Messages étiquettés Iran

Israël seul… face à son destin

27 septembre 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz

Quelle paix, et pour quel monde ?…

L’Histoire recommence… et l’homme n’a pas envie de changer, après tout. Après 1933 et 12 ans de régime nazi, le monde qui a tellement crié “Plus jamais ça !” – outré, indigné, choqué de ce qu’il a pu voir dans les camps de la mort, n’hésite pas une seconde aujourd’hui à sacrifier Israël sur l’autel de ses seuls intérêts et de la honte. Israël demeure le “bouc émissaire”.

De même, après avoir été tellement silencieuse durant ce même temps où l’on tentait de faire disparaître le peuple juif en l’assassinant, aujourd’hui, la Chrétienté ne lève pas le petit doigt pour protester contre un autre possible génocide. Ne craint-elle donc pas de confronter le D.ieu de Jacob ?…

Car personne ne proteste contre un Ahmadinejad, le laissant pérorer du haut de la chaire de l’ONU, comme on a laissé parler Hitler en 1939, annonçant clairement la destruction du peuple juif… Qui ne dit rien consent.


- Discours d’Adolf Hitler au Reichstag, le 30 janvier 1939 : « Ma prophétie trouvera son accomplissement. Ce n’est pas l’humanité aryenne qui sera anéantie par cette guerre, mais le Juif qui sera exterminé. Quoi que puisse apporter ce combat, quelle que soit sa durée, ce sera là son résultat final » -   

 - Discours de Hitler, le 24 février 1942 - « On sera éternellement reconnaissant au national-socialisme d’avoir effacé les Juifs en Allemagne et en Europe centrale »

 

 - Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a affirmé le 17 août 2012 : la “tumeur cancéreuse” – Israël – va bientôt disparaître. “Le régime sioniste est une tumeur cancéreuse… Les pays de la région vont en finir prochainement avec la présence des usurpateurs sionistes sur la terre de Palestine”, a déclaré Mahmoud Ahmadinejad devant les manifestants réunis à l’université de Téhéran.

Honte aux nations qui n’ont pas quitté la salle hier, face au discours de Mr Ahmadinedjad !

 

Honte à la France !

Contrairement aux années 40, nous avons la possibilité de réagir face à des lois iniques ou des décisions mauvaises engageant le pays. La conscience de chacun peut s’exprimer. Voilà une lettre écrite ce matin par une chrétienne, dont vous pouvez suivre l’exmple, concernant notamment la décision de la France de rester passivement assis devant l’innommable discours d’un dictateur fou :

 

Monsieur le Président de la République,

Profondément choquée ce matin en apprenant par les médias bien informés que la France ainsi que toute l’Europe sont restés pour écouter le discours de ce despote iranien à l’Onu hier. La moindre des choses aurait été de s’unir aux courageux pays comme les USA et le Canada et bien entendu, Israël qui ont osé quitter la salle. Israël, seule démocratie du Proche Orient a donc dû subir cet affront de plus, le jour même de Yom Kippour pour eux !

Monsieur le Président, la France est-elle tellement compromise au point de ne plus pouvoir réagir du tout ? Sachez que pour nous, non-Juifs français, cette journée d’hier représente un vrai séisme qui ne sera pas sans conséquences.

Très respectueusement, S.F. (une chrétienne responsable)

 

Un discours d’anthologie

L’an dernier à la même époque, le Premier Ministre israélien Binyamin Netanyahou faisait un remarquable discours. Les données n’ont pas vraiment changé en une année. Aucun progrès n’a été fait en faveur de la paix. Pour toute personne désirant connaître les faits réels au Moyen-Orient, voir les tenants et les aboutissants du “problème”, voilà un texte qui vaut la peine d’être lu et étudié… en classe, dans les églises, en famille.

Merci à Madame Thérèse Zrihen-Dvir pour son texte ci-dessous décrivant si bien les instances des “Nations… unies” pour le mal et la destruction de l’humanité. Merci à ces femmes courageuses.


