Messages étiquettés tribune

Islamofobia o cautela

5 de septiembre de 2012
Pastor Gérald Fruhinsholz


Ramshi Masih es una joven cristiana de 13 años, acusada de profanar el Corán, delito que es castigado con la pena de muerte. Rimsha, es vecina de un pueblo cercano a Islamabad en Pakistán, y fue detenida después de ser denunciada por sus vecinos que la acusan de haber quemado unas páginas del Corán.

Se sospecha que un clérigo musulmán (hecho ya probado) organizó toda esta trama para que detuvieran a la joven cristiana. El caso de Rimsha Masih, detenida a mediados de agosto, está movilizando a los grupos de defensa de los derechos humanos e hace hincapié sobre las draconianas leyes pakistaníes que condenan cualquier palabra o acto contra el islam o el profeta Mahoma.

 

¿Acaso no es importante movilizarnos en nuestras democracias para evitar las aberraciones tan grandes que proceden de una religión despótica ? ¿La libertad de religiones puede justificar que cerremos los ojos y que dejemos un resquicio a nuestras leyes y a nuestra justicia democrática ? Seguir con la política del avestruz, bajo el pretexto de tolerancia y de libertad de expression, es verdaderamente un signo de la decadencia de nuestra sociedad. Es una verdadera locura  y un suicidio para la civilización judeo-cristiana inspirada por la Biblia que permitió a las instituciones y a la justicia de nuestras sociedades occidentales que permanecieran firmes.

 

Estas son las palabras de un obispo acerca del islam : « No se trata de ser eucuménico. En la actualidad, el crecimiento y la dominación de corrientes islámicas duras en el mundo, los actos de terrorismo cometidos en nombre del Corán, las ambigüedades de las politiquas occidentales… son un sin fin de obstáculos que impiden que busquemos juntos el bienestar de todos, aunque esto debería ser el objetivo de todos. Nadie debe estar preocupado por su religión, pero ninguna religión debe ser motivo de preocupación » – Monseñor Ginoux, obispo de Montauban.

 

Un protestante, muy conocedor del tema, Jacques ELLUL, denunció mucho antes el peligro del islamismo ; en concreto escribió « Islam y Judeocristianismo » (Ed PUF). Al referirse a la incompatibilidad del Judaísmo y del Cristianismo con el Islam, Jacques Ellul concluye lo siguiente acerca del islam importado en Occidente : « La única medida jurídica válida, es la de firmar un contrato con todos los inmigrantes que incluya : el reconocimiento del poder láico, la promesa de nunca recurrir a la djihad (en concreto de forma individual- terrorismo, etc.), de renunciar a difundir el islam en Francia. Y si un inmigrante, de origen magrebí o no, desobedece a estos tres principios, entonces que sea inmediatamente devuelto a su país » – Jacques Ellul, sociólogo y teólogo protestante, (1912-1994).

 

El Dios de la Biblia nos pide que nos amemos, nos respetemos, los unos a los otros (por desgracia estamos lejos de la meta). Dios encomendó también a Adán que cuidara del « Huerto del Edén ». Nuestro mundo está lejos de ser un Edén. – aunque debamos anhelarlo con fuerza para los próximos tiempos mesiánicos (ja’olam jaba). De momento, Dios le encomienda al hombre que siga siendo el que se encargue de nuestro mundo (ja’olam jazé).

 

De momento, en Pakistán como en otros paises dirigidos por la Sharia, existe gente de buena voluntad que obran para que « la ley de la blasfemia » sea retirada, lo que sería un gran favor para la sociedad pakistaní. En efecto, los cristianos temen por su vida cada vez que se les denuncia públicamente desde lo alto de las mezquitas, lo que conlleva linchamiento, casas incendiadas y ejecuciones salvajes.

En 2009, unas cuarenta casas y una iglesia fueron incendiadas por miles de musulmanes en la Ciudad de Gojra, en la provincia del Pendjab, y al menos siete cristianos fueron quemados vivos porque corrían  rumores de haber profanado el Corán.

