rom 15:27). C’est une bénédiction de pouvoir aider le peuple qui nous a transmis la Parole et la connaissance du vrai Dieu.

Aujourd’hui à Jérusalem en 2014, il y a 29 % de personnes vivants sous le seuil de pauvreté. Au travers de Shalom Israël, et grâce  vos dons, nous avons pu acheter une Gazinière à Aviva, une rescapée de la Shoah qui n’avait absolument rien pour cuisiner.
Quelle joie de pouvoir faire ce cadeau !… Merci à toutes celles et ceux qui ont pourvu et investissent leur coeur et leurs finances en faveur d’Israël.

« De tous ceux qui l’aimaient, nul ne la console »

C’est Jérémie dans ses Lamentations, qui s’exclame de la sorte ! Avec une grande tristesse dans le coeur. Jésus a également exprimé Sa compassion : « Comme Il approchait de Jérusalem, Jésus pleura sur elle » – Luc 19:41. 
 
Bénir Israël n’est pas une option ! Dans la fin des temps que nous vivons, l’Eglise est appelée à accompagner le peuple juif dans sa destinée et à soutenir Israël, comme l’indiquent les Ecritures – voilà une liste de la responsabilité de l’Eglise (tiré de notre livre « Prier pour la Paix de Jérusalem ») :

Déblayez les pierres du chemin d’Israël – Esaïe 57 :14 ; 62 :10

Priez pour la paix de Jérusalem – Ps 122

*  Ramenez les enfants d’Israël des extrémités de la terre – Esaïe 49 :22

*  Chantez, dansez et proclamez – Deutéronome 32 :43 ; Jérémie 31 :7

*  Consolez, fortifiez les genoux chancelants – Esaïe 35 :3 ; 40 :1

*  Pleurez et intercédez pour dire à Dieu : épargne ton peuple ! – Joël 2 :17

*  Soyez des gardes sur les murailles de Jérusalem – Esaïe 62 :6

*  Participez au Temple et accueillez le Messie d’Israël – Zacharie 6 :15


Les promesses pour Israël s’accompliront de manière certaine car l’amour de Dieu envers Son peuple ne disparaîtra jamais : « Je t’aime d’un amour éternel, c’est pourquoi Je te conserve ma bonté. Je te rétablirai encore, et tu seras rétablie, vierge d’Israël ! » – Jérémie 31 :3


« Je serai ton fiancé pour toujours… par la justice, la droiture et la grâce ; Je serai ton fiancé par la fidélité et tu reconnaîtras l’Eternel ! » – Osée 2 :21-22



Print Friendly, PDF & Email

DPPJ 2014 – Pour l’amour de Sion

12 octobre 2014
Pasteur Gérald Fruhinsholz


Des chrétiens se sont réunis à Jérusalem, comme chaque premier dimanche d’octobre – ils étaient venus de toutes les nations (et même de France), pour le DPPJ – le Jour de Prière pour la Paix de Jérusalem.

Ce meeting, dirigé par le Directeur et Rev Robert Stearns s’est déroulé sur la Promenade (tayelet) donnant une superbe vue de la ville de David. L’ancien Ambassadeur Michael Oren était le principal orateur ; de même étaient présents des membres de la Knesset, des leaders religieux, protestants et juifs, comme le Rav d’Efrat Shlomo Riskin , Mr Akiva Tor, chef du Bureau des Affaires Juives dans le monde, le Dr Faydra Shapiro, Directrice du Centre de Galilée pour les relations entre Juifs et chrétiens, et le Rev Canon Andrew White de l’Eglise St George à Bagdad, témoin des massacres des chrétiens en Irak.

Ensemble, nous avons chanté l’Hatiqvah ; l’émotion était au rendez-vous, ainsi que la joie d’être unis pour soutenir la nation choisie de l’Éternel. La soirée était retransmise en direct par la chaine God-TV à travers le monde. Cette année, 300 000 églises dans 200 nations étaient participantes pour ce Jour spécial du 5 octobre 2014.

Un peu d’HISTOIRE – Le Mémorial du Rev William Blackstone (The Jewish Magazine)

C’était en 1891 – Le pasteur Blackstone (1841-1935) présenta une pétition, un mémorial au président des Etats-Unis Benjamin Harrison,  le 5 mars. Ce Mémorial fut signé par 413 personnalités américaines – des chefs d’entreprise tels que JP Morgan, John Rockefeller, les dirigeants du Congrès éminents, dont William McKinley (futur président américain), Thomas Reed, Président de la Chambre des représentants, des chefs religieux, chrétiens et juifs, des éditeurs, et le juge en chef de la Cour suprême des États-Unis, Melville Fuller. Le Mémorial appelait un soutien américain, avec la communauté internationale, pour la création d’une solution humanitaire à la souffrance juive en Russie. Ce mémorial présentait une proposition permettant aux Juifs de retourner en Palestine. Le Président Harrison, homme pragmatique, loua ce projet, mais ne fit que demander au tsar… « d’atténuer la souffrance des Juifs ».


Personnalités juives du projet sioniste, aux USA : Nathan Strauss, Louis Brandeis, Stephen Wise

Ce Mémorial fut oublié… et il resurgit en 1917 : le rabbin Wise présenta au Président Wilson la copie du Mémorial Blackstone. En tant que protestant, Woodrow Wilson était gagné à la cause sioniste. Connaissant sa foi chrétienne, le rabbin Wise rappela alors au Président l’histoire du roi Cyrus ayant permis la restauration d’Israël, et qui fut considéré dans la Bible comme un Messie.