* * * * * * * * * * * * * * * * *


L’ONU – LE DÉFILÉ DES ÉPOUVANTAILS

 

Par Thérèse Zrihen-Dvir

Demain, le grand jour, le jour J juif, le jour où ce peuple appelé juif portera son regard vers le Heykhal où sont enchâssés les saints rouleaux de la Bible et demandera pardon à son créateur… Demain est aussi le jour du jugement… celui que tous appréhendent et que certains osent contester… surtout parmi ceux qui au lendemain du grand Pardon, paraderont dans ce repaire immonde appelée l’ONU.

 

Les motifs qui avaient donné le jour à l’ONU ont depuis longtemps été dépassés, sinon trépassés… car l’ONU d’aujourd’hui n’est rien d’autre qu’un nid de crotales, une honte au noble projet qu’il devait servir et défendre.

Ces chefs d’États que les médias occultent, exècrent mais convoitent, se retrouveront sous une nuée de photographes et leurs paroles, trop souvent, à double tranchants, ambigües, équivoques, obscures et parfois catégoriques, seront enregistrées, classées dans des coffres-forts comme des joyaux, comme s’ils valaient vraiment une place dans ce que l’humanité a créé de saint… le saint des saints.

 

L’épouvantable parade des épouvantails ivres de tenir entre leurs mains le destin de l’humanité… prendra place, implacable et hallucinante. Ici est le lieu où l’homme croit devenir D-ieu, où il cherche à arracher à la Divinité les rênes de sa création en décrétant par un oui ou un non qui vivra et qui mourra.

Comment osent-ils… comment un homme, un simple mortel qui ne saura jamais quand son heure arrivera de quitter ce monde naturellement ou tragiquement… comme ose-t-il se prendre pour un D-ieu et blasphémer en son nom… de quel droit s’approprie-t-il le Divin et en son nom ordonner un génocide ?

En quoi donc ces êtres humains ont évolué à travers les âges… en rien, sinon que leur affublement a changé, leurs armes de mort se sont perfectionnées, et leur quantité de sagesse stagnante qui les protège comme des conserves dans leurs costumes en alpaga ou leurs burnous, restent les mêmes bornés de la préhistoire, les mêmes barbares qui n’ont jamais quitté le Moyen-Âge… évolution disent-ils ; laquelle, la voyez-vous ? Où est-elle donc ?

 

Dans une partie du globe sévissent des maladies oubliées par les siècles, la famine, l’arbitraire, la mort… dans l’autre, une calamité d’une autre espèce se perpétue sous de différentes connotations… le racisme, le pouvoir, la richesse, l’injustice, la convoitise, l’altruisme… lexique indéfini pour définir la nature controversée de l’être humain sous tous les cieux.

 

L’homme de l’année est sans doute le chef d’État iranien Ahmadinejad qui ne cesse de faire la une sur tous les journaux et les écrans… ne cesse de réclamer le génocide de la nation juive, de la menacer, de l’asphyxier comme s’il était un insecte malsain dont l’humanité doit se défaire… Après lui vient Obama, le gentil petit métis, complice et subordonné, qui sous des allégations sans base, tourne le dos au petit État juif, cherchant éperdument à l’offrir comme une curée aux chiens.

Hier encore, c’était un autre chef d’État qui creusait la tombe aux Juifs… Oh, il a fait bien du chemin et ses crimes carillonnent encore dans les oreilles de l’humanité, celle-ci même qui aujourd’hui s’évertue à se les boucher… une poignée de juifs – débarrassons nous d’eux enfin…

 

Chers chefs d’États ingrats, inconscients et sans scrupules… vous vous trompez… car enfin, ce que vous croyez êtres, vous ne le serez jamais… et le mot de la fin de chaque créature, humaine, animale, végétale, de chaque peuple, de la planète et de l’univers entier, Seul le CREATEUR le possède.

 

http://theresedvir.com/
http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/



Tags: , , , , , , , ,

Les “non-alignés” alignés contre Israël

9 septembre 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz

Il y a une quinzaine de jours, le mouvement des “pays non-alignés” (PNA) s’est réuni à Téhéran, pour la 16e fois depuis sa création en 1961.

