Messages étiquettés Israël

Il ne dort ni ne sommeille …

2 janvier 2013
Pasteur Gérald Fruhinsholz


En 1996, lorsque D.ieu plaça Israël sur notre coeur, nous avions conçu  et affiché ce badge à chaque manifestation en faveur d’Israël se déroulant en France. Nous étions souvent une poignée de fidèles, avec des banderoles, un piano et nos voix, devant l’Ambassade d’Israël, pour exprimer notre soutien. Aujourd’hui, après 7 ans de vie en Israël, nous voulons plus que jamais, avec les conférences, les articles et les messages, avec notre site Shalom Israël et le journal, continuer à sonner la trompette, ou le shofar ! Et en ce début d’année 2013, nous voulons remercier toutes celles et ceux qui, d’une manière ou d’une autre, par des mails, par des dons, par un coup de fil, se tiennent avec nous sur la brèche.



Lekh lekha Israël !

De même, nous souhaitons à Israël et au peuple juif, les meilleurs voeux pour 2013 ! Croyant cependant que la situation sur un plan international n’est pas en faveur de l’Etat hébreu – loin de là – puisque les nations réunies (l’ONU notamment) s’ingénient à condamner sans relâche le gouvernement israélien pour sa décision d’aller de l’avant, de construire, et tout simplement de vivre, nous ne voulons pas nous contenter de plates salutations.

Israël a besoin de vrais amis. Des gens qui s’investissent et contribuent même à son économie, à un soutien sans faille et sans condition. D.ieu a permis de telles amitiés possibles : Mamré et Abraham, Jéthro et Moïse, Ruth et Bo’az, le roi Cyrus et Esdras… le pasteur William Hechler et Théodore Herzl. Lire à ce sujet notre livre « Lekh lekha Israël » – sur la destinée d’Israël et de l’Eglise.

Charles Westphal, pasteur et président de la Fédération Protestante de France (1961 à 1972), disait ceci : « Le mystère de l’Israël est inséparable du mystère de l’Eglise, il est notre mystère ; le mystère de notre péché et le mystère de notre grâce. Objets de la même révélation, de la même vocation, appelés au même jugement, promis au même Royaume, nous ne serons pas sauvés, au dernier jour, les uns sans les autres… »

 

 Le Ps 121 – Cantique des degrés – Shir hama’alot 

Lisons ensemble ce psaume en ce début d’année 2013, en étant d’un même coeur, en s’attendant à l’intervention surnaturelle du D.ieu de Jacob, également celui des nations. Écoutons-le, chanté par cette jeune israélienne au concours de l’Ecole de musique d’Israël, avec une interprétation tellement émouvante :

« Je lève mes yeux vers les montagnes …  
D’où me viendra le secours ? Le secours me vient de l’Eternel, qui a fait les cieux et la terre. Il ne permettra pas que ton pied chancelle ; Celui qui te garde ne sommeillera pas.
Voici, Il ne sommeille ni ne dort, Celui qui garde IsraëlL’Eternel est celui qui te garde, l’Eternel est ton ombre à ta main droite. Pendant le jour le soleil ne te frappera point, ni la lune pendant la nuit. L’Eternel te gardera de tout mal, Il gardera ton âme ; L’Eternel gardera ton départ et ton arrivée, dès maintenant et à jamais » – Ps 121


L’Éternel de justice – יהוה צדקנו !

« Pour vous qui craignez mon nom, se lèvera le soleil de justice, et la guérison sera sous ses ailes » – Malachie 4:2. Par ces mots de consolation, nous nous adressons également à tous les chrétiens persécutés dans le monde. Ils sont hélas nombreux, ignorés par les médias. Alors que Noël a été célébré dans les fastes et la bonne conscience de l’Occident, les chrétiens du Nigeria, du Soudan ou de Syrie se font assassiner en toute impunité… Pour vous qui subissez injustement ces violences, sachez que le Soleil de justice, le Prince de paix, est prêt de se lever, avec la guérison sous ses ailes. 


