Messages étiquettés Persécution

Pourim 2014

13 mars 2014
Pasteur Gérald Fruhinsholz


Je redécouvre ce texte de Pourim 2010 ; il est toujours d’actualité.
En l’espace de 4 ans, l’antisémtisme n’a pas cessé de croître dans le monde entier… de même l’hypocrisie de l’Occident.
Mais en ce jour, alors qu’il pleut sur tout Israël, je veux retenir les paroles du prophète (haftarah-Vayiqra) : « Voici ce que déclare l’Eternel, lui qui t’a fait… : Ne sois pas effrayé, Jacob, mon serviteur, toi, Yeshouroun, que J’ai choisi. Je répandrai des eaux sur le sol altéré, J’en ferai ruisseler sur une terre aride, oui, Je répandrai mon Esprit sur ta postérité et ma bénédiction sur ta progéniture » - Esaïe 44 :2-3
 

Manifester l’esprit d’Esther !

“Pourim” est une fête juesther3ive commémorant la délivrance des Juifs par le roi perse, d’un complot  de destruction mené par Haman. Ô combien cette fête est actuelle !

Depuis deux jours et deux nuits, la pluie  tombe en Israël !  Le peuple juif et les chrétiens qui bénissent Israël prient et jeûnent à l’occasion de Pourim. Aujourd’hui (14 adar selon le calendrier biblique) on lira dans les rues des villes d’Israël la Meguilat-Esther, l’histoire de cette  belle héroïne juive prête au sacrifice pour sauver son peuple. Dans notre 21e siècle qui voit encore Israël au ban des nations, la Bible va être lue publiquement dans les rues, et “Pourim” sera joyeusement fêtée parmi le peuple juif ! (Esther 9:25-32)


Il y a juste 60 ans, le peuple juif traversait les pires moments de son existence : durant les 12 ans de régime nazi (1933-45), les Juifs d’Europe se sont trouvés face à un Haman résolu à les exterminer jusqu’au dernier bébé. Il y réussit presque : plus de six millions de Juifs ont été assassinés systématiquement, conduits tels des agneaux menés à l’abattoir… Des communautés entières, femmes, enfants, vieillards… une civilisation exceptionnelle – docteurs, scientifiques, artistes, philosophes et rabbins, tous sans exception.

Quel a été le “miracle” de D.ieu dans ces circonstances terribles ? Le 14 mai 1948, 3 ans après la libération d’Auschwitz, Ben Gourion annonçait fièrement à 600 000 rescapés juifs, la création de l’Etat hébreu – Israël ressuscitait !


Chrétiens, réveillons-nous !

La Bible est rendue vivante sous nos yeux. D.ieu a permis que Son peuple chéri (‘am segoula, Yechouroun, ‘hephtsiba) passe au travers de la mort, pour renaître et devenir source d’émerveillement, glorifiant Son Créateur.

Haman a perdu une nouvelle fois la partie : Hitler s’est suicidé et tous ses généraux ont été jugés et pendus comme les fils d’Haman… Israël a été épargné, mais à quel prix.


Quel a été le rôle de l’Eglise dans ce sauvetage ?… Certes, de nombreux chrétiens ont sauvé des Juifs, aidé des familles, caché des enfants traqués. Je ne peux m’empêcher de citer le pasteur André Trocmé et ses amis qui ont sauvé des centaines d’enfants juifs ; son nom est à Yad Vashem, en tant que Juste. Certes, l’Eglise a compris qu’Israël n’avait pas disparu de la terre ou en voie de disparition comme les autres peuples antiques, et de nombreux chrétiens ont vu que l’Israël d’aujourd’hui est la continuité de l’Israël biblique. Une partie.

Mais pour l’Eglise et pour les chrétiens d’aujourd’hui, alors que l’antisémitisme renaît déguisé en antisionisme, la question se pose en ces termes : de quel esprit voulons-nous être animés… de l’esprit d’Haman ou de l’esprit d’Esther ? Il n’y a pas d’alternative, pas de neutralité possible. On sait ce que la neutralité a donné dans la France de Vichy ; elle était synonyme de collaboration ! [1]


Aujourd’hui et pour les derniers temps qui nous restent, D.ieu donne une nouvelle chance à l’Eglise de manifester “l’esprit d’Esther”. Il y a 60 ans, des chrétiens pouvaient sauver des individus juifs (familles, fugitifs, orphelins) traqués par les nazis et les milices. Aujourd’hui, il est question d’une nation entière. Le monde lui jette l’opprobre, l’accuse, bafoue son nom, nie sa légitimité, son identité, divise sa terre et sa ville, tandis qu’un nouvel HAMAN prépare aux yeux de tous son arme nucléaire pour éradiquer Israël définitivement.