Le mouvement des non-alignés est une organisation internationale regroupant près de 120 états. Ils se définissent comme n’étant alignés « ni avec ni contre aucune grande puissance mondiale ».

Ce mouvement est né durant la Guerre Froide et visait à regrouper les états qui ne se considéraient comme alignés ni sur le bloc de l’Est ni sur le bloc de l’Ouest. Le but de l’organisation tel que défini dans la « Déclaration de la Havane » de 1979 est d’assurer:


« L’indépendance nationale, la souveraineté, l’intégrité territoriale et la sécurité des pays non alignés dans leur lutte contre l’impérialisme, le colonialisme, le néocolonialisme, la ségrégation, le racisme, et toute forme d’agression étrangère, d’occupation, de domination, d’interférence ou d’hégémonie de la part de grandes puissances ou de blocs politiques ».

 

La motivation est bonne à la base – créer un mouvement des “petits” pays et rester indépendants de tout joug et hégémonie politique… sauf que la plupart de ces pays sont sous la tutelle et perfusion intéressée de part et d’autre, soit des Etats-Unis, soit de la Russie et/ou de la Chine. Ces pays si divers, ont en tout cas une chose en commun qui les rassemble, une aversion maladive d’Israël !

 

Bibi : “Ce sommet est une honte pour l’humanité !”

Le Premier Ministre israélien Binyamin Netanyahou a dénoncé la présence de ces chefs d’états cautionnant sans vergogne la haine de l’Iran des Mollahs contre l’Etat hébreu qu’elle a décidé de détruire par le nucléaire. Humour noir, l’un des buts poursuivis par le PNA est “l’élimination des arsenaux nucléaires dans le monde d’ici 2025″… ce qui permet d’accuser violemment Israël possédant des armes nucléaires, mais aussi de se lancer dans une violente diatribe contres “les crimes commis par les loups sionistes assoiffés de sang… qui se poursuivent en Palestine depuis plus de six décennies”.

Binyamin Netanyahou a accusé les pays présents de cautionner le régime iranien qui “nie la Shoah” et veut“annihiler l’Etat juif”. Un communiqué officiel a été publié le 29 août : ”Aujourd’hui, plus de 120 pays sont réunis à Téhéran et saluent un régime qui non seulement nie l’Holocauste, mais qui s’est engagé à annihiler l’Etat juif, à brutaliser son propre peuple, tout en étant complice du meurtre de milliers de Syriens innocents (…) Et personne ne s’est levé ni n’a quitté la salle de conférence ! Au sein de la communauté internationale, il semble que beaucoup n’ont rien appris de l’époque de la Shoah. Je pense que c’est là une véritable honte pour l’humanité” [...].


La conférence d’Evian, 1938 : “Que faire des Juifs ?” 

Ce sommet international, comme tant d’autres qui fustigent Israël, ne nous rappelle-t-il pas la fameuse “Conférence d’Evian” qui vit tous les pays refuser d’accueillir les réfugiés juifs allemands que le Führer ou Guide suprême de l’époque nazi, souhaitait exclure du Reich. Hitler, apprenant ce projet d’Evian, s’écrie avec cynisme, en avril 1938 : “J’espère que le reste du monde qui a une telle sympathie pour ces criminels, aura suffisamment de générosité pour convertir cette sympathie en aide effective. Pour nous, nous sommes prêts à mettre ces criminels à la disposition de ces pays, et même sur des bateaux de luxe, peu importe” (Discours de Königsberg, avril 1938).

 

Décision des nations : Les Etats-Unis ont conscience de l’acuité du problème des réfugiés, mais prétendent que la conjoncture économique ne leur permet pas. La France, qui accepte la moitié des réfugiés, décide qu’elle ne peut faire d’avantage, “les temps étant durs pour tous”. La Hollande, la Pologne, la Tchécoslovaquie affirment qu’elles n’ont ni l’espace, ni l’argent nécessaire pour recevoir davantage. Les pays d’Amérique du Sud se renvoient la balle et n’apportent aucune réponse positive. La Grande-Bretagne déclare que l’Europe est “saturée” de réfugiés et qu’il faut trouver une solution outre-mer (l’Angleterre avait accepté de participer à la Conférence à la condition que la possibilité d’émigration en Eretz-Israël (sous mandat anglais) ne soit jamais évoquée ! L’Australie, elle, prétendra n’avoir aucun problème d’antisémitisme, et donc… ne veut pas de Juifs.