Pour Israël souffrant l’opprobre des nations, la justice divine sera également au RDV – le prophète Jérémie l’a écrit : « Voici les jours viennent, dit l’Eternel où Je susciterai à David un germe juste. Il règnera en roi et prospérera. Il pratiquera la justice et l’équité dans le pays. Juda sera sauvé, Israël aura la sécurité dans sa demeure. Et voici le nom dont on l’appellera :l’Eternel notre justice – Adonaï Tsidqenou » – Jérémie 23:5.

Meilleurs voeux, de justice et d’amour, à tous,
Gérald & Sophie, et toute l’équipe de Shalom Israël

Tags: , , , , , ,

Hypocrisie des nations

17 décembre 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz

Fatah et Hamas, les deux frères ennemis voulant former une nation pour la paix !?…

Lors de « l’intronisation » de la Palestine comme pays non-membre (un strapontin, quoi) à l’ONU, chacun peut constater que le monde mise sur l’effacement d’Israël – comme l’indiquent à la fois le logo du Fatah et du Hamas composant le soi-disant Etat « Palestine », et la Charte du Hamas qui n’a rien supprimé de la volonté absolue de détruire Israël, « l’entité sioniste ». Sur les logos du Fatah et du Hamas en effet, Israël est remplacée par la « Palestine ».

Khaled Mashaal, le chef du Hamas, l’a déclaré le 8 décembre : « Du Jourdain à la mer, du nord au sud, la Palestine est notre terre, et nous ne céderons pas un seul pouce de son territoire ». Il continue : « La Palestine était, est et sera toujours arabe et islamique : c’est une terre qui nous appartient, nous et personne d’autre ! Nous ne pourrons jamais reconnaître l’occupation israélienne en Palestine, car ce pays nous appartient, et certainement pas aux sionistes ! ».


Mahmoud Abbas suit la même voie, selon son discours à l’ONU, où se côtoient : mensonge, négationnisme, propagande haineuse. Voir les « 15 points » de son texte.


Sur un autre plan, nous voyons que la Syrie vient de bombarder un camp palestinien, notamment une mosquée où se trouvaient 600 personnes – Bilan : au moins 25 morts et nombre de blessés… Combien de protestations ont eu lieu à ce sujet ?… Y a-t-il eu une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU ?… Combien en France sont descendus dans la rue, ceux qui s’indignent lorsqu’Israël bombarde (de manière ciblée) un bâtiment abritant des terroristes, ou des stocks de missiles et de munitions ?…

Soyons réalistes : en Syrie, les « méchants » ne sont pas juifs… donc l’honneur est sauf. Bref, on peut tuer des Palestiniens (pardon pour le cynisme), pourvu que ce ne soit pas le fait des Israéliens/Juifs. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), on recense en Syrie plus de 43 000 morts depuis le début du conflit en mars 2011.  Doit-on le dire encore et toujours, le monde agit selon le principe des « deux poids et deux mesures ». Tant que les Israéliens ne sont pas les auteurs des massacres, on peut fermer les yeux…
Cela devrait, si l’on est honnête, nous amener à comprendre que le problème dans le conflit palestineo-israélien, n’est pas un conflit de territoire, mais un conflit religieux, portant sur l’existence même d’Israël en tant qu’Etat juif !


Le conflit n’est pas territorial !

Le 2 décembre, Yossi Kuperwasser, ancien général et n°2 des Renseignements militaires, et directeur du ministère des Affaires stratégiques, a présenté un rapport à la Knesset (tiré d’Hamodia – 12/12), sur les messages haineux diffusés par les dirigeants de l’AP (Autorité Palestinienne), ainsi que par les médias et les manuels scolaires palestiniens. Sa conclusion est donnée, en quatre points :

    1. Le fait que pour l’AP, le conflit avec Israël n’est pas territorial, mais porte bien sur l’existence d’Israël, en tant qu’Etat juif.
    2. Leur but ultime est bien d’éliminer l’Etat juif, et de revendiquer la « terre historique de Palestine ». Pour eux, ce conflit prendra fin uniquement lorsque cet objectif sera atteint, quels que soient les accords signés.
    3. Dans cette perspective, toutes les formes de luttes – y compris le terrorisme – sont légitimes : les terroristes sont considérés comme des héros nationaux et des modèles. Ce qui n’exclut pas qu’à certains moments, la lutte diplomatique ou politique puisse s’avérer plus payante que le terrorisme…
    4. Il n’existe aucun programme ni contenu éducatif par lesquels l’AP entendrait préparer les enfants palestiniens à la paix et à la coexistence avec Israël. A l’inverse, ce sont bien les enfants qui sont la cible principale de cet endoctrinement permanent à la haine et à la violence.