 

«Porque Jehová… Es el que guarda las veredas del juicio, y preserva el camino de sus santos.
Entonces entenderás justicia, juicio y equidad, y todo buen camino
.
Proverbios 2:8


Traducción :Esther KWIK



Tags: , , ,

Quand les Juifs partent…

15 août 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz


Lorsque les Juifs commencent à quitter un pays, celui-ci a du mouron à se faire ; c’est la bénédiction qui s’en va… C’est un fait que le monde a été au bénéfice du monde juif et de ses communautés. C’est ainsi, non seulement parce que la Bible le dit, mais simplement parce l’Histoire le démontre. Les pays européens, lorsqu’ils chassaient leurs Juifs après les avoir spoliés, laissaient toujours la porte ouverte pour qu’ils reviennent, sachant combien ceux-ci représentent une élite et une richesse à beaucoup d’égards.

 

C’est la Norvège aujourd’hui qui « inaugure » ce triste processus d’expulsion qui a jalonné l’histoire de la diaspora juive : par la force des choses et particulièrement la force de l’antisémitisme alimenté (ou non) par l’islam montant, la Norvège voit ses Juifs partir. Grâce à Dieu, il existe un pays, Israël, qui peut les accueillir. Cela ne disculpe en rien la Norvège, et tous les autres pays d’Europe qui sont sur la liste des « expulseurs ». Il y a comme un système de vases communicants : plus l’immigration musulmane s’accentue, plus l’aliyah juive progresse.


En 1939, 1800 Juifs vivaient en Norvège. Après son invasion par les troupes nazies le 9 avril 1940, la Norvège a été un temps dirigée par le régime collaborationniste de Vidkun Quisling. Aujourd’hui le Premier Ministre norvégien Jens Stolenberg a fait amende honorable, demandant pardon pour avoir livré les Juifs aux Nazis. 772 Juifs furent arrêtés en Norvège et déportés pendant la guerre ; seuls 34 d’entre eux ont survécu.

 

Aujourd’hui, la situation a empiré, comme au Danemark et en Suède, avec la croissance phénoménale de l’immigration « musulmane ». Mais l’Islam n’est pas le seul coupable, comme le décrit Bruce Bawer – voir l’article (écrit en nov 2011) traduit sur le site Debriefing.com :


«  En Norvège, l’antisémitisme se montre le plus virulent parmi l’élite culturelle, les académiques, les intellectuels, les écrivains, les journalistes, les politiciens et les technocrates ; mais il est vrai aussi que, par le biais des médias et des écoles, il s’est infiltré goutte à goutte chez la plupart du commun des Norvégiens, bien que nombre d’entre eux n’aient, probablement, jamais rencontré le moindre juif.

… D’après certaines informations, le Grand Rabbin d’Oslo reçoit, jour après jour, une pile de lettres d’insultes. Pendant la guerre de Gaza, un grand journal norvégien a eu beaucoup de mal à trouver des juifs norvégiens disposés à s’exprimer en public, ouvertement, sur cette guerre : ils disaient craindre des représailles. Les universitaires norvégiens ont cherché à bannir tout contact avec les universités israéliennes. Des militants norvégiens ont encouragé le boycott des produits israéliens. Une intimidation de nature antisémite se pratique en masse dans les écoles. De temps à autre, un professeur de renom, un activiste, ou un auteur célèbre, écrivent un éditorial virulent, ou bien prononcent un discours virulent, venimeux, pour dénoncer Israël et insulter les juifs, et ce en toute sécurité. Ils ne risquent ni coups ni blessures, corporels ou autres, contrairement à ce qui se passerait si, par exemple, ils s’exprimaient ouvertement contre l’Islam […]

 

Même si la Bible est en faveur de l’aliyah des « enfants d’Israël », je crois qu’il existe une part non négligeable de Norvégiens chrétiens ou laïques qui n’ont aucun problème, bien au contraire, à l’égard de leurs communautés juives. Reste à savoir si ceux-ci sauront les défendre, les garder, les aimer…