Dès le 8 juillet 1938, le New-York Herald Tribune titrait : “650.000 exilés juifs refusés par tous à Evian”.


Rien de nouveau sous le soleil 

De Nimrod à Nebucanetsar en passant par Titus, de St Chrysostome aux Croisades et à l’Inquisition, jusqu’à Martin Luther, nous pouvons dire comme l’Ecclésiaste : “Ein ‘hadash ta’hat hashemesh” - il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Le monde continue de vomir les juifs, et à présent, c’est Israël qui n’a pas le droit d’exister !

En 1938, les démocraties refusèrent de s’aligner contre l’Allemagne nazie, de même ont-ils refusé de s’aligner pour détruire les voies ferrées en Allemagne et faire cesser Auschwitz et tous les camps de la mort. Les églises étaient alignées pour ne pas trop protester – elles ont encore du mal aujourd’hui à réagir… En ce temps, le monde était encore aligné contre les Juifs, aujourd’hui, il l’est aussi contre Israël …


Israël qui porte le nom de D.ieu

N’y a-t-il pas une raison surnaturelle à cette haine, et s’adresse-t-elle à un seul peuple ?… Hélas oui. Certes, l’homme ne supporte pas ce qui est différent de lui, cela s’appelle du racisme ; mais dans le cas d’Israël, nous sommes dans une autre dimension. La Bible dit qu’Israël porte le nom de D.ieu : « Tous les peuples verront que tu es appelé du nom de l’Eternel, et ils te craindront » - Deut 28 :10 (parasha kitavo).

Israël est le “peuple théophore” – qui porte D.ieu – et le monde ne supporte pas le D.ieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Voilà pourquoi tous les Ahmadinejad du monde ne veulent pas prononcer le nom d’Israël !


Mais D.ieu se rit de cette inimitié ! Dans un proche avenir, Il imposera Jérusalem, capitale d’Israël et capitale du monde, où règnera Son Messie… et tous les peuples devront s’aligner sur Ses commandements ! D.ieu a transformé les ossements d’Auschwitz en une nation vivante, vibrante et forte ; Il transformera les menaces des fous actuels, qui disparaîtront sans coup férir, en une espérance vivante pour toute l’humanité, celle d’une ère messianique de paix et de justice.

 

Au moment où j’écris ces lignes a lieu la Cérémonie du souvenir de la Shoah,
qui s’est déroulée à la Synagogue de la Victoire, à Paris.
Magnifique et émouvante cérémonie qui a eu lieu,
une semaine avant Roch hachana, le Nouvel An juif.


Chana tova à Israël, et à tous nos amis juifs !



Tags: , , , ,

Los “no alineados” alineados contra Israel

9 de septiembre de 2012
Pastor Gérald Fruhinsholz

El movimiento de “países no alineados ” (MPNA) se reunió hace quince días en Teherán, en su 16ª reunión desde su creación en 1961.

El movimiento de los No alineados es una organización internacional que agrupa a 120 estados. Se definen como no alineados « ni a favor, ni en contra, de ninguna gran potencia mundial ». Este movimiento nació durante la Guerra Fría y tenía como objetivo reunir a los estados que no se consideraban alineados ni en el bloque del Este ni en el bloque del Oeste. La finalidad de la organización tal y como lo define la « Declaración de la Habana » de 1979 es la de asegurar :


« La independencia nacional, la soberanía, la integridad territorial y la seguridad de los países no alineados en su lucha contra el imperialismo, el colonialismo, el neo colionalismo, la segregación, el racismo, y cualquier forma de agresión extranjera, de ocupación, de dominación, de ingerencia o de hegemonía por parte de las grandes potencias o de bloques políticos ».