Le silence ne nous sauvera pas !

Pogrom en nov 1938 – « nuit de cristal »

Alors que les nations se détournent d’Israël, drapées de leur bonne conscience, nous revivons l’Histoire : c’est en 1938, aux Accords d’Evian, que les nations se sont détournées de la « question juive » ! Face au refus massif des nations d’aider les réfugiés juifs de l’époque, Hitler pourra dire : Moi, je vais m’en occuper ! ». Le monde se lavait les mains. Aujourd’hui encore, le monde se lave les mains.


Qu’en est-il du monde chrétien ?… En aucun cas, les chrétiens ne pourront se réfugier derrière le silence, ou l’indifférence. A part des exceptions notoires, cela a été le cas avant et durant la Shoah : « un silence assourdissant » : l’Eglise s’est tue !…
Aujourd’hui encore, la Chrétienté est placée devant ce choix : défendre ou abandonner Israël le peuple/nation choisi de Dieu. Nous ne pouvons que nous référer au choix divin.« Ecoute, Eglise, l’Éternel est UN (Il ne change pas) »… Il est toujours amoureux d’Israël (Jér 31:3). Amis chrétiens, choisissez la vie !
 
 « J’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre, J’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité… ». Deut 30:19


Tags: , , , , , ,

Un temps pour subir, un temps pour réagir…

Pasteur Gérald Fruhinsholz
18 novembre 2012

 

« Israël est prêt à prendre toutes les actions nécessaires pour défendre notre peuple », a déclaré le Premier ministre Binyamin Netanyahu.

Cela fait des semaines que le territoire d’Israël est pilonné chaque jour par des dizaines de roquettes – quel pays supporterait cela ? – mettant un million de civils sous un danger permanent, à la manière de la roulette russe. Jusqu’à présent, c’était le sud qui était touché. Maintenant, c’est Tel-Aviv et même Jérusalem qui sont visés…


A Kyriat Malachi (nord de Gaza), trois Israéliens ont été tués par une roquette palestinienne éventrant un immeuble. Les réactions israéliennes ne se sont pas fait attendre, avec des frappes de l’aviation et l’élimination du chef terroriste Ahmed Jabari. Est intervenue également l’artillerie israélienne, ainsi que la marine. Il reste l’éventualité d’une intervention terrestre pour faire cesser les tirs incessants de roquettes.

C’est ainsi que durant le repas de l’entrée de shabbat, vendredi soir, les réservistes israéliens ont été appelés pour se rendre immédiatement à leur poste. Des amis croyants nous ont fait part de cette convocation urgente – quelques 16 000 réservistes sont ainsi appelés au front.

 

Opération « PILIER DE DEFENSE » – message de l’Ambassade d’Israël (14 novembre 2012)

Tirs du Hamas, du milieu des immeubles

En réponse aux 120 roquettes, tirées depuis Gaza ces 2 derniers jours et ciblant spécifiquement la population civile du sud d’Israël, l’armée de Défense d’Israël a lancé une opération contre les bases terroristes. Il s’agit d’une opération militaire défensive ponctuelle pour mettre fin à ces tirs incessants. L’Etat d’Israël n’a aucun intérêt à envenimer la situation et cherche à éliminer la menace stratégique, à seule fin de protéger ses citoyens.

 Le Hamas porte l’entière responsabilité de ces tirs contre Israël. Ce faisant, le Hamas s’est rendu coupable de double crime de guerre, mettant en danger aussi bien la population civile en Israël que celle résidant dans la Bande de Gaza qu’elle utilise comme bouclier humain. Depuis le retrait israélien de la Bande de Gaza en août 2005, Gaza est devenue progressivement une base-arrière terroriste, ravitaillée en armes de plus en plus sophistiquées En 2012, 797 roquettes se sont abattues sur le territoire israélien, soit un nombre jamais atteint depuis l’Opération Plomb Durci. L’Etat d’Israël a l’obligation d’assurer la sécurité de ses citoyens. Aucun pays ne peut tolérer que sa population subisse de telles attaques au quotidien sur son propre sol.

