Messages étiquettés Jérusalem

Zvi Givati, un homme de coeur

21 novembre 2013
Pasteur Gérald Fruhinsholz


Le général Zvi Givati n’est plus parmi nous, il a rejoint son épouse bien-aimée, Esther, et son cher fils mort trop jeune… Nous le regretterons beaucoup, car il a été un réel pont entre Israël et les chrétiens, particulièrement les Evangéliques, ayant consacré sa longue retraite à l’Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem (ICEJ). Parlant le français aussi bien que l’anglais, il était pour nous, qui représentions à cette époque l’ACIJ - Ambassade Chrétienne de Jérusalem -France, un vrai ambassadeur d’Israël pour les chrétiens sionistes que nous étions devenus, dans les années 90.


Zvi a été pour nous le premier visage d’Israël, quand nous nous sommes engagés dans l’aventure “sioniste” au travers de l’ambassade chrétienne organisant notamment des voyages et des conférences en Eretz. Il incarnait l’Israélien au visage avenant mais secret (image du sabra/la figue de barbarie, piquant au dehors et tendre au dedans !) ; il m’impressionnait beaucoup, mais avait un tel grand coeur que le contact passait immédiatement. Il savait faire aimer Israël et transmettre l’amour de Sion.


Voici également le témoignage de Suzanne Fauvel - Jean  son mari, fut président de la branche française de l’ACIJ :
C’est à Strasbourg que nous avons accueilli Zvi Givati durant les années 80. Il était responsable des ”Bonds d’Israël” (un organisme de placements de fonds en Israël) ; nous l’avions connu avec son épouse Esther, après avoir encouragé les tous premiers débuts du groupe ”La Branche d’Amandier à Jérusalem” qui devint l’Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem. En France, Zvi a cherché tout naturellement le contact avec des chrétiens dont nous étions. Une petite étape en Alsace et les voilà repartis à Jérusalem ; Zvi était déterminé à donner son énergie extraordinaire comme liaison entre Juifs et chrétiens du monde entier réunis autour de l’Ambassade Chrétienne.

Jamais, nous n’oublierons les soirées de ses tournées où il revenait volontiers en France épauler le Pasteur Roger Brunet, à l’époque président de la branche française. 

Son humour nous faisait rire aux larmes, et sa pertinence ont réussi à toucher beaucoup de coeurs. Comment ne pas avoir de respect devant un général de police, qu’il était jusqu’au bout des ongles !

L’Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem

Les innombrables oeuvres justes et excellentes les suivront. Prions afin que d’autres valeureux hommes et femmes de leur trempe se lèvent rapidement !”


C’est vrai, si nous sommes heureux qu’il ait retrouvé les siens, nous sommes tristes du départ de Zvi. Nous avons tant besoin, alors qu’Israël subit plus que jamais l’opprobre des nations, d’hommes et de femmes au coeur droit et valeureux, qui combattent le bon combat – Juifs et chrétiens réunis.

Je crois fermement que nous sommes dans ce temps où “les princes des peuples se réunissent au peuple du D.ieu d’Abraham” (Psaume 47) !


Gérald & Sophie



Tags: , , ,

DPPJ 2013 – Sur la brèche…

7 octobre 2013
Pasteur Gérald Fruhinsholz

Les chrétiens se sont une nouvelle fois réunis à Jérusalem, comme à chaque premier dimanche d’octobre – ils étaient Américains, Malaisiens, Philippins, Danois, Français, Japonais… pour le DPPJ – le Jour de Prière pour la Paix de Jérusalem. Comme prévu de nombreux pasteurs et responsables d’organisations chrétiennes étaient là  ; de même des invités juifs : le rav Schlomo Riskin d’Efrat, et Mme Naomi Tsour, adjointe au Maire de Jérusalem. Ensemble, nous avons chanté l’Hatiqvah ; l’émotion était au rendez-vous, ainsi que la joie d’être unis pour soutenir la nation choisie de l’Éternel. La soirée était retransmise en direct par la chaîne God-TV, à travers le monde. Cette année, 300 000 églises dans 175 nations étaient participantes pour ce Jour spécial du 6 octobre 2013.


[youtube]http://youtu.be/CR6KyVPutR0[/youtube]

La prière fait la différence !

