28 novembre 2013
Pasteur Gérald Fruhinsholz


Bonne fête de ‘Hanoukah à tous nos amis juifs d’Israël et d’ailleurs ! 
Cette mega-menorah a été réalisée par un entrepreneur protestant dans son propre atelier, financée par l’organisation hollandaise « Chrétiens pour Israël ».
Nous nous associons à ces amis chrétiens pour bénir Israël en ce temps où les nations s’acharnent à conclure de mauvais accords laissant l’Etat hébreu sur la touche. Comme à Munich, les nations se lavent les mains, ne cherchant que leur propres intérêts, sans savoir qu’ils seront de toute façon victimes de leur propre lâcheté.
 
Klaas Ziljstra est l’auteur de cette menorah/Magen David de 10 mètres de haut, solidement fixée sur une base de 6 tonnes en vue d’affronter les méchants vents du nord – beau symbole démontrant la solidité de l’Etat hébreu capable d’affronter ses pires ennemis.
 
La Bible déclare : « Pourquoi ce tumulte parmi les nations ? Ces vaines pensées parmi les peuples ? Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils et les princes se liguent-ils avec eux contre l’Eternel et contre son Oint ?… Celui qui siège dans les cieux rit, le Seigneur se moque d’eux. Puis Il leur parle dans sa colère, il les épouvante dans sa fureur : c’est Moi qui ai oint mon roi sur SION, ma montagne sainte » – Psaume 2.
 

Le Musée du désert, commémorant l’histoire des Camisards

J’écris cette lettre de la région du Gard qui a vu un déchaînement barbare pendant tout un siècle (de la Révocation de l’Edit de Nantes en 1685 par le roi louis XIV, jusqu’à la Révolution française de 1789) des « dragonnades » à l’encontre des familles huguenotes. Des centaine de milliers de ces Protestants, l’élite de France, ont dû fuir en hollande, en Allemagne et en Suisse, pour échapper à ces massacres dignes des nazis et des islamistes actuels. Ils étaient pourchassés, torturés, les femmes violées, les têtes des bébés fracassés, les pasteurs envoyés aux galères, simplement parce qu’ils lisaient la Bible du Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob.

J’aime à penser que cet ami Klaas, chrétien hollandais, est issu de la lignée de ces Huguenots des Cévennes qui puisaient leur foi en la Bible, trouvant la force dans le Dieu de Jacob.
 
La fête de ‘Hanoukah, fête que Jésus a lui-même fêté (Jean 10:22), symbolise également ce combat, contre les Grecs (IIe siècle av JC). Elle célèbre la victoire militaire des Maccabées, et symbolise la résistance spirituelle du judaïsme à l’assimilation, et notamment à l’interdiction de la circoncision. Un sujet bien actuel…
Les « Chrétiens pour Israël » hollandais ont déjà pensé à déplacer cette énorme ménorah devant le Parlement européen pour protester contre d’éventuelles « réformes » anti-juives…
 
‘Hag ‘hanoukah samea’h !


Print Friendly, PDF & Email