Messages étiquettés Publications

Il ne dort ni ne sommeille …

2 janvier 2013
Pasteur Gérald Fruhinsholz


En 1996, lorsque D.ieu plaça Israël sur notre coeur, nous avions conçu  et affiché ce badge à chaque manifestation en faveur d’Israël se déroulant en France. Nous étions souvent une poignée de fidèles, avec des banderoles, un piano et nos voix, devant l’Ambassade d’Israël, pour exprimer notre soutien. Aujourd’hui, après 7 ans de vie en Israël, nous voulons plus que jamais, avec les conférences, les articles et les messages, avec notre site Shalom Israël et le journal, continuer à sonner la trompette, ou le shofar ! Et en ce début d’année 2013, nous voulons remercier toutes celles et ceux qui, d’une manière ou d’une autre, par des mails, par des dons, par un coup de fil, se tiennent avec nous sur la brèche.



Lekh lekha Israël !

De même, nous souhaitons à Israël et au peuple juif, les meilleurs voeux pour 2013 ! Croyant cependant que la situation sur un plan international n’est pas en faveur de l’Etat hébreu – loin de là – puisque les nations réunies (l’ONU notamment) s’ingénient à condamner sans relâche le gouvernement israélien pour sa décision d’aller de l’avant, de construire, et tout simplement de vivre, nous ne voulons pas nous contenter de plates salutations.

Israël a besoin de vrais amis. Des gens qui s’investissent et contribuent même à son économie, à un soutien sans faille et sans condition. D.ieu a permis de telles amitiés possibles : Mamré et Abraham, Jéthro et Moïse, Ruth et Bo’az, le roi Cyrus et Esdras… le pasteur William Hechler et Théodore Herzl. Lire à ce sujet notre livre “Lekh lekha Israël” - sur la destinée d’Israël et de l’Eglise.

Charles Westphal, pasteur et président de la Fédération Protestante de France (1961 à 1972), disait ceci : “Le mystère de l’Israël est inséparable du mystère de l’Eglise, il est notre mystère ; le mystère de notre péché et le mystère de notre grâce. Objets de la même révélation, de la même vocation, appelés au même jugement, promis au même Royaume, nous ne serons pas sauvés, au dernier jour, les uns sans les autres…”

 

 Le Ps 121 – Cantique des degrés - Shir hama’alot 

Lisons ensemble ce psaume en ce début d’année 2013, en étant d’un même coeur, en s’attendant à l’intervention surnaturelle du D.ieu de Jacob, également celui des nations. Écoutons-le, chanté par cette jeune israélienne au concours de l’Ecole de musique d’Israël, avec une interprétation tellement émouvante :

“Je lève mes yeux vers les montagnes …  
D’où me viendra le secours ? Le secours me vient de l’Eternel, qui a fait les cieux et la terre. Il ne permettra pas que ton pied chancelle ; Celui qui te garde ne sommeillera pas.
Voici, Il ne sommeille ni ne dort, Celui qui garde IsraëlL’Eternel est celui qui te garde, l’Eternel est ton ombre à ta main droite. Pendant le jour le soleil ne te frappera point, ni la lune pendant la nuit. L’Eternel te gardera de tout mal, Il gardera ton âme ; L’Eternel gardera ton départ et ton arrivée, dès maintenant et à jamais” - Ps 121


L’Éternel de justice – יהוה צדקנו !
[youtube]http://youtu.be/DicTlRJMRvg[/youtube]

“Pour vous qui craignez mon nom, se lèvera le soleil de justice, et la guérison sera sous ses ailes” - Malachie 4:2. Par ces mots de consolation, nous nous adressons également à tous les chrétiens persécutés dans le monde. Ils sont hélas nombreux, ignorés par les médias. Alors que Noël a été célébré dans les fastes et la bonne conscience de l’Occident, les chrétiens du Nigeria, du Soudan ou de Syrie se font assassiner en toute impunité… Pour vous qui subissez injustement ces violences, sachez que le Soleil de justice, le Prince de paix, est prêt de se lever, avec la guérison sous ses ailes. 


Pour Israël souffrant l’opprobre des nations, la justice divine sera également au RDV – le prophète Jérémie l’a écrit : “Voici les jours viennent, dit l’Eternel où Je susciterai à David un germe juste. Il règnera en roi et prospérera. Il pratiquera la justice et l’équité dans le pays. Juda sera sauvé, Israël aura la sécurité dans sa demeure. Et voici le nom dont on l’appellera :l’Eternel notre justice - Adonaï Tsidqenou” - Jérémie 23:5.

Meilleurs voeux, de justice et d’amour, à tous,
Gérald & Sophie, et toute l’équipe de Shalom Israël


Tags: , , , , , ,

« Lekh lekha Israël »

Actualité Juive - N°1158 – 24 mars 2011

Article signé Reine Moutot


Le pasteur Gérald Fruhinsholz présente son livre : « Lekh lekha Israël »


Il y a quelques jours, le Centre Culturel Juif de Grenoble (CCJ) recevait le pasteur Gérald Fruhinsholz accompagné de son épouse Sophie. Il venait présentait son livre « Lekh lekha Israël ».

Quel que soit son idéal politique, quelle que soit son orientation religieuse, le Juif a une corde qui vibre en lui dès qu’il s’agit d’Israël. Quand des chrétiens ressentent la même émotion, c’est un véritable miracle ! Ils étaient nombreux ce soir-là au CCJ : membres des associations juives et non-juives, les Chrétiens Amis d’Israël (ICEJ), le groupe Shalom de Grenoble.


Gérald Fruhinsholz se définit lui-même : « Je suis chrétien et pasteur, et je bénis Israël ! ». Après 20 ans de ministère pastoral en France, il est venu s’établir dans l’Etat hébreu, plus précisément à Jérusalem, avec son épouse et son fils. Ils travaillent comme volontaires aux côtés de Hazon Yechaya, une des plus grandes organisations caritatives du pays. L’auteur avance l’idée que D.ieu à travers le peuple juif a un projet unique et éternel pour le salut de l’humanité auquel l’Eglise est appelée à collaborer avec un soutien non intéressé. Après 2000 ans d’errance, le peuple juif a le droit de vivre sur sa terre lui appartenant de droit par D.ieu et par les hommes.

Le pasteur souhaite faire passer le message suivant : « Les chrétiens amoureux de Sion désirent se placer aux côtés d’Israël, en accord avec les Ecritures ». Gérald Fruhinsholz fait alors un rappel historique très profond, depuis le IVe siècle jusqu’à la Deuxième Guerre mondiale. En évoquant la Shoah, une forte émotion règne dans la salle.

Gérald Fruhinsholz rappelle : « Aucun peuple n’a autant souffert que le peuple juif, le peuple élu de D.ieu : humilié, chassé de son pays, dispersé parmi les nations, persécuté et massacré. La restauration d’Israël a été la réponse cinglante de D.ieu à la lâcheté des nations, et aux forces des ténèbres, la résurrection de l’Etat d’Israël en 1948 ».


C’est sur une note très optimiste que le pasteur terminera : « Malgré l’antisémitisme et la haine des nations qui perdurent, D.ieu bénira son peuple parfaitement pour le bien de l’humanité ». Rarement, une telle intensité a investi tout un public si diversifié avec des opinions très différentes.




Tags: , , , , , , ,