Messages étiquettés Palestine

Hypocrisie des nations

17 décembre 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz

Fatah et Hamas, les deux frères ennemis voulant former une nation pour la paix !?…

Lors de « l’intronisation » de la Palestine comme pays non-membre (un strapontin, quoi) à l’ONU, chacun peut constater que le monde mise sur l’effacement d’Israël – comme l’indiquent à la fois le logo du Fatah et du Hamas composant le soi-disant Etat « Palestine », et la Charte du Hamas qui n’a rien supprimé de la volonté absolue de détruire Israël, « l’entité sioniste ». Sur les logos du Fatah et du Hamas en effet, Israël est remplacée par la « Palestine ».

Khaled Mashaal, le chef du Hamas, l’a déclaré le 8 décembre : « Du Jourdain à la mer, du nord au sud, la Palestine est notre terre, et nous ne céderons pas un seul pouce de son territoire ». Il continue : « La Palestine était, est et sera toujours arabe et islamique : c’est une terre qui nous appartient, nous et personne d’autre ! Nous ne pourrons jamais reconnaître l’occupation israélienne en Palestine, car ce pays nous appartient, et certainement pas aux sionistes ! ».


Mahmoud Abbas suit la même voie, selon son discours à l’ONU, où se côtoient : mensonge, négationnisme, propagande haineuse. Voir les « 15 points » de son texte.


Sur un autre plan, nous voyons que la Syrie vient de bombarder un camp palestinien, notamment une mosquée où se trouvaient 600 personnes – Bilan : au moins 25 morts et nombre de blessés… Combien de protestations ont eu lieu à ce sujet ?… Y a-t-il eu une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU ?… Combien en France sont descendus dans la rue, ceux qui s’indignent lorsqu’Israël bombarde (de manière ciblée) un bâtiment abritant des terroristes, ou des stocks de missiles et de munitions ?…

Soyons réalistes : en Syrie, les « méchants » ne sont pas juifs… donc l’honneur est sauf. Bref, on peut tuer des Palestiniens (pardon pour le cynisme), pourvu que ce ne soit pas le fait des Israéliens/Juifs. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), on recense en Syrie plus de 43 000 morts depuis le début du conflit en mars 2011.  Doit-on le dire encore et toujours, le monde agit selon le principe des « deux poids et deux mesures ». Tant que les Israéliens ne sont pas les auteurs des massacres, on peut fermer les yeux…
Cela devrait, si l’on est honnête, nous amener à comprendre que le problème dans le conflit palestineo-israélien, n’est pas un conflit de territoire, mais un conflit religieux, portant sur l’existence même d’Israël en tant qu’Etat juif !


Le conflit n’est pas territorial !

Le 2 décembre, Yossi Kuperwasser, ancien général et n°2 des Renseignements militaires, et directeur du ministère des Affaires stratégiques, a présenté un rapport à la Knesset (tiré d’Hamodia – 12/12), sur les messages haineux diffusés par les dirigeants de l’AP (Autorité Palestinienne), ainsi que par les médias et les manuels scolaires palestiniens. Sa conclusion est donnée, en quatre points :

    1. Le fait que pour l’AP, le conflit avec Israël n’est pas territorial, mais porte bien sur l’existence d’Israël, en tant qu’Etat juif.
    2. Leur but ultime est bien d’éliminer l’Etat juif, et de revendiquer la « terre historique de Palestine ». Pour eux, ce conflit prendra fin uniquement lorsque cet objectif sera atteint, quels que soient les accords signés.
    3. Dans cette perspective, toutes les formes de luttes – y compris le terrorisme – sont légitimes : les terroristes sont considérés comme des héros nationaux et des modèles. Ce qui n’exclut pas qu’à certains moments, la lutte diplomatique ou politique puisse s’avérer plus payante que le terrorisme…
    4. Il n’existe aucun programme ni contenu éducatif par lesquels l’AP entendrait préparer les enfants palestiniens à la paix et à la coexistence avec Israël. A l’inverse, ce sont bien les enfants qui sont la cible principale de cet endoctrinement permanent à la haine et à la violence.

Le silence ne nous sauvera pas !

Pogrom en nov 1938 – « nuit de cristal »

Alors que les nations se détournent d’Israël, drapées de leur bonne conscience, nous revivons l’Histoire : c’est en 1938, aux Accords d’Evian, que les nations se sont détournées de la « question juive » ! Face au refus massif des nations d’aider les réfugiés juifs de l’époque, Hitler pourra dire : Moi, je vais m’en occuper ! ». Le monde se lavait les mains. Aujourd’hui encore, le monde se lave les mains.


