Archives pour janvier, 2012

Le temps du dévoilement

18 janvier 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz


La vision de Zacharie, par Isabelle Degermann

Faut-il pour défendre sa foi, dénigrer celle de l’autre ?… Non, c’est un non-sens ; on ne se construit pas au dépend de l’autre, mais dans le respect de chacun, en sachant d’où l’on vient, et en découvrant sa propre identité. Le mépris à l’égard des autres religions ne vient pas du judaïsme. Israël est loué pour sa tolérance envers les différentes religions existantes sur son sol, tant les Bahaïs, les Musulmans, que les Chrétiens en général.

Cette tolérance, même si elle n’est pas reconnue par tous, les détracteurs étant nombreux et de mauvaise foi, émane du judaïsme même. En effet, au cours des siècles que le monde juif a traversés, au sein des nations qui l’ont plus ou moins bien accepté, personne ne peut prétendre que ce peuple a adopté une attitude arrogante vis-à-vis des autres religions. Bien au contraire. Ce serait dommage que cela change.

 

Aux sources d’un vrai dialogue

De nombreux chrétiens ont été interpellés, notamment après la guerre, par l’attitude positive de personnes juives tels Jules Isaac et Edmond Fleg[1], qui ont su réveiller les chrétiens et les mettre face à leurs contradictions. Les Protestants n’ont pas eu de problèmes d’entrer dans cette dynamique qui généra le dialogue judéo-chrétien, et les Catholiques ont suivi avec bonheur. Il a fallu le courage de Juifs ayant souffert dans leur propre chair, pour confronter le Christianisme aveuglé par son orgueil et ses certitudes criminelles. Le chemin était bien engagé pour un vrai dialogue, et il continue cahin-caha. Le chemin est long, mais indispensable.

Je cite un ami de ce dialogue, Armand Abécassis, tiré de son ouvrage : « Une lecture juive des Evangiles » :

« Le temps du dévoilement est arrivé où le Juif et le Chrétien peuvent se faire face, sans angoisse, sans stratégie aucune, sans que le Chrétien voie dans le Juif un chrétien en puissance, et sans que le Juif voie en lui l’impureté incarnée. Le temps du dévoilement est arrivé où des Chrétiens se mettent à l’étude de l’hébreu, des textes bibliques et de leurs commentaires juifs, du Talmud, du Midrach et même du Zohar…

« Le temps du dévoilement est aussi arrivé pour certains Juifs qui se mettent sérieusement à étudier la spiritualité chrétienne…

« Le temps est arrivé de définir exactement l’identité chrétienne par sa vocation propre et non par ce qu’elle est en fait dans le cœur et dans l’esprit de beaucoup de Chrétiens [...] »

 

Connaître son identité

En effet, l’identité est primordiale. Nous devons savoir à quel peuple nous appartenons, et accepter dans sa foi que l’autre ne partage pas forcément ses convictions. En tant que chrétien, j’ai conscience que mes pères n’ont pas été à la hauteur de la foi chrétienne véritable, telle que je la vois dans les Ecritures et telle que je l’expérimente. Par rapport aux persécutions issues des « chrétiens » aux cours des siècles, je ne peux que demander pardon pour de tels égarements. Mais le fait que des apostats se disent « chrétiens » ne peut pas altérer mes convictions – je sais qui je suis, je connais mon identité, et pour cela je ne pourrais « me convertir », sans trahir ma foi. Je dirais d’ailleurs que plus j’aime Israël, plus je suis enraciné dans ma foi chrétienne.

La Bible dit bien qu’Israël est « un mystère », mais l’Eglise l’est également. Comme dit Franz Rosenzweig[2], les chrétiens ont été les rayons de lumière ayant permis de faire connaitre le D.ieu de la Bible aux extrémités de la terre. Cela signifie que nous n’avons pas toutes les réponses, et que nous devons rester humbles. Ceux qui prétendent détenir « toute la vérité » se mystifient. C’est justement là où l’on tombe dans l’intégrisme ou du moins l’orgueil. Je ne suis pas en accord avec les prises de position du Vatican vis-à-vis d’Israël, mais je connais des Catholiques qui aiment Israël. Du côté protestant ou évangélique, il y a bien des sujets de discorde, mais on doit aller de l’avant. D.ieu est D.ieu, et Il connait l’homme et sa tentation de s’ériger en sage. Il est seul Juge.

 

Beaucoup d’ennemis et peu d’amis

Je dis souvent aux amis israéliens : « Ne vous trompez pas d’ennemis ! ». Il y a des amis chrétiens sincères, même s’ils ne représentent pas tout le Christianisme. J’ai eu l’occasion de visiter avec un groupe de journalistes dans Mea Shearim le rabbin Meir H. de « Neturei Karta Palestine », et j’ose dire hélas qu’il fait partie des ennemis d’Israël – sa seule espérance est la disparition d’Israël au profit de la Palestine, et d’habiter Ramallah. A côté de cela, il y a des Musulmans pro-Israël, tel le Cheikh Abdul Palazzi. C’est mystérieux, des Musulmans comme ce cheikh, qui défendent Israël… et pourtant ils n’attendent pas un Messie juif.