«  En ce temps-là, L’Eternel secouera des fruits, depuis le cours du fleuve jusqu’au torrent Égypte ; Et vous serez ramassés un à un, enfants d’Israël ! En ce jour, on sonnera de la grande trompette, et alors reviendront ceux qui étaient exilés au pays d’Assyrie ou fugitifs au pays Égypte ; et ils adoreront l’Eternel, sur la montagne sainte, à Jérusalem »

Esaïe 27:12


Ci-dessous un article humoristique (mieux vaut en rire) de Guy Millière qui, dit en passant, fait un travail remarquable en faveur d’Israël ; son travail est louable, il défend la vérité.



* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Des Scandinaves lancent un nouveau bateau pour Gaza

Guy Millière – 11 août 2012 – JJSS News


 

La Scandinavie est une région du monde prospère, mais où on s’ennuie beaucoup. Il y fait plutôt froid, surtout l’hiver, ce qui donne des envies de faire de croisières vers des régions plus ensoleillées. Il n’y guère d’activités culturelles. Il n’y a quasiment plus de Juifs. Et les autochtones qui les ont chassé au fil des ans ne peuvent donc plus insulter les Juifs, ce qui est frustrant. Les nouveaux arrivants, le plus souvent musulmans, seraient prêts à fraterniser dans la chasse aux Juifs, mais faute de gibier disponible, se tournent vers des Scandinaves qui se disent que ces manques de fraternisation, ces agressions, c’est la faute des Juifs qui, s’ils étaient restés quand même pour se faire casser la figure auraient servi à quelque chose.

 

Des Scandinaves ont alors eu des idées : se venger sur des Juifs de l’extérieur, s’en prendre à Israël. Et cela leur a donné un regain de dynamisme. Des Scandinaves de gauche, mais aussi parfois de droite, se sont mis à casser verbalement du Juif Israélien. Des journaux ont publié des textes attribuant aux Juifs Israéliens tous les maux de la terre. Des mouvements de boycott on été lancés qui ont eu plus de succès qu’en d’autres contrées d’Europe. Ces Scandinaves ont vu que c’était un bon défoulement de s’en prendre aux Juifs Israéliens et qu’en affirmant défendre le « peuple palestinien », ils s’attiraient la sympathie des immigrants musulmans puisqu’ils pouvaient désormais avoir un ennemi commun, le Juif israélien, et un ami commun, le Palestinien.

 

Depuis, il est rare qu’ils ne contribuent pas à des opérations contre le « blocus de Gaza », et ne contribuent pas à des flottilles pleines de gens prêts à sympathiser avec le Hamas ou le djihad islamique. Ils organisent ces opérations l’été, ce qui permet de profiter pleinement du climat méditerranéen et de pouvoir, qui sait, prendre une photo de plage avec un tueur de juif, ce qui est toujours sympathique.

Les flottilles précédentes ont été des échecs. Mais pour ces gens c’est l’intention qui compte. Ils disent vouloir apporter une aide humanitaire, mais si on leur répond que les Syriens, par exemple, auraient bien besoin d’aide, ils répondent qu’ils ne peuvent pas être partout à la fois. Ils pourraient ajouter qu’incriminer des soldats syriens, cela ne leur plairait pas et ne leur apporterait pas la même joie (où pratiquer la chasse aux Juifs en Syrie), et que s’en prendre à des soldats juifs fait courir moins de risques que s’en prendre à un soldat arabe qui, lui, aura la gachette bien plus facile.

 

Le bateau part de Norvège. Il s’appelle Estelle. Il fait escale en Suède. Il devrait arriver vers Gaza à l’automne. Ses affréteurs aimeraient trouver d’autres bateaux au cours du parcours pour les accompagner. Je ne sais s’ils y arriveront ou arriveront jusqu’au bout.

Israël devrait les accueillir comme il se doit : pas en risquant des actes de violence, non, c’est inutile. Pas en les faisant sombrer en haute mer, ce qui serait tentant. Mais en leur versant depuis les airs du goudron et des plumes pour décorer le goudron.