Qu’en est-il du monde chrétien ?… En aucun cas, les chrétiens ne pourront se réfugier derrière le silence, ou l’indifférence. A part des exceptions notoires, cela a été le cas avant et durant la Shoah : « un silence assourdissant » : l’Eglise s’est tue !…
Aujourd’hui encore, la Chrétienté est placée devant ce choix : défendre ou abandonner Israël le peuple/nation choisi de Dieu. Nous ne pouvons que nous référer au choix divin.« Ecoute, Eglise, l’Éternel est UN (Il ne change pas) »… Il est toujours amoureux d’Israël (Jér 31:3). Amis chrétiens, choisissez la vie !
 
 « J’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre, J’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité… ». Deut 30:19


Tags: , , , , , ,

A l’assaut de la Chrétienté

9 juillet 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz

Par l’entremise de l’UNESCO, l’Autorité Palestinienne et le monde musulman en général, mettent la main sur les hauts-lieux de la Chrétienté, une manière de planter le drapeau islamique et de prendre « leur héritage » : « Il (Allah) vous a donné en héritage leur pays (des incroyants), leurs habitations, leurs biens et une terre que vos pieds n’ont jamais foulée » (sourate XXXIII, verset 27).

L’UNESCO offre à l’Autorité Palestinienne une superbe possibilité 1) d’ôter des mains de la Chrétienté un site historique symbolique, la Basilique de la Nativité à Bethléhem, lieu symbolique de la naissance de Jésus, 2) d’accuser Israël qui soi-disant menace ce site et empêcherait les pèlerins d’y accéder.

L’UNESCO, organisation non-politique, prouve encore une fois sa complicité avec les nations islamiques, démontrant au passage son caractère antisioniste. Cela contribuera en tout cas à détériorer encore plus les fragiles relations entre l’AP et Israël.


En inscrivant le site de l’église de la Nativité de Bethléem au Patrimoine mondial, l’UNESCO a usé d’une procédure d’urgence qui a suscité une vive protestation d’Israël, lors d’une session à Saint-Pétersbourg. Les Palestiniens, entrés à l’Unesco en octobre 2011 au terme d’un vote qui avait provoqué la colère des Israéliens et des Américains, ont demandé cette procédure en arguant du « délabrement et de la dégradation de l’ensemble architectural », notamment du fait des « forces d’occupation » israéliennes.


Réponse d’Israël 

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a qualifié de « politique » vendredi la décision de l’Unesco d’inscrire la basilique de la Nativité de Bethléem au Patrimoine mondial, selon un communiqué de son bureau. « Cette décision prouve que l’Unesco est mue par des mobiles politiques et non culturels. Plutôt que de progresser vers la paix, les Palestiniens procèdent par des démarches unilatérales qui éloignent la paix », a-t-il affirmé dans son communiqué.

« Il faut se souvenir que la basilique sanctifiée par la chrétienté a jadis servi de base à des terroristes palestiniens », a-t-il ajouté. Bibi faisait ainsi allusion à un épisode de la Seconde Intifada palestinienne en 2002, durant lequel l’armée israélienne avait assiégé pendant 40 jours la basilique où s’étaient retranchés des Palestiniens armés.

Ainsi Israël a affirmé n’avoir « aucune objection » à l’inscription du site au Patrimoine mondial, mais a contesté le recours à la procédure d’urgence, estimant que c’était « une façon de laisser entendre qu’Israël ne protégeait pas le site ».

 

En avril 2002 : de l’or et des crucifix volés par des Palestiniens…

Il suffit de lire ce reportage sur la prise en otage de la Basilique de la Nativité en avril 2002 pour comprendre combien Israël a été une protection pour la Basilique… et non le contraire : « Trois moines arméniens, pris en otage par des hommes armés palestiniens à l’intérieur de l’Eglise de la Nativité à Bethléem, ont réussi à fuir les lieux par une porte arrière hier matin. Ils ont remercié les militaires israéliens qui les ont secourus.

Ils ont raconté à des officiers israéliens que les hommes armés ont volé des objets en or d’autres biens, ainsi que des crucifix et des livres de prière, causant des dégâts matériels. Les trois vieux moines ont été pris en charge par des soldats. L’un d’eux portait une pancarte en toile blanche portant l’inscription  » s’il vous plaît, aidez-nous « . L’un des moines, Narkiss Korasian, a ultérieurement raconté aux journalistes :  » Ils ont tout volé, ils ont ouvert toutes les portes l’une après l’autre et ils ont tout volé…ils ont volé nos livres de prière et quatre croix…ils n’ont rien laissé. Merci pour votre aide, on ne l’oubliera jamais ». (Margot Dudkevitch- Jerusalem Post)


A quand une réaction de la Chrétienté ?…

Même si une grande partie des chrétiens n’est pas attachée à des bâtiments, il convient de comprendre que la stratégie de l’ennemi de nos âmes, en l’occurrence l’islam, est bien de voler et de prendre ce qui ne lui appartient pas. C’est la logique du Dar al-Islam/Dar al-Harb (1) pour conquérir le terrain… avec l’aide des organisations internationales, telles l’ONU et l’UNESCO, et de l’accord tacite des nations occidentales.