Alors, que vont faire les Eglises, que vont-elles décider ? Fermer les yeux encore une fois ?… D.ieu nous a donné comme mandat de manifester l’autorité de D.ieu  sur les‘dominations et principautés’ dans les lieux célestes et sur la terre (Eph 3:10). Il nous appartient de “saisir le sceptre du ROI” et de prendre les risques qui conviennent.

Jésus a dit que nous étions dans les derniers temps, et Il a cité Israël comme “le signe” des derniers temps- le figuier qui reverdit. Manquons-nous de preuves alors que nous voyons les prophéties s’accomplir de manière incroyable ? La vision des os desséchés d’Ezéchiel (Ez 37) ne s’est-elle pas réalisée avec précision ? Le Seigneur a fustigé les religieux refusant de discerner les jours. Sommes-nous de ceux-là ?…


Prêcher sur la fête de Pourim, c’est raconter l’histoire d’Esther, son courage, sa détermination et son sacrifice pour le peuple juif et celle de l’humanité. C’est de l’histoire vécue, actuelle. Considérons les temps prophétiques : Mardochée est sur le point d’être revêtu de l’habit royal, prêt à être intronisé sur la terre et Israël remis à la première place. Croyons en la Parole vivante de Dieu quand elle se vit sous nos yeux et soyons, en tant que chrétiens et serviteurs de l’Eternel, de vrais intercesseurs pour que Haman tombe et qu’ISRAEL soit épargné.


“Qu’entre le portique et l’autel, pleurent les sacrificateurs, serviteurs de l’Eternel et qu’ils disent : Eternel, épargne ton peuple ! Ne livre pas ton héritage à l’opprobre, aux railleries des nations ! Pourquoi dirait-on parmi les peuples : où est leur Dieu ?”

- Joël 2:17 -

 

Il y va de l’honneur de Dieu. Aux croyants bibliques de le défendre !
‘Hag samea’h pourim lekoulam
 
[1] L’Eglise américaine presbytérienne est prête à “déclarer la guerre” à Israël. ”Elle nie tout lien entre les alliances bibliques et le peuple juif. Elle affirme que l’histoire d’Israël ne commence qu’avec l’Holocauste, et qu’il s’agit d’une nation créée à tort par les puissances occidentales, au dépend du peuple palestinien, pour régler ‘le problème juif’”.   

De même, l’Eglise catholique belge appelle au boycott d’Israël - ”Le site officiel diffuse un texte qui appelle au boycott d’Israël “sans haine mais avec conviction et… par amour chrétien”.



Tags: , , ,

Yom hashoah 2013 – Faire le deuil…

8 avril 2013
Pasteur Gérald Fruhinsholz


Nous nous trouvons devant une magnifique vallée, la journée est ensoleillée, mais l’émotion et les larmes sont là également, lors de cette nouvelle commémoration de la Shoah. Cela se passe  près de Jérusalem, à Roglit, le site du souvenir des 80.000 Juifs déportés de France, assassinés dans les camps de la mort – la cérémonie est organisée par les “Fils et Filles des Déportés Juifs de France”.


Les autorités françaises sont présentes – l’Ambassadeur Christophe Bigot et les différents consuls établis en Israël. Sont présents également l’avocat Arno Karsfeld, et une assistance nombreuse venue de Jérusalem, Tel-Aviv, Netanya. Ces amis juifs de France à présent israéliens, ont tous été touchés par la Shoah - rescapés, enfants de rescapés, enfants cachés… personne n’est indemne de cette tragédie, et porte cette blessure qui ne se fermera jamais.
[youtube]http://youtu.be/VSPLNQXLG64[/youtube]

Dans son discours inaugural, l’Ambassadeur Christophe Bigot ne peut retenir son émotion, évoquant l’horreur de la Shoah, la folie de la “Solution finale”, la méconnaissance de cet monstruosité malgré la quantité de livres et de films ; il dira également que l’antisémitisme (en France) n’est pas mort aujourd’hui, il refait surface… (voir la vidéo ci-contre).

