Message aux pasteurs de la flottille


Félicitations à la Grèce pour avoir interdit à tout bateau de partir vers Gaza ! Cette opération politique des « bateaux pour Gaza » n’avait aucun but humanitaire, et il est clair à présent qu’il s’agissait d’une provocation à l’encontre d’Israël.
Ces gens, qui sont si vaillants à partir en croisière, auraient-ils assez de courage pour s’opposer à la Syrie assassinant les siens sans impunité, ou simplement demander la libération de Gilad Shalit, otage franco- israélien dans les geôles de Gaza depuis plus de 5 ans…
Hélas, cela ne les intéresse pas car ce serait beaucoup trop risqué ou dangereux.

Fait consternant : dans « cette galère de plaisance » qui ne demande aucun courage, mais seulement beaucoup d’argent dépensé en vain, se trouvent des dignitaires, catholiques et protestants…. égarés. Ci-dessous une lettre adressée aux quatre ex-présidents de la Fédération Protestante de France, envoyée par courrier postal à chacun personnellement.

 

Messieurs les pasteurs
Jean-Arnold de Clermont, Jacques Stewart, Jean Tartier, et Jacques Maury
Fédération protestante de France
47 rue de Clichy – 75311 Paris Cedex 09
Courriel : courrier@protestants.org
Tél. : 01 44 53 47 12

 

Chers frères et collègues pasteurs,

C’est avec un cœur lourd que je vous écris cette lettre, que je crois venir du Seigneur qui nous est commun. Nous habitons, mon épouse et moi-même depuis 6 ans en Israël, précisément à Jérusalem là où le Messie posera Ses pieds pour établir Son royaume millénaire. Notre démarche émane d’un appel de D.ieu, et nous avons tout quitté en France, pour être témoins de Sa grâce et serviteurs au service du grand Consolateur, dans le pays d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, une terre maintes fois promise à leurs descendants, et donnée en héritage, « en possession éternelle ».

 A présent que cette affaire de flottille part en déroute, par son incapacité de forcer ce que vous appelez le « blocus de Gaza », ne serait-ce pas temps de reconsidérer vos signatures respectives en tête de liste de ceux qui sont partis en croisade contre Israël… car il n’y a pas d’autres termes pour décrire ce que vous avez entrepris, ou du moins cautionné.


 Frères, par votre action, vous avez jeté un discrédit sur la foi chrétienne dans sa totalité, et sur le nom même de Celui à qui vous avez donné votre vie, et c’est insupportable. Il y a en Israël des chrétiens qui portent haut le nom de D.ieu, et vous qui représentez un leadership fondé sur l’héritage de la Réforme, par quatre présidences, vous bafouez les valeurs de ce que constitue cette Réforme même.

 Nous recevons des lettres indignées d’amis juifs qui pour certains, ont vécu la Shoah, ou qui ont été enfants cachés par des Protestants, et vous déshonorez la mémoire de ceux qui ont risqué leur vie pour les sauver de la tourmente nazie. Vous déshonorez le nom du pasteur André Trocmé et de ses amis du Chambon sur Lignon, toutes celles et ceux qui ont eu le courage de s’opposer au nazisme.


 Frères, en soutenant publiquement cette fausse flottille humanitaire, vous vous associez à des terroristes. Ils sont islamiques[1], et ne désirent qu’une chose, l’anéantissement d’Israël. Qui soutenez-vous réellement, ces personnes agissant sournoisement contre ce que la Bible considère être « la prunelle de l’œil » de Dieu ? Les Israéliens ne sont pas parfaits certes, mais l’Eglise l’est-elle ?… J’ai honte de l’image que nous donnons de l’Eglise, en tant que chrétiens.


 Savez-vous ce que signifie pour les gens de Sderot et des villages israéliens environnants, de recevoir depuis des années des roquettes qui tombent n’importe où et n’importe quand du jour et de la nuit ? Savez-vous qu’il y a toute une génération d’enfants qui, à la moindre sirène, court dans les abris et vit un stress permanent ?… Avez-vous visité ces gens, avez-vous agi en leur faveur également ?