C’est ainsi qu’on accueillait certains escrocs dans l’Ouest américain. Et le goudron va bien à la peau des Scandinaves, les plumes sont utiles pour les nuits d’hiver en région nordique. Cela pourrait même être considéré comme un cadeau.


Guy Millière – JSSNews



Tags: , , , , , ,

Cuando los judíos se van…

15 de agosto de 2012
Pastor Gérald Fruhinsholz

Cuando los judíos empiezan a abandonar un pais, es motivo de preocupación para este, esto significa que la bendición se va… Es un hecho evidente que los judíos y sus comunidades fueron de bendición para el mundo. Y esto es así, no sólo porque lo dice la Biblia, sino porque sencillamente la historia lo demuestra. Cuando los países europeos expulsaban a los judíos tras haberlos expoliado, éstos siempre dejaban una puerta abierta para que regresaran ya que sabían muy bien que los judíos representan una élite y una riqueza en muchos aspectos.


Noruega es la que, hoy en día, por desgracia « inaugura » este triste proceso de expulsión que recorrió la historia de la diáspora judía : debido a las circunstancias y en particular por el antisemitismo nutrido (o no) por un creciente Islam, Noruega ve como sus judíos se van. Gracias a Dios, existe un pais, Israel, que los puede acoger. Noruega, y todos los demás países de Europa que están en la lista de « expulsadores » no dejan por ello de ser culpables. Se establece como un sistema de vasos comunicantes : cuanto más crece la inmigración musulmana, más progresa el aliyá judío.


En 1939, 1800 judíos vivían en Noruega. Después de ser invadida el 9 de abril de 1940 por las tropas nazis, Noruega estuvo dirigida durante un tiempo por el régimen colaboracionista de Vidkun Quisling. En la actualidad, el Primer Ministro noruego Jens Stolenberg se disculpó pidiendo perdón por haber entregado judíos a los nazis. En Noruega se detuvieron y deportaron a 772 judíos durante la guerra ; sólo sobrevivieron 34.


Actualmente la situación empeoró, como en Dinamarca y en Suecia, con el crecimiento espectacular de la inmigración « musulmana ». Pero no sólo es culpable el Islam, tal y como lo describe Bruce Bawer – ver el artículo (escrito en nov de 2011) traducido en la página web de Debriefing.com :

 

«  En Noruega, el antisemitismo se muestra mucho más virulento entre la élite intelectual, los académicos, los intelectuales, los escritores, los periodistas, los políticos y los tecnócratas ; pero también es cierto que se fue filtrando poco a poco en gran parte de los hogares noruegos, a través de los medios de comunicación y de las escuelas, aunque la mayoría nunca se haya cruzado con un judío.

… Según algunas informaciones, el Gran Rabino de Oslo recibe día tras día un montón de cartas con insultos. Durante la guerra de Gaza, a un gran periódico noruego le costó mucho encontrar a judíos noruegos que quisieran expresarse en público, y sin reparos, acerca de esa guerra : decían que temían las represalias. Los universitarios noruegos intentaron poner fin a cualquier contacto con las universidades israelíes. Militantes noruegos alentaron el boycott a los productos israelíes. En las escuelas, se está practicando una intimidación de naturaleza antisemita a gran escala. De vez en cuando, un profesor ilustre, un activista, o un autor famoso, escriben un artículo punzante, o pronuncian un discurso agresivo, nocivo, para denunciar a Israel y para insultar a los judíos, con total libertad. No corren el riesgo de recibir ni golpes, ni de ser heridos de forma corporal u otra, totalmente a lo opuesto de lo que ocurriría si por ejemplo se expresaran abiertamente contra el Islam […]

 

Aunque la Biblia esté a favor del aliyá de los « hijos de Israel », creo que existe un gran número de noruegos cristianos o láicos que no tienen ningún problema con sus comunidades judías, más bien todo lo contrario. A saber si estos séran capaces de defenderlos, de cuidarlos, de amarlos…


