Messages étiquettés Eglise

Estrategia contra el Islam

13 de mayo de 2012
Pastor Gérald Fruhinsholz

Los iraníes se están convirtiendo por millares y el régimen está aterrado: es una amenaza para la seguridad nacional. Los servicios de información se dedican a quemar Biblias por millares… (ver el artículo más abajo).

Lo que está ocurriendo en Irán es increíble. La fe cristiana se está convirtiendo en una grave amenaza para los Ayatolás: ya no pueden controlar un movimiento espontáneo de conversiones a pesar de las persecuciones.

 

La estrategia del  islam 

Binyamin Netanyahu dijo: « La población israelí cristiana gozará siempre de total libertad para practicar su fe. Es el único lugar en Oriente Medio donde los cristianos son totalmente libres de practicar su culto». Mientras que en  el Oriente Medio musulmán, los cristianos están huyendo en masa, su población creció al 100% desde el nacimiento en 1948 del Estado hebreo. Y los cristianos árabes que viven en Israel son de los más instruidos y los que mejor educación recibieron de todo Oriente Medio.

El gran mufti, Sheikh Ab dul Aziz bin Abdullah al-Shaikh

¿Qué está ocurriendo en el Oriente Medio musulmán? El profeta Mahoma declaró que ninguna otra religión podía convivir con el Islam. Y los líderes musulmanes actuales toman la declaración de Mahoma al pie de la letra. El gran Muftí y responsable nº 1 de la autoridad religiosa de Arabia Saudí emitió hace poco una fatwa que ordenaba que se destruyeran todas las iglesias cristianas de la Península arábica.

Esta fatwa no tuvo ecos en los medios de comunicación y aún se está esperando a que la administración de Occidente tome cartas en el asunto. Como lo subraya Cliff May, presidente del FDD (fundación de Defense of Democraty), « si Obama no reacciona, luego los medios y el gobierno apoyan la destrucción de las iglesias.  Incluso peor, la fatwa se decretará en Egipto, en Nigeria, en Irak, en Pakistán y en Indonesia. Uno tras otro, estos países quemarán las iglesias  e incluso a veces con los cristianos en su interior».

Para él, la declaración del Muftí de Arabia saudí pertenece a una estrategia musulmana preocupante. « Estamos asistiendo hoy en día a uno de los mayores problemas de la Historia que los medios no quieren mencionar – es la persecución masiva, la masacre y por lo tanto la limpieza de cristianos dentro del mundo musulmán».

La supuesta  « Primavera árabe» queasiste a la llegada al poder del Islam radicalizado como es el caso de los Hermanos musulmanes, hace que la vida de los cristianos sea cada vez más infernal en Oriente Medio excepto en Israel.


La estrategia de D.ios 

¿Acaso D.ios no tiene nada que decir frente a la amenaza de destrucción de Israel como a la de los cristianos ?… El despertar cristiano en Irán es un puro milagro. D.ios que conoce todo y que cumple sus planes, nos está avisando que el Islam caerá, y que los descendientes de Ismael servirán al Señor. Oremos para que esto se cumpla, y oremos también para que los cristianos de Irán y de otros países puedan resistir.

Nebaiot y Cedar eran los hijos de Ismael (Gén 25:14). Según Isaías 60:7, «Todo el ganado de Cedar será juntado para ti; carneros de Nebaiot te serán servidos; serán ofrecidos con agrado sobre mi altar, y glorificaré la casa de mi gloria. ».

Salmo 72  «Florezca la justicia en sus días, Y abundancia de paz hasta que no haya luna.Y dominará de mar a mar, y desde el río hasta los confines de la tierra.Los que habitan el desierto se postrarán delante de él; y sus enemigos lamerán la tierra.».

Isaías 19 nos habla finalmente de esa « carretera » que irá desde Egipto hasta Asiria.
Ismael el pueblo árabe, es perseguido por el D.ios de Israel: « Y el Señor herirá a Egipto; herirá pero sanará. Y ellos volverán al Señor« . 
 

* * * * * * * * * * * * * * * * * *
 

Irán : los servicios de información detienen
a los que se convierten al cristianismo

 

12/05/2012  

Los ayatolás iraníes están frustrados de ver como un gran número de iraníes abandonan el Islam por el Cristianismo a pesar de la amenaza de ejecución por apostasía.

