Archives pour juin, 2014

Negba – Les maisons de l’espérance

29 juin 2014
Pasteur Gérald Fruhinsholz


Emouvante remise de la Légion d’honneur à Claude Meyer – Beer-Scheva

Les 3 mousquetaires – Claude, Claude, et Jean

Nous étions mercredi soir dans le cadre de l’association NEGBA, à Beer-Sheba, pour la remise de médaille à Claude Meyer, un des fondateurs de ces « Maisons d’espérance » en Israël. L’Ambassadeur de France en Israël, Mr Patrick Maisonnave était là, tout comme le Vice-Ministre de l’Education Mr Avi Worzman, et le Maire-adjoint de Beer-Sheva, Mr Ofer Caradi.



« J’ai une mère-patrie et un père-patrie… »

Claude Meyer et l’Ambassadeur Maisonnave

Quelques 120 personnes étaient là pour honorer Claude Meyer – il associera d’ailleurs ses équipiers, le co-fondateur Claude Kadouch, un ami de longue date, et Jean Bisseliches, chacun ayant eu de grosses responsabilités en France, puis en Israël.

C’est ainsi que Claude Meyer, buisnessman et homme de coeur définira son amour pour la France qui l’a élevé, et pour Israël qui l’a adopté. « Nous avons une mère patrie, la France, et un père patrie, Israël » – en référence avec le père d’Israël, Abraham.

En outre, Claude a coutume de dire qu’il doit la conscience de sa judéité … aux Allemands ! En 1940, de nombreuses familles juives françaises ont été traquées par les nazis. Claude était enfant lorqu’il dût fuir et qu’il put s’échapper en Suisse, avec d’autres. Sa judéité prit alors une vraie dimension, et adulte, il répondra à l’appel du coeur, en « montant » (aliyah) en Israël.

 

Claude garde de la France (et surtout de l’Alsace !) l’amour de sa devise : Liberté, Egalité, Fraternité.

Liberté – celle de tout un peuple, Israël, qui retrouva sa terre ancestrale, et assure à tous, Juifs – éthiopiens, russes ou francophones… – et Arabes, une vraie possibilté de vivre ensemble dans la tolérance et la liberté. Negba permet d’autre part à des enfants défavorisés une nécessaire intégration, les délivrant du cycle infernal de la pauvreté.

Egalité – en instaurant et se battant pour une vraie justice sociale ; Negab intervient « au secours » de ces enfants issus de familles en souffrance.

Fraternité – « ze ba ze » – responsables les uns des autres. C’est un slogan issu du judaïsme : l’humanisme fait partie de ses valeurs, et Negba les enseigne aux enfants, leur permettant d’être des adultes responsables, et solidaires.

 

Negba – Des Maisons d’espérance et d’avenir

Les enfants vivant dans des conditions matérielles précaires, des milieux frappés par le chômage, la drogue, l’alcool ou la violence, ont peu de chances d’échapper à la misère ou à la délinquance.

Negba, une association israélienne à but non lucratif, lutte contre cette fatalité en les accueillant quotidiennement après l’école. Elle leur apporte, dans un cadre protégé et une ambiance familiale, le soutien indispensable pour qu’ils réussissent dans la vie. Ainsi, Negba a créé :

– les Maisons de l’Espérance (enfants de 6 à 12 ans).

– le Club de l’Espérance (ados de 13 à 18 ans).

– la Fondation de l’Espérance (soutien aux familles). Depuis sa création en 2006, Negba a déjà ouvert neuf maisons à Beer-Sheva, Sdérot et Jerusalem pour près de deux cent cinquante enfants, sans distinction d’origine (éthiopiens, marocains, russes, français…) ou de pratique religieuse.

 

Longue vie à Negba, et félicitations à Claude Meyer et à toute l’équipe, sans oublier Hanna Geissman, directrice des maisons de l’espérance à Beer-Sheva.