 

La motivación en su base es buena – formar un movimiento formado por « pequeños » países y mantenerse independientes de todo yugo y hegemonía política… excepto que la mayoría de estos países están bajo la tutela y la interdependencia voluntaria, bien sea de los EE.UU, de Rusiay/o de China. Estos países tan diferentes, tienen desde luego algo en común que los une, ¡una aversión enfermiza contra Israel !

 

Bibi : “¡ Esta cumbre es una vergüenza para la humanidad ! “

El Primer Ministro israelí Binyamin Netanyahu denunció la presencia de unos estados que respaldan sin ningún reparo el odio del régimen iraní de los mollahs contra el Estado hebreo, y cuyo régimen está decidido a destruirlo con el arma nuclear. Humor negro, una de las metas que prosigue el MPNA es “la eliminación de los arsenales nucleares en el mundo de aquí a 2025 “… esto da pie a acusar con fuerza a Israel que posee armas nucleares, pero también a lanzar invectivas contra “los crímenes cometidos por los lobos sionistas sedientos de sangre.. que sigue habiendo en Palestina desde hace más de 60 años “.

 

Binyamin Netanyahu acusó a los países presentes que respaldaran al régimen iraní que “niega el Holocausto” y quiere “exterminar al Estado judío”.

 
El 29 de agosto, declaró en un comunicado oficial : “Hoy, más de 120 países están reunidos en Teherán saludando a un régimen que no solo niega el Holocausto, sino que también se compromete a aniquilar al Estado judío, a brutalizar a su propio pueblo, al mismo tiempo que es cómplice del asesinato de miles de sirios inocentes (…) ¡Y nadie se levantó ni abandonó la sala de conferencia ! Parece ser que muchos de los que pertenecen a la comunidad internacional no entendieron nada de la época de la Shoah. Pienso que es una verdadera vergüenza para la humanidad ” [...].


La conferencia de Evian, 1938 : “¿Qué hacer con los judíos ? ”

Esta cumbre internacional, como tantas otras que atacan a Israel, nos trae a la memoria la famosa « Conferencia de Evian » cuando todo los países se opusieron a recibir a los refugiados judíos alemanes que el Führer o Guía supremo de la época nazi, deseaba excluir del Reich. Hitler, al conocer el proyecto de Evian, se exclama con cinismo, en abril de 1938 : “Espero que el mundo que siente una simpatía tan grande para esos criminales, tenga la suficiente generosidad para convertir esa simpatía en una ayuda concreta. Nosotros, por nuestra parte, estamos dispuestos a poner a esos criminales a disposición de estos países, e incluso en embarcaciones de lujo, no importa. ” (Discurso de Königsberg, abril de 1938).

 

Decisión de las naciones : EE.UU que es consciente de la magnitud del problema de los refugiados, da como disculpa que su situación económica no se lo permite. Francia, que admite a la mitad de los refugiados, decide que no puede hacer más, « los tiempos son duros para todos ». Holanda, Polonia, Checoslovaquia dicen que no tienen ni espacio, ni dinero sufuciente para recibir a más. Los países de América Latina echan balones fuera y no dan ninguna respuesta positiva. Gran Bretaña declara que Europa está « saturada » de refugiados y que hay que buscar una solución más allá del Atlántico (¡Inglaterra había aceptado de participar a la Conferencia con la condición de que nunca se mencionara la posibilidad de dejarlos emigrar a Eretz-Israel (bajo mandato británico) ! En cuanto a Australia, afirma no tener problemas de antisemitismo, y por lo tanto… no acepta a ningún judío.

El 8 de julio de 1938, el New-York Herald Tribune ponía en su portada : “650.000 exiliados judíos rechazados por todos, en Evian”.

 

Nada nuevo bajo el sol

De Nimrod a Nabuconodosoro pasando por Tito, de San Crisóstomo en las Cruzadas y en la Inquisición, hasta Martin Lutero, podemos decir como el Eclesiatés : “Ein jadash tajat hashemesh” – no hay nada nuevo hay bajo el sol. El mundo sigue vomitando a judíos, y ahora, ¡le niegan a Israel su derecho a existir !

