Archives pour la catégorie Message Info

Démocratie et désinformation

pasteur Gérald Fruhinsholz,
le 12 octobre 2018
 

La France depuis De Gaulle(1) a un problème avec Israël. Et pourtant, la France est en première ligne pour lutter contre l'antisémitisme. Est-ce paradoxal ?… Non, c'est une stratégie qui donne la liberté, en reconnaissant une vieille faute passée, de lutter contre un Etat qui dérange; "l'antisionisme n'est pas de l'antisémitisme".  

En fait, peu importe si des centaines de Syriens sont tués chaque jour, sous les bombes russes ou syriennes. Peu importe si parmi ces Syriens il y a de nombreux Palestiniens ; ceux-ci ne sont pas intéressants pour les médias occidentaux. Savons-nous que, sans parler des milliers de tués lors des bombardements – le Yarmouk palestinien est devenu un vrai cimetière – des centaines de Palestiniens sont morts torturés dans les geôles de Bachar el Assad ?

« Selon les rapports, les autorités syriennes retiennent les corps de plus de 456 Palestiniens morts sous la torture en prison. Personne ne sait exactement où ces corps sont détenus, ni pourquoi les autorités syriennes refusent de les remettre à leurs familles, selon Gastetone Institute – article de Khaled Abu Toameh. Ce journaliste arabe israélien enfonce le clou démontrant l'hypocrisie des nations et des médias qui ne focalisent que sur les Palestiniens "brimés" par Israël :

« Ces dernières années, l'horreur a été quotidienne pour les Palestiniens de Syrie, un pays dévasté par la guerre. Sans que cela suscite l'attention des médias. Les Palestiniens de Syrie ont eu beau être assassinés, torturés, emprisonnés et déportés…, l'Ouest a bâillé d'ennui ».

 

Le reportage biaisé de E. Lucet sur France 2 – "Gaza, une jeunesse estropiée"

Ce reportage est passé hier sur la chaîne publique de France 2, malgré les protestations de l'ambassadrice d'Israël Alisa Ben Nun, estimant que l'enquête présente un "point de vue déséquilibré", et s'inquiétant que ce contenu puisse "inciter à la haine à l'encontre d'Israël et [qu’il puisse] ainsi avoir des répercussions directes, notamment physiques, sur les Français de confession juive". L'ambassadrice de l'Etat hébreu se désole ensuite d'un "amalgame fréquent et désolant entre Juifs et Israël". (RT France).

Alisa Ben Nun avait demandé qu'il y ait au moins un droit de réponse après le reportage. N'est-ce pas la moindre des choses sur un sujet aussi délicat, dans un pays soucieux de démocratie et de justice ?… (réponse de l'Ambassade d'Israël sur le refus de France 2)

 

Qui sont les producteurs derrière le reportage d'Elise Lucet ?

« Le documentaire intitulé « Gaza, une jeunesse estropiée » été produit par une société détenue par les producteurs Luc Hermann et Paul Moreira travaillant essentiellement pour Arte, Canal+, France 2, France 3, France 5, and France 4.

Paul Moreira et Luc Hermann sont des habitués des documentaires anti israéliens. Ils ne sont pas journalistes mais propagandistes. Paul Moreira ne s'en cache pas, comme sur son compte tweeter. Il est un antisémite notoire à la lecture de ses tweets, il est fondateur de reporters sans frontières une ONG foncièrement anti-israélienne bien connue, travaillant main dans la main avec B'Tselem et Shovrim Shtikah (briser le silence)» – JForum.

 

Le reportage mensonger (de France 2) de l'affaire Mohamed al-Dura et ses effets dévastateurs

Il y a 15 ans, Charles Enderlin avait fait un reportage sur un jeune homme de 12 ans, Mohammed, soi-disant tué par des tirs israéliens. Toute cette affaire avait été montée comme un vrai scénario, pour incriminer Israël. Il se trouve que Mohammed n'est jamais mort…

Ce documentaire a eu des conséquences désastreuses : « Pour ne rappeler que quelques réelles victimes liées à la mise en scène diffusée par France 2 : c'est Daniel Pearl qui a été décapité pour venger la fausse mort de Mohamed al Dura, ce sont deux soldats israéliens qui ont été lynchés dans un commissariat de Ramallah deux semaines après la diffusion du faux reportage commenté par Charles Enderlin et c'est la famille Sandler qui a été décimée par Mohamed Merah à Toulouse en 2012 » – par Philippe Karsenty