Un ex oficial de información de la Guardia revolucionaria, que desertó a Europa, declaró al Daily Caller que el régimen iraní había ordenado a los servicios de información interior que utilizaran medidas draconianas para poner freno a las conversiones – incluyendo el encarcelamiento, la tortura y la destrucción masiva de biblias en el fuego.

La fuente del Daily Caller indicó que sólo en la ciudad de Shiraz, cuya población no excede al millón de personas, la sede social de la información tiene 30.000 informes de musulmanes que se convirtieron al cristianismo. « Los espías de los Guardianes de la revolución nombraron a unas unidades en las grandes ciudades de todo el país, con la orden de infiltrarse en los grupos, de identificar a los pastores y a los miembros, y luego poder detenerlos y forzarles, bajo tortura, a que confiesen que tienen actividades criminales y relaciones con Israel y con los EE.UU. »

Uno de los métodos de tortura consiste en pegar a las mujeres en presencia de sus esposos convertidos para conseguir que estos colaboren. Otros convertidos son encarcelados durante semanas en una oscuridad completa en células tipo calabozo sin ningún tipo de contacto humano, de manera que pierden la noción del tiempo.

Decenas de millares de biblias importadas de contrabando han sido confiscadas y quemadas por los Guardas por orden del régimen islámico. Se dio el caso, según la fuente del Daily Caller, en la oficina del guía supremo iraní, que el ayatolá Ali Khamenei, ordenó a los Guardianes que quemaran todas las biblias interceptadas para impedir las conversiones. La oficina de Khamenei declaró que la Biblia no es considerada como libro santo.

Fuente : Iranian intelligence agents target, arrest Christian converts, The Daily Caller, 5 de mayo de 2012. 


Traducción :Esther KWIK



Tags: , , , , , , ,

Miracle « sur la route d’Enttebe »

7 mai 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz


Umar Mulinde portant ce masque spécial made in Israel favorisant une bonne cicatrisation pour les greffes de peau, suite aux jets brûlants d'acide au visage

Umar Mulinde est un ancien musulman devenu chrétien, pasteur d’une église évangélique à Kampala… « sur la route d’Enttebe ». Pour être sorti de l’Islam – son père est l’imam local – et pour aimer et soutenir Israël, Umar a été agressé violemment par des musulmans décidés à le tuer. Aux cris de « Allah Akhbar », ils l’ont aspergé d’acide ! C’était le 24 décembre 2011.

Transporté d’urgence à l’hôpital chrétien de Kampala, il fut mis en danger à nouveau par un faux médecin tentant de l’empoisonner. Encore une fois, il fut sauvé in extremis, et évacué en Inde. Mais là aussi, les musulmans étaient présents, désirant sa mort. C’est ainsi que Umar demanda à être soigné en Israël – il est actuellement à l’hôpital Tel hashomer de Tel-Aviv, et ses frais sont pris en charge par l’Etat hébreu.

Un long et minutieux travail commença pour les docteurs israéliens. Il fallait reconstruire le visage – les lèvres, le nez qui avaient comme fondu. Son visage était une plaie ouverte. L’oeil droit était mort, il fallait sauver le gauche. Le plus terrible est que l’acide continue à faire son oeuvre de destruction en profondeur, s’attaquant à l’os. Puis, après quelques greffes de peau pour remplacer celle qui n’existait plus, les chirurgiens s’aperçurent, hélas, que seul 40% des greffes prenaient. Il fallait donc les refaire, au risque d’un arrêt cardiaque. Avec son épouse, Umar n’en pouvant plus, cria à D.ieu… Le lendemain, miracle ! les médecins ne comprenaient pas : les greffes avaient toutes prises, à 100%.


http://www.youtube.com/watch?v=ybEmdHOvKkY

Shabbat dernier, nous avons pu entendre Umar à Jérusalem de vive voix, témoigner de sa foi et sa terrible expérience. Son message est aussi d’avertir le monde occidental de la gravité de la situation avec la menace de l’Islam conquérant. Umar a compris que D.ieu lui donnait la mission comme ancien musulman de dire au monde l’urgence d’une réaction saine de la part de l’Occident :

« Quand j’étais un musulman, je haïssais Israël. Je ne sais pas pourquoi. C’était comme ça. Je ne savais rien au sujet d’Israël – même pas cela se trouvait sur la carte. Mais après que je sois devenu chrétien, j’ai aimé la lecture de la Bible, l’Ancien et le Nouveau Testament, et j’ai vu des phrases comme ‘le Dieu d’Israël’ et ‘le peuple d’Israël’ sans cesse répétées dans les Écritures. Qu’est-ce que cela signifiait ? »