Et il y a de vrais amis chrétiens qui aiment sincèrement Israël – des Protestants et des Evangéliques, des Catholiques et des Orthodoxes, des Arabes chrétiens… Ils défendent le pays, le soutiennent, par la prière et par une aide concrète. Faut-il les rejeter parce qu’ils aiment Jésus et qu’ils croient qu’Il reviendra à la fin des temps ?… Croit-on que D.ieu se laisse si facilement influencer ? Comme disait Ariel Sharon : « On verra, lorsque le Messie viendra, qui a raison… ». Un peu d’humour et de pragmatisme ne fait pas de mal. D.ieu est plus grand que nos raisonnements.

 

Deux peuples, Israël et les nations

J’aime cette peinture d’une amie chrétienne mise en exergue, sur la vision de Zacharie – « les deux oliviers » que D.ieu désigne comme « les deux fils de l’huile » (Zacharie 4). Les deux arbres sont reliés chacun à la Menorah de D.ieu. Ils y puisent leur sève et leur énergie.

Nous ne pouvons que nous référer au slogan divin qui fut donné au prophète : « Ce n’est ni par puissance, ni par force, mais par mon Esprit, dit le Seigneur ». Attendons-nous avec émerveillement à ce que D.ieu dénoue les interrogations en fin de parcours, et amène Son glorieux dévoilement. Il se manifestera premièrement à ceux qui ont eu l’humilité de ne pas tout comprendre, tout en gardant une totale confiance en LUI, tel Abraham ou David, et tant d’autres, décrits dans les Ecritures comme des héros de la foi. Attendons-nous à LUI, et sachons répandre autour de nous, et l’amour de D.ieu et la lumière de Son esprit.




[1] L’Amitié Judéo-chrétienne a été fondée par Jules Isaac et Edmond Fleg en 1948.

[2] Franz Rosenzweig caractérise le Juif assimilé revenu à ses racines juives après la tentation de se faire chrétien. Son œuvre majeure « l’Etoile de la Rédemption » désigne Israël comme le « cœur incandescent » et les chrétiens comme les rayons qui atteignent le monde.




Tags: , , , , ,

Plantons des arbres en Samarie !

15 janvier 2012


Tou Bichvat – Le 8 février 2012 sera célébré selon le calendrier juif la fête de « Tou Bichvat ». Cette fête juive a lieu le 15 du mois de Chevat. En hébreu, “Tou” désignant le chiffre 15, le nom de cette fête correspond donc à la date à laquelle on la célèbre. On l’appelle aussi le nouvel an des arbres, car c’est une fête qui célèbre le renouveau de la nature puisqu’en Israël cette date marque la fin de l’hiver.


Réveillons-nous, le printemps arrive…

L’amandier est appelé chaqed – en hébreu, celui qui se réveille – car c’est le premier arbre printanier qui fleurit. La branche d’amandier que vit le prophète Jérémie dans sa première vision, symbolisait la vigilance divine : « Que vois-tu, Jérémie ? Je répondis : Je vois une branche d’amandier. Tu as bien vu, me dit l’Eternel. Eh bien, Je veille sur ma parole pour accomplir ce que j’ai dit » – Jérémie 1 :11.


Accomplir la Parole

« Voici, les jours viennent, dit l’Eternel, où le laboureur suivra de près le moissonneur, et celui qui foule le raisin, celui qui répand la semence, où le moût ruissellera des montagnes et coulera de toutes les collines. Je ramènerai les captifs de mon peuple d’Israël ; ils rebâtiront les villes dévastées et les habiteront, ils planteront des vignes et en boiront le vin, ils établiront des jardins et en mangeront les fruits. Je les planterai dans leur pays, et ils ne seront plus arrachés du pays que Je leur ai donné, dit l’Eternel, ton Dieu » – Amos 9 :12-15.

D.ieu nous invite à collaborer à Son projet, en proclamant et prophétisant : « Prophétise sur le pays d’Israël, parle aux montagnes et aux collines, aux ruisseaux et aux vallées … Montagnes d’Israël, poussez vos rameaux, et portez vos fruits pour mon peuple d’Israël ; Ces choses sont près d’arriver. Voici, Je vous serai favorable, Je me tournerai vers vous, et vous serez cultivées et ensemencées » – Ezé 36 :6-9.


CFOIC – Christian Friends of Israeli Communities – Associons-nous avec CFOIC qui permet aux chrétiens de se connecter avec les communautés juives dans le coeur de l’Israël biblique, de la Judée et de la Samarie qui ne sont pas des “Territoires occupés” – ils sont le berceau du peuple juif. Avec CFOIC, nous avons pu aider les familles du kibboutz Maskiot à planter des oliviers et des palmiers-dattiers, et contribuer grâce à vos dons à réaliser la prophétie.