En 1938, las democracias no quisieron alinearse con la Alemania nazi, sin embargo se opusieron a alinearse para destruir las  vías férreas en Alemania y a parar la actividad en Auschwitz y en todos los campos de la muerte. Las iglesias estaban alineadas para no protestar demasiado – hoy en día les cuesta todavía reaccionar… En aquella época, el mundo seguía alineado contra los judíos, en la actualidad lo está también contra Israel…

 

Israel que lleva el nombre de D.ios

¿Ese odio tiene una razón sobrenatural, y está dirigido a un solo pueblo ?… Por desgracia, sí. Es obvio que el hombre no soporta lo que es diferente a él, y eso se llama racismo ; pero en el caso de Israel, estamos en otra dimensión. La Biblia dice de Israel, que lleva el nombre de D.ios: « Y verán todos los pueblos de la tierra que el nombre de Jehová es invocado sobre ti, y te temerán. » – Deut 28 :10 (parasha kitavo).

Israel es el « pueblo teóforo » – que lleva a D.ios – y el mundo no soporta al D.ios de Abraham, de Isaac y de Jacob. ¡Por eso, todos los Ahmadinejad del mundo no quieren pronunciar el nombre de Israel !

 

¡Pero D.ios se ríe de esa enemistad! En un futuro cercano, impondrá a Jerusalén, como capital de Israel y como capital del mundo, donde Su Mesías reinará… ¡y todos los pueblos tendrán que alinearse a sus Mandamientos ! D.ios transformó los huesos de Auschwitz en una nación viva, brillante y fuerte ; transformará las amenazas de los locos actuales, que desaparecerán sin problema, en una esperanza viva para toda la humanidad, y será una era mesiánica de paz y de justicia.


Mientras estoy escribiendo estas líneas, estan celebrando la Ceremonia de la Shoah, que tuvo lugar en la Sinagoga de la Victoria, en París. Ceremonia espléndida y emotiva que tuvo lugar una semana antes de Roch hachana, el Año Nuevo judío.

 

¡Shana tova a Israel y a todos nuestros amigos judíos !


Traducción :Esther KWIK



Tags: , , , , ,

Stratégie contre l’islam

13 mai 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz


Les Iraniens se convertissent par milliers et le régime panique : c’est une menace à la sécurité nationale. Les services de renseignement brûlent des Bibles par milliers… (voir l’article ci-dessous).

Ce qui arrive en Iran est incroyable. La foi chrétienne devient une grave menace pour les Ayatollahs : ils ne peuvent plus contrôler un mouvement spontané de conversions malgré les persécutions.

  

La stratégie de l’islam

Binyamin Netanyahou a dit : « La population israélienne chrétienne sera toujours libre de pratiquer sa foi. C’est le seul endroit au Moyen-Orient où les chrétiens sont totalement libres de pratiquer leur culte ». Alors que les chrétiens fuient le Moyen-Orient musulman en masse, leur population a augmenté de 1000 % depuis la naissance de l’Etat hébreu en 1948. Et les chrétiens arabes qui vivent en Israël sont parmi les plus instruits et les plus éduqués au Moyen-Orient.

 

Le grand mufti, Sheikh Ab dul Aziz bin Abdullah al-Shaikh

Qu’en est-il dans le Moyen-Orient musulman ? Le prophète Mahomet a déclaré qu’aucune autre religion ne pouvait coexister avec l’islam. Les leaders musulmans d’aujourd’hui prennent la déclaration de Mahomet à la lettre. Le grand Mufti et responsable n°1 de l’autorité religieuse d’Arabie Saoudite a récemment lancé une fatwa ordonnant l’obligation de détruire toutes les églises chrétiennes de la Péninsule arabique.

Cette fatwa n’a pas été reprise par les médias et on attend toujours la position de l’administration de l’Occident. Comme le souligne Cliff May, président du FDD (fondation de Defense of Democraty), « si Obama ne réagit pas, les médias et le gouvernement cautionnent la destruction des églises. Et pire, la fatwa sera reprise en Egypte, au Nigeria, en Irak, au Pakistan et en Indonésie. Pays après pays, les églises seront brûlées et parfois avec des chrétiens dedans ».