« En tant que musulman, j’avais une approche très légaliste de la vie, j’ai fait des choses non par amour mais par crainte d’Allah. Je n’avais pas la paix intérieurement, et j’étais comme prisonnier. J’ai fait des choses non par ma volonté, mais parce qu’on me disait de les faire. En tant que musulman, je pensais qu’il fallait tuer les infidèles, mais maintenant que je suis chrétien, mon coeur est rempli d’amour. La puissance qui me motive, c’est l’amour de Dieu et l’amour pour Israël. L’esprit qui habitait en moi auparavant a disparu, et à présent je peux dire que je suis une nouvelle personne ».


A l’Occident : « Cessez de faire des compromis avec l’Islam !« 

Umar Mulinde a réussi par ses actions et avec le concours de ses amis chrétiens à faire barrage à la promulgation de la Loi de la shariaau sein même de la Constitution de l’Ouganda ! L’an dernier, Umar a sponsorisé une conférence avec 5.000 pasteurs au stade de Kampala, pour parler d’Israël. Il a fait une pétition et a recueilli 360.000 signatures en Ouganda, ce qui a stoppé l’établissement de tribunaux islamiques en Ouganda. Les musulmans ont alors émis une Fatwa (une condamnation à mort) contre lui.

Avec seulement 12 % de musulmans en Ouganda, le reste de la population étant chrétienne, la sharia a failli devenir la loi du pays. L’on sait que du temps du « raid d’Entebbe » en 1976, sévissait le tyran ougandais musulman Idi Amin Dada. La libération par le commando israélien des passagers du Boeing détourné par les Islamistes a contribué à le faire tomber. Durant son règne sanguinaire, des centaines de milliers d’Ougandais ont été assassinés, dont une majorité de chrétiens.

Aujourd’hui, l’Ouganda est déclaré « pays islamiste »… avec 12 % de musulmans ! Le message de Umar Mulinde est clair, il concerne l’Europe et tout l’Occident qu’il estime en danger de mort. L’action des musulmans, selon Umar, se produit systématiquement à tous les niveaux : religieux, économique, politique – pour notamment introduire la sharia dans la Constitution – et bien sûr au niveau des médias.


« L’islam n’est pas une religion de paix… C’est le monde entier qu’ils veulent conquérir… Nous (en tant que chrétiens), ne combattons pas les musulmans, mais l’esprit de l’Islam qui est derrière… Attention, D.ieu n’a pas seulement besoin de vos prières, Il se sert de vos bouches, de vos jambes… Après la prière, il faut l’action ».

Retourner en Ouganda auprès des siens

Evelyn & Umar Mulinde, avant l'attaque

Malgré les menaces de mort qu’il pèse sur lui de la part des Islamistes en Ouganda, Umar – 38 ans – a la ferme intention de revenir dans son pays pour être avec sa famille et ses six enfants âgés de 14 à 3 ans. Il rend grâce à Israël de l’avoir sauvé, et encourage l’Etat hébreu à rester ferme dans sa politique vis à vis de ses voisins arabes, sachant combien le monde islamique ne supporte pas la résistance de ce petit pays, demeurant la seule démocratie dans un Moyen-Orient islamisé.

Il reste pour Umar trois interventions chirurgicales à subir, devant se faire dans les trois prochains mois. Il dit : « Je n’ai pas de compte en banque, mais j’ai un compte de prières ». Ayant une grande confiance dans les docteurs israéliens, Umar compte aussi et surtout sur le grand D.ieu d’Israël, et sur la prière pour sa guérison complète.

Faisons monter pour Umar et sa famille des prières pour une protection particulière, qu’ils soient gardés et bénis, car « Celui qui bénit Israël est béni » – Genèse 12:3.



Tags: , , , , , , , ,

Milagro « en la carretera de Entebbe »

7 de mayo de 2012
Pastor Gérald Fruhinsholz


Umar Mulinde lleva esta máscara especial made in Israel para conseguir una buena cicatrización de los implantes de piel tras recibir en la cara el chorro abrasador del ácido

Umar Mulinde es un ex musulmán convertido al cristianismo, pastor de una iglesia evangélica en Kampala… « en la carretera de Entebbe ». Por haber abandonado el Islam – su padre es el imam local –  y por amar y apoyar a Israel, Umar fue agredido con violencia por unos musulmanes dispuestos a matarlo. Lo rociaron con ácido mientras gritaban « Allah Akhbar ».  Todo esto ocurría el 24 de diciembre de 2011.