 Israël défend sa survie depuis la création de son Etat. Qui l’ignore ? Mais grâce à Dieu, Israël qui a toujours été inférieur en nombre et en matériel, a constamment gagné les guerres. Cela ne vous interpelle-t-il pas?… L’Eternel des armées est avec Israël. Et vous, vous défendez l’ennemi d’Israël. Car, chacun sait, que derrière ces affaires de flottille, il y a la volonté tenace de soutenir le Hamas et autres organisations terroristes. Gaza, vous le savez, n’a pas besoin de vivres. Les Palestiniens eux-mêmes ont l’honnêteté de le dire. Ils veulent travailler, entreprendre, mais les responsables du Hamas leur en refusent le droit, préférant attirer la manne et la (fausse) compassion du monde, avec les millions de dollars donnés pour  une population maintenue depuis 63 ans dans un statut de « réfugiés ».

 « Le mystère d’Israël est inséparable du mystère de l’Eglise, il est notre mystère. Le mystère de notre péché et le mystère de notre grâce. Objets de la même révélation, de la même vocation, appelés au même jugement, promis au même Royaume, nous ne serons pas sauvés, au dernier jour, les uns sans les autres. Nous avons besoin de pardon. Car nous avons contribué à travers les siècles à la « séparation » des Juifs. Nous les avons considérés comme étrangers, alors qu’ils sont nos pères selon l’esprit. Nous avons été parfois les instigateurs, parfois les complices, les témoins indifférents ou lâches de toutes les persécutions qui les ont décimés… »

 Ces paroles sont celles du pasteur Charles Wetsphal,quia succédé au pasteur Marc Boegner à la présidence de la FPF, de 1961 à 1970. Son rôle et celui de sa femme Denise durant la guerre et avec le secours qu’ils offrirent aux Juifs, leur valut d’obtenir « la médaille des Justes » parmi les nations, au Yad Vashem.


 Nous chrétiens des nations avons l’insigne privilège de connaître le Seigneur alors que, comme le dit Paul, nous n’avions pas droit aux alliances. Et nous avons obtenu Sa grâce, n’étant que des goyîm.Alors, dans un esprit de sincère reconnaissance et de vraie humilité, apportons à Israël un soutien loyal. Les Israéliens ne sont ni des colonisateurs, contrairement à nos nations chrétiennes par le passé, ni des bourreaux. En 2005, l’Etat hébreu a donné sans contrepartie le Goush Katif, et le Hamas se sert depuis lors de ces terres rendues cultivables par les pionniers israéliens, pour installer d’autres rampes de lancement de roquettes.

 La Bible dit qu’Amalek sera un ennemi féroce jusqu’à la fin. Nous le constatons aujourd’hui, Amalek est toujours là, personnifié par le Hamas, le Hezbollah, ou encore le chef de l’Iran. Seriez-vous l’ami de ces hommes qui veulent la mort d’Israël ?… Personnellement, je préfère être comme Abraham, l’ami de Dieu, et bénir Israël, parce que c’est le peuple choisi de Dieu. Le peuple arabe mérite bien sûr d’être défendu, de la même façon que tout autre peuple, dans le respect de la vérité et d’une vraie justice, et non dans le soutien du terrorisme.


 Frères, je vous supplie, n’est-il pas temps de faire acte de repentance concernant votre engagement qui a jeté l’opprobre sur Israël, sur la Chrétienté,  et blessé des amis chers – pour l’amour du D.ieu de Jacob ?


Pasteur Gérald & Sophie Fruhinsholz
Le  7 juillet 2011



[1]Amin Abu Rashed est considéré comme l’un des principaux organisateurs de la flottille de 2011. Il maintient des liens étroits avec certaines organisations terroristes, dont celle du Hamas.