Robert Stearns, directeur du DPPJ, avait déjà déclaré : ”Nous ne sommes pas réunis ici pour une expérience religieuse, nous sommes là parce que nous croyons que la prière fait une différence… Lorsque les plans de paix de l’homme échouent, la paix de D.ieu peut survenir… Aujourd’hui, une génération après la Shoah, l’Église ne sera pas silencieuse. Nous élevons nos voix devant l’ONU et l’Union européenne, dans nos églises, dans les universités, devant la Maison Blanche, et nous élevons nos voix vers les quatre coins de la terre … Il est temps pour le peuple de Dieu non seulement d’entendre le shofar … mais d’être le shofar ! “

 

Paroles glanées

Naomi Tsour, adjointe au maire de Jérusalem

(Rav Riskin) – “La Parole de Dieu parle mieux que le New-York Times !”… elle est plus puissante que n’importe quel Djihad !”

(Robert Stearn) – “Fais de Jérusalem ta priorité, car la Parole le dit : “que ma langue s’attache à mon palais si je ne fais de Jérusalem le principal sujet de ma joie” (Ps 137). Et de citer le prophète Esaïe 62 :“Pour l’amour de Sion, je ne me tairai pas ; pour l’amour de Jérusalem, je ne prendrai pas de repos jusqu’à ce que son salut paraisse…” 

 

Négociations ou annexion ?

Alors que le monde force Israël à décréter un illusoire Etat palestinien, les assassinats continuent. Récemment, deux soldats israéliens ont été assassinés froidement, et une petite fille de 9 ans a été victime d’un sniper palestinien. Où voit-on la moindre tentative de construire un Etat qui se respecte lorsque de tels exactions sont commises, sans aucune demande de pardon de la part des autorités palestiniennes… ni reconnaissance d’un Etat juif ?

Rav Shlomo Riskin, d’Efrat
et Robert Stearn



Alors qu’un Etat palestinien semble une chose impossible, pouvons-nous alors ouvrir une autre porte ? Je laisse parler un pilote chrétien, Tim Larribau, qui a un avis sur la question ; il croit au bonheur des Arabes… dans une vue sioniste et biblique (voir son article complet sur son blog) :

« [...] Quant à la politique de colonisation israélienne, j’ai un avis très différent de la dichotomie habituelle. Et si c’était la meilleure chose qui pouvait arriver aux Palestiniens ? Et si les Israéliens, débarrassés de la peur du terroriste et de la crainte d’être exterminés par des armées arabes, pouvaient appliquer sereinement leur tradition de l’étranger ami d’Israël et pleinement intégré dont bénéficient déjà de nombreux arabes qui en sont très satisfaits ? Et si ces colonies allaient à nouveau apporter des capitaux, permettre l’ouverture de commerces, créer de l’emploi et rendre aux Palestiniens intelligents l’espoir d’une vie meilleure loin des conflits bêtes et d’un nationalisme arabe qui a montré sous toutes ses coutures son lamentable échec ? [...]»

 
N’est-ce pas une bonne formule ? Tim termine son article : « … Vive Israël ; j’en appelle aux dirigeants des nations occidentales pour qu’ils appuient enfin, sans ambiguïté et sans fausse empathie pour des dirigeants palestiniens irresponsables, la seule nation démocratique d’état de droit qui est un exemple pour le Moyen-Orient et pour beaucoup de nations occidentales qui perdent leurs valeurs en quelques décennies ! »
 

Citons Amos pour finir, comme l’a fait le Premier Ministre Netanyahou à l’ONU:

“Je ramènerai les captifs de mon peuple, ils rebâtiront les villes dévastées et les habiteront, ils planteront des vignes… JE les planterai dans leur pays, et ils ne seront plus arrachés du pays que JE leur ai donné, dit l’Éternel ton Dieu”

Amos 9:13-15



Tags: , , , , , ,

La Marche de Jérusalem 2013

26 septembre 2013
Pasteur Gérald Fruhinsholz

La Marche de Jérusalem s’est superbement déroulée, avec l’enthousiasme bon enfant et l’émotion qui la caractérisent. Cette Marche a été initiée dans la vie de la nation comme un joyeux défilé des différents organismes d’Etat – Banques, Poste, Cie aérienne, services sociaux, mais également divers corps militaires ou policiers, auxquels s’ajoutent les associations israéliennes, artistiques, ou d’entre-aide aux handicapés. On a même vu défiler une équipe de football américain, les “lions”. Tiens, les bikers n’étaient pas au RDV… C’est toujours émouvant de voir les pilotes, stewards et hôtesses de l’air d’El-Al, danser main dans la main, et chanter dans les rues de Jérusalem. Israël est unique ! Voit-on cela dans nos pays occidentaux ?… [youtube]http://youtu.be/tJRQRnhGXTc[/youtube]