Llevado de urgencia al hospital cristiano de Kampala, su vida estuvo otra vez en peligro por un falso médico que intentó envenenarle. Una vez más, lo salvaron  in extremis, y fue evacuado hacia India. Pero allí también estaban presentes los musulmanes que deseaban verle muerto. De modo que Umar pidió ser atendido en Israel – en la actualidad está en  el hospital Tel hashomer de Tel-Aviv , y sus gastos corren a cargo del Estado hebreo.

Empezó entonces un largo y minucioso trabajo para los médicos israelíes. Tenían que reconstruirle el rostro – los labios, la nariz estaban como derretidas. Su rostro era semejante a una llaga abierta. El ojo derecho estaba como muerto, había que salvar el izquierdo. Lo peor es que el ácido sigue haciendo su trabajo destructivo en profundidad, atacando incluso el hueso. Después, tras varios injertos para sustituir los que ya no existían, los cirujanos se dieron cuenta que desgraciadamente solo un 40% de los injertos eran aceptados. Por lo tanto, había que volver a hacerlos, corriendo el riesgo de un paro cardíaco. Junto a su esposa, Umar desesperado, gritó a D.ios… ¡Al día siguiente milagro ! Los médicos no entendían nada: los injertos habían prendido al 100%.



http://www.youtube.com/watch?v=ybEmdHOvKkYEl pasado Shabbat, pudimos oír a Umar en persona en Jerusalén, dando testimonio de su fe y de su terrible experiencia. Su mensaje es también para avisar al mundo occidental acerca de la gravedad de la situación con la amenaza del Islam que se impone. Umar entendió que como ex musulmán, D.ios le encargaba la misión de decir al mundo que es urgente que Occidente reaccione de manera sana:

« Cuando era musulmán, odiaba a Israel. No sé por qué. Era así. No sabía nada acerca de Israel – ni siquiera donde se encontraba en el mapa. Pero después de ser cristiano, empecé a amar la lectura de la Biblia, del Antiguo y del Nuevo Testamento, y vi frases como las de « el Dios de Israel » y « el pueblo de Israel » continuamente repetidas en las Escrituras.  ¿Qué significaba esto? »

« Como musulmán, tenía una visión muy legalista de la vida, hice cosas no por amor sino por temor a Allah. No tenía paz interior, me sentía como un preso. Hice cosas no de mi propia voluntad, sino porque me lo mandaban hacer. Como musulmán, pensaba que había que matar a los infieles, pero ahora que soy cristiano, mi corazón está lleno de amor. La fuerza que me motiva es el amor de Dios y el amor por Israel. El espíritu que antes vivía en mi ha desaparecido, y ahora puedo decir que soy una nueva persona ».



Para Occidente: « ¡Dejen de hacer compromisos con el Islam !« 

Umar Mulinde consiguió junto con la ayuda de sus amigos cristianos ¡que se detuviera  la promulgación de la Ley de lasharia en el seno mismo de la Constitución de Uganda! El año pasado, Umar organizó una conferencia con 5.000 pastores en el estadio de Kampala, para hablar de Israel. Hizo una petición y recogió 360.000 firmas en Uganda, lo que consiguió detener la creación de tribunales islámicos en Uganda. Entonces, los musulmanes emitieron una Fatwa (una sentencia de muerte) contra él.


Con tan solo el 12% de musulmanes en Uganda, el resto de la población es cristiana, lasharia logra ser por poco, la ley del país. Sabemos que en 1976, durante el « ataque de Entebbe », el tirano musulmán Idi Amin Dada estaba haciendo estragos. La liberación de los pasajeros del Boeing, gracias a la intervención del comando israelí, contribuyó a derrocarlo.  Durante su reinado sanguinario, miles de ugandeses fueron asesinados, de los que una mayoría eran cristianos.

En la actualidad, Uganda es declarado « país islamista »… ¡con  12 % de musulmanes! el mensaje de  Umar Mulinde es claro, va dirigido a Europa y a todo Occidente que está en peligro de muerte. Según Umar, la actuación de los musulmanes, abarca sistemáticamente todos los niveles: religioso, económico, político – en concreto con el fin de introducir la sharia dentro de la Constitución – y por supuesto en los medios de comunicación.