Print Friendly, PDF & Email

Tags: , , , ,

La flottille persistante … dans l’aveuglement


« Depuis plusieurs semaines circule un Appel aux chrétiens de France à soutenir la flottille pour Gaza ; initié par une ONG catholique, Pax Christi, l’appel a été signé par plusieurs pasteurs protestants, anciens Présidents de la Fédération protestante, et des évêques ou archevêques catholiques en fonction » – voir Israel-infos.net

Nous sommes à l’époque où les temps prophétiques s’affinent et où les voix s’affirment dans le bien comme dans le mal. Israël stigmatise toutes les rancœurs et les haines de l’homme de Babel, ou l’humaniste anti-Israël. L’épisode de la flottille dite humanitaire est en soi un épiphénomène et une action tellement ridicule tant les preuves de l’absence de blocus ou de situation de crise humanitaire à Gaza sont nombreux (voir video). Mais peu importe, l’essentiel est de faire mal à Israël.

C’est biblique, prophétique, et l’on ne peut que plaindre ceux et celles – des politiques comme des religieux – qui sont aveuglés par les médias et par une absence totale de bon sens, qui devient du non-sens. C’est en fait de l’aveuglement idéologique et nous constatons aujourd’hui cette démesure dans l’aveuglement à propos du conflit palestino-israélien.


Selon Pax Christi, initiateur du lancement de la Flottille destinée à forcer le soi-disant blocus de Gaza…, « il s’agit incontestablement d’une démarche politique. La paix et la justice sont les biens les plus évidents de l’action politique ». Voilà où le bât blesse : la paix et la justice sont les seules motivations de ces braves gens qui veulent sauver Gaza, mais n’ont rien à faire des Syriens qui se font massacrer, ou des chrétiens en Erythrée, au Soudan, en Egypte (et à Gaza) et dans tous les pays islamiques qui se font assassiner. N’y a-t-il pas justement dans cette opération de « flottille humanitaire » une injustice flagrante et de la provocation entraînant la violence ?
Messieurs les « faiseurs de paix », c’est vous qui êtes dangereux pour la paix, et « au nom du Christ », vous encouragez le terrorisme !


Absence d’emet = aveuglement !

Le rav Rosenfeld, directeur de l’Institut du Temple, faisait remarquer que la Menorah du temple que l’on peut admirer au-dessus du Kotel à Jérusalem, repose sur trois pieds représentant « les fondements de l’humanité » : la justice (michpat), la paix (shalom), et la vérité (’emet). Si l’une de ces trois vertus disparait, la lumière de la Menorah s’éteint, car il n’y a plus d’équilibre.

En somme, sans la VERITE des Ecritures, sans la lumière de la vérité tout court sur les réalités de ce monde, c’est l’obscurité du mensonge qui survient. Ces hommes qui se veulent pieux, charitables en désirant aider « les plus faibles », font œuvre d’obscurantisme, en voulant faire croire que les Israéliens sont les gens les plus méchants de la planète, tandis que les Palestiniens seraient les plus gentils et méritants.

 J’en veux pour preuve les paroles de Monseigneur Sabbah, ancien Patriarche latin à Jérusalem et président international de PAX CHRISTI. Dans son homélie de 2000, lors d’une émission religieuse retransmise par France 2, Mgr Sabbah a développé l’idée qu’Israël était comme Jéroboam, le roi idolâtre qui avait souillé le pays et avait persécuté le prophète Amos, lequel représentait, selon le patriarche…, l’Eglise palestinienne.

Voilà ce qui s’appelle une totale déformation de la réalité, à la fois spirituelle et politique, travestissant la vérité pour l’habiller de mensonge. « Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres » – Esaïe 5:20


La révolte de Qora’h

Il est surprenant de voir que cet événement de la Flottille correspond à la parasha de Qora’h, qui mentionne la révolte de Qoré et de ses amis : « Ils se soulevèrent contre Moïse, avec 250 hommes des enfants d’Israël, des principaux de l’assemblée, de ceux que l’on convoquait à l’assemblée, et qui étaient des gens de renom. Ils s’assemblèrent contre Moïse et Aaron, et leur dirent : C’en est assez ! car toute l’assemblée, tous sont saints, et l’Eternel est au milieu d’eux. Pourquoi vous élevez-vous au-dessus de l’assemblée de l’Eternel ? » – Nbres 16. Cette sédition de Qoré découlait de la jalousie et de l’insoumission à D.ieu.