Arno Klarsfel, a témoigné de l’arrestation de son grand-père (Arno) à Nice, où de nombreux Juifs furent raflés par les Nazis (sans participation de la Préfecture et Police française !). Ayant fait un faux plancher dans la penderie, le grand-père de Arno a pu ainsi sauver sa famille, mais ne revint jamais d’Auschwitz… Le père d’Arno, Serge Klarsfeld (1),

 

Robert Spira témoigna également : il avait 5 ans lorsque son père fut raflé. Dans un discours émouvant, Robert répond à son papa qui avait promis de lui écrire. Il décrit ce que son père a dû  vivre à Auschwitz, les horreurs innommables du camp, où chaque seconde vécue était une seconde gagnée contre la mort… “Le travail rend libre (2)… libre de mourir”. Robert évoque aussi le Vel d’Hiv’, en 1942. “Ce policier, pourquoi il nous a sauvés ? C’est une question dont je n’ai pas la réponse…”.

 

Roglit, pierre tombale des 80 000 Juifs français

Le Mémorial de la Déportation des Juifs de France est situé dans la forêt de Beth-Shemesh, près du moshav Neve Michaël, dominant la vallée du Ellah. Il a été inauguré le 18 juin 1981. Sur le mur immense sont inscrits les 80.000 noms.

Le Mémorial est sur un terrain du KKL, dans une Forêt du Souvenir plantée par l’Association, et les 80.000 arbres ont été plantés à la mémoire des 80.000 Juifs déportés de France.

 
Chaque jour, le nombre des rescapés de la Shoah diminue. Les témoins disparaissent… et nous devons nous souvenir - “Les oublier serait les tuer une deuxième fois”, dira Robert Spira.

 

“Je consolerai les affligés de SION,
Je leur donnerai un diadème au lieu de la cendre,
une huile de joie au lieu d’un esprit abattu,
afin qu’on les appelle des térébinthes de la justice,
une plantation de l’Eternel, pour servir à Sa gloire” - Esaïe 61

 

(1) Arno est le fils de Beate et Serge Klarsfeld : Serge Klarsfeld (né le 17 septembre 1935 à Bucarest en Roumanie) est un écrivain, historien et avocat de la cause des déportés en France. Son épouse Beate (née Beate Künzel, en 1939 à Berlin) et lui sont connus sous le nom de « chasseurs de nazis », pour avoir emmené devant les tribunaux Klaus Barbie et avoir joué un rôle fondamental dans le procès Papon. Leur fils Arno Klarsfeld est avocat.
(2) “Die arbeit macht frei” (le travail rend libre), était inscrit à l’entrée du camp d’Auschwitz.

Tags: , , , , , , ,

Islamophobie ou vigilance

5 septembre 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz

Ramshi Masih est une jeune fille chrétienne de 13 ans, accusée de profanation du Coran, acte qui équivaut à la peine de mort. Rimsha, originaire d’un village proche d’Islamabad au Pakistan, a été arrêtée sur dénonciation de ses voisins, qui l’accusent d’avoir brûlé des pages du Coran.

Mais il se trouve qu’un religieux musulman est soupçonné (c’est aujourd’hui prouvé) d’avoir organisé ce coup monté de toute pièce pour faire arrêter la fillette chrétienne. Le cas de Rimsha Masih, arrêtée à la mi-août, mobilise les groupes de défense des droits de l’homme et entretient la polémique sur la sévère législation qui condamne au Pakistan tout propos ou acte contre l’islam ou le prophète Mahomet.


N’est-il pas important de se mobiliser dans nos démocraties pour éviter de telles aberrations issues d’une religion despotique ? Est-il louable, au nom de la liberté des religions, de fermer les yeux et laisser ouverte notre législation et notre justice démocratique ? Faire l’autruche sous prétexte de tolérance et de liberté d’expression est bien un signe de la décadence de notre société. C’est folie pure et c’est faire acte de suicide pour la civilisation judéo-chrétienne inspirée par la Bible qui a assuré vaille que vaille la solidité des institutions et de la justice de nos sociétés occidentales.