« el Islam no es una religión de paz… Quieren conquistar el mundo entero… Nosotros (como cristianos) no luchamos contra los musulmanes, sino contra el espíritu del Islam que está detrás…  Cuidado, D.ios no necesita solo vuestras oraciones, utiliza vuestras bocas, vuestras piernas… Después de la oración viene la acción ».

 

Regresar a Uganda con los suyos

Evelyn & Umar Mulinde, antes del ataque

A pesar de las amenazas de muerte que pesan sobre él por parte de los islamistas en Uganda, Umar – de 38 años – está dispuesto a regresar a su país para estar con su familia y con sus seis hijos de 14 a 3 años. Está agradecido a Israel por haberle salvado, y anima al Estado hebreo a que se mantenga firme en su política con sus vecinos árabes, consciente que el mundo islámico no soporta la resistencia de este pequeño país, que sigue siendo la única democracia de Oriente Medio islamizado.
A Umar, le quedan tres intervenciones de cirugía que se realizarán dentro de los tres próximos meses. Dice: « No tengo cuenta corriente, pero tengo una cuenta de oraciones ». Tiene una gran confianza en los médicos israelíes pero Umar pone también y sobretodo su confianza en el gran D.ios de Israel, y en las oraciones para que su sanidad sea completa.

 

Levantemos, para Ulmar y para su familia, nuestras oraciones por una protección especial, que D.ios los guarde y bendiga, porque « El que bendice a Israel será bendecido » – Génesis 12:3.


Traducción :Esther KWIK


Tags: , , , , , , , ,

Pourquoi je ne peux être Ben Noa’h

27 février 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz


Depuis quelques temps, nous entendons beaucoup parler de la religion Noa’hide (ou Noachique) en rapport à Noé, et de personnes non-juives qui se « convertissent », devenant, devant un tribunal rabbinique, Ben ou Bat Noa’h (fils ou fille de Noé). Quelle légitimité a cette religion, et quels fruits porte-t-elle et… est-ce qu’un chrétien peut être Ben No’ah ?


Noé a été un héros de la foi, dans l’obéissance parfaite à D.ieu. Au travers de l’Arche, Noé le « prédicateur de la justice », permit à sa famille et aux espèces animales d’être sauvés de la colère divine. La première alliance de D.ieu fut faite avec Noé, et le signe donné fut l’arc-en-ciel. Par Noé, D.ieu sauvait l’humanité, lui donnant une seconde chance, et Il promettait de ne plus le détruire par l’eau d’un déluge.

Rien dans le texte biblique n’indique qu’une religion à ce stade de l’humanité ait été créée. Nous sommes tous dans le monde « fils de Noé » – Bnei Noa’h, autant croyants que non-croyants, issus de Chem, ‘Ham et Yaphet, les trois fils de Noé qui furent à l’origine des races dans le monde. Nous savons d’autre part que c’est seulement plusieurs générations après Noé que la Torah sera offerte à la nation juive naissante.


Nous sommes tous au bénéfice de la foi de Noé, et devons être reconnaissants pour la miséricorde divine. Les commandements qui furent donnés à Noé et à ses fils, selon Gen 9, chacun est en droit de les suivre. On peut les résumer ainsi :

1. Soyez féconds et remplissez la terre (mentionné deux fois),
2. Ne mangez pas un animal « avec son sang » (soit un animal vivant), car la vie est dans le sang,
3. Ne soyez pas meurtrier, sous peine de mort (ce qui sous-entend un aspect judiciaire, et l’idée de juges et de tribunaux).


On peut évidemment, à cette liste succincte mais biblique, rajouter en premier lieu « le respect à D.ieu », l’auteur de cette alliance ; cette révérence est sous-jacente, mais évidente entre l’homme de foi et son D.ieu. Etre un digne fils de Noé sous-entend en effet une relation avec le D.ieu de la création qui s’avèrera être le D.ieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob.


En tant que chrétien, j’adhère complètement à ces principes qui sont à la base de toute société, même si les prescriptions judiciaires ne sont pas évoquées explicitement du temps de Noé. Ces « lois » de Noé seront en fait reprises en partie dans les « dix Paroles » de la Torah, qui inspireront la déclaration des Droits de l’homme.