La paix sans vérité est illusoire, tout comme la justice devient fanatisme et tyrannie. Moïse incarnait la vérité de D.ieu, et comme du temps de l’Exode, nombreux sont ceux qui ne supportent plus la vérité. La Bible dit à ceux qui n’ont pas « l’amour de la vérité », que D.ieu les fera tomber dans la confusion, en envoyant « une puissance d’égarement » – 2Thess 2 :11.

Que les imitateurs des Qoréites prennent garde : D.ieu est encore capable d’ouvrir un gouffre sous leurs pieds, ou d’allumer un feu ravageur. Heureusement pour eux, la Marine israélienne sera sans doute plus clémente, à l’approche de leur flottille…


Gérald & Sophie Fruhinsholz
27 juin 2011




Print Friendly, PDF & Email

Tags: , , , ,

Croisade de France


Croisade contre Israël !

D’ici quelques jours, une flottille partira de Marseille pour forcer « le blocus de Gaza » et apporter du ravitaillement aux Gazaouites « affamés ». La France qui se veut toujours être le défenseur des plus faibles, le champion des causes perdues, part une nouvelle fois en croisade contre Israël. Mais non, dira-t-on le coeur sur la main, c’est pour aller au secours des Gazaouites. Mensonges !


Enfants de Gaza dans un C. commercial à Gaza

Alors qu’en l’an 1000, nos rois dits chrétiens, sous l’impulsion du Pape, partaient en croisade (9 croisades entre le XIe et le XIIIe siècle) pour libérer la terre sainte et délivrer Jérusalem de la main des impies, les « chevaliers du temple » portant la croix rouge sur le dos, n’ont pas hésité à massacrer quantité de croyants. De l’aveu des témoins, « le temple ruisselait de sang ». Des atrocités ont été affligées aux Juifs, aux Musulmans et à toute population présente, femmes et enfants compris.

 

172 personnalités françaises ont répondues à l’appel d’un bateau pour Gaza. Parmi eux, des personnalités chrétiennes :  Jean Tartier, pasteur, ancien président de la Fédération protestante de France, Monseigneur Marc Stenger, évêque de Troyes et président de Pax Christi France, et Monseigneur Yves Patenôtre, archevêque de Sens-Auxerre, prélat de la Mission de France.

Second Mega C. commercial à Gaza

Que ces prélats sachent alors que, oui, la persécution existe à Gaza, mais contre les chrétiens, de la part des Musulmans. Ils sont opprimés, persécutés et quelquefois assassinés… Aurez-vous chers amis chrétiens, le courage de visiter les membres de ces églises et dénoncer les injustices et les exactions qu’ils subissent de la part des Islamistes ?


Désinformation et hypocrisie…

Armes saisies sur le Mavi Marmara

Avec cette flottille, la France va encore se distinguer dans une opération qu’elle croit héroïque. Ce sont les nouveaux chevaliers teutons se drapant de leur bonne conscience et d’une bonne dose d’hypocrisie. Car qui ne sait pas encore que la ville de Gaza n’est pas « une prison à ciel ouvert » comme les médias veulent nous le faire croire (ex : France 24), mais au contraire que le ravitaillement est permanent et continu, 1) par des camions venant d’Israël, 2) par les tunnels, et 3)maintenant par la frontière ouverte de Gaza avec l’Egypte… où passent chaque jour quantité de missiles, d’armement et de munitions destinés au bombardement des villages israéliens.