 

PRIÈRE – La parasha toledot inclut des promesses pour Israël – à Jacob, il est dit : « Maudit soit quiconque te maudira, et béni soit quiconque te bénira » – Gen 27:29. Et à Isaac, est donnée cette parole : « Je donnerai toutes ces contrées à toi et à ta postérité ; et Je tiendrai le serment que J’ai fait à Abraham, ton père ». Ceux qui s’en prennent à Israël, s’en prennent directement à D.ieu.

Nous devons prier pour une protection particulière en faveur de tous ces jeunes soldats et réservistes… Prier pour que le conflit ne dégénère pas avec l’engagement du Hezbollah pouvant créer un nouveau front au nord… Prier pour qu’il y ait un minimum de « victimes collatérales » – on connait la stratégie du Hamas de se servir des civils comme bouclier humain… Prier pour que l’ennemi tombe dans ses propres pièges…

 

« Ne te tais pas, et ne te repose pas, ô Dieu ! Car voici, tes ennemis s’agitent, ceux qui te haïssent lèvent la tête. Ils forment contre ton peuple, des projets plein de ruse, et ils délibèrent contre ceux que tu protèges… Venez, disent-ils, exterminons-les du milieu des nations, et qu’on ne se souvienne plus du nom d’Israël » – Ps 83

 

« Il ne dort, ni ne sommeille, le Gardien d’Israël… » – Ps 121



Tags: , , , ,

Israël n’est pas un mythe…

7 octobre 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz


l’autel de Josué, sur le « Har Eval »

Pour la première fois depuis l’intifada en 2000, nous avons pu venir sur le Mont Ebal (Har Eval), près de Schekhem, escortés par l’armée. C’était une occasion unique. Notre guide, Edith Lévy Neumand et Arié, habitant la Samarie, nous ont guidés avec une trentaine de personnes. Mais trois autres bus étaient déjà présents sur ce lieu élevé (940 m), où l’on surplombe la ville de Naplouse, la ville biblique de Shekhem et le tombeau de Joseph. Et là sur place, nous avons pu avoir un entretien mémorable avec le professeur Adam Zertal, « découvreur » de l’autel de Josué, site biblique par excellence.


Adam Zertal, ancien négationniste

Adam Zertal

Adam Zertal (né en 1936) est un archéologue israélien, de l’école de Tel-Aviv professant le « négationnisme ». Zertal a grandi à Ein Shemer , un kibboutz Hashomer Hatzaïr (mouvement sioniste de gauche). Puis il fut gravement blessé à la guerre de Kippour. Hospitalisé à Hadassa Ein Kerem, Zertal déclara à un journaliste : « Durant cette année à l’hôpital, je me suis intéressé à l’archéologie. Et alors que je croyais que la Bible était pleine de mythes, j’ai décidé après mon rétablissement de parcourir à pied Israël pour chercher des preuves archéologiques »… Et Adam Zertal « tomba » par le hasard de D.ieu sur l’autel de Josué !

 

 « Comment le peuple juif fut inventé » !

Zertal a été à l’école de ces « nouveaux historiens » de l’école archéologique israélienne qui, au nom d’un parti pris laïc, tentent de nier toute judaïté au passé d’Israël. Par négation de la judaïté, on comprend bien entendu la négation du caractère juif de nombreuses découvertes, comme à Ir David, la Cité de David, où l’on nie (c’est difficile à présent !) l’historicité du roi David. Cela contribue à la délégitimation de l’Etat hébreu, et cela fait le jeu de tous les détracteurs d’Israël. Au sein de ces archéologues revisitant l’Histoire biblique, il faut citer le Professeur Israël Finkelstein, et Schlomo Sand, l’auteur de ce livre (2008) : « Comment le peuple juif fut inventé ». Selon eux, le peuple juif faisait partie des peuplades cananéennes, n’ayant pas plus que d’autres, la prétention d’habiter Israël…

 

« Soyez des missionnaires… pour la vérité ! »

Le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob attendait Adam Zertal au tournant… en l’amenant précisément en 1980 au lieu même de l’autel de Josué, commandé par D.ieu Lui-même  (Josué 8:30) :

« Alors Josué bâtit un autel à l’Eternel, le Dieu d’Israël, sur le mont Ebal, comme Moïse, serviteur de l’Eternel l’avait ordonné aux enfants d’Israël… : c’était un autel de pierres brutes, sur lesquelles on ne porta point le fer ».