Comme prévu les chrétiens évangéliques étaient de la partie, le gros des troupes étant issu des délégations de l’Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem (ICEJ) qui organisent avec d’autres organisations sionistes chrétiennes, une visite d’Eretz Israël et des conférences auBinyanei haouma et dans les nombreux hôtels de Jérusalem. Environ 5000 chrétiens issus de 150 nations sont venus pour Soukkot en Israël. C’est bien pour l’économie. Notons qu’Israël est le seul pays au Moyen-Orient, où les chrétiens se sentent accueillis, et en sécurité.

Il faut voir la marée jaune-verte des milliers de Brésiliens et Boliviens dévaler les rue en criant leur amour pour Israël, ou la grâce colorée des asiatiques, chinois, tawanais, philippins, thaïlandais, indonésiens… Les Francophones sont là également, de Nouvelle Calédonie, des Antilles, d’Afrique, et bien sûr de France, Belgique et Suisse.

[youtube]http://youtu.be/aN5d1cEwTb4[/youtube]

Et oui, les Suisses toujours au RDV avec les grosses cloches alpines… il manque juste les vaches. Toujours en force : les Finlandais, les Hollandais, Danois, Norvégiens, et Suédois. Sans oublier l’Europe de l’est, les Russes, Hongrois, Ukrainiens, etc. Un vrai festival folklorique. Tous, avec leurs spécificités culturelles – couleurs, costumes, bannières. Tous, avec la même ferveur non dissimulée de l’amour pour Sion, selon Esaïe 62 : “Pour l’amour de Sion, je ne me tairai pas, pour l’amour de Jérusalem, je ne prendrai pas de repos, jusque ce que son salut paraisse comme l’aurore, et sa délivrance comme un flambeau qui s’allume”. 


N’est-ce pas là une belle illustration des temps prophétiques (Zach 14:16) décrivant la venue des nations à Jérusalem “pour adorer le roi, Adonaï Tseva’ot, et fêter Soukkot”  ?…

 

Une rescapée à l’honneur !…

L’expression semble incongrue, tant le sujet est lourd, évoquant le sort des rescapés de la Shoah ayant pour la plupart perdu toute leur famille dans les camps de la mort. Pourtant, des centaines de ces victimes de la Shoah se sont portées candidates à ce titre de “Miss Shoah”, organisée par la marie de Haïfa. Cela s’est passé à la soirée israélienne de l’Ambassade chrétienne. Shoshana Kolmer, 93 ans, s’est vue décerner le prix de l’élection de Miss Shoah 2013 !

Voir l’article de N. Hamou - Présenté comme ”une célébration de la vie”, l’événement initié par Yad Ezer l’Haver - ”Main tendue à un ami”, une association caritative sise à Haïfa qui héberge des victimes de la Shoah, s’est notamment attiré le soutien de l’Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem. Cette organisation évangélique pro-israélienne fondée en 1980 a ainsi remis un chèque de 1 million de shekels (plus de 200 000 euros) au directeur de Yad Ezer pour la construction d’un nouvel édifice destiné à loger des survivants de la Shoah  ».

 

En Israël subsistent encore 200 000 rescapés de la Shoah. Un tiers d’entre eux vit sous le seuil de la pauvreté. Cet événement, le “concours de beauté”, qui rend la dignité à ces victimes des atrocités nazies, permettra de mettre  en lumière ces faits difficiles (voir ICEJ Haïfa).

Shoshana Kolmer déclarera : « Ma couronne ne ressuscitera pas les morts. Mais cette récompense a un sens. Elle prouve que les Nazis n’ont pas volé mon estime de soi, mon humanité, ma dignité ».

Aujourd’hui, c’est sim’hat Torah.