Voici les propos d’un évêque à propos de l’Islam : « Il n’est pas question d’être irénique. Aujourd’hui, la croissance et la domination dans le monde de courants islamiques durs, les actes de terrorisme commis en référence au Coran, les ambiguïtés des politiques occidentales… sont autant d’obstacles à une recherche commune en vue du bien de tous, ce qui devrait pourtant être un objectif pour tous. Nul ne doit être inquiété à cause de sa religion mais aucune religion ne doit inquiéter »Mgr Ginoux, évêque de Montauban.

 

Un protestant, prophète en la matière, Jacques ELLUL, a dénoncé le danger de l’islamisme bien avant ; il a notamment écrit “Islam et Judeo-Christianisme” (Ed PUF). Parlant de l’incompatibilité du judaïsme et du Christianisme avec l’Islam, Jacques Ellul conclut à propos de l’islam importé en Occident : « La seule mesure juridique valable, c’est de passer avec tous les immigrés un contrat comportant : la reconnaissance de la laïcité du pouvoir, la promesse de ne jamais recourir au djihad (en particulier sous forme individuelle – terrorisme, etc.), le renoncement à la diffusion de l’islam en France. Et si un immigré, beur ou pas, désobéit à ces trois principes, alors, qu’il soit immédiatement rapatrié dans son pays »Jacques Ellul, sociologue et théologien protestant, (1912-1994).

 

Le Dieu de la Bible nous invite à nous aimer, à nous respecter, les uns les autres certes (nous en sommes loin hélas). En même temps, Dieu a donné à Adam la responsabilité du “Jardin d’Eden”. Notre monde est loin d’être un Eden – même si nous devons l’espérer avec force pour les temps messianiques à venir (ha’olam haba). Mais dans l’immédiat, Dieu conserve à l’homme la responsabilité de gérer le monde ici-bas (ha’olam hazé).

En tous cas, au Pakistan comme dans tant d’autres pays régis par la Sharia, des gens de bonne volonté agissent pour que “la loi du blasphème” soit retirée, ce qui serait un immense bienfait à rendre à la société pakistanaise. En effet, les chrétiens tremblent pour leur vie, à chaque dénonciation clamée du haut des mosquées, et qui est synonyme de lynchage, de maisons brûlées, et d’exécutions sauvages.

En 2009, une quarantaine de maisons et une église ont été incendiées par un millier de musulmans dans la ville de Gojra, province du Pendjab, et au moins sept chrétiens ont été brûlés vifs à la suite de rumeurs de profanation du Coran.

 

« Car l’Eternel… tient en réserve le salut pour les hommes droits, un bouclier pour ceux qui marchent dans l’intégrité, en protégeant les sentiers de la justice, et en gardant la voie de ses fidèles. Alors tu comprendras la justice, l’équité, la droiture, toutes les routes qui mènent au bien. »
Proverbes 2:8

 

Ci-dessous, une pétition organisée par la ICLA, dénonçant également ce qui se passe en France…



* * * * * * * * * * * * * * * * * * * *



Lettre ouverte à :  

M. Hollande Président de la République Française et

M. Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre.

 

Cette lettre ouverte envoyée par Alain Wagner, président de l’ICLA à François Hollande et Jean-Marc Ayraud est une dénonciation des déclarations scandaleuses du 23 juillet faites par Laurent Fabius et la demande d’adoption de mesures rectificatives.

 

Messieurs,

Nous portons à votre attention les faits suivants commis par un des membres de votre gouvernement :

1)   Le 23 juillet 2012, M. Laurent Fabius a organisé au sein du Quai d’Orsay un Iftar (repas de rupture du jeûne musulman, qui est une cérémonie religieuse dictée par les règles de la Charia) en l’Honneur des ambassadeurs des Etats membres de l’Organisation de la Coopération Islamique. Cet évènement de nature religieuse financé avec des fonds publics au sein d’un bâtiment public viole l’article 2 de la loi de 1905 qui stipule expressément :  « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la présente loi, seront supprimées des budgets de l’Etat, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l’exercice des cultes ».