 

Les Bnei Noa’h dans la tradition juive…

On doit légitimement poser la question : qu’ont apporté les bnei Noa’h au monde depuis Noé, c’est-à-dire il y a plus de 4000 ans ?… Bibliquement, l’Histoire ne mentionne pas de religion noa’hide.

Selon le Talmud, il y a « sept lois noa’hides », la tradition juive précisant la prescription « d’instituer des tribunaux » impliquant la présence de juges chargés de faire appliquer ces lois – un tribunal rabbinique remplit cette fonction. Nous n’adhérons pas à cette vision des choses qui dépasse le cadre biblique. Cela suggère que le Ben Noa’h qui est issu des nations, est finalement soumis à la Loi juive. En outre, le Ben noa’h n’a pas de culte proprement dit, mais doit aller de préférence dans une synagogue, sans avoir cependant le droit de monter à la Torah (lire publiquement dans le rouleau de la Torah), ou même de respecter chabbat. Le Ben Noa’h en fin de compte, n’est ni juif ni chrétien, mais il est soumis au rabbinat. N’est-ce pas là une sorte de « sous-judaïsme » ?…

 

Le Christianisme, une religion pour les nations

Le Christianisme qui a touché l’ensemble des nations, existe depuis 2000 ans. L’histoire de cette religion issue du judaïsme est loin d’avoir répondu à ce qu’elle enseigne, soit l’amour de D.ieu envers les hommes à travers Christ. L’influence du paganisme et de l’hellénisme (Javan) a corrompu la foi chrétienne. « Au nom de Jésus » ou de Dieu, le pire a été commis. Nulle excuse pour ces faits horribles.

Il existe cependant des belles choses qui demeurent. La vocation chrétienne a été atteinte en partie : la connaissance de la Bible et du Dieu de la Bible a été portée jusqu’aux extrémités de la terre. Les chrétiens ont permis la traduction de la Bible dans la majorité des langues de notre planète. Déjà, les Juifs l’avaient traduite en grec pour le monde d’alors (la Septante). Aujourd’hui, les Papous ou les tribus d’Amazonie, au bout du monde, peuvent lire la Bible dans leur propre langue… au prix de nombreux martyrs ayant donné leur vie pour l’amour de Dieu, mais aussi pour le nom de Jésus.


De notre temps, ce sont les chrétiens qui sont le plus persécutés pour leur foi… Aujourd’hui, plus de 150 millions de chrétiens sont persécutés dans le monde (1). Les auteurs de cette persécution ? Les Communistes, les Bouddhistes, les Islamistes. Le pasteur Wurmbrand, fondateur des « Eglises martyres », a vécu 14 ans dans les geôles de Ceaucescu. Des anges venaient le visiter et il n’a jamais craqué, il n’a jamais renié le nom de Jésus, condition pour sa libération. Le pasteur Wurmbrand a rejoint le ciel il y a peu, à l’âge de 90 ans.

Des œuvres innombrables de charité ont été créées dans le monde par des organisations humanitaires chrétiennes, comme avec soeur Emmanuelle ou Mère Teresa. La Croix-Rouge a été fondée par le protestant sioniste Henri Dunant. Martin Luther King et combien d’autres chrétiens remplis de l’amour de Jésus ont été à l’origine de mouvements de libération. Il y a une trace évidente et positive pour l’humanité de la part de si nombreux chrétiens.


J’ai personnellement toujours mis en avant le témoignage du peuple juif au travers de l’Histoire et fustigé le silence coupable de l’Eglise durant la Shoah. Mais nous savons combien les témoignages des actes fait « au nom de Jésus » sont nombreux – des chrétiens ayant sauvé des familles juives, comme le pasteur André Trocmé et d’autres du monde catholique ? A-t-on connaissance que des Bnei Noa’h aient agi de même ?…

 

Non, un chrétien ne peut être Ben Noa’h !

J’ai peur en fait que l’instauration du Noa’hisme, soit plus un moyen moderne de contrer le Christianisme, que d’instaurer une religion pour des non-juifs donnant la possibilité de connaître D.ieu sous la direction de rabbins… sans Christ, ni rédemption. Une religion simplifiée en somme, mais sur quel fondement de vérité ?… Un chrétien désirant être Ben Noa’h doit renier sa foi, et notamment la divinité de Jésus qui est le fondement de sa foi.