« Y sucederá en aquel día que el Señor trillará desde la corriente del Eufrates hasta el torrente de Egipto, y vosotros seréis recogidos uno a uno, oh hijos de Israel.Sucederá también en aquel día que se tocará una gran trompeta, y los que perecían en la tierra de Asiria y los desterrados en la tierra de Egipto, vendrán y adorarán al Señor en el monte santo en Jerusalén» – Isaías 27:12


Más abajo, un artículo humorístico (es mejor reirse) de Guy Millière quien, dicho de paso, está realizando una labor increible a favor de Israel ; su trabajo es meritorio, defiende la verdad.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


Barco escandinavo zarpa rumbo a Gaza

Guy Millière – 11 de agosto de 2012 – JSS News


Escandinavia pertenece a la región próspera del mundo, pero donde uno se aburre mucho. Hace más bien frío, sobre todo en invierno, lo que incita a que quieran hacer cruceros hacia regiones más soleadas. No hay actividades culturales. Prácticamente ya no hay judíos. Y los autóctonos que los expulsaron a lo largo de estos años ya no pueden insultar a los judíos, hecho en sí, muy frustrante. Los recién llegados, en mayoría musulmanes, estarían dispuestos a confraternizar en la cacería contra los judíos, pero a falta de presas disponibles, éstos hacen migas con los escandinavos que dicen que la falta de fraternización, las agresiones, es culpa de los judíos, porque si se hubieran quedado, al menos para partirles la cara, hubieran servido para algo.


Entonces, unos escandinavos tuvieron una idea : vengarse de los judíos de fuera, atacar a Israel. Y eso les hizo subir la adrenalina. Escandinavos de izquierda, pero a veces también de derecha, se pusieron a hablar mal de los judíos israelíes. Unos periódicos publicaron textos que culpaban a los judíos israelíes de todos los males de la tierra. Se iniciaron movimientos de boycott que tuvieron mucho más éxito que en el resto de los países europeos. Estos escandinavos se dieron cuenta que atacar a los judíos israelíes era una buena manera de desahogarse y que al pronunciarse a favor del « pueblo palestino », simpatizaban con los inmigrantes musulmanes ya que de ahora en adelante compartirían  un enemigo común, al judío israelí, y un amigo común, al palestino.


Desde entonces, no es nada raro verlos colaborar en operaciones en contra del « bloqueo de Gaza », contribuir con unas flotillas repletas de gente dispuesta a simpatizar con Hamas o con el djihad islámico. Organizan estas operaciones durante el verano, lo que les permite disfrutar a tope del clima mediterráneo y de poder sacar, quien sabe, la foto de una playa con un asesino de judíos, es super divertido. Las flotillas anteriores fueron un fracaso. Pero lo que cuenta para esta gente, es la intención. Dicen que quieren llevar ayuda humanitaria, pero si uno les contesta que los sirios, por ejemplo necesitarían ayuda, contestan que no pueden estar en todas partes. Podrían añadir que recriminar a unos soldados sirios no les gustaría tanto y no les aportaría la misma satisfacción (¿dónde podrían ir a cazar a los judíos en Siria ?), además atacar a soldados judíos conlleva menos riesgos que atacar a un soldado árabe, que él sí que tiene el gatillo más fácil.


El barco sale de Noruega. Lleva el nombre de Estelle. Hace escala en Suecia. Debería llegar a Gaza en otoño. A sus fletadores les gustaría cruzarse con otros barcos durante el recorrido para que les acompañaran. No se si lo conseguirán o si conseguirán llegar a la meta. Israel debería recibirlos como tiene que ser : no arriesgándose con actos violentos, no, es inútil. No hundiéndolos en alta mar, aunque es algo tentador. Sino virtiendo alquitrán y plumas para decorar el alquitrán. Así es como se recibía a algunos estafadores en el Oeste americano. Además, el alquitrán es muy favorecedor para la piel de los escandinavos,  las plumas son muy útiles para las noches de invierno en las regiones nórdicas. Incluso esto, podría ser considerado como un regalo.