Nous sommes heureux, en tant que chrétiens, de contribuer à la bonne santé et à la prospérité de ces maisons d’amour et d’espérance en Israël…

Gérald & Sophie Fruhinsholz,

et l’équipe de Shalom Israël


« Voici, les jours viennent, dit l’Eternel, où… Je ramènerai les captifs de mon peuple, Israël ; Ils rebâtiront les villes dévastées et les habiteront, ils planteront des vignes et en boiront le vin, ils établiront des jardins et en mangeront les fruits. Je les planterai dans leur pays, et ils ne seront plus arrachés du pays que je leur ai donné,
dit L’Eternel, ton Dieu » 
– Amos 9:13-15
 
PS : grâce à vous et vos dons, Shalom Israël a pu offrir en 2013 à Negba – formation et alimentaire : 9 960 euros


Tags: , , ,

La stratégie des lâches…

17 juin 2014
Pasteur Gérald Fruhinsholz


Il est consternant de voir l’attitude pour le moins inconvenante des médias traitant le kidnapping des jeunes  « colons israéliens ».

Où sont l’éthique et la décence des journalistes dans ce type de rapport biaisé ?… Il est vrai que lors de l’assassinat de la famille Fogel à Itamar le 12 mars 2011, il était aussi question des « cinq colons juifs » –  parmi eux, 3 enfants dont un bébé. Il faut décrypter : lorsque des Israéliens meurent assassinés, ce sont des colons (sous-entendu : tant pis pour eux), mais l’enfant palestinien qui meurt (quelquefois tué par une explosion non contrôlée d’un poseur de bombes), c’est toujours une victime pour laquelle l’occupant (israélien) est responsable.


Créativité morbide…

Concernant le kidnapping de ces jeunes étudiants d’Hébron – ce sont presqu’encore des enfants – les youyous et les coups de feu tirés en l’air ont retenti à Gaza, avec les habituelles distributions de bonbons et de gâteaux aux enfants : toujours la même démonstration de joie indécente.

Où sont vos commentaires, messieurs les journalistes ?… Est-ce là le visage d’une population désirant sérieusement la paix ?… Non, surtout pas la paix, ce serait couper le robinet de la manne des Occidentaux naïfs (mais surtout hypocrites) qui ne veulent même pas savoir où vont les millions de dollars offerts, ni à qui ils profitent !… Certainement pas aux plus pauvres d’entre eux. Les nantis de Gaza et de Ramallah pourront encore se faire construire de belles maisons en Arabie saoudite ou au Qatar.


Depuis 2013, Tsahal et le Shin-Bet ont déjoué plus de 64 tentatives d’enlèvements, mais la motivation des terroristes à enlever des Israéliens ne s’amoindrit pas. Le Hamas a investit des efforts massifs dans les tentatives de kidnapping à travers son large réseau terroriste – voir l’article de Tsahal.

« Eyal, Gilad et Naftali, trois jeunes Israéliens, ont été kidnappés par le Hamas. Ils ont été vus pour la dernière fois jeudi soir (12/06/2014) dans la région du Goush Etzion, proche de Jérusalem. Les forces israéliennes ont lancé l’Opération « Gardien de nos Frères » afin de retrouver les trois adolescents autour de la ville de Hébron. Près de 200 suspects palestiniens ont été arrêtés dans le cadre des recherches (voir LIEN de Tsahal, avec les prises d’armes). Les 3 jeunes Israéliens kidnappés sont : Eyal Yifrach, 19 ans, Gilad Shaar, 16 ans et Naftali Frenkel 16 ans ». 

Prions pour que ces jeunes soient retrouvés sain et sauf. Nous croyons que le voile de haine du peuple arabe tombera un jour :

« Les fils de tes oppresseurs viendront s’humilier devant toi, et tous ceux qui te méprisaient se prosterneront à tes pieds ;
ils t’appelleront ville de l’Eternel, Sion du Saint d’Israël…
Tu suceras le lait des nations, tu suceras la mamelle des rois, et tu sauras que JE suis l’Eternel ton sauveur, ton Rédempteur,
le Puissant de Jacob »

Esaïe 60:14-16



Tags: , , ,