Malgré les horreurs perpétrées par des « chrétiens » n’ayant en aucun cas été le reflet de ce qu’ils auraient dû être, des traits lumineux extraordinaires sont sortis du sein du Christianisme… et ceci grâce à D.ieu et à Sa miséricorde infinie, dont Israël peut aussi témoigner. D.ieu a été fidèle pour les deux peuples. La vocation du Christianisme en tant que religion pour les nations existe réellement, avec ses ombres et ses lumières.

 

Témoignages juifs

Je maintiens qu’Israël et l’Eglise ont des vocations complémentaires contribuant toutes deux au Projet glorieux de D.ieu pour l’humanité. Comme l’a souligné dans son « Etoile de la Rédemption », Franz Rosenzweig, Israël est le cœur incandescent de l’Etoile, et les chrétiens les rayons atteignant le monde jusqu’à ses extrémités. Chacun des deux peuples a eu ses défaillances ; ils sont représentatifs de l’homme dans ses défauts d’infidélité, d’orgueil…, mais également dans ses qualités de générosité, d’héroïsme, et de loyauté.


Le rav Ashkénazi dit Manitou, disait à propos des relations du Christianisme et du Judaïsme : « … sur le plan de l’accomplissement de notre vocation de messianité, nous sommes défaillants. Nous en parlons mais, en fait, nous ne croyons pas que notre devoir soit de faire que s’accomplisse le sens de l’histoire » – La Parole et l’Ecrit, p 334.

Armand Abécassis dira : « Israël avait pour vocation d’annoncer le Dieu vivant au monde mais ce sont les Chrétiens qui l’ont fait : c’est l’Eglise qui s’en est chargé en effet et cette  »déviation » qui est devenue l’Eglise a accompli l’une des faces essentielles de la mission d’Israël. Des milliers de barbares au cours de l’histoire ont été ouverts à la morale de l’amour, de la justice, en un mot, de la personne humaine, grâce aux Chrétiens » (« En vérité, je vous le dis… »). Je pose donc la question : et si aujourd’hui les Juifs considéraient le Christianisme avec d’autres yeux, non pas comme « une déviation », mais comme faisant partie du Projet divin…

 

Comme le dit l’Ecclésiaste, « il y a un temps pour se déchirer… et un temps pour s’embrasserun temps pour la guerre… et un temps pour la paix« . Respectons-nous les uns les autres, enrichissons-nous mutuellement, et D.ieu s’en réjouira – Son Messie est à la porte.




(1) Voir l’article d’Alexandre del Valle : « Le Nigeria bientôt christianrein ».



11 mars 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz


En réponse à « Parole volée » ayant partagé mon article sur les Bnei Noa’h …



…  je voudrais préciser pour éviter tout amalgame qu’il n’y a aucune jalousie concernant cette religion. J’ai donné un point de vue suite à la demande de nombreux chrétiens francophones.

J’affirme en outre que nous ne sommes en aucun cas prosélytes ou « missionnaires », à moins que ce mot désigne le fait d’être missionnés, mandatés par D.ieu pour bénir Israël sur sa terre, et de soutenir Sa nation.

Alors oui, j’affirme que c’est la mission des chrétiens dans les derniers temps que nous vivons, d’être résolument aux côtés d’Israël.

Je note également que nous pouvons difficilement influencer le D.ieu de l’univers sur le déroulement de Ses projets, ce qui viendrait à dire que nous attendons que le peuple juif se convertisse à Jésus – comme l’a dit un certain rav, cessons de « fantasmer ».

Nous avons simplement à nous tenir avec le peuple juif, en vue de l’accomplissement des promesses divines en faveur d’Israël qui redeviendra « la tête des nations ».

La parole de Jérémie (31 :17), en accord avec la Torah (Deut 28 :13) dit ceci : « Levez-vous, montons à Sion, vers l’Eternel, notre Dieu ! Car ainsi parle l’Eternel : Poussez des cris de joie sur Jacob, éclatez d’allégresse à la tête des nations (Israël) ! Elevez vos voix, chantez des louanges, et dites : Eternel, délivre ton peuple, le reste d’Israël ! ». Cette parole s’adresse aux goyim et notsrim que nous sommes.


Concernant le Noa’hisme, j’ai exprimé un point de vue qui sans doute diffère de certains, mais je crois que l’Etat hébreu est une vraie démocratie autorisant la diversité de convictions.



Tags: , ,