Les rouleaux de la Torah sortent dans les rues, les rabbins dansent, la joie du pays est générale. Le Seigneur a précisément honoré ce jour : “En ce jour-là, une source sera ouverte pour la maison de David et les habitants de Jérusalem…” - Zacharie 13



Tags: , , , , ,

Soukkot et les Goyim

21 septembre 2013
Pasteur Gérald Fruhinsholz

“La Fête” – Soukkot, ou comme on dit dans les nations, la Fête des Tabernacles – a commencé. A la synagogue ont été lus les textes issus de la Torah et des prophètes, Zacharie 14 notamment : “… les gens issus des nations… monteront à Jérusalem chaque année pour adorer le roi, l’Eternel des armées, et pour célébrer la Fête des Tabernacles” (v.16). 

Jeudi soir, dans la vallée du ‘Hinnom (la Géhenne), des centaines de Protestants évangéliques fêtaient joyeusement, au travers des chants et des danses, cette Fête qui draine des chrétiens du monde entier.

Une Ambassade chrétienne à Jérusalem

En 1980, alors que les ambassades fuyaient Jérusalem pour s’établir à Tel-Aviv, car – horreur pour ces nations ! – le gouvernement israélien proclamait Jérusalem “capitale éternelle et indivisible d’Israël”, des Protestants se réunissaient, et sur une direction divine, décidaient d’établir une ambassade chrétienne internationale (ICEJ) à Jérusalem.

Jan Willem van der Hoeven, un ami cher, est à la base de cette décision. Hollandais anglophone et en Israël avant la guerre des Six-jours, Jan Willem et ses amis initièrent la vision de cette ambassade chrétienne et celle de venir à Soukkot comme prémices des temps messianiques. L’ancien maire, Teddy Kollek, proposa de faire défiler les chrétiens par nations, au début de la Marche des associations de Jérusalem, en souvenir du roi Josaphat qui mit les chantres en tête de l’armée, contre Moab et Ammon (2Chron 20:21). Cette tradition s’est maintenue jusque-là, et depuis, des milliers de “chrétiens sionistes” viennent à Soukkot marcher dans les rues de Jérusalem avec les Israéliens… de la Poste, El-Al et autres organisations israéliennes.
 

Les prémices des temps messianiques

Alors que le Moyen-orient est en pleine ébullition, et que Jérusalem est au centre de toutes les négociations… nous voyons là encore une fois la véracité des prophéties bibliques :
“Oracle, parole de l’Eternel sur Israël. Ainsi parle l’Eternel, qui a étendu les cieux et fondé la terre, et qui a formé l’esprit de l’homme au-dedans de lui : voici, Je ferai de Jérusalem une coupe d’étourdissement pour tous les peuples d’alentour… En ce jour-là, Je ferai de Jérusalem une pierre pesante pour tous les peuples…” - Zacharie 12.

[youtube]http://youtu.be/A1FNrs27owA[/youtube]Zacharie le prophète, 2800 ans auparavant, avait eu la vision des choses devant s’accomplir de nos jours. Son nom même indique la mission du prophète – Zacharie/zekhariyah = “l’Eternel se souvient”. Son message : D.ieu se souviendra de Son peuple et le rétablira. Or, si les nations durant 2000 ans et plus, ont tout fait pour détruire le peuple juif, Israël, nous voyons qu’aujourd’hui qu’une “grande” partie des chrétiens ont pris conscience de la destinée d’Israël.

Voici le message de ces chrétiens (voir site ICZC -Israelmybeloved), alors que nous voyons encore l’Occident se laver les mains concernant les menaces d’un Iran nucléarisé, ou d’une possible division du pays et de sa capitale :
[...] “Avec l’accroissement de l’hostilité internationale qui vous accule à une solitude plus grande encore, nous vous disons : ‘Hazak ve ‘amatz- Sois fort et prends courage !… D.ieu vous a rendu à votre pays pour vous faire du bien, pas du mal. Au travers ces jours sombres et souvent difficiles, nous voulons vous encourager à faire confiance à D.ieu : « Je les regarderai d’un œil favorable, et Je les ramènerai dans ce pays ; Je les établirai et ne les détruirai plus, Je les planterai et ne les arracherai plus » - Jérémie 24:6.

Et de la même manière que nous voyons D.ieu à l’œuvre au milieu de vous pour accomplir fidèlement tout ce qu’il vous a promis, nous Gentils/goyim issus de différentes nations sommes là, tirant votre vêtement pour vous dire : « Nous irons avec vous, car nous avons appris que Dieu est avec vous » - Zacharie 8:23.


‘Hag soukkot samea’h !



Tags: , , , ,