Bat Ye’or
Historienne
29 juillet 2010

 Le tableau d’honneur de Mgr Tutu

« Au tableau d’honneur de tous les combats de Mgr Tutu, figure son parrainage de l’accusation d’apartheid contre Israël. Cet auguste jugement déclencha dans tout l’Occident la campagne de boycott contre le petit peuple d’Israël et la restauration des lois de Nuremberg auxquelles bon gré mal gré de nombreux Européens, sous la menace palestinienne, sont obligés de se soumettre, tout en se serrant la ceinture pour verser depuis des décennies des milliards de dollars à l’UNRWA et des dons renouvelés, toujours en milliards à la Palestine, nouvelle colonie en Israël de l’UE.

 Mgr Tutu a préféré défendre les adeptes de la charte génocidaire de l’OLP et du Hamas, plutôt que le droit du peuple d’Israël de vivre libre et souverain dans son pays que lui conteste l’UE. Il a ainsi couvert de son autorité morale les promoteurs du jihad mondial, des voitures piégées, des attentats shahids plutôt que le peuple qui donna au monde les Dix Commandements, le principe : Tu aimeras ton prochain comme toi-même (Lévitique 19:18), les Prophètes, le repos hebdomadaire, et à Mgr Tutu lui-même, son propre Sauveur, qui le sauve en l’amenant par Jésus au peuple d’Israël.

 Depuis cette accusation sans appel, les Israéliens et ceux soupçonnés de sionisme sont chassés des hauts-lieux de la culture de « l’Europe palestinisée », leurs publications sont boycottées et traquées. Les fanatiques de la haine et de la destruction, promus gardiens de la conscience universelle aux couleurs de la Palestine, s’acharnent contre tous les produits et les marchandises provenant d’Israël auquel l’UE se garde bien de verser le moindre sou, tout en s’ingéniant à pénaliser son économie. Même l’humble datte des oasis du Néguev ou le juteux pamplemousse ont déserté les étalages, remplacés par les produits de la Turquie qui se refuse encore à reconnaître les génocides des Arméniens, des Assyriens et des Grecs, ou par les tomates du Maroc qui expulse les chrétiens, ou par les concombres d’Egypte où les femmes chrétiennes sont enlevées et converties de force à l’islam – sans même parler de la condition des juifs, des bahaïs, des apostats, des Kurdes, dans ces pays.

 Ceux que cette situation révolte, peuvent à leur tour, boycotter les produits et le tourisme des pays boycotteurs d’Israël, sans oublier les lettrés et les artistes qui s’y conforment.

 Mgr Tutu n’a pas jugé bon de condamner les génocides au sud-Soudan et au Darfour, ni l’apartheid des pays régis par la charia, particulièrement à Gaza et dans les territoires palestiniens entièrement financés par l’UE malgré la disette qui frappe son territoire ».




Tags: , , ,