 

Les reportages que ne fera pas "Envoyé Spécial"

Depuis 20 ans, Envoyé Spécial n'a jamais parlé des enfants assassinés en Israël… France 2 n'a jamais parlé des adolescents tués lorsqu'un kamikaze palestinien s'est fait exploser devant la discothèque le Dolphinarium… Élise Lucet n'a jamais fait un reportage sur les deux réservistes de l'armée israélienne, il y a 12 ans, lynchés et dépecés à Ramallah, leur unique faute étant d'être entrés par erreur dans un village palestinien.

Montrer un seul côté d'un problème aussi explosif qu'est le conflit palestino-israélien, est absolument déloyal et relève du mensonge médiatique. Les Palestiniens de Gaza sont une population prise en otage par le Hamas qui ne vise qu'une seule chose : la destruction d'Israël. Ne pas souligner ce fait, c'est participer à la diabolisation d'Israël et cela fait le lit de l'islam radical. 

De même, ne pas réagir sur ce type de reportage biaisé, c'est accepter les choses, c'est gober la désinformation médiatique. Les gens de bonne volonté, les chrétiens et la communauté juive doivent être ensemble dans ce même combat, celui de la vérité. Sinon… les Français risquent d'être, comme des grenouilles dans une bassine d'eau dont la température monte ; lorsque l'eau sera bouillante, ce sera trop tard pour sauter hors de la marmite.

 

Rappelons-nous les paroles du pasteur allemand Martin Niemoller :
« Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n'ai rien dit, je n'étais pas communiste.
Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n'ai rien dit, je n'étais pas social-démocrate.
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n'ai rien dit, je n'étais pas syndicaliste.
Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester ».
 
 
 (1) Cela remonte en fait beaucoup plus loin, au 19e siècle, quand Napoléon III voulait constituer "un royaume franco-arabe". A lire le livre de David Pryce-Jones : "Un siècle de trahison"  – la diplomatie française et les Juifs – 1894-2007. 

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

La Marche de Jérusalem 2018

pasteur Gérald Fruhinsholz,
le 30 septembre 2018
 

Alors que nous nous approchons de la fin de Soukkot, avec "Simhat Torah" (la joie de la Torah) repassons dans nos mémoires le défilé exubérant des nations (les goyim) démontrant leur soutien indéfectible à Israël durant la Marche de Jérusalem.

La Marche de Jérusalem existe depuis le début avec  les associations et corporations israéliennes, et c'est en 1980 avec le souhait du maire de Jérusalem Teddy Kollek (1) d'ajouter à cette Marche les chrétiens de toutes les nations. Ainsi chaque année, des milliers d'Évangéliques viennent à Jérusalem démontrer leur soutien inconditionnel. 

La Bible dit : « Tous ceux qui resteront de toutes les nations venues contre Jérusalem monteront chaque année pour se prosterner devant le roi, l'Eternel des armées (Adonaï Tseva'ot), et pour célébrer Soukkot. S'il y a des familles de la terre qui ne montent pas à Jérusalem pour se prosterner devant le roi, l'Eternel des armées, la pluie ne tombera pas sur elles » – Zach 14:16

Cette Marche annuelle est une anticipation des temps glorieux pour Israël, avec la présence de Son Messie, selon le prophète Zacharie. Plus loin dans le texte, on lit que les nations ou goyim qui ne viendront pas à Soukkot tomberont sous le jugement du Dieu de Jacob. 

Il est incroyable de voir dans cette Marche les nombreux Asiatiques – Chine, Taïwan, Corée, Philippines, Indonésie, et des pays les plus reculés tels les Papous, les Calédoniens, les habitants des îles du Pacifique, etc.

 

"Pour l'amour de Sion, je ne me tairai point !"