Guy Millière – JSSNews


 Traducción :Esther KWIK


Tags: , , , , , ,

A l’assaut de la Chrétienté

9 juillet 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz

Par l’entremise de l’UNESCO, l’Autorité Palestinienne et le monde musulman en général, mettent la main sur les hauts-lieux de la Chrétienté, une manière de planter le drapeau islamique et de prendre « leur héritage » : « Il (Allah) vous a donné en héritage leur pays (des incroyants), leurs habitations, leurs biens et une terre que vos pieds n’ont jamais foulée » (sourate XXXIII, verset 27).

L’UNESCO offre à l’Autorité Palestinienne une superbe possibilité 1) d’ôter des mains de la Chrétienté un site historique symbolique, la Basilique de la Nativité à Bethléhem, lieu symbolique de la naissance de Jésus, 2) d’accuser Israël qui soi-disant menace ce site et empêcherait les pèlerins d’y accéder.

L’UNESCO, organisation non-politique, prouve encore une fois sa complicité avec les nations islamiques, démontrant au passage son caractère antisioniste. Cela contribuera en tout cas à détériorer encore plus les fragiles relations entre l’AP et Israël.


En inscrivant le site de l’église de la Nativité de Bethléem au Patrimoine mondial, l’UNESCO a usé d’une procédure d’urgence qui a suscité une vive protestation d’Israël, lors d’une session à Saint-Pétersbourg. Les Palestiniens, entrés à l’Unesco en octobre 2011 au terme d’un vote qui avait provoqué la colère des Israéliens et des Américains, ont demandé cette procédure en arguant du « délabrement et de la dégradation de l’ensemble architectural », notamment du fait des « forces d’occupation » israéliennes.


Réponse d’Israël 

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a qualifié de « politique » vendredi la décision de l’Unesco d’inscrire la basilique de la Nativité de Bethléem au Patrimoine mondial, selon un communiqué de son bureau. « Cette décision prouve que l’Unesco est mue par des mobiles politiques et non culturels. Plutôt que de progresser vers la paix, les Palestiniens procèdent par des démarches unilatérales qui éloignent la paix », a-t-il affirmé dans son communiqué.

« Il faut se souvenir que la basilique sanctifiée par la chrétienté a jadis servi de base à des terroristes palestiniens », a-t-il ajouté. Bibi faisait ainsi allusion à un épisode de la Seconde Intifada palestinienne en 2002, durant lequel l’armée israélienne avait assiégé pendant 40 jours la basilique où s’étaient retranchés des Palestiniens armés.

Ainsi Israël a affirmé n’avoir « aucune objection » à l’inscription du site au Patrimoine mondial, mais a contesté le recours à la procédure d’urgence, estimant que c’était « une façon de laisser entendre qu’Israël ne protégeait pas le site ».

 

En avril 2002 : de l’or et des crucifix volés par des Palestiniens…

Il suffit de lire ce reportage sur la prise en otage de la Basilique de la Nativité en avril 2002 pour comprendre combien Israël a été une protection pour la Basilique… et non le contraire : « Trois moines arméniens, pris en otage par des hommes armés palestiniens à l’intérieur de l’Eglise de la Nativité à Bethléem, ont réussi à fuir les lieux par une porte arrière hier matin. Ils ont remercié les militaires israéliens qui les ont secourus.

Ils ont raconté à des officiers israéliens que les hommes armés ont volé des objets en or d’autres biens, ainsi que des crucifix et des livres de prière, causant des dégâts matériels. Les trois vieux moines ont été pris en charge par des soldats. L’un d’eux portait une pancarte en toile blanche portant l’inscription  » s’il vous plaît, aidez-nous « . L’un des moines, Narkiss Korasian, a ultérieurement raconté aux journalistes :  » Ils ont tout volé, ils ont ouvert toutes les portes l’une après l’autre et ils ont tout volé…ils ont volé nos livres de prière et quatre croix…ils n’ont rien laissé. Merci pour votre aide, on ne l’oubliera jamais ». (Margot Dudkevitch- Jerusalem Post)


A quand une réaction de la Chrétienté ?…

Même si une grande partie des chrétiens n’est pas attachée à des bâtiments, il convient de comprendre que la stratégie de l’ennemi de nos âmes, en l’occurrence l’islam, est bien de voler et de prendre ce qui ne lui appartient pas. C’est la logique du Dar al-Islam/Dar al-Harb (1) pour conquérir le terrain… avec l’aide des organisations internationales, telles l’ONU et l’UNESCO, et de l’accord tacite des nations occidentales.