Pour lui, la déclaration du Mufti d’Arabie saoudite fait partie d’une stratégie musulmane inquiétante. « Ce à quoi nous avons affaire aujourd’hui – un des plus grands problèmes de l’Histoire dont les médias refusent de parler – c’est la persécution massive, le massacre et donc le nettoyage des chrétiens dans le monde musulman ».

Le soi-disant « Printemps arabe » qui voit l’islam radical arriver au pouvoir comme avec les Frères musulmans, a rendu la vie des chrétiens encore plus infernale au Moyen-Orient, sauf en Israël.

  

La stratégie de D.ieu 

Est-ce que Dieu n’a pas son mot à dire face à cette menace de destruction d’Israël comme de celle des chrétiens ?… Le réveil chrétien en Iran procède du miracle. D.ieu qui connaît toute chose et mène Ses projets à exécution, nous avertit que l’islam va tomber, de même que les descendants d’Ichmaël serviront l’Éternel. Prions pour que cela s’accomplisse, et prions également afin que les chrétiens d’Iran et autres pays islamiques puissent résister.

  

Nebajoth et Kedar étaient les enfants d’Ichmaël (Gen 25:14). Selon Esaïe 60:7, « Les troupeaux de Kédar se réuniront tous chez toi ; les béliers de Nebajoth seront à ton service ; ils monteront sur mon autel et me seront agréables, et Je glorifierai la maison de ma gloire ».

Ps 72  « En ses jours le Juste fleurira, et la paix sera grande jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de lune. Il dominera d’une mer à l’autre, et du fleuve aux extrémités de la terre. Devant Lui, les habitants du désert fléchiront le genou, et ses ennemis lécheront la poussière ».

Esaïe 19 nous parle enfin de cette “route” qui ira de l’Egypte à l’Assyrie. Ichmaël, le peuple arabe, est poursuivi par le D.ieu d’Israël  : “Il les frappera mais Il les guérira ; et ils se convertiront à l’Eternel”.



* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *


Iran : les services de renseignement arrêtent ceux
qui se convertissent au christianisme

12/05/2012  

 

Les ayatollahs iraniens sont frustrés que les Iraniens abandonnent l’islam pour le christianisme en grand nombre malgré la menace d’exécution pour apostasie.

Un ancien officier de renseignement de la Garde révolutionnaire, qui a fait défection en Europe, a déclaré au Daily Caller que le régime iranien avait ordonné aux services de renseignement intérieur d’utiliser des mesures draconiennes pour mettre fin aux conversions – y compris l’emprisonnement, la torture et la destruction massive de bibles par le feu.

 

La source du Daily Caller a indiqué que dans la seule ville de Shiraz, dont la population excède un million, le siège social du renseignement possède 30.000 dossiers sur des musulmans convertis au christianisme. « Les espions des Gardiens de la révolution ont désigné des unités dans les grandes villes à travers le pays, avec l’ordre d’infiltrer leurs groupes, d’identifier les pasteurs et les membres, puis de les arrêter et de les forcer, sous la torture, à avouer des activités criminelles et des relations avec Israël ou les USA », a-t-il affirmé.

L’une des méthodes de torture consiste à battre les épouses des convertis en leur présence pour les amener à collaborer. D’autres convertis sont enfermés pendant des semaines dans l’obscurité totale dans des cellules de type cachot sans aucun contact humain, de sorte qu’ils perdent la notion du temps.

Des dizaines de milliers de bibles importées en contrebande ont été confisquées et brûlées par les Gardes sous les ordres du régime islamique. Dans un cas, selon la source du Daily Caller, le bureau du guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a ordonné aux Gardiens de brûler toutes les bibles confisquées pour empêcher les conversions. Le bureau de Khamenei a déclaré que la bible n’est pas considérée comme un livre saint.

 

Source : Iranian intelligence agents target, arrest Christian converts, The Daily Caller, 5 mai 2012. Extrait traduit par Poste de veille.




Tags: , , , , , ,