Esaïe 5:20 « Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres !


(1) La terre est divisée en deux : la terre de l’islam, et la terre de la guerre, encore insoumise. C’est par la Guerre Sainte, ou Jihad, que les Musulmans soumettent les territoires insoumis.


 *********************************


Chrétiens en péril sous autorité palestinienne avec l’aide de l’Unesco – Réagissez !

1er juillet 2012 Danièle Kaplan – Europe-Israel.org


L’Unesco a inscrit vendredi 29 juin l’église de la Nativité de Bethléem au Patrimoine mondial comprenant le site du « Lieu de naissance de Jésus et la route de pèlerinage qui y mène, par 13 voix pour, 6 contre et 2 abstentions lors d’une session des 21 membres du Comité du patrimoine de l’Unesco, réunis à St Petersbourg. Il s’agit du premier site volé palestinien inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

L’UNESCO et l’église de la captivité

Chers amis Chrétiens, nous vous en informions déjà ! les razzieurs ont gagné aujourd’hui, demain avec l’aide de Bukova de l’Unesco ce sera le Saint-Sépulcre. Forts de leurs soutiens les arabo-palos continuent leur Jihad qui consiste à voler la terre des Juifs et les biens des Chrétiens. Leur entrée à l’Unesco a sonné le glas des Chrétiens en Terre Sainte.

 

Jean Vercors : « Le site est en ruine, il faut des millions pour le restaurer, maintenant qu’il fait parti de l’UNESCO, les Palestiniens vont pouvoir réclamer des fonds pour sa réparation, une belle occasion pour eux de se faire encore plus de fric et faire croire au monde que Jésus était musulman.

Le Vatican et l’Unesco ont la mémoire courte sur les Expropriations, pillages, viols, agressions physiques de Chrétiens en Cisjordanie et Gaza. Un Chrétien de Béthléhem détaille le quotidien très difficile des chrétiens en terre d’islam : « Ces dernières années, plusieurs de mes amis chrétiens m’ont confié les souffrances endurées, les menaces, de mort parfois, proférées parce qu’ils avaient tenté de récupérer leurs terres usurpées par d’influents résidents de Bethléem ».

Malgré toutes les injustices, aucune action constructive n’a été prise pour enrayer le phénomène et défendre leurs droits, ni par aucune des trois branches [exécutive, législative et judiciaire], ni par les ONG, ni même par des factions politiques ».

 

Résultat, à Bethléem, lieu de naissance de Jésus, les chrétiens sont obligés de fuir ces persécutions. En 1990, 60% de la population y était chrétienne. Aujourd’hui, ce chiffre est tombé à moins de 20%…

 

Prise en otage en 2002

Une quarantaine de terroristes palestiniens avaient organisé le siège de l’église chrétienne de la Nativité en 2002. Traqués par les forces de défense d’Israël, les terroristes, armés de Kalachnikovs et d’explosifs, occupèrent l’un des lieux les plus sacrés de la chrétienté, où ils avaient pris en otages 200 civils. Pendant 5 semaines, L’Eglise de la Nativité a été occupée par des terroristes islamistes qui ont tout dévasté, le bois des statues, des fresques, des bancs a été utilisé comme bois de chauffage, le papier des exemplaires de la Bible comme papier de toilette, les vitraux cassés, et tout ce qui avait une quelconque valeur a été volé. Des dizaines de bouteilles vides de vodka et whisky ont été trouvées sur Le lieu de naissance du Christ devenu un immense urinoir. (selon le Washington Times du 15/5/2002)



Tags: , , , , , , ,

Flop pour »Flytilla » !

16 avril 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz

Encore un flop pour les ennemis d’Israël, avec la « Flytilla 2012 » ! Notons que le mot a été inventé pour parler de cette nouvelle flottille aérienne… Ils persistent donc et signent dans leur antisémitisme borné ; mais les centaines de « courageux activistes » qui ont tenté de rejoindre Bethléhem pour soutenir les partisans de la « Palestine », ont été refoulés.

Merci Seigneur, merci aux intercesseurs et à la sécurité israélienne qui a su déjouer ce type de projet terroriste. Car, après le massacre de Toulouse par un certain Mohamed, il n’y a pas d’autre mot pour décrire ceux qui s’acharnent à vouloir remplacer Israël par « Palestine ». Comme le souligne le Premier Ministre Binyamin Netanyahou, le vrai courage serait plutôt d’aller manifester en Syrie… (lire le rapport de Guysen News : « Israël ! la Flytilla fait le bilan »).

