10 août 2014
Pasteur Gérald Fruhinsholz


Avec Ouriel notre accompagnateur, et les soldats

Kfar Maimon est un mochav au nord de la bande de Gaza, un village israélien comme il en existe beaucoup en Israël. Partis là-bas pour remettre un don collecté au travers de « Shalom Israël », nous avons pu grâce à de précieux contacts sur place, rencontrer les soldats – les fameux « Givati ». La Brigade d’infanterie Givati est celle qui combat avec bravoure pour découvrir et détruire les tunnels. L’officier Hadar Godlin, qui est mort récemment dans une embuscade dans un tunnel, faisait partie de la Brigade Givati.

Avant les Accords d’Oslo, les habitants de Kfar Maimon avaient l’habitude de faire leurs courses à Gaza dans les magasins tenus par les Arabes et aller à la plage. Comme Ramallah et Bethlehem, Gaza était à majorité chrétienne, et les rapports avec les villes et kibbutzim israéliens étaient conviviaux. Aujourd’hui, les chrétiens ont disparu, soit  exilés, soit tués. Le rapport est à présent inversé : les chrétiens sont une infime minorité ghettoïsée, et la haine des Juifs instillée par le discours de l’islam, a remplacé la coexistence pacifique entre Juifs et Arabes.


« Avant les Accords d’Oslo, on se baignait à Gaza »…

Adi avec les soldats, à Kfar Maimon

La cause de cette tragédie ?… Les Accords d’Oslo, qui ont permis aux nations (l’ONU) de s’immiscer dans les affaires d’Israël, aux Palestiniens de devenir « des réfugiés » à vie, et au terrorisme d’acquérir une légitimité. C’est le 13 sept 1993 que les Accords d’Oslo ont été signés entre l’Etat hébreu et l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP). Aujourd’hui, nous voyons l’incongruité du projet d’Oslo de faire d’Israël deux Etats, quand on voit la haine prédominer, tandis que dans la Charte du Hamas est toujours inscrite la destruction d’Israël. Les Accords d’Oslo sont morts, mais sa nocivité demeure.

Qu’en dit la Bible ?… Dieu s’adresse aux nations : « Ecoutez donc la parole de l’Eternel, moqueurs, vous qui dominez sur ce peuple de Jérusalem ! Vous dites : Nous avons fait une alliance avec la mort, nous avons fait un pacte avec le séjour des morts … nous avons la fausseté pour refuge et le mensonge pour abri. C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Voici, J’ai mis pour fondement en Sion une pierre, une pierre éprouvée, une pierre angulaire de prix, solidement posée … Votre alliance avec la mort sera détruite, votre pacte avec le séjour des morts (les Accords d’Oslo) ne subsistera pas… » – Esaïe 28 :15-18


L’objectif du Hamas : le califat

Mosab Hassan Yousef est aujourd’hui chrétien évangélique et il défend Israël. Il est le fils du fondateur du Hamas, le Sheikh Hassan Yousef, et  il a déclaré au micro de CNN que le conflit actuel illustre le mépris du groupe islamiste pour la vie humaine, car ce mépris est au centre de l’ idéologie du Hamas. Yousef parle alors des projets de l’islam en Irak et en Syrie :

« La destruction de l’Etat d’Israël n’est pas l’objectif final du Hamas, son objectif final est de construire un état  islamique khlifa (califat), ce qui signifie un Etat islamique sur les décombres des autres civilisations, voilà l’ultime objectif de l’organisation du Hamas et des Frères Musulmans ».

 Le dernier Califat fut l’Empire ottoman qui dura 4 siècles (1). Aujourd’hui, nous voyons la reconstruction d’un Califat, notamment avec la prise de contrôle d’une grande partie de la Syrie et de l’Irak par les islamistes connus sous le nom d’ISIS. L’effort du Hamas, soutenu paradoxalement par des millions de gens dans le monde, s’inscrit dans la perspective d’établir ce califat, et cela passe par la destruction de l’Etat hébreu. Le monde devrait comprendre qu’Israël est le dernier rempart contre cette conquête à l’échelle mondiale d’un empire islamique. L’Europe (et la France), comme le souligne Benyamin Netanyahou, ne sera pas épargnée par le terrorisme.


 Tsahal, une armée au service du bien 

Encouragement pour les soldats

Il existe de nombreux chrétiens qui choisissent de faire du volontariat à SAR-EL. C’est une belle manière d’aider Tsahal et Israël qui investit tant dans la sécurité et la défense du pays. Aucun pays au monde n’a à faire face à de telles menaces de voisins qui l’entourent. Aucun pays ne supporterait avec autant de patience les milliers de roquettes qui s’abattent sur son sol, sur les villages et les villes. Aucun pays ne fait autant pour épargner les civils lors des guerres. Parce que Tsahal est une armée à dimension humaine. La perte de chaque soldat touche non seulement sa famille mais la nation toute entière. C’est pourquoi la mort de 64 soldats –‘Hayalim, sans compter les centaines de blessés durant « l’Opération Bordure protectrice », est une perte immense pour le pays.

 

C’est un honneur pour nous de nous tenir aux côtés d’Israël dans ces temps difficiles. Merci à Sylvie et Ouriel et tous les membres de Kfar Maimon, merci à tous les donateurs chrétiens et juifs qui participent à cet effort de solidarité !

« Prophétise, et parle à l’esprit ! prophétise, fils de l’homme, et dis à l’esprit : Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu’ils revivent ! 
Je prophétisai, selon l’ordre qu’il m’avait donné. Et l’esprit entra en eux, et ils reprirent vie, et ils se tinrent sur leurs pieds : c’était une armée (‘hayilnombreuse, très nombreuse » – Ezéchiel 37:9.


(1) la Palestine ottomane dura 400 ans (1517-1917), jusqu’à ce que le général Allenby délivre Jérusalem le 10 déc 1917, à Hanouka/25 kislev 5678. Un jubilé plus tard, le 7 juin 1967, les paras israéliens libéraient la ville de David des Jordaniens – elle devint la capitale de l’Etat hébreu. 


Print Friendly, PDF & Email