Esaïe 5:20 « Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres !


(1) La terre est divisée en deux : la terre de l’islam, et la terre de la guerre, encore insoumise. C’est par la Guerre Sainte, ou Jihad, que les Musulmans soumettent les territoires insoumis.


 *********************************


Chrétiens en péril sous autorité palestinienne avec l’aide de l’Unesco – Réagissez !

1er juillet 2012 Danièle Kaplan – Europe-Israel.org


L’Unesco a inscrit vendredi 29 juin l’église de la Nativité de Bethléem au Patrimoine mondial comprenant le site du « Lieu de naissance de Jésus et la route de pèlerinage qui y mène, par 13 voix pour, 6 contre et 2 abstentions lors d’une session des 21 membres du Comité du patrimoine de l’Unesco, réunis à St Petersbourg. Il s’agit du premier site volé palestinien inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

L’UNESCO et l’église de la captivité

Chers amis Chrétiens, nous vous en informions déjà ! les razzieurs ont gagné aujourd’hui, demain avec l’aide de Bukova de l’Unesco ce sera le Saint-Sépulcre. Forts de leurs soutiens les arabo-palos continuent leur Jihad qui consiste à voler la terre des Juifs et les biens des Chrétiens. Leur entrée à l’Unesco a sonné le glas des Chrétiens en Terre Sainte.

 

Jean Vercors : « Le site est en ruine, il faut des millions pour le restaurer, maintenant qu’il fait parti de l’UNESCO, les Palestiniens vont pouvoir réclamer des fonds pour sa réparation, une belle occasion pour eux de se faire encore plus de fric et faire croire au monde que Jésus était musulman.

Le Vatican et l’Unesco ont la mémoire courte sur les Expropriations, pillages, viols, agressions physiques de Chrétiens en Cisjordanie et Gaza. Un Chrétien de Béthléhem détaille le quotidien très difficile des chrétiens en terre d’islam : « Ces dernières années, plusieurs de mes amis chrétiens m’ont confié les souffrances endurées, les menaces, de mort parfois, proférées parce qu’ils avaient tenté de récupérer leurs terres usurpées par d’influents résidents de Bethléem ».

Malgré toutes les injustices, aucune action constructive n’a été prise pour enrayer le phénomène et défendre leurs droits, ni par aucune des trois branches [exécutive, législative et judiciaire], ni par les ONG, ni même par des factions politiques ».

 

Résultat, à Bethléem, lieu de naissance de Jésus, les chrétiens sont obligés de fuir ces persécutions. En 1990, 60% de la population y était chrétienne. Aujourd’hui, ce chiffre est tombé à moins de 20%…

 

Prise en otage en 2002

Une quarantaine de terroristes palestiniens avaient organisé le siège de l’église chrétienne de la Nativité en 2002. Traqués par les forces de défense d’Israël, les terroristes, armés de Kalachnikovs et d’explosifs, occupèrent l’un des lieux les plus sacrés de la chrétienté, où ils avaient pris en otages 200 civils. Pendant 5 semaines, L’Eglise de la Nativité a été occupée par des terroristes islamistes qui ont tout dévasté, le bois des statues, des fresques, des bancs a été utilisé comme bois de chauffage, le papier des exemplaires de la Bible comme papier de toilette, les vitraux cassés, et tout ce qui avait une quelconque valeur a été volé. Des dizaines de bouteilles vides de vodka et whisky ont été trouvées sur Le lieu de naissance du Christ devenu un immense urinoir. (selon le Washington Times du 15/5/2002)



Tags: , , , , , , ,