Croyons-le, l'amour de Sion est international ! La planète entière est concernée par Israël… et si l'antisémitisme montre à nouveau sa tête hideuse, nous croyons que l'amour de Sion est plus fort. Le Psaume 2 est extraordinaire, qui montre que Dieu ne fait aucun cas des nations antisionistes/antisémites siégeant à l'ONU – Dieu "se rit et se moque" d'elles :

« Pourquoi ce tumulte parmi les nations, ces vaines pensées parmi les peuples ? Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils et les princes se liguent-ils avec eux contre l'Eternel et contre son oint ?… Celui qui siège dans les cieux rit, Le Seigneur se moque d'eux ! ».

 

'Hazaq ve'amats Yisrael !

Cette Marche de Jérusalem où les nations se sont jointes est prophétique ; elle a pour but d'encourager Israël, menacé de toutes parts par les nations musulmanes et par les instances internationales.

Les jours à venir vont se durcir, la guerre de Gog et Magog est proche – il est plus que temps pour les Juifs encore en exil de "revenir à la maison", et pour les chrétiens de se décider à soutenir Israël inconditionnellement ; le Lion de Juda va bientôt rugir.

« Que tu es heureux, Israël ! Qui est comme toi, un peuple sauvé par l'Eternel, le bouclier de ton secours et l'épée de ta gloire ? Tes ennemis reculeront devant toi, et tu fouleras leurs lieux élevés » – Deut 33:29

 

(1) Teddy Kollek avait reconnu et apprécié l'amitié des chrétiens : sous l'impulsion de leaders évangéliques et notamment du pasteur van der Hoeven, l'Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem (ICEJ) fut créée, quand toutes les autres ambassades déménageaient à Tel-Aviv.

 

Print Friendly, PDF & Email

Arabe terroriste ou sioniste

Pasteur Gérald Fruhinsholz,
le 21 septembre 2018
 

Voici la photo de deux jeunes femmes arabes musulmanes vivant en Israël : l'une combat Israël, voulant établir une Palestine "judenrein"…, l'autre se dit "fière d'être israélienne", et fait des conférences dans le monde pour combattre BDS (1). 

C'est Ahed Tamimi qui a été invitée en France, pour passer dans les médias et se plaindre de "l'occupation israélienne". La Fête de l'Huma, France 4, France-Info, et autres médias (sera-t-elle reçue à l'Elysée ?), la mairie de Nantes, sont les premiers à avoir invité cette égérie palestinienne. Une bonne occasion de "gifler" Israël… 

 

Ahed Tamimi, 17 ans, est malheureusement une graine de terroriste. Bien sûr, elle n'a fait que gifler un soldat de Tsahal, et cela paraît charmant aux yeux des Occidentaux – "elle défend son pays", dira-t-on ; mais ses propos ont été clairs de vouloir "tuer des Juifs". Ahed est sous influence, la famille Tamimi est connue pour son incitation au terrorisme. Beaucoup hélas de ces jeunes Arabes ont grandi dans la haine d'Israël, propagée d'ailleurs pas des manuels scolaires payés par l'Europe.

En 2001, un membre de la même famille, Ahlam Tamimi, a organisé l'attentat mené contre la pizzeria Sbarro à Jérusalem, revendiqué par le Hamas et le Djihad islamique. 16 personnes, dont huit d'enfants et une femme enceinte (130 personnes blessées) ont perdu la vie au cours de la sanglante attaque suicide à la bombe. (Vidéo liguededefensejuive.com). 

 

Dima Tayeh, qui a récemment participé aux activités d'une délégation anti-BDS israélienne aux Etats-Unis, a affirmé dans une interview diffusée sur la chaîne télévisée arabo-israélienne Musawa qu'Israël était une démocratie et non un Etat d'apartheid. Tayeh se déclare fière de son pays. "Je souhaite que tous les pays arabes adoptent un système démocratique à l'image de celui d'Israël", a déclaré Tayeh, en réponse aux propos du journaliste selon lesquels Israël traitait ses minorités comme des « citoyens de 4e, 5e ou 6e zone ». 