 

Adam Zertal eut la preuve de l’authenticité de ce site biblique qu’il data (au carbone 14) en 1250 av JC. D’autres preuves existent qu’il expose dans ses ouvrages. Il eut également la conviction que le Mont Garizim cité dans la Bible comme « jumeau » du Mont Ebal, se trouve plutôt à la place du mont Kabir, où se trouve également « Elon Moreh » le lieu biblique du « chêne de Moré » (voir le site – LIEN)

 « Abram traversa le pays, jusqu’au lieu de Sichem, jusqu’au chêne de Moré » – Gen 12:6.

« Lorsque l’Eternel, ton Dieu, t’aura fait entrer dans le pays dont tu vas prendre possession, tu prononceras la bénédiction sur la montagne de Garizim, et la malédiction sur la montagne d’Ebal«  – Deut 11:29


Zertal, « converti » à la vraie réalité biblique (il parle français !) termina le discours qu’ilnous adressa, par ces mots : « Soyez des missionnaires de la vérité ! ». Zertal sait que dans le milieu « des écoles de pensée scientifique », son avis va à l’encontre de la pensée « officielle ». Il cita un journaliste américain, disant : « Si Zertal a raison, il va renvoyer les chercheurs et les sommités académiques au jardin d’enfants » ! ».

 

Les lieux bibliques achetés en Israël

Savons-nous que les lieux bibliques achetés en « espèces sonnantes et trébuchantes » par le peuple juif sont toutes en zone occupée ?…

  • Hébron – la caverne de Macpéla… a été achetée par Abraham aux Héthiens (Gen 23) – les Juifs ne peuvent y accéder qu’avec la protection de l’armée israélienne.
  • Jérusalem – le Mont du Temple… acheté par David au roi Ornan (2Sam 24 ; 1Chron 21), est actuellement occupé par les Musulmans (quatre mosquées sont sur le mont du Temple !) ; ses fondements sont profanés impunément. On ne peut même pas  remuer les lèvres sur l’esplanade, sous peine d’être accusé de prier…
  • Shekhem… a été acquise par Jacob, aux fils de Hamor le Hévien (Gen 33:19). L’on sait également que la tombe de Joseph se trouve à Shekhem, et qu’elle a été profanée par les Musulmans en 2000 : « Les os de Joseph, que les enfants d`Israël avaient rapportés d`Égypte, furent enterrés à Sichem, dans la portion du champ que Jacob avait achetée des fils de Hamor, père de Sichem, pour cent kesita, et qui appartint à l`héritage des fils de Joseph »– Jos 24 :32.  Un panneau à l’entrée de Shekhem intime aux Juifs l’interdiction formelle d’entrer…

Arié

Il est connu que la terre d’Israël est « achetée » deux fois par Israël – par « l’argent et par le sang » – c’est le slogan de tous les pionniers juifs habitant en Judée-Samarie. C’est hélas « le prix » à payer pour avoir le droit d’habiter sur sa propre terre.

 

Merci à tous les Adam Zertal capables de convaincre les chercheurs  et archéologues de tous bords ! Et soyons autour de nous des ambassadeurs pour transmettre la « vraie » vérité, celle d’un Dieu souverain ayant légué en héritage au peuple juif la terre d’Israël, et venant bientôt pour venger Israël de tous les négationnistes, antisémites, antisionistes…

Non, Israël n’est pas un mythe ! 


« Je ramènerai les captifs de mon peuple d’Israël ; ils rebâtiront les villes dévastées et les habiteront, ils planteront des vignes et en boiront le vin, ils établiront des jardins et en mangeront les fruits. Je les planterai dans leur pays, et ils ne seront plus arrachés du pays que JE leur ai donné, dit l’Eternel, ton Dieu » – Amos 9:15.



Tags: , , ,