Après la Croix-rouge, l’Europe confirme la non-crise humanitaire à Gaza

La commissaire européenne à l’aide humanitaire, Kristalina Georgieva a affirmé en mai 2011 : « … Je souligne mon opposition la plus totale au projet de la flottille… qui, malgré l’affirmation de ceux qui l’organisent, n’est pas humanitaire mais politique ». Mme Georgieva a souligné qu’elle n’approuve pas le phénomène de la flottille. « Nous ne sommes pas en faveur de la flottille. Ce n’est pas ainsi que l’on va pouvoir aider Gaza, soyons sérieux. Il faut travailler avec les autorités en Israël afin de transférer l’aide humanitaire via les canaux officiels… »

 

L’agression d’Israël à peine déguisée

Qu’est-ce que la France et son gouvernement veulent démontrer là, en n’interdisant pas une telle opération qui ressemble fort à une agression à peine déguisée de l’Etat hébreu, une atteinte aux valeurs démocratique d’un peuple souverain ? La France encore une fois se décrédibilise et se ridiculise, démontrant par là qu’elle ne peut jouer aucun rôle dans le conflit du Proche-Orient, encore moins prouver son amitié.

Comme toutes les croisades en Terre sainte qui n’ont fait qu’apporter guerres et humiliations, ces bateaux repartiront également… à moins qu’un sursaut d’intelligence les poussent à aller en Syrie, là où les gens ont vraiment besoin d’aide et de soutien dans leur besoin de liberté. Mais ces nouveaux chevaliers voudront-ils se frotter aux sbires de Bachar El-Assad ?… Courage fuyons.


Gérald & Sophie Fruhinsholz
16 juin 2011




Print Friendly, PDF & Email

Tags: , , ,

Yom Yerushalaïm 5771


Chrétiens indonésiens à Jérusalem

Nous les avons rencontrés rue Ben Yehouda, en ce jour de fête de YOM YERUSHALAÏM. C’était avec ces mots d’encouragement : « Don’t worry Israel, G.od is with you, we are behind you !… » – (« Ne t’inquiète pas Israël, D.ieu est avec toi, nous sommes derrière toi ») au travers la danse et des chants, que ces chrétiens venus de la lointaine Indonésie (200 millions d’habitants, dont 90% sont musulmans) pour encourager Israël. Voir la video


Pour la cause de SION
Esaïe 34:8 mentionne « la cause de SION » :
« C’est un jour de vengeance de l’Eternel,
le 
temps où D.ieu règle ses comptes pour la défense d’Israël »


Défendre l’intégrité d’Israël et celle de Jérusalem – « la ville du grand Roi » – fait partie de nos responsabilités – Juifs et non-juifs qui aimons le D.ieu de Jacob. Comme le souligne avec justesse et excellence un rabbin, Jérusalem en tant qu’Epouse, ne peut être divisée entre deux hommes ou deux peuples… à moins qu’elle ne soit considérée comme une « prostituée » par les nations.

D.ieu dit à Jérusalem/Israël : « Pour toujours, Je te fiancerai à moi. Je te fiancerai à moi en donnant comme dot et la justice et la droiture, l’amour et la tendresse. Je te fiancerai à moi en donnant pour toi la fidélité, et tu connaîtras l’Eternel » – Osée 2:21-22. Quel est l’homme qui acceptera que sa femme soit « partagée » ? Il nous appartient à tous de réagir.


Yom Yerushalaim, hier, 28 Iyar 5771

Il y a en France des maires qui n’hésitent pas à lever les couleurs palestiniennes au fronton de leurs mairies, des organisations qui ne prennent pas de gants pour boycotter les produits d’Israël,  des universités qui refusent les auteurs juifs israéliens, des cours de justice en France qui ne laissent pas rentrer un homme avec sa kippa… cela se passe comme en 1933. Jusqu’où va-t-on laisser faire ces choses sans réagir ?… Chacun de nous peut afficher sa couleur, et se mobiliser contre la division d’Israël et de Jérusalem. C’est un devoir-citoyen, car ce sont les valeurs de notre civilisation judéo-chrétienne qui sont en danger, celles qui ont fait notre humanité et constituent le socle pour une vraie justice et une vraie liberté dans le monde.


C’est le temps où D.ieu va « régler Ses comptes »… personnellement, je préfère être dans Son camp que dans le camp de l’Adversaire.


Gérald & Sophie Fruhinsholz
2 juin 2011




Print Friendly, PDF & Email

Tags: , , ,