« Cet Etat (Israël) vous offre, en tant que membre des médias, une plate-forme d'expression, alors qu'en Russie, aucun journaliste ne peut élever sa voix contre les dirigeants. [Israël] est donc une démocratie. Je peux occuper n’importe quel emploi compatible avec ce que j’ai fait dans ma vie. Les postes de travail disponibles pour les Arabes sont identiques à ceux disponibles pour les Juifs. Je souhaite que toutes les communautés arabes [au monde] puissent vivre dans une démocratie comme Israël. Si l'on compare Israël à l'Irak, la Syrie, l'Egypte, l'Arabie saoudite, le Qatar, la Jordanie… » (Memri.fr)

 

Ayons une pensée pour la famile de Ari Fuld, assassiné par un jeune Palestinien de 16 ans.

Il y a quelques jours, Ari Fuld, âgé de 45 ans, est devenu un héros en réussissant, malgré ses blessures, à neutraliser le terroriste au carrefour de Gush Etzion (enquête) ; il a ainsi évité un carnage. Ce père de quatre enfants était le petit-fils d'un survivant de la Shoah et avait miraculeusement survécu lors de la guerre du Liban.

Nous souhaitons (et prions pour) de bonnes fêtes de Soukkot, 
dans la paix et la sécurité
 
(1) Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) est une campagne internationale appelant à exercer boycott et diverses pressions économiques, académiques, culturelles et politiques sur Israël afin d'aboutir à la réalisation de trois objectifs : la fin de l'occupation et de la colonisation des terres arabes, l'égalité complète pour les citoyens arabo-palestiniens d'Israël, et le respect du droit au retour des réfugiés palestiniens. Lancé par 171 ONG palestiniennes, le mouvement est dirigé par un comité national palestinien.

 

Print Friendly, PDF & Email

Shana tova oumetouka 5779

pasteur Gérald Fruhinsholz,
le 9 septembre 2009
 

Il a plu la nuit dernière ! Excellente nouvelle, et un signe prometteur avant Rosh haShana. Mais le signe le plus grand, c'est Sion ! En hébreu, Tsion est la marque, le signe.

"Pour l'amour de SION, je ne me tairai point, pour l'amour de Jérusalem, je ne prendrai point de repos jusqu'à ce que son salut paraisse" (Es 62:1). Ce verset du prophète Esaïe fait partie de la Haftarah de la semaine passée – c'est également notre "devise" que nous avons fait graver sur notre alliance : "Lema'an Tsion lo e'hesheh". 

– C'est aussi la pensée et la volonté de Dieu de ne plus se taire, alors qu'Il est souvent resté en silence. Esaïe 63:9 nous dit que l'Ange de l'Eternel était "en détresse" lors des souffrances d'Israël. De même, dans "la vallée de l'ombre de la mort" (Ps 23), Dieu a toujours été là, aux côtés de Son peuple. 

– Prions, pour cette année 5779, que l'Eternel des Armées /Adonaï Tseva'ot se lève !

Deutéronome 30:1-10 est un remarquable résumé de l'histoire du peuple juif, en faveur de l'humanité. Depuis la dispersion et l'exil, Israël a été soumis à la malédiction des nations. Mais Deut 30:7 nous montre que Dieu va "venger" Israël, faisant retomber ces malédictions sur ces "haîneux de Sion" (Ps 129:5 – expression de André Chouraqui). 

2018 a été une date "marquante" pour Sion, avec la décision du Cyrus américain et le déménagement de l'ambassade US à Jérusalem. Amis israéliens, grâce à Dieu, il existe de nombreux amis de Sion dans le monde soutenant Israël.

Esaïe 63 nous parle du "Messie de Botsra" (Il a une singulière ressemblance avec le Messie de Apo 19:11-16). Le "jour de vengeance" est dans le coeur de Dieu, et "l'année des rachetés" approche. Israël va obtenir sa récompense, "une portion double" (Es 61:7). "Le Seigneur l'Eternel va faire germer pour Israël la justice (tsedakah) et la louange (tehillah), en face de toutes les nations" (Es 61:1). Hallelu-Yah !

« Préparez un chemin pour le peuple ! Frayez, frayez la route, ôtez les pierres ! Elevez une bannière vers les peuples ! Voici ce que l'Eternel proclame aux extrémités de la terre : Dites à la fille de Sion: Voici, ton sauveur arrive ; Voici, le salaire est avec lui, et sa récompense le précède »– Esaïe 62:10-12

Shana Tova oumetoukah – Bonne et douce année à Israël et à nos chers amis !

 

 

Print Friendly, PDF & Email