Archives pour septembre, 2018

Arabe terroriste ou sioniste

Pasteur Gérald Fruhinsholz,
le 21 septembre 2018
 

Voici la photo de deux jeunes femmes arabes musulmanes vivant en Israël : l'une combat Israël, voulant établir une Palestine "judenrein"…, l'autre se dit "fière d'être israélienne", et fait des conférences dans le monde pour combattre BDS (1). 

C'est Ahed Tamimi qui a été invitée en France, pour passer dans les médias et se plaindre de "l'occupation israélienne". La Fête de l'Huma, France 4, France-Info, et autres médias (sera-t-elle reçue à l'Elysée ?), la mairie de Nantes, sont les premiers à avoir invité cette égérie palestinienne. Une bonne occasion de "gifler" Israël… 

 

Ahed Tamimi, 17 ans, est malheureusement une graine de terroriste. Bien sûr, elle n'a fait que gifler un soldat de Tsahal, et cela paraît charmant aux yeux des Occidentaux – "elle défend son pays", dira-t-on ; mais ses propos ont été clairs de vouloir "tuer des Juifs". Ahed est sous influence, la famille Tamimi est connue pour son incitation au terrorisme. Beaucoup hélas de ces jeunes Arabes ont grandi dans la haine d'Israël, propagée d'ailleurs pas des manuels scolaires payés par l'Europe.

En 2001, un membre de la même famille, Ahlam Tamimi, a organisé l'attentat mené contre la pizzeria Sbarro à Jérusalem, revendiqué par le Hamas et le Djihad islamique. 16 personnes, dont huit d'enfants et une femme enceinte (130 personnes blessées) ont perdu la vie au cours de la sanglante attaque suicide à la bombe. (Vidéo liguededefensejuive.com). 

 

Dima Tayeh, qui a récemment participé aux activités d'une délégation anti-BDS israélienne aux Etats-Unis, a affirmé dans une interview diffusée sur la chaîne télévisée arabo-israélienne Musawa qu'Israël était une démocratie et non un Etat d'apartheid. Tayeh se déclare fière de son pays. "Je souhaite que tous les pays arabes adoptent un système démocratique à l'image de celui d'Israël", a déclaré Tayeh, en réponse aux propos du journaliste selon lesquels Israël traitait ses minorités comme des « citoyens de 4e, 5e ou 6e zone ». 

« Cet Etat (Israël) vous offre, en tant que membre des médias, une plate-forme d'expression, alors qu'en Russie, aucun journaliste ne peut élever sa voix contre les dirigeants. [Israël] est donc une démocratie. Je peux occuper n’importe quel emploi compatible avec ce que j’ai fait dans ma vie. Les postes de travail disponibles pour les Arabes sont identiques à ceux disponibles pour les Juifs. Je souhaite que toutes les communautés arabes [au monde] puissent vivre dans une démocratie comme Israël. Si l'on compare Israël à l'Irak, la Syrie, l'Egypte, l'Arabie saoudite, le Qatar, la Jordanie… » (Memri.fr)

 

Ayons une pensée pour la famile de Ari Fuld, assassiné par un jeune Palestinien de 16 ans.

Il y a quelques jours, Ari Fuld, âgé de 45 ans, est devenu un héros en réussissant, malgré ses blessures, à neutraliser le terroriste au carrefour de Gush Etzion (enquête) ; il a ainsi évité un carnage. Ce père de quatre enfants était le petit-fils d'un survivant de la Shoah et avait miraculeusement survécu lors de la guerre du Liban.

Nous souhaitons (et prions pour) de bonnes fêtes de Soukkot, 
dans la paix et la sécurité
 
(1) Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) est une campagne internationale appelant à exercer boycott et diverses pressions économiques, académiques, culturelles et politiques sur Israël afin d'aboutir à la réalisation de trois objectifs : la fin de l'occupation et de la colonisation des terres arabes, l'égalité complète pour les citoyens arabo-palestiniens d'Israël, et le respect du droit au retour des réfugiés palestiniens. Lancé par 171 ONG palestiniennes, le mouvement est dirigé par un comité national palestinien.

 

Shana tova oumetouka 5779

pasteur Gérald Fruhinsholz,
le 9 septembre 2009
 

Il a plu la nuit dernière ! Excellente nouvelle, et un signe prometteur avant Rosh haShana. Mais le signe le plus grand, c'est Sion ! En hébreu, Tsion est la marque, le signe.

"Pour l'amour de SION, je ne me tairai point, pour l'amour de Jérusalem, je ne prendrai point de repos jusqu'à ce que son salut paraisse" (Es 62:1). Ce verset du prophète Esaïe fait partie de la Haftarah de la semaine passée – c'est également notre "devise" que nous avons fait graver sur notre alliance : "Lema'an Tsion lo e'hesheh". 

– C'est aussi la pensée et la volonté de Dieu de ne plus se taire, alors qu'Il est souvent resté en silence. Esaïe 63:9 nous dit que l'Ange de l'Eternel était "en détresse" lors des souffrances d'Israël. De même, dans "la vallée de l'ombre de la mort" (Ps 23), Dieu a toujours été là, aux côtés de Son peuple. 

– Prions, pour cette année 5779, que l'Eternel des Armées /Adonaï Tseva'ot se lève !

Deutéronome 30:1-10 est un remarquable résumé de l'histoire du peuple juif, en faveur de l'humanité. Depuis la dispersion et l'exil, Israël a été soumis à la malédiction des nations. Mais Deut 30:7 nous montre que Dieu va "venger" Israël, faisant retomber ces malédictions sur ces "haîneux de Sion" (Ps 129:5 – expression de André Chouraqui). 

2018 a été une date "marquante" pour Sion, avec la décision du Cyrus américain et le déménagement de l'ambassade US à Jérusalem. Amis israéliens, grâce à Dieu, il existe de nombreux amis de Sion dans le monde soutenant Israël.

Esaïe 63 nous parle du "Messie de Botsra" (Il a une singulière ressemblance avec le Messie de Apo 19:11-16). Le "jour de vengeance" est dans le coeur de Dieu, et "l'année des rachetés" approche. Israël va obtenir sa récompense, "une portion double" (Es 61:7). "Le Seigneur l'Eternel va faire germer pour Israël la justice (tsedakah) et la louange (tehillah), en face de toutes les nations" (Es 61:1). Hallelu-Yah !

« Préparez un chemin pour le peuple ! Frayez, frayez la route, ôtez les pierres ! Elevez une bannière vers les peuples ! Voici ce que l'Eternel proclame aux extrémités de la terre : Dites à la fille de Sion: Voici, ton sauveur arrive ; Voici, le salaire est avec lui, et sa récompense le précède »– Esaïe 62:10-12

Shana Tova oumetoukah – Bonne et douce année à Israël et à nos chers amis !