Ne voulez-vous pas, Mr le Président, suggéra-t-il avec tact, être le « Cyrus moderne » ?…

– Le 2 nov 1917 : La Déclaration Balfour pour un Foyer national juif, vit le jour – cette Déclaration eut le soutien des Etats-Unis au travers du Président Wilson (1) appuyant avec force le projet sioniste.

– Le 30 juin 1922, la résolution suivante était adoptée par le Congrès des Etats-Unis : « Favoriser l’établissement en Palestine d’un foyer national pour le peuple juif ».

 

Pour l’amour de Sion

Ainsi que le Premier Ministre Binyamin Netanyahou qui cita à l’ONU le premier verset de Esaïe 62, le thème de cette Journée de Prière chrétienne pour la Paix de Jérusalem s’axa sur cette fameuse parole biblique : « Pour l’amour de Sion, je ne me tairai pas, pour l’amour de Jérusalem, je ne prendrai pas de repos, jusqu’à ce que son salut paraisse… ».

DPPJ video oct14 2
Vidéo 2
DPPJ oct14 1
Vidéo 1



















(1) Quelqu’un dira:  « Le sionisme a nécessité le concours de personnalités juives de renom. Mais peu sont ceux qui réalisent que les trois hommes qui rendirent cette politique possible étaient chrétiens – un presbytérien américain, un presbytérien écossais, et un baptiste gallois (Wilson, Balfour et Lloyd George). Eux firent entrer cette politique dans les salles de conseil des gouvernements contrôlant la moitié du monde ». 



 

Print Friendly, PDF & Email

Chana tova 5775 !

23 septembre 2014
Pasteur Gérald Fruhinsholz


 

Des secteurs entiers de la société et de nombreux Israéliens ont souffert à cause de la guerre à Gaza ! Des amis hôteliers et des guides, des agriculteurs, mais également des enfants ont vécu difficilement ce terrible été … Et pourtant, qui n’a pas vu pas la main de D.ieu en permettant la découverte de ces tunnels maudits…

Que cette année 5775 voit la main de l’Eternel, le D.ieu de Jacob, écarter toute autre menace, et amener prospérité et paix pour Israël !

Selon les paroles du cantique de ‘Hannah – 1Sam 2:9-10 :
« Il gardera les pas de ses bien-aimés. Mais les méchants seront réduits au silence ; car l’homme ne triomphera point par la force. Les ennemis de l’Eternel trembleront ; du haut des cieux Il lancera sur eux son tonnerre ; L’Eternel jugera les extrémités de la terre. Il donnera la puissance à Son roi, et Il relèvera la force de son Oint »

Chana tova lekoulam – que sonne le shofar en vue du Mashia’h
Gérald & Sophie
PS : ci-dessous les voeux de nos amis de France
 

*   *   *   *   *   *


Chana Tova 5775 !


 »Tu as établi ton Peuple d’Israël pour qu’il soit ton peuple à toujours. Ô Eternel que la parole que tu as prononcée sur lui et sur ta maison, subsiste éternellement, car ce que tu bénis, Ô Eternel, est béni pour l’Eternité »   (1 Chroniques 17/22-27)

       

                                Chers amis et Cher Israël,

         Empruntée au roi David, nous souhaiterions que cette requête solennelle, puisse être celle qui vous accompagne en cette nouvelle année qui s’ouvre devant vous.

Avec de nombreux amis, nous n’avons cessé d’implorer que la grâce du  »Tout Puissant » veille sur le dur et difficile conflit auquel vous avez été confrontés en Israël et à Gaza cet été.

Encore une fois, malgré l’exceptionnelle protection dont vous avez été l’objet, le prix à payer a été très lourd. Solidaires avec vous, nous n’oublions pas la tragédie, la douleur et la souffrance de ceux et celles qui dans ce conflit ont perdu ceux qui leur étaient les plus chers, et compatissons avec vous tous.

De notre côté en France, et avec vous aussi, nous avons été profondément affectés  par cet  ignoble et inqualifiable embrasement d’antisémitisme, accompagné des dérives qui en ont résulté. Indignés, nous en avons immédiatement saisi nos autorités, et manifesté notre réprobation auprès du Président de la République au moment où ceux-ci se sont produits.

Alors qu’aujourd’hui nos nations sont ébranlées de toutes parts et traversent une crise lourde pour nos avenirs, nous croyons avec assurance comme de nombreux chrétiens, aux promesses faites à vos Pères, et restons attentifs à vos questionnements et souffrances, de même qu’au tragique désespoir de ceux et celles qui ne savent plus vers qui, et où se tourner !

Soyez donc assurés qu’en ce Roch Hachana 5775 de même que durant vos fêtes de Tichri, nos souhaits les meilleurs vous accompagnent. Tous nos amis chrétiens se joignent à nous pour vous témoigner de notre amitié, de notre soutien fraternel et de nos prières les plus fidèles.


 

 Pasteur Jean & Suzanne Fauvel

                                                         fauveljean@gmail.com



Print Friendly, PDF & Email