Pour lire la suite de la lettre …



Tags: , , ,

Islamofobia o cautela

5 de septiembre de 2012
Pastor Gérald Fruhinsholz


Ramshi Masih es una joven cristiana de 13 años, acusada de profanar el Corán, delito que es castigado con la pena de muerte. Rimsha, es vecina de un pueblo cercano a Islamabad en Pakistán, y fue detenida después de ser denunciada por sus vecinos que la acusan de haber quemado unas páginas del Corán.

Se sospecha que un clérigo musulmán (hecho ya probado) organizó toda esta trama para que detuvieran a la joven cristiana. El caso de Rimsha Masih, detenida a mediados de agosto, está movilizando a los grupos de defensa de los derechos humanos e hace hincapié sobre las draconianas leyes pakistaníes que condenan cualquier palabra o acto contra el islam o el profeta Mahoma.

 

¿Acaso no es importante movilizarnos en nuestras democracias para evitar las aberraciones tan grandes que proceden de una religión despótica ? ¿La libertad de religiones puede justificar que cerremos los ojos y que dejemos un resquicio a nuestras leyes y a nuestra justicia democrática ? Seguir con la política del avestruz, bajo el pretexto de tolerancia y de libertad de expression, es verdaderamente un signo de la decadencia de nuestra sociedad. Es una verdadera locura  y un suicidio para la civilización judeo-cristiana inspirada por la Biblia que permitió a las instituciones y a la justicia de nuestras sociedades occidentales que permanecieran firmes.

 

Estas son las palabras de un obispo acerca del islam : « No se trata de ser eucuménico. En la actualidad, el crecimiento y la dominación de corrientes islámicas duras en el mundo, los actos de terrorismo cometidos en nombre del Corán, las ambigüedades de las politiquas occidentales… son un sin fin de obstáculos que impiden que busquemos juntos el bienestar de todos, aunque esto debería ser el objetivo de todos. Nadie debe estar preocupado por su religión, pero ninguna religión debe ser motivo de preocupación » - Monseñor Ginoux, obispo de Montauban.

 

Un protestante, muy conocedor del tema, Jacques ELLUL, denunció mucho antes el peligro del islamismo ; en concreto escribió « Islam y Judeocristianismo » (Ed PUF). Al referirse a la incompatibilidad del Judaísmo y del Cristianismo con el Islam, Jacques Ellul concluye lo siguiente acerca del islam importado en Occidente : « La única medida jurídica válida, es la de firmar un contrato con todos los inmigrantes que incluya : el reconocimiento del poder láico, la promesa de nunca recurrir a la djihad (en concreto de forma individual- terrorismo, etc.), de renunciar a difundir el islam en Francia. Y si un inmigrante, de origen magrebí o no, desobedece a estos tres principios, entonces que sea inmediatamente devuelto a su país » – Jacques Ellul, sociólogo y teólogo protestante, (1912-1994).

 

El Dios de la Biblia nos pide que nos amemos, nos respetemos, los unos a los otros (por desgracia estamos lejos de la meta). Dios encomendó también a Adán que cuidara del « Huerto del Edén ». Nuestro mundo está lejos de ser un Edén. – aunque debamos anhelarlo con fuerza para los próximos tiempos mesiánicos (ja’olam jaba). De momento, Dios le encomienda al hombre que siga siendo el que se encargue de nuestro mundo (ja’olam jazé).

 

De momento, en Pakistán como en otros paises dirigidos por la Sharia, existe gente de buena voluntad que obran para que « la ley de la blasfemia » sea retirada, lo que sería un gran favor para la sociedad pakistaní. En efecto, los cristianos temen por su vida cada vez que se les denuncia públicamente desde lo alto de las mezquitas, lo que conlleva linchamiento, casas incendiadas y ejecuciones salvajes.

En 2009, unas cuarenta casas y una iglesia fueron incendiadas por miles de musulmanes en la Ciudad de Gojra, en la provincia del Pendjab, y al menos siete cristianos fueron quemados vivos porque corrían  rumores de haber profanado el Corán.

 

«Porque Jehová… Es el que guarda las veredas del juicio, y preserva el camino de sus santos.
Entonces entenderás justicia, juicio y equidad, y todo buen camino
.
Proverbios 2:8


Traducción :Esther KWIK



Tags: , , ,