Soyons prophétiques ! La Samarie, shomron en hébreu, est le coeur d’Israël. En Samarie, Abraham, Jacob, Josué ont établi des autels, Elie et les prophètes ont proclamé la gloire de D.ieu. Soyons “prophétiques” ! Comme Ezéchiel, proclamons la croissance des arbres, et ensemençons le pays de D.ieu.

Un certificat sera envoyé pour chaque arbre offert.


PLANTONS DES ARBRES EN SAMARIE !
un arbre = 18 euros





Tags: , , , , ,

Que D.ieu réveille notre esprit !

3 janvier 2012
Pasteur Gérald Fruhinsholz


En fin de notre année de lecture biblique comme en ce début 2012, nous trouvons le passage mentionnant ceci : “D.ieu réveilla l’esprit de Cyrus (Koresh), roi de Perse” (2Chron 36:22 et Esdras 1). Le personnage est d’importance : D.ieu appelle Cyrus son berger et son Messie ! Vainqueur de Babylone, et considéré comme un dieu, Cyrus était à la tête d’un immense empire. Le roi perse décréta en 538 avant l’ère commune, le retour des Juifs exilés et ordonna la reconstruction du Temple, restituant dans un même temps les centaines d’objets et ustensiles précieux pillés par le roi Nebucanetsar.

Ce roi goy interpellait les Juifs de son temps : “Qui d’entre vous est de Son peuple ?”. Chose étonnante, Cyrus est annoncé un siècle avant, par le prophète Esaïe, prédestiné à vaincre des rois et des places fortes, et à libérer les captifs juifs (Es 41:2, 25 ; 44.28; 45.1-14 ; 46:11 ; 48:14).


Tombe de Cyrus le Grand, à Pasargades

“Prenez à coeur mes projets !”…

De la même façon, le D.ieu d’Israël “réveilla” Son peuple et ses chefs – Il réveilla l’esprit de Zorobabel le gouverneur, et celui de Josué cohen gadol - le souverain sacrificateur. C’était le temps du retour, et celui de la reconstruction de Jérusalem et de son temple. D.ieu avait averti solennellement son peuple : “Prenez à coeur mes projets !” - Aggée 1:6.

Ne sommes-nous pas dans ce même temps prophétique, 2.500 ans plus tard ?… Israël est reconstruit, Jérusalem a retrouvé sa place de capitale de l’Etat hébreu, et le peuple juif revient des quatre coins de la terre. Il reste le Temple…


Dans la main de D.ieu

Ce que nous pouvons dire concernant l’année 2012, est que l’Éternel des armées – Adonaï tseva’ot, saura “réveiller l’esprit” de ses fidèles – dirigeants politiques, prêtres, prophètes – pour l’accomplissement de Ses projets. Il utilisera les évènements et les nations – les goyim, dont certains seront bienveillants comme Cyrus/Koresh (1). Des chrétiens issus des nations peuvent jouer ce rôle, en bénissant le peuple juif et en soutenant la nation de D.ieu. Ayons à coeur les projets divins !

“Les princes des peuples se réuniront au Dieu du peuple d’Abraham” - Ps 47

 

Lion de Juda ou Lion solaire ?… 

A l’aube de ces temps s’annonçant difficiles pour tous sur notre planète, croyons que D.ieu contrôle toutes choses ! Israël demeure au coeur du Projet, et D.ieu fera courber les évènements et les rois en sa faveur… le Messie-Roi pourra faire son entrée : “Un astre sortira de Jacob, un sceptre s’élève d’Israël” - Nombres 24:17.

La Perse a fait place à l’Iran dont l’emblème était le lion solaire, jusqu’en 1979 – date de la prise de pouvoir des mollahs chiites ; aujourd’hui, l’Iran est devenu l’ennemi n°1 d’Israël. D.ieu trouvera-t-il un autre Cyrus incarnant le Lion solaire, pour “réveiller son esprit” en faveur d’Israël ? La Bible en tout cas parle du Lion de la tribu de Juda - c’est Lui qui sauvera Israël : “L’Éternel rugira comme un lion…” (Osée 11:10), et Il confrontera les nations : ”Le Seigneur leur parle dans sa colère, Il les épouvante dans sa fureur : c’est moi qui ait oint mon roi sur Sion, ma montagne sainte !” - Ps 2.


Bonne année à toutes et à tous,
croyants, amoureux de Sion et de la Parole,
“Heureux tous ceux qui se confient en Lui” - Psaume 2

 


 
(1) La gematria (valeur numérique) de Cyrus/Koresh en hébreu (= 70), nous parle des nations. 




Tags: , , , ,