« Ils disent : Exterminons-les du milieu des nations, et qu’on ne se souvienne 
plus du nom d’Israël !… 
Ils seront confus et épouvantés pour toujours !
Ils sauront que toi seul, dont le nom est l’Eternel, tu es le Très-Haut sur toute la terre ! »
Psaume 83


********************************

« Bienvenue en palestine !« 

lettre de bienvenue de l’Etat d’Israël aux activistes


par Gerard Fredj

L’Etat d’Israël a remis à tous les activistes pro-palestiniens arrivés en Israël – y compris ceux qui vont être expulsés – une lettre de bienvenue dont l’ironie n’est pas absente.

"Go to Syria"

Nous vous remercions d’avoir fait d’Israël le sujet de vos préoccupations humanitaires.

Nous savons que vous auriez pu faire de pires choix.

Bien sûr, vous avez choisi Israël pour vos préoccupations humanitaires. Vous auriez pu choisir de protester contre la barbarie du régime syrien, dont les massacres quotidiens ont fait des milliers de morts.

Vous auriez pu choisir de protester contre la répression sévère des dissidents iraniens par un régime qui soutient le terrorisme partout dans le monde.

Vous auriez pu choisir de protester contre la domination du Hamas sur Gaza, où les organisations terroristes commettent le double crime de tirer sur les civils du sud d’Israël, et de se cacher derrière leur propre population civile.

Au lieu de cela, vous avez choisi de manifester contre Israël, la seule démocratie du Proche Orient, où les femmes bénéficient d’une totale égalité, où la presse peut critiquer le gouvernement, où les organisations de défense de Droits de l’homme peuvent agir librement, où la liberté religieuse est protégée pour tous, où les minorités peuvent vivre sans peur.

Nous vous suggérons donc de commencer à résoudre les vrais problèmes de la région, puis de revenir partager avec nous votre expérience.

Nous vous souhaitons un vol agréable « .



Tags: , , , , , ,

¡Fracaso para la « Flytilla »!

16 de abril de 2012
Pastor Gérald Fruhinsholz


¡Un fracaso más para los enemigos de Israel, con la « Flytilla 2012 »! La palabra fue inventada para mencionar a esta nueva flotilla aérea… Siguen insistiendo y se afirman en su antisemitismo necio; pero los centenares de « activistas valientes » que intentaron llegar a Belén para apoyar a los partidarios de « Palestina », han sido expulsados.

Gracias Señor, gracias por los intercesores y por la seguridad israelí que supo abortar este tipo de proyecto terrorista. Después de la masacre de Toulouse por un cierto Mohamed, no existe otra palabra para describir a aquellos que se empeñan en querer sustituir a Israel por « Palestina ». Tal y como lo subraya el Primer Ministro Binyamin Netanyahu, el verdadero valor sería más bien ir a manifestarse en Siria… (Leer el informe de Guysen News : « ¡Israel! la Flytilla hace el balance »).

« y hasta se atreven a decir: ¡Vamos a destruirlos por completo!
¡Jamás volverá a mencionarse el nombre de Israel!… ¡Derrótalos para siempre!  ¡Así conocerán tu poder,
y sabrán que sólo tú gobiernas sobre toda la tierra! »

Salmo 83


************************


« ¡Bienvenidos a Palestina! « 

Carta de bienvenida del Estado de Israel a los activistas

por Gerard Fredj

El Estado de Israel entregó a todos los activistas pro- palestinos que llegaron a Israel- incluidos a los que van a ser expulsados – una carta de bienvenida  que no carece de ironía.


"¡Vaya a Siria!"

« Querido activista,

Le estamos agradecidos de que Israel sea el motivo de sus inquietudes humanitarias. Sabemos que podía haber elegido peor.

Y claro está, eligió a Israel para plasmar sus inquietudes humanitarias. Podía haber elegido protestar contra la barbarie del régimen sirio, cuyos asesinatos diarios han causado ya miles de muertos.

Podía haber elegido protestar contra la dura represión que padecen los disidentes iraníes por parte de un régimen que apoya el terrorismo en todas partes del mundo.

Podía haber elegido protestar contra la opresión que ejerce Hamas en Gaza, donde las organizaciones terroristas cometen el doble crimen de disparar sobre civiles en el sur de Israel, y de ocultarse detrás de su propia población civil.  

En lugar de eso, ha elegido protestar contra Israel, la única democracia de Oriente Prójimo, donde la mujeres gozan de una total igualdad, donde la prensa puede criticar al gobierno, donde las organizaciones de los Derechos humanos pueden actuar con total libertad, donde la libertad religiosa es protegida para todos, donde las minorías pueden vivir sin temor alguno.

Le sugerimos que empiece primero solucionando los verdaderos problemas de la región, y luego que regrese para compartir su experiencia con nosotros.

Le deseamos un feliz vuelo ».


Traducción :Esther KWIK